Dernière mise à jour: 14.11.19

 

Comme on dit, le chien est le meilleur ami de l’homme par son attitude naturellement adorable, sa bonne compagnie, mais aussi par son esprit protecteur. Bref, il trouve constamment du plaisir à servir son maître. Pour cela, le fait de veiller à son bien-être à votre tour semble tout à fait normal afin de créer une vie plus harmonieuse pour vous et votre animal de compagnie. Même si le chien ne se salit pas toutes les heures, pensez quand même à nettoyer son environnement régulièrement.

 

Importance de vivre proprement pour un chien

L’hygiène d’une bête ne se limite pas à s’occuper de son corps, mais aussi de l’endroit où il passe beaucoup de temps : son abri. Il faut savoir que laver un chien exige d’en faire autant dans le milieu où il loge sinon nos efforts seront vains. D’ailleurs, l’objectif d’assurer un mode de vie sain à notre animal nous motive à nous y mettre.

Maintenir un environnement propre devient essentiel pour la santé et l’épanouissement d’un animal. Par conséquent, on pourra prévenir certaines maladies engendrées par des bactéries, des puces ou d’autres parasites. D’ailleurs, la maladie parasitaire appelée piroplasmose touche couramment les chiens. Cette pathologie provoquée par des tiques est fatale pour ces animaux, car elle cause leur décès chaque année dans le monde. Les agents pathogènes attaquent directement les globules rouges. On peut trouver également d’autres maladies causées par des tiques comme celle de Lyme et l’ehrlichiose, très dangereuses, mais traitables.

 

 

De ce fait, la désinfection de votre chien et de son habitat de temps en temps peut lui sauver la vie. L’insalubrité de son environnement engendre un stress, un inconfort ou un changement de comportement chez lui. Et c’est une réaction tout à fait compréhensible, lorsque l’animal voit ses crottes et son urine partout dans son habitat, il s’énerve facilement. Il éprouve de la gêne, il se sent envahi par des déchets humides et puants, tout cela peut le dégouter autant que chez les humains.

Il ne faut pas s’étonner qu’un jour votre chien devienne féroce, car il veut vous faire comprendre et voir son mécontentement vis-à-vis du milieu insalubre qu’on lui inflige. En effet, avoir un chien exige une grande responsabilité de notre part, si on n’a pas envie de l’assumer, il vaut mieux ne pas en prendre chez soi. Un maître digne de ce nom doit se soucier continuellement de l’état de son animal. Ça vaut pour un chien, alors imaginez que vous en avez tout un chenil. Vous aurez à redoubler d’efforts et de persévérance, voire plus.

 

Créer un environnement sain à votre toutou

La première chose importante dans la vie d’un chien est d’avoir une alimentation saine et équilibrée, car sa survie en dépend. Selon la race, l’âge, le mode de vie et l’état du chien, les besoins en éléments nutritifs ne se ressemblent pas, donc demander l’avis d’un vétérinaire pour ne pas le nourrir médiocrement reste le plus sage à faire.

On doit régulièrement faire la toilette de son animal de compagnie. Comme les humains, les animaux ont besoin de se sentir propres, indispensable pour une excellente santé. Cependant, pour les chiens, la fréquence de leur toilettage diffère de celle de l’Homme, car ils possèdent des peaux plus sensibles et qui s’irritent facilement après un nettoyage trop fréquent. 

Pour assurer une meilleure santé à son meilleur ami donc, il faut le laver une fois par mois sauf si celui-ci se salit entre temps. Ce n’est pas grave si vous lui donnez son bain à ce moment. En même temps, tâchez de l’empêcher de se salir un peu trop souvent. Utilisez un shampoing adapté à l’animal, rincez-le avec de l’eau tiède et brossez-le avec une brosse spéciale à cet usage. Le choix d’un bon produit jouant le rôle en parallèle de désinfectant aide à éliminer ou prévenir les petites bêtes nuisibles.

Dès son plus jeune âge, habituez votre toutou à la douche pour qu’il y prenne du plaisir. Par contre, un chiot nécessite de l’eau plus chaude à cause de sa fragilité. Lorsque votre toutou est tout propre, vous allez voir qu’il se sentira mieux dans sa peau. Vous apprécierez mieux de le prendre dans vos bras et de le câliner. 

Ensuite, pensez à enlever les crottes de votre animal dans tous les endroits où il les a laissées. Ne vous en faites pas, car il existe des pelles spéciales pour les ramasser dans certaines boutiques pour chien. On peut utiliser des désodorisants trouvés dans les magasins pour éliminer les odeurs d’urine ou autres. Enfin, nettoyez fréquemment l’habitat de votre boule de poils afin qu’il puisse s’y mettre à l’aise. Il y passe quand même la majorité de son temps.

 

 

Comment laver correctement le chenil ?

Pour faciliter le nettoyage d’un chenil pour chien, on recommande souvent un sol en béton, car ce dernier semble plus simple à entretenir. Ensuite, lavez quotidiennement l’endroit où habite votre bête au moins tous les deux jours avec de l’eau transparente pour mieux vous débarrasser des bactéries. Ces dernières prolifèrent très vite dans un milieu sale, chaud et humide et les puces et d’autres parasites peuvent s’y inviter et y rester également. On peut aussi utiliser de l’eau à haute pression pour éliminer efficacement l’accumulation microbienne.

Par la suite, désinfectez tout. Cela consiste à pulvériser des produits servant à détruire les germes susceptibles de transmettre des pathologies. Plusieurs magasins proposent des produits de qualité et intéressants, il suffit de bien choisir celui qui convient le mieux au type de chenil en votre possession et surtout de prendre le désinfectant le plus actif. N’hésitez pas à demander des informations aux vendeurs.

Les crésols ou acides cré-syliques et le désinfectant Alviral marchent bien pour désinfecter selon les expériences du public. Néanmoins, on doit varier les produits utilisés pour optimiser leur efficacité. Cela parait nécessaire pour ne pas laisser les bactéries s’en accoutumer et créer d’autres moyens de défense. Enfin, n’oubliez pas de bien essuyer le chenil, car les bactéries et parasites adorent l’humidité.