Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Indispensable au bien-être de votre toutou, le toilettage s’avère être un moment incontournable dans la vie de votre animal de compagnie. Toutefois, la tâche reste délicate. Et recourir à un professionnel en la matière à chaque fois peut coûter cher, à la longue. Ainsi, il existe quelques astuces pour l’aider à mieux traverser cette phase et l’accompagner pendant cette étape.

 

L’hygiène de son chien et la fréquence des soins

Certains maîtres se montrent exigeants envers leurs boules de poils et pensent que les toiletter une fois par semaine constitue une alternative efficace pour entretenir leur hygiène. Malheureusement, ils se trompent. Les vétérinaires et les spécialistes de l’élevage canin ne proposent pas de donner le bain à son toutou toutes les semaines.

Cette tâche ne doit être effectuée que rarement. En moyenne, une fois tous les deux mois reste l’idéal. Le propriétaire doit passer à l’acte lorsqu’il se rend compte que le pelage de son canidé est sale, ou que ce dernier commence à sentir mauvais. En effet, les poils de l’animal renferment de multiples vitamines. Il les absorbe à chaque fois qu’il se lèche.

En outre, beaucoup d’entre les maîtres se posent des questions quant à la tonte de leur compagnon. Ce procédé est une autre facette du toilettage du toutou. Il semble impératif si les poils commencent à s’amasser sur certaines zones, notamment au niveau des cuisses, du cou et du ventre. Cela devient urgent quand le brossage ne suffit plus à démêler ses franges.

Ainsi, les parasites se développeront moins. En réalité, il faut également préciser et prendre en considération le fait que le pelage de l’animal constitue une protection contre le froid en hiver et contre les rayons ultra-violets de l’été. Cela explique pourquoi, il importe de ne procéder que deux fois par an à cette coupe. Pour certaines races, les professionnels conseillent d’agir à chaque changement de saison, ce qui revient à 4 fréquences en une année.   

 

 

Pour que le bain se passe bien

Des astuces existent pour faire en sorte que l’ablution s’effectue sans la moindre contrainte que ce soit pour le maître ou pour le chien. Ainsi, les conseils suivants peuvent s’avérer utiles :

          La préparation

Cette étape détermine le bon déroulement de la suite. En effet, il vaut mieux habituer son toutou au toilettage dès son plus jeune âge. Le bain ne va pas tuer l’animal. Au contraire, il contribue à son bien-être. Il faut juste apprendre et maîtriser les techniques adéquates.

La personne chargée se doit de rassembler les accessoires et les matériaux dont elle a besoin pour cette tâche. Elle place à ses côtés la bassine d’eau tiède, le shampoing, la brosse douce ainsi qu’une serviette pour sécher et protéger la bête du froid dès sa sortie dans l’eau, une tondeuse ou des ciseaux, une coupe-griffe. Si vous souhaitez employer d’autres outils supplémentaires, vous devez les placer à proximité avant d’opérer. Il est obligé de rester attentif pendant le procédé pour éviter que l’animal fuie tout mouillé, pendant ces moments d’inattention.    

Souvenez-vous de toujours démêler les poils de votre canidé avant de le baigner parce que l’eau a tendance à renforcer ses nœuds. Il devient impossible par la suite de les reconditionner. La seule solution qui s’offre à nous alors est la tonte.

En outre, la nature du shampoing doit également correspondre à la race de votre toutou. En effet, cela dépend de son pelage. Il en existe des spécifiques destinés aux poils courts et d’autres pour ceux qui possèdent une longue toison.

          Le moment fatidique

Certaines bêtes refusent catégoriquement d’entrer dans le bain. Pour les encourager, utilisez un peu de ruse. Prenez son assiette et ajoutez-y quelques aliments qu’il aime. Attirez-le dans l’eau et récompensez-le à chaque geste de bonne volonté.  

Une fois qu’il reste tranquille, commencez alors à le mouiller de partout. Il faut que ses pattes soient immergées. Cela va permettre d’adoucir ses griffes pour la prochaine étape. En aucun cas, vous ne devez laver ses oreilles et ses yeux avec de l’eau. Les vétérinaires vous proposent souvent un sérum physiologique pour la cavité oculaire. Quant à ses gencives, l’apparition de tartre et de plaque dentaire est tout aussi néfaste pour les chiens que pour les hommes. Eh oui, votre compagnon a besoin de se faire entretenir l’intérieur de la bouche. Une brosse à dents et un dentifrice adaptés à sa taille s’avèrent indispensables. 

Les prototypes qui se mettent sur les doigts semblent les mieux appropriés. Il devient plus aisé de les nettoyer et de les décrotter de cette façon. En dernier, on a le soin des ongles. Cette étape est assez difficile à faire de peur de blesser l’animal si l’on coupe trop court. Toutefois, celle-ci est nécessaire pour prévenir certains problèmes. Ainsi, vous devez procéder petit à petit, de millimètre à millimètre.   

Pendant la procédure, vous devez rester attentif aux signaux que vous renvoie votre ami. Il y aura des fois où il se sentira dépassé par les événements. Il ne montre pas assez de patience face aux divers traitements : le shampoing, le brossage, l’entretien des griffes ou la tonte. Vous devez alors apprendre à le connaître et à adopter des techniques qui peuvent l’apaiser. Ces dernières dépendent du tempérament de l’animal, de sa race et de son mode de vie. Intégrer des pauses régulières permet également de remettre à l’aise votre toutou. Encouragez-le et félicitez-le avec des gestes et des récompenses.       

 

 

Comment passer à la tonte ?

Il ne semble pas évident d’effectuer cette tâche pour la première fois. Mais, avec le temps, vous parviendrez à bien gérer les choses. Disposer d‘une bonne tondeuse pour chien s’avère aussi primordial. La qualité permet de préserver la sécurité et le bien-être de votre compagnon. Privilégiez plutôt les modèles sans fil et silencieux. Ils présentent une plus large simplicité d’usage. Même novice, vous saurez les manipuler correctement.

Habituez votre animal au son de l’appareil. Ainsi, il aura moins peur. Il se laissera faire facilement. Entamez depuis le haut du dos et retirez également les excédents se trouvant au niveau de la tête. Diminuez la vitesse de la machine lorsque vous travaillez sur les zones sensibles. Et faites attention à ses mamelons.

 

 

Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Le toilettage du chien requiert un minimum de savoir-faire. On vous donne quelques astuces pour vous guider dans votre démarche. Cela concerne les outils à utiliser et les techniques de base. Comme quoi, vous pouvez commencer par le nettoyage au shampoing et terminer par la découpe au ciseau. Mais avant d’arriver à ce stade, il faut passer par la tonte.

 

Lavez votre chien

Le toilettage du canin commence par le lavage. Faites-le à l’extérieur de la maison plutôt qu’à l’intérieur. Pour cela, prévoyez une baignoire pour chien. Ou bien étalez dans votre jardin un grand revêtement plastique. Celui-ci isolera le caniche de la boue. Sinon, le poilu va se salir les pattes durant le nettoyage en question.

Ensuite, usez de votre arrosoir de jardin. Et tremper l’animal de la tête aux pieds. Insistez surtout sur les zones les plus sales en particulier. Si possible, utilisez un shampoing pour chiot. Par la suite, vous pourrez le rincer avec de l’eau tiède. Un conseil, amusez-vous durant l’action. Faites que votre compagnon soit le plus détendu possible. 

 

Le séchage

Après le lavage, passons au séchage. Pour ce faire, essuyez votre ami à quatre pattes à l’aide d’une serviette. Si possible, faites en sorte que les poils soient bien démêlés. Parfois, l’usage d’un brushing est nécessaire pour ce genre d’action. Ainsi, vous ne raterez point aucune partie de son corps.

Pour être plus efficace, optez pour le séchoir pour chien. Il s’agit d’un appareil conçu uniquement pour cette tâche. Ce dernier va tout simplement souffler l’animal. De fond en comble, ses poils seront débarrassés de toute humidité en moins de deux minutes. D’ailleurs, l’engin pourrait distraire le canin une nouvelle fois. Donc, profitez-en.     

 

 

Brossez régulièrement votre chien

C’est la prochaine étape après le séchage. Cette fois-ci, vous aurez besoin d’une brosse en plastique souple. Pour cela, privilégiez une version avec pointes légèrement écartées. De cette manière, vous n’allez pas trébucher sur les fameux nœuds.

Par la suite, vous devez coiffer suivant la direction des poils. Donc commencez sur la zone de votre choix. Attention à ne pas chatouiller votre compagnon durant cet acte. Si ce dernier est trop excité, vous aurez certainement du mal à le calmer. Optez pour une approche douce. Pour cela, évitez le contact avec la peau. Visez uniquement la partie poilue.   

 

Enlevez les nœuds

Le brossage achevé, passez aux choses sérieuses. Cela dit, ôtez les nœuds. Ceux-ci se forment suite au collage des poils. Ils sont plutôt résistants. Du coup, ils s’avèrent difficiles à délier. Cette fois-ci, l’action devient moins douillette que les précédentes. Car au lieu d’user d’une brosse en plastique, vous aurez affaire à une version métallique de celle-ci.

Dans ce cas, vous allez brosser les poils avec insistance. Si le nœud se situe uniquement sur les pointes, alors employez vos deux mains. Tenez fermement les racines avec l’une et tirez le peigne avec l’autre. Ainsi vous irriterez moins la peau du chien. Et les opérations se dérouleront plus vite et sans encombre.  

 

Coupez les poils de trop

Après cela, il est temps de couper les poils. Une tondeuse pour chien performante ainsi que des ciseaux assureront cette tâche. Avec la première, vous devrez retirer grossièrement les bouts du pelage. Avec les seconds, vous allez ajuster la coupe. Cela inclut l’enlèvement des nœuds les plus tenaces.

À ce stade du toilettage, il faut se débarrasser de la longueur en trop. L’essentiel c’est surtout de cisailler les parties gênantes et non de raser son canin. Sinon, le vôtre perdra tout son charme. Donc, coupez les poils au niveau des pattes. En effet, ces derniers traînent souvent sur le sol. Du coup, ils se salissent tout le temps. Faites de même avec ceux situés sur la tête. Ainsi, vous dégagerez un tout petit peu la vue de votre compagnon. 

 

N’oubliez pas la zone entre les coussinets

Il vous faut une approche différente pour traiter les poils des coussinets. Les bichons maltais, les pékinois et les teckels en présentent sous leurs pattes. Cette action est réservée aux canins qui trainent dehors la majorité du temps. Mais aussi, elle est nécessaire afin de les préparer à des grandes promenades d’été.

Les débris comme les morceaux de graminées s’encastrent sur les pattes. Ils occasionnent souvent des blessures et des infections au chien. Pour ces raisons, il faut les couper. Dans ce cas, optez pour des petits ciseaux à bout rond. Cela minimise le risque d’entailles. Donc, commencez par les poils dépassant les coussinets. Et terminez avec ceux qui se logent entre les griffes.       

 

 

Ôtez les griffes  

Concernant les ongles, coupez-les au bon moment. Ceux-ci sont classés parties délicates pour le canin. Faute de découpe, vous risqueriez d’atteindre des veines. Comme quoi, le sang va couler. Donc, quand est-ce qu’il faut attaquer les griffes du chien ? La réponse se trouve sur la morphologie de ces dernières.

Vous pouvez les raccourcir quand elles touchent le sol. De même, vous avez le feu vert du moment où elles s’entremêlent avec ses orteils. Pour ce faire, une coupe-griffe fera l’affaire. Sinon, optez pour une lime. Dans tous les cas, ne dépassez pas la zone transparente des ongles. Donc au lieu de couper trop court, procédez petit à petit. 

 

Quelques recommandations   

Parfois, vous êtes obligé de reporter le toilettage. Ceci demeure valable du moment où le chien paraît trop stressé. Vous le saurez quand celui-ci devient méfiant. Car au lieu de remuer la queue, il aura tendance à hurler étrangement. Dans ce cas, cessez tout. Amusez-le avec son jeu favori. Pourtant, tentez à nouveau votre action s’il semble distrait.

Par ailleurs, quand l’opération s’avère impossible, vous pouvez attacher votre compagnon sur plusieurs zones. L’une au niveau de sa sangle de sécurité. Et l’autre autour du ventre. Sinon, il vous faut l’aide d’une autre personne. Cette dernière va couper les poils pendant que vous tenez fermement votre chien. Et si à deux vous faites du tort à l’animal, alors laissez la tâche aux professionnels. Certainement, cela va vous coûter plusieurs dizaines d’euros. Mais au moins, personne ne sera blessé.

 

 

Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Tondre son chien est une question de look, mais aussi de bien-être. Un canin bien entretenu fait le plaisir de son maître. De plus, après le toilettage, ses poils deviennent plus sains. Dans cet article, nous allons donner un aperçu de quand et de pourquoi tondre son compagnon à 4 pattes.     

 

Tondez votre chien en début de saison  

Il est conseillé de couper les poils du canin à chaque début de saison, c’est-à-dire avant l’été et avant l’hiver. Donc, pensez à anticiper deux mois à l’avance la hausse ou la baisse de température. Tondez votre animal à cette période-là.

Eh oui, il faut environ huit semaines pour que les mèches gagnent plusieurs centimètres. Cela vous oblige à ôter les bouts uniquement. Faute de rasage, votre animal risque de ne pas résister au froid. De même, il sera trop étouffé par les rayons lors des saisons chaudes. Bref, coupez ses poils au bon moment et à la bonne longueur.          

 

À quelle fréquence doit-on tondre ?

Il faut tondre son molosse au moins deux à quatre fois par an. Cela varie en fonction du type de chien et de la repousse des poils. Plus ces derniers renaissent plus vite, plus vous allez les couper. Les caniches, les Pékinois et Shih tzu présentent ce genre de caractère.

Laissez tout de même une bonne longueur de poils. Ils paraissent comme les cheveux pour le canin, c’est ce qui fait tous leurs charmes. Concernant la coupe, libre à chacun de voir ce qui lui plaît. La seule chose à éviter, c’est de les couper trop court.

 

 

Tondre pour l’apparence

Certaines personnes tondent leur chien rien que pour le plaisir. Du coup, on peut croiser un chiot complètement rasé. Des fois, l’animal ressemble à un lion. Leurs maîtres n’ont laissé que les poils sur le crâne tandis que leur corps tout entier est complètement dénudé.

Cependant, vous n’avez pas à en faire autant. Quelques touches de tondeuse et de ciseaux suffisent pour embellir votre meilleur ami. Pour cela, ôtez les parties qui trainent sur les pattes. De toute façon, ces dernières se salissent trop vite. Du coup, c’est mieux de les retailler.

 

Tondre pour enlever les nœuds

Enlever  les nœuds : c’est la raison principale qui nous pousse à tondre notre canin. Ainsi, à chaque séance de nettoyage, pensez à démêler ces parties entassées qui gênent le chien  grâce une brosse spécifique. Cependant, quand les choses se compliquent, il faudra l’intervention d’une tondeuse.

Pour ce faire, peignez la zone à traiter. Puis, tondez et terminez avec un brossage. Parfois, les produits démêlants vous aident dans cette tâche. Ces derniers vont adoucir les poils qui s’entremêlent. En conséquence, ils seront faciles à lisser.           

 

Tondre pour laisser la place au nouveau pelage

En hiver les poils se rigidifient. Ces derniers sont peu perméables. Ils tiennent nos boules de poils au chaud tout en les protégeant du froid extrême. Tandis, qu’en été, leurs peaux paraissent plus douillettes. En effet, elles encastrent plus de fraîcheur pour compenser la chaleur élevée. 

Tondre son chien améliore l’effet de son pelage. Les poils remplis de boue et de saleté ne sont pas favorables à la régulation de la température. Ainsi en enlevant ces parties tachetées, vous contribuez à l’amélioration de son pelage. Celui-ci va se renouveler et devenir plus sain qu’auparavant.

 

Tondre pour améliorer la visibilité

Les canins les plus poilus rencontrent souvent des problèmes de visibilité. Il s’agit du Bearded, du Gos d’Atura, ou encore du Bichon. Leurs poils sont tellement longs qu’ils obstruent leur vision.

Si tel est le cas, il vous est conseillé de tondre sans aucune hésitation. Pour ce faire, coupez une partie des mèches qui entourent les yeux de votre chien. Donc, tenez les bouts avec la main et cisaillez un tout petit peu. Et surtout, faites en sorte que les deux côtés paraissent uniformes. Vous pouvez prendre votre temps en procédant petit à petit.      

 

Tondre pour éviter la souillure

Les mêmes races de chien présentent aussi un autre souci. Ils se mouillent souvent les pattes quand ils font leurs besoins. Du coup, vous allez gérer ce genre de problème avec le rasoir électrique. Pour cela, glissez votre appareil entre les jambes arrière du chiot. A l’issue, votre animal ne risque plus de traîner avec lui des gouttes dans le salon. 

Les puces et les parasites se logent surtout sous les poils longs : une bonne raison de plus pour faire le ménage avec la tondeuse. Si tel est le cas, faites attention aux bosses et aux infections. Les microbes et les problèmes de la peau sont souvent complices.   

 

 

Tondre pour limiter la bave

La bave du chien est dangereuse pour notre organisme. Elle contient une bactérie nommée Capnocytophaga canimorsus. Cette dernière se transmet par sa langue. Elle engendre chez l’être humain la zoonose. 

Le cas le plus grave remontait en 2018. Un homme atteint de cette maladie s’est fait amputer les bras et les jambes suite à une complication. Pour prévoir ce genre d’accident, tondez votre boule de poils.

Cette fois-ci, c’est la zone autour de la gueule qu’il faut viser. En effet, nos chers poilus retiennent sur leurs poils pas mal de salive. Donc, à chacun de leur tailler la moustache pour minimiser les risques.

 

Astuces pour tondre son chien

Pour tondre son chien, il faut le matériel adapté. Voici une petite sélection de tondeuses pour chien les plus appréciées. En ayant le bon appareil, vous serez performant. Pour cela, les modèles sans fils sont plutôt pratiques. Avec ces derniers vous allez pouvoir promener votre main de long en large sans être gêné par un cordon.

En revanche, c’est l’inverse pour les autres personnes qui utilisent souvent une machine avec câble électrique. Vu qu’elles usent quotidiennement de la leur, elles n’ont pas de temps pour les chargements. Par conséquent, avec de tels appareils, ces utilisateurs n’auront pas de souci de batterie.

Cependant, tous les chiots n’ont pas besoin d’une tondeuse. Vous avez ici, le Lévrier hongrois, le Jack Russel, ou le teckel. Leur pelage fin se traite autrement. Une bonne baignade à l’eau tiède suffit à neutraliser les parasites. Tandis que les huiles, gels et pommades pour chien serviront à anticiper les maladies comme l’eczéma et la pyodermite.

 

Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Tondre son chien est bénéfique pour ce dernier. Avec un pelage bien coupé, il va s’alléger et se ranimer comme par magie. Cette action devrait avoir lieu en moyenne tous les deux mois environ. Quand vous passez à l’acte, faites en sorte que la partie soit amusante. Mais aussi, ayez tout le matériel nécessaire en commençant par la tondeuse.     

 

Regroupez le matériel

Tout commence par le rassemblement du matériel. Faites que tout l’équipement dont vous avez besoin soit à portée de main. Ainsi, vous n’avez plus à traîner ailleurs pour dénicher un outil spécifique. Du coup, le toutou sera en tout temps sous votre surveillance.

Le toilettage du chiot nécessite une bonne tondeuse pour chien. Un modèle standard pour cheveux n’est pas adapté pour cette action. Plusieurs têtes de coupes sont aussi à prévoir. Avec trois têtes de rechanges de différentes tailles, vous traiterez facilement les poils longs comme les plus courts.       

Et aussi, vous aurez besoin de ciseaux et d’un peigne. Le premier servira pour la finition et le second pour lisser conformément chaque partie à couper. De préférence, usez d’une paire de petites dimensions qui s’incruste sans problème entre les coussinets. Et dernièrement, un cordon est utile pour tenir Médor durant l’opération.

 

Relaxez son chien

Avant de tondre son chien, il est impératif de le rassurer. Il a effectivement tendance à s’agiter en entendant le bruit de l’appareil surtout pour la première fois. Pour le calmer, habituez-le au raisonnement de l’engin. Une fois qu’il ne s’en méfie plus, vous allez commencer à couper.    

De même, prévoyez des friandises pour chiots afin de l’apaiser de temps à autre. Les délicieuses croquettes pour chien font toute la différence. Quand vous lui en donnez, il se laisse faire automatiquement.

Autre astuce, quand il semble stressé ou paniqué, faites une pause entre temps. Dans ce cas, au lieu de tondre, jouez le jeu et faites-lui des caresses. Une fois qu’il est à nouveau relaxé, continuez doucement votre coupe. Par contre, si le chien montre des signes d’agacement, cessez l’opération. Il vaut mieux remettre à plus tard l’action plutôt que de se faire mordre.  

 

 

Peignez le toutou

Une fois que le canin est détendu, commencez avec le peigne. Procédez à sec avant de passer à la tondeuse. En effet, il est facile d’uniformiser la hauteur de coupe quand les poils sont bien arrangés. Cela vous évite de traiter beaucoup de nœuds par la suite.  

Mais aussi, en coiffant votre chien, vous procédez au nettoyage de son pelage. Les morceaux de bois ou de petits cailloux ainsi que les parties mortes peuvent s’ôter grâce à cela. Donc, prenez une bonne dizaine de minutes pour réaliser cette action avant de passer à la prochaine étape.

Pour ce faire, il faut brosser en suivant la direction des poils, c’est-à-dire peignez de la tête vers le cou, de la gorge vers le corps et du dos vers les pattes et la queue. Pour la partie ventrale, coiffez doucement en partant du thorax jusqu’au ventre en terminant sur la zone entre les pattes.      

Cette action se révèle fort utile surtout pour les races les plus poilues. Les caniches comme les bergers et les spitz sont les plus concernés. En revanche, le Lévrier, le dog et le Bull terrier peuvent s’en passer. Leur pelage court se traite différemment sans même l’intervention d’un peigne, étrille ou brosse.

 

Coupez les nœuds

Après le lissage, usez de ciseaux. Des fois on retrouve des boucles serrées au niveau du pelage. À vrai dire, le peigne à débourrer à lui tout seul n’arrive pas à démêler les parties les plus encrassées. Face à cela, il faut les couper tout simplement. Toutefois, faites attention à ne pas cisailler la peau en dessous.

Pour les nœuds les plus soudés, vous n’avez d’autre choix que de les raser complètement. Pas de soucis, les poils vont repousser petit à petit. Après plusieurs semaines, votre chien aura un pelage sain, neuf et douillet. Il existe aussi des produits ultra-démêlants ou composants liquides à appliquer sur les poils. Après aspersion, ils vont s’adoucir et se lisser plus facilement.     

Si tout ne part pas après plusieurs tentatives, laissez la main à un professionnel en la matière. En l’emmenant dans un toiletteur, votre animal aura moins mal sous les soins de ce dernier.    

 

Tondez de la « tête aux pieds »

Maintenant, commencez à tondre la partie du crâne. Pour cela, choisissez une tête de coupe adaptée. On vous conseille d’opter pour les modèles de faible hauteur et écartement, c’est-à-dire une tête faisant 3 mm de haut pour 2.5 mm d’écartement. Ainsi, vous arriverez à ajuster sans problème les poils courts du visage.

Après cela, passez à la partie entre les coussinets. Cela vous évite de remplacer plusieurs fois la tête de coupe. Les petits ciseaux pourront vous aider pour cette tâche. Puis, vous basculez au niveau du ventre.

Ce cas-ci requiert une hauteur de coupe moyenne. Quand vous attaquez cette zone, les tétines sont classées sensibles. Votre tondeuse devra donc érafler les bouts de poils seulement. Pour les parties restantes, la tête de coupe la plus grande fera l’affaire. Avec cette dernière, vous allez traiter le dos, l’extérieur des pattes et la queue du toutou.    

 

 

Les quelques erreurs à éviter

Tondre son canin ne signifie pas le raser complètement. Donc, ne collez pas votre tondeuse sur sa peau. Pour faire simple, privilégiez une tête de coupe haute plutôt qu’une version petite. Il vaut mieux avoir des poils assez longs qu’un pelage trop court. 

Et surtout, faites attention aux zones sensibles. Quelquefois, le chien présente des bosses et des cicatrices sous sa robe poilue. Donc, à vous de repérer à l’avance ces parties pour éviter tout risque d’incident. De même si le toilettage se fait dans un lieu spécialisé, anticipez ce genre de soucis en informant le toiletteur.

Pour terminer en beauté, coupez les griffes du chien qui dépassent. Et aussi, nettoyez avec du coton humide les oreilles et les narines. Et pour la bouche, ôtez les morceaux qui s’y collent. Enfin, une bonne douche tiède semble nécessaire pour redonner de la pêche à votre compagnon poilu.

 

Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Principal avantage :

Ce produit constitue une référence à laquelle on peut se fier. Avec l’enrouleur automatique dont se nantit l’article, le chien peut courir sur une distance totale de 8 m. Le choc ressenti lorsque l’animal tire est amorti par le débobinage du fil. Ainsi, les mains restent à l’abri des tensions.                                                                                                                                          

Principal inconvénient :

En constatant la taille du dispositif, beaucoup de clients parviennent à une conclusion. Le produit s’avère assez encombrant. Il ne peut pas être rangé dans une poche.  

 

Verdict : 9.2 /10

Il s’agit d’un article à la fois résistant et pratique, malgré les dimensions de son enrouleur. De plus, la marque est bien connue dans l’univers des équipements canins. Par ailleurs, le prix reste moyen.

Acheter sur Amazon: Prix- (€25.99)

 

 

Principales Caractéristiques Expliquées

 

Idéal pour les chiens de grande taille

Le principal souci des maîtres qui possèdent un gros animal réside dans la quête d’un article assez performant pour pouvoir tenir correctement le toutou. Le marché regorge de modèles de laisses pour chien, mais ce spécimen sort du lot grâce à ses caractéristiques techniques. Avec son format extra long, vous n’aurez aucun problème à promener votre compagnon.

Effectivement, le produit propose à ses consommateurs une corde mesurant dans les 8 m. La bête peut alors profiter d’une totale liberté de mouvement pour fouiner un peu partout aux alentours. Cette référence s’avère idéale pour une balade dans le parc. Ainsi, même si votre ami pèse dans les 40 kg, vous trouverez satisfaction auprès de cet équipement.

Confort à l’usage

Ce point devient déterminant lorsqu’il est question de choisir la laisse de son toutou. Le mécanisme qui fait fonctionner cet accessoire reste simple, pourtant il offre un réel confort à son adepte. Avec un design ergonomique, l’utilisateur bénéficie d’une bonne prise en main. Le poids de l’élément est correctement réparti.

En outre, ce modèle se munit également d’un système de guidage. Si l’animal décide de courir dans toutes les directions, son maître ne risque pas de se faire mal aux mains. Le dispositif priorise le confort et le bien-être du propriétaire. De plus, la poignée ergonomique tient bien son rôle. La corde va se rétracter et se dérouler avec délicatesse, sans que vous subissiez le choc des démarrages brusque de votre chien.    

  

Une technologie précise et efficace

Les propriétaires des races de chien de grandes tailles et très actifs éprouvent de la difficulté à trouver la laisse idéale. La gamme « Giant » de cette marque a été spécifiquement conçue pour combler les attentes de ces clients. Celle-ci propose alors diverses sortes de Flexi Giant adéquates à différents toutous pesant à partir de 25 kg. Cet équipement est apte à tenir nos amis à quatre pattes peu importe leur force et leur masse. Robuste, cet accessoire résiste à leurs caprices.

Ainsi, l’utilisateur dispose d’un constant contrôle sur son compagnon grâce au système de freinage de Flexi. Performant et simple à manier, le produit peut être activé d’une seule main. Il suffit d’appuyer sur un bouton. Si vous souhaitez amener votre chien à vous, vous n’aurez qu’à basculer vers le mode arrêt permanent.    

 

Acheter sur Amazon: Prix- (€25.99)

 

 

Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Principal avantage :

Avec ce produit Hills Pet Nutrition, vous assurerez une alimentation saine et équilibrée à votre compagnon canin. Cette nourriture conseillée par les cliniques et les vétérinaires contribue essentiellement à la santé digestive de votre toutou.

 

Principal inconvénient :  

Ces croquettes sont avant tout réservées aux chiens adultes. Si vous avez encore un chiot en pleine croissance souffrant de maux digestifs, il est recommandé de vous tourner vers une autre gamme.

 

Verdict : 9.2/10

Les propriétaires restent formels sur les bienfaits apportés par ces croquettes chien. Cependant, si vous projetez d’en acheter, assurez-vous de préparer une somme assez conséquente.

Clique ici pour visiter Amazon.fr!

 

 

Principales Caractéristiques Expliquées

 

Pour toutes les races de chien

Hill Pet Nutrition est une marque qui a déjà une certaine réputation sur le marché. Se spécialisant dans le domaine de la nutrition pour tous les animaux domestiques en tout genre, le fabricant possède une notoriété inébranlable chez les consommateurs. Ici, il propose aux propriétaires, un aliment capable de résoudre les troubles gastro-intestinaux avec une composition innovante.

Ces croquettes se destinent à toutes les races de chien sans exception. Vous n’avez donc pas à hésiter au moment de l’achat sauf que vous devez tout de même vérifier l’âge de votre compagnon canin. Le concepteur le proscrit pour les chiots au risque d’aggraver leur cas. Pour ce qui est de la quantité, ce produit est disponible en diverses contenances. Si vous ne souhaitez pas renouveler votre transaction à tout bout de champ, vous pouvez toujours vous orienter vers les grands modèles.

Une formule testée

Nombreuses sont les causes de troubles gastriques chez les chiens. Il peut s’agir d’une carence en enzyme, un ratio inadéquat de lipides ou encore une incapacité à assimiler certains aliments. Ces maux se manifestent souvent par une diarrhée, provoquée par une propagation bactérienne. Le Prescription Diet Digestive Care i/d vient alors comme une solution à ces diverses maladies. Il assure un processus de digestion efficace grâce aux fibres prébiotiques et au gingembre.

Sa formule en faible teneur en matière grasse prend aussi part dans la structuration et la réparation des tissus intestinales. Cela est possible avec ses ingrédients enrichis en acides gras oméga 3 et en minéraux. Selon les tests cliniques, les bienfaits de ces croquettes ne se limitent pas à ce stade. Elles participent également à la réduction des risques de formation de calculs urinaires.

 

Des ingrédients étudiés

Le mode d’assimilation de cette nourriture n’est pas compliqué. Il suffit de l’intégrer progressivement à la ration quotidienne d’aliments de votre toutou. La période de transition s’effectue généralement sur une durée moyenne de 7 jours. La quantité journalière est à répartir suivant des portions égales afin de maximiser les effets du produit.

Pour ce qui est de la saveur, ces croquettes ne sont proposées qu’au poulet avec la présence des composants sous forme de viande séchée. Votre chien appréciera particulièrement ce goût. Dépourvu de matières grasses, cet aliment comprend donc une dose modérée en protéines, en glucides et autres nutriments tels les vitamines C et E ainsi que du calcium, du potassium et du magnésium. Il entre dans la guérison des maux gastriques tout en préservant la santé du pelage et la structure osseuse de votre toutou.

 

Clique ici pour visiter Amazon.fr!

 

 

Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Principal avantage :

Le paquet contient 4 saveurs bien différentes que vous choisirez à mettre dans la gamelle de votre toutou. Ainsi, vous pouvez varier son alimentation quotidienne sans peur qu’il se lasse assez rapidement de son repas.

 

Principal inconvénient :  

D’après le fabricant, le temps de conservation est seulement de deux jours au réfrigérateur dès que vous aurez ouvert un sachet. De ce fait, assurez-vous de bien respecter le délai pour éviter les risques d’intoxication alimentaire de votre compagnon canin.

 

Verdict : 9.2/10

Avec ses multiples saveurs, ce produit vous aidera à diversifier la nutrition de votre compagnon canin tout en contribuant à son développement. Mais aussi, il est étonnant de retrouver cet article à un prix défiant toute la concurrence.

Acheter sur Amazon: Prix- (€20.99)

 

 

Principales Caractéristiques Expliquées

 

Un paquetage pratique

Comme une bonne alimentation conditionne le bien-être de votre animal de compagnie, ces croquettes chien semblent répondre aux attentes de la majorité des consommateurs. Par ailleurs, la marque Pedigree fait partie des enseignes qui possèdent déjà une certaine notoriété dans le domaine.

Pour le Vital Protection, il s’agit d’une nutrition équilibrée répartie en des sachets de 100 g au nombre de 48. Ils font alors un total de 4.8 kg. Avec cette quantité, vous ne risquez pas d’épuiser votre stock avant un bon bout de temps.

Afin d’éviter les gaspillages, le fabricant les a disposés dans des boites de 12. Cela simplifie également leur rangement dans vos tiroirs. L’accès au contenu est d’ailleurs relativement facile, car il suffit de retirer le dessus du paquet.

Des saveurs au choix

Contrairement aux autres nourritures pour chien que vous trouverez dans le commerce, cet article de chez Pedigree propose 4 saveurs au choix réparties en 3 sachets chacune dans chaque boîte. En les mettant dans la gamelle de votre toutou, celui-ci pourra profiter d’un aliment au goût de bœuf, de poulet, d’agneau ou encore de volaille. Vous pouvez alors varier à chaque ration pour y apporter une saveur particulière qui encouragera votre compagnon canin à finir son assiette.

Chaque sachet équivaut à une nutrition complète. Il n’est donc plus nécessaire de doser la quantité quotidienne que vous lui donnerez. Pedigree destine ce produit aux propriétaires de chiens adultes. Il convient également à toutes les races de chiens. Par ailleurs, on peut aussi mélanger le Vital Protection avec d’autres nourritures.

 

Des ingrédients sanitaires

Le savoir-faire de la marque se reflète dans la conception de ce produit. Soucieux de la santé et du bien-être de votre chien, le fabricant a conçu cet aliment avec une faible teneur en matière grasse, soit moins de 7 %. Les croquettes ne contiennent pas non plus de sucre, de colorants ou d’additifs artificiels susceptibles d’altérer l’état physique de votre compagnon canin.

Elles embarquent par contre des éléments essentiels au bon fonctionnement de son organisme comme le renforcement de son système immunitaire et de ses défenses naturelles face à différents maux. Les protéines présentes dans le Vital Protection contribuent également à la consolidation de la structure osseuse surtout pour les toutous encore en phase de croissance. Ils entrent aussi en action afin d’attribuer à votre chien un pelage doux et soyeux. Ils luttent considérablement contre la perte de poils.

 

Acheter sur Amazon: Prix- (€20.99)

 

 

Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Principal avantage :

Le produit est facile à mettre et à manier. C’est ce qui plaît et attise l’intérêt des consommateurs. Son ajustement s’opère d’une manière élémentaire et en deux trois mouvements. Même si l’animal bouge beaucoup, son maître peut aisément le lui enfiler.               

                                                                                                         

Principal inconvénient :

C’est au niveau de la conception de l’attache que survient la problématique de cet instrument. Il faut particulièrement y prêter attention et éviter de serrer trop fort pour protéger l’animal. En réduisant les tensions exercées sur les sangles, on rallonge la durée de vie de l’accessoire.     

 

Verdict : 9.2 /10

Ce hic se maîtrise aisément avec un ajustement d’appoint. Et à un prix aussi abordable, on y gagne en l’achetant.   

Acheter sur Amazon: Prix- (€17.99)

 

 

Principales Caractéristiques Expliquées

 

Esthétique

Beaucoup de maîtres se soucient de l’apparence de leurs petits chiens. Ils accordent essentiellement de la valeur à l’allure de ces derniers. Souvent, ils n’hésitent pas à débourser le maximum pour leur offrir plus de style. Certains d’entre eux trouveront satisfaction auprès de ce dispositif. Se déclinant en noir et en rouge orné avec des coutures en blanc, cet article convient autant pour les femelles que pour les mâles.

Aux premiers abords, on fait face à un outil élémentaire, de conception basique. Il se distingue de par son classicisme. Il est dépourvu de fantaisie, mais reste chic et élégant. Il trouvera bon preneur auprès des individus qui aiment les produits discrets. Celui-ci fait bien son boulot.          

De bon maintien

Dans cet axe, le point essentiel à vérifier tourne autour de l’efficacité de l’accessoire. Et beaucoup des adeptes de ces harnais chien se voient comblés par le spécimen. Il s’agit d’un équipement dédié aux chiens de moyenne et de petite taille. Il constitue l’idéal pour ceux qui pèsent entre 7 kg et 15 kg. Il s’adresse alors aux fanatiques des mini-chiens. La légèreté est au rendez-vous et la majorité des animaux de compagnie l’adopte rapidement.  

Ces détails ne témoignent en rien de la faculté de l’article à maintenir ces boules de poils. Effectivement, ce produit est apte à supporter la force de ces chiens. Leur taille ne mesure cependant pas leur capacité à attaquer. Certaines races s’avèrent coriaces en dépit de leur faible corpulence. Il n’y a pas de raison que le petit s’échappe et parvienne à retirer seul cet équipement. Pour éviter ces incidents, une poignée se trouve sur le dessus de l’article pour aider le maître à davantage neutraliser son compagnon.  

  

Utile et facile à entretenir

Le côté pratique de cette référence se confirme de par la nature de son revêtement. La matière qui la compose s’avère simple à nettoyer. En plus, il semble possible de la désinfecter. Cette action devient primordiale pour la santé et le bien-être de votre animal. De bonne qualité, l’article ne heurte pas la peau de ce dernier.

Le tout est solide. Les attaches posent problème à certains individus, toutefois, ce n’est pas le cas de la majorité. Le produit est efficace pour tenir en laisse les petites bêtes de race pure. 

 

Acheter sur Amazon: Prix- (€17.99)

 

 

Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Quand vous vivez dans une propriété qui s’étale sur une cinquantaine de mètres carrés ou lorsque vous élevez plusieurs chiens en même temps, vous devez parfois ériger un enclos pour plusieurs raisons. Ici, nous vous expliquons pourquoi et vous exposons les différentes offres susceptibles de vous intéresser sur le marché.

 

L’enclos pour chien même à l’intérieur

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’enclos n’est pas uniquement fait pour l’extérieur ou le jardin. Certes, on a l’habitude de l’utiliser pour empêcher par exemple le chien d’aller faire ses besoins sur le gazon des voisins ou se balader un peu trop loin, quitte à se perdre. Mais beaucoup y font appel entre 4 murs.

La barrière pliable est pour les enfants, ce que l’enclos est pour le meilleur ami de l’Homme. Donc vous l’aurez compris, ce dispositif sert surtout à l’empêcher d’aller fourrer son nez là où il ne le faut pas. Ainsi, si vous ne voulez par exemple pas qu’il rentre dans le salon et mâchouille le canapé, ayez recours à ce genre d’astuces. D’autres propriétaires de chien interdisent l’accès à la chambre d’enfant sans avoir à fermer la porte. Comme ça, ils peuvent garder un œil sur les petits et les toutous en même temps. En effet, ensemble, ils mettent la maison à feux et à cendres.

Parquer l’animal dans un endroit où il ne fera pas de bêtise est vital pour les personnes qui s’absentent souvent ou vont au travail ou en cours tous les jours. Ça évite bien des désagréments comme retrouver ses chaussures en lambeaux dans le couloir, voire les oreillers ou le papier toilette en morceaux jonchant le sol, ou pire découvrir la plante dont on a si bien pris soin déracinée, sur le carrelage avec la terre partout. Les chiens peuvent être sans pitié et ravageurs surtout quand on les enferme.

Garder votre compagnon à 4 pattes dans sa zone de confort à l’aide de ce produit vous épargne aussi la gêne ressentie à chaque fois que vous recevez du monde. Ce n’est pas tout le monde qui aime les chiens. Et même si le vôtre est tout propre et sent bon, il laissera sûrement des poils sur les vêtements de vos invités. Donc à défaut de dressage, de rouleaux adhésifs et de brosse appropriée, facilitez-vous la vie avec une barrière adaptée. 

 

 

Pour quel enclos opter ?

Les principaux critères de sélection à prendre en compte à l’achat d’un enclos pour chiens sont principalement la taille, le système de pliage et les matériaux de fabrication. Les dimensions dépendent du nombre de chiens que vous avez et de leurs races respectives. En effet, dans un modèle pour petit chien, un grand chien se sentira un peu trop à l’étroit. Ça pourrait le rendre anxieux, stressé, voire agressif. Il faudra évidemment compter son panier, son bol d’eau et de nourriture et ses jouets. Vous n’allez quand même pas l’y laisser sans rien, ce serait de la négligence.

Il faut que l’article soit aussi assez haut pour que la boule de poils ne puisse pas l’enjamber ou passer par-dessus. Une hauteur de 60 à 100 cm vous garantit que le toutou restera dedans tout le long.

Les spécimens les plus grands comprennent jusqu’à 16 panneaux, voire plus. À l’intérieur, vous gardez plusieurs chiens en toute sécurité, ou si vous souhaitez laisser de l’espace au vôtre pour qu’il gambade et se dégourdisse les pattes comme bon lui semble. Cette catégorie correspond majoritairement à un usage en extérieur.

Avec un système de pliage optimal, vous rangez plus facilement votre enclos quand vous n’en avez pas besoin. Certains disposent de plusieurs panneaux en plus de la porte afin de prendre le minimum de place à la verticale là où vous le stockez. L’apprentissage de ce genre d’aménagement ne vous prend pas des heures en général. On assimile le concept dès les premiers usages.  

Quant aux matériaux, on en trouve le plus souvent en métal. C’est la robustesse assurée idéale pour les animaux qui se font les dents partout. Les tissus quant à eux vous permettent de contenir le toutou pour quelques heures ou de brèves absences. Lui et le plastique ne diffèrent pas tellement. Ils ne coûtent pas cher et demandent plus d’effort à l’entretien par rapport aux versions en métal. L’avantage, c’est le poids plume au moment de le changer de place. 

Ainsi, on n’a pas à solliciter de l’aide à chaque fois. Pour des chiots, ça va encore, mais pour de gros gaillards, l’article ne fera pas long feu. Les propriétaires choisissent ce type de composant pour les fois où ils ne quittent pas la maison. L’animal reste tranquille en leur présence par peur de se faire gronder. Néanmoins, dès que vous passez le pas de la porte, ne vous attendez pas à autant d’obéissance. Par conséquent, misez plutôt sur un modèle fiable, mais dispendieux qui vous tiendra sur la durée. Vous trouverez ici notre sélection des meilleurs chenils pour chien.

 

 

Le garder à l’intérieur sans mal

Tous les chiens n’ont pas le même tempérament ni la même réaction face à n’importe quelle situation. Certains lorsque vous les mettez dans un enclos se rebellent, tandis que d’autres dépriment. Donc afin que les vôtres s’y habituent rapidement et le vivent bien, voici quelques astuces.

Commencez déjà par installer le dispositif en laissant la porte ouverte avec les panneaux directement à proximité de celle-ci. Ça instaurera un sentiment de confiance chez l’animal. Il ne se sentira pas tout de suite enfermé et pourra aller et venir à sa guise. Rajoutez petit à petit les panneaux quand vous sentez qu’il est calme. Passez du temps avec lui dans son enclos, caressez-lui le ventre, jouez avec lui, ou donnez-lui à manger. Quand vous voyez qu’il est tranquille, sortez sans geste brusque et refermez doucement la porte. Vaquez à vos occupations quotidiennes naturellement tout en gardant un œil sur lui.

S’il commence à stresser, rapprochez-vous doucement et rassurez-le à travers la barrière. Si besoin, gâtez-le de quelques friandises les premières fois. Si vraiment il mord dans les barreaux ou aboie sans s’arrêter, sortez-le de là et continuez le jour d’après. Augmentez la durée où vous l’y laissez progressivement chaque jour, vous verrez que ça portera ses fruits.

 

Dernière mise à jour: 18.01.20

 

Comme on dit, le chien est le meilleur ami de l’homme par son attitude naturellement adorable, sa bonne compagnie, mais aussi par son esprit protecteur. Bref, il trouve constamment du plaisir à servir son maître. Pour cela, le fait de veiller à son bien-être à votre tour semble tout à fait normal afin de créer une vie plus harmonieuse pour vous et votre animal de compagnie. Même si le chien ne se salit pas toutes les heures, pensez quand même à nettoyer son environnement régulièrement.

 

Importance de vivre proprement pour un chien

L’hygiène d’une bête ne se limite pas à s’occuper de son corps, mais aussi de l’endroit où il passe beaucoup de temps : son abri. Il faut savoir que laver un chien exige d’en faire autant dans le milieu où il loge sinon nos efforts seront vains. D’ailleurs, l’objectif d’assurer un mode de vie sain à notre animal nous motive à nous y mettre.

Maintenir un environnement propre devient essentiel pour la santé et l’épanouissement d’un animal. Par conséquent, on pourra prévenir certaines maladies engendrées par des bactéries, des puces ou d’autres parasites. D’ailleurs, la maladie parasitaire appelée piroplasmose touche couramment les chiens. Cette pathologie provoquée par des tiques est fatale pour ces animaux, car elle cause leur décès chaque année dans le monde. Les agents pathogènes attaquent directement les globules rouges. On peut trouver également d’autres maladies causées par des tiques comme celle de Lyme et l’ehrlichiose, très dangereuses, mais traitables.

 

 

De ce fait, la désinfection de votre chien et de son habitat de temps en temps peut lui sauver la vie. L’insalubrité de son environnement engendre un stress, un inconfort ou un changement de comportement chez lui. Et c’est une réaction tout à fait compréhensible, lorsque l’animal voit ses crottes et son urine partout dans son habitat, il s’énerve facilement. Il éprouve de la gêne, il se sent envahi par des déchets humides et puants, tout cela peut le dégouter autant que chez les humains.

Il ne faut pas s’étonner qu’un jour votre chien devienne féroce, car il veut vous faire comprendre et voir son mécontentement vis-à-vis du milieu insalubre qu’on lui inflige. En effet, avoir un chien exige une grande responsabilité de notre part, si on n’a pas envie de l’assumer, il vaut mieux ne pas en prendre chez soi. Un maître digne de ce nom doit se soucier continuellement de l’état de son animal. Ça vaut pour un chien, alors imaginez que vous en avez tout un chenil. Vous aurez à redoubler d’efforts et de persévérance, voire plus.

 

Créer un environnement sain à votre toutou

La première chose importante dans la vie d’un chien est d’avoir une alimentation saine et équilibrée, car sa survie en dépend. Selon la race, l’âge, le mode de vie et l’état du chien, les besoins en éléments nutritifs ne se ressemblent pas, donc demander l’avis d’un vétérinaire pour ne pas le nourrir médiocrement reste le plus sage à faire.

On doit régulièrement faire la toilette de son animal de compagnie. Comme les humains, les animaux ont besoin de se sentir propres, indispensable pour une excellente santé. Cependant, pour les chiens, la fréquence de leur toilettage diffère de celle de l’Homme, car ils possèdent des peaux plus sensibles et qui s’irritent facilement après un nettoyage trop fréquent. 

Pour assurer une meilleure santé à son meilleur ami donc, il faut le laver une fois par mois sauf si celui-ci se salit entre temps. Ce n’est pas grave si vous lui donnez son bain à ce moment. En même temps, tâchez de l’empêcher de se salir un peu trop souvent. Utilisez un shampoing adapté à l’animal, rincez-le avec de l’eau tiède et brossez-le avec une brosse spéciale à cet usage. Le choix d’un bon produit jouant le rôle en parallèle de désinfectant aide à éliminer ou prévenir les petites bêtes nuisibles.

Dès son plus jeune âge, habituez votre toutou à la douche pour qu’il y prenne du plaisir. Par contre, un chiot nécessite de l’eau plus chaude à cause de sa fragilité. Lorsque votre toutou est tout propre, vous allez voir qu’il se sentira mieux dans sa peau. Vous apprécierez mieux de le prendre dans vos bras et de le câliner. 

Ensuite, pensez à enlever les crottes de votre animal dans tous les endroits où il les a laissées. Ne vous en faites pas, car il existe des pelles spéciales pour les ramasser dans certaines boutiques pour chien. On peut utiliser des désodorisants trouvés dans les magasins pour éliminer les odeurs d’urine ou autres. Enfin, nettoyez fréquemment l’habitat de votre boule de poils afin qu’il puisse s’y mettre à l’aise. Il y passe quand même la majorité de son temps.

 

 

Comment laver correctement le chenil ?

Pour faciliter le nettoyage d’un chenil pour chien, on recommande souvent un sol en béton, car ce dernier semble plus simple à entretenir. Ensuite, lavez quotidiennement l’endroit où habite votre bête au moins tous les deux jours avec de l’eau transparente pour mieux vous débarrasser des bactéries. Ces dernières prolifèrent très vite dans un milieu sale, chaud et humide et les puces et d’autres parasites peuvent s’y inviter et y rester également. On peut aussi utiliser de l’eau à haute pression pour éliminer efficacement l’accumulation microbienne.

Par la suite, désinfectez tout. Cela consiste à pulvériser des produits servant à détruire les germes susceptibles de transmettre des pathologies. Plusieurs magasins proposent des produits de qualité et intéressants, il suffit de bien choisir celui qui convient le mieux au type de chenil en votre possession et surtout de prendre le désinfectant le plus actif. N’hésitez pas à demander des informations aux vendeurs.

Les crésols ou acides cré-syliques et le désinfectant Alviral marchent bien pour désinfecter selon les expériences du public. Néanmoins, on doit varier les produits utilisés pour optimiser leur efficacité. Cela parait nécessaire pour ne pas laisser les bactéries s’en accoutumer et créer d’autres moyens de défense. Enfin, n’oubliez pas de bien essuyer le chenil, car les bactéries et parasites adorent l’humidité.