Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Il existe une large variété de flore et de faune aquatique à intégrer dans un aquarium. Cependant, il y a parfois des invités indésirables qui viennent s’installer dans le milieu comme les lentilles d’eau. On vous délivre alors des informations concernant ces dernières qui peuvent être à la fois bénéfiques et nocives pour la population de votre bocal à poissons.

 

Les lentilles d’eau : qu’est-ce que c’est ? 

Les lentilles d’eau sont des plantes aquatiques que l’on retrouve principalement en eau douce, dans les lacs, les étangs ou les mares. Elles font leur apparition sur la surface en prenant l’aspect d’un gazon. Ce tapis végétal flotte et trompe souvent la vigilance des promeneurs ou des animaux qui s’engouffrent à l’intérieur lorsqu’ils ne font pas attention à où ils se dirigent.

Si visuellement, ces formations végétales se ressemblent toutes un peu, on en recense plusieurs types. Ceux-ci diffèrent par leur taille, mais aussi par leur forme quand on les regarde de plus près.

 – La Lemna minor : Elle est la plus connue et la plus courante dans les plans d’eau et on la surnomme la petite lentille. Elle fait entre 1 mm à 3 mm de diamètre. Elle résiste peu au gel et à l’hiver, mais elle revient avec le retour des beaux jours. Elle possède comme qualité, une bonne absorption de substances nocives dans l’eau comme l’azote ou le phosphore.

 – La Lemna gibba ou bossue : Un peu plus grande, elle avance une taille entre 2 mm à 5 mm. Elle présente une floraison invisible, mais avec des frondes arrondies et un peu bosselées. On la retrouve habituellement seule. Cette variante ne supporte pas la cohabitation avec les autres lenticules.

 – La Wolffia Arrhiza : On la reconnaît facilement vu qu’elle se trouve être la seule de son espèce à ne pas posséder de racines. Son observation requiert l’utilisation d’un microscope du fait qu’elle n’est pas perceptible à l’œil nu. Elle fait moins d’un millimètre d’épaisseur.

 – La Lemna trisulca ou Trilobée : Elle mesure entre 5 à 15 mm. Elle comprend trois nervures sur son thalle. Elle ne résiste pas aux températures élevées. Elle est aujourd’hui en voie de disparition.

 – La Lemna polyrhiza ou à racine nombreuse : Comme son nom l’indique, elle peut comporter plusieurs appendices et en atteindre une quinzaine. Lors de la floraison, celles-ci se développent jusqu’à avoir 1 cm de longueur parfois.

 – La Lemna minuscula ou Minuscule : Elle nous vient du continent américain et ses dimensions ne dépassent pas celles du Lemna minor, c’est-à-dire moins de 1 mm.

Comment se reproduisent ces plantes et dans quelles conditions ?

Ces formations végétales aquatiques se distinguent surtout par leur croissance relativement rapide. Elles flottent grâce à la présence d’une fronde souvent remplie d’air. L’absence de tige et de feuilles leur permet de se retrouver sur la surface ou pour certaines, en dessous du plan d’eau. Ces plantes peuvent également posséder ou non de racines, selon l’espèce de lenticules.

Les lentilles d’eau ont recours à la reproduction asexuée pour se perpétuer. Avec la multiplication végétale, elles atteignent un nombre considérable en un rien de temps dans un milieu propice. Par exemple, une lenticule mère se duplique en deux. Après quelques jours, ces dernières vont se dissocier de la première et produire deux spécimens à leur tour et ainsi de suite. Le processus peut recouvrir votre aquarium à grande vitesse si vous ne faites pas attention.

Pour se multiplier, ces flores aquatiques ont toutefois besoin d’un écosystème aux conditions spécifiques. Elles prolifèrent dans un environnement où la température se trouve généralement entre 6 °C et 33 °C. Elles pullulent également si vous leur offrez de l’eau à forte teneur en nitrate dans votre bocal à poisson. On n’oublie pas non plus que ces plantes vertes requièrent de la lumière pour réaliser leur photosynthèse.

 

Quels sont ses atouts et ses inconvénients ?

Malgré ce que l’on peut penser de ces lenticules, leur présence dans votre aquarium peut présenter de nombreux avantages. Vu qu’elles se nourrissent principalement de nitrate pour se développer, elles aident dans l’épuration de l’eau dans la cuve. Elles vont alors jouer un rôle dans la biorestauration comme elles absorbent les excès d’azote ou de phosphate. La concentration élevée de ces derniers pourrait altérer la santé de vos animaux. Par ailleurs, ceux-ci sont friands de ces lentilles d’eau, surtout les carpes et les poissons rouges.

Ce tapis végétal prend également part dans la conservation de l’eau en réduisant l’évaporation et peut servir de refuge pour les alevins pour se mettre à l’abri. Dans certains cas, il empêche la formation de certaines algues photo-autotrophes.

Cependant, les lentilles d’eau peuvent aussi gêner la croissance d’une plante pour aquarium immergée. De plus, elles sont particulièrement envahissantes et sont en mesure de recouvrir rapidement votre récipient si vous les laissez faire.

Quelles techniques utiliser pour les supprimer ?

Le premier conseil des spécialistes demeure la prohibition des produits chimiques. Ces derniers peuvent troubler l’équilibre du milieu aquatique pour ensuite altérer le développement des autres habitants de cet écosystème.

Une des alternatives à entreprendre reste le travail manuel. À l’aide d’une épuisette dotée de mailles fines ou d’un outil similaire, vous pouvez vous appliquer en les retirant avec vos mains. Notez toutefois que l’opération peut devenir assez pénible surtout si vous avez une quantité importante de lenticules à éliminer. 

Si vous n’êtes pas un adepte des interventions manuelles, vous pouvez toujours vous procurer une pompe à air pour les chasser vers les bords et ainsi faciliter leur extraction. Cette machine favorise par la même occasion l’oxygénation du milieu.

Une autre possibilité également, prévoir l’ajout d’une ou de plusieurs plantes hélophytes, c’est-à-dire pourvues de grandes racines qui peuvent s’encastrer dans le substrat, mais présentant des tiges et des fleurs qui sortent du plan d’eau. 

Ces végétations aquatiques ont la réputation d’être d’absorbeurs de nutriment et vous aideront à réguler le taux d’azote et de phosphore qui sont les principaux acteurs du développement des lentilles d’eau.

 

 

 

Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Vous avez un aquarium, mais vous ne savez pas comment y planter ? Cet article vous aide à y voir plus clair en citant les étapes à respecter et en expliquant les informations importantes sur le sujet. Mais avant d’entrer dans les détails, il s’avère nécessaire de préciser les rôles des végétaux dans le bassin.

 

De bonnes raisons de planter dans un aquarium

Certaines personnes choisissent les plantes en plastique, grâce à leur côté esthétique. Pourtant, il n’y a rien de mieux que d’opter pour les éléments naturels. Ils offrent de multiples avantages notamment pour les résidents.

Avec leurs couleurs différentes, ils reproduisent l’atmosphère dans l’eau pour habituer les poissons au bassin. Grâce à leur épaisseur, ils permettent à ces derniers d’avoir de l’intimité. Cela aide les animaux à mener un comportement naturel limitant leur stress. Certains ont également besoin de plantes au cours de leur reproduction. Elles jouent le rôle d’un support pour pondre.

Par ailleurs, les végétaux assurent l’épuration du milieu. Le dioxyde de carbone rejeté par vos animaux sera consommé pour garantir l’hygiène de l’habitat. Ce n’est pas tout, ils absorbent les phosphates, l’ammoniaque ainsi que les nitrates. Avec l’absence de ces substances, les algues ne peuvent plus se développer.

En revanche, les plantes fournissent de l’oxygène qui s’avère essentiel à la survie des poissons. Elles diminuent donc la pollution pour assurer le bien-être des occupants dans le bac. D’un point de vue esthétique, elles laissent un effet naturel à l’aquarium. Elles le subliment offrant un plaisir à part pour les yeux de vos convives. Mais, pour réussir le repiquage, il convient de respecter quelques règles de base.

Étapes à suivre pour réussir la plantation

Pour commencer, il semble important de bien préparer les végétaux. S’ils sont livrés en bouquet, vous devez dans un premier temps les séparer. Puis retirez la laine de roche encerclant les racines. N’oubliez pas de couper les parties endommagées. Vous avez uniquement besoin de quelques échantillons de qualité pour assurer la repousse.

Installez un sol nutritif et agencez-le convenablement pour créer un effet naturel au bac. Pour ce faire, vous pouvez mettre une quantité importante de grains au fond et un peu moins à l’avant. Cela laisse un air de profondeur. Posez-les de 3 à 5 cm de hauteur permettant aux végétaux de s’enraciner.

La disposition de ces derniers ne s’accomplit pas au hasard. On recommande d’arranger les plus grands spécimens en arrière-plan. Vous pouvez aussi y placer les catégories à croissance rapide par exemple l’élodée, la céraiste, la ceratopteris thalictroides et la vallisneria.

Pour ceux qui ont une petite taille, répartissez-les au premier plan. Il en va de même pour ceux à croissance lente à savoir l’echinodorus, la cryptocoryne et l’anubia. Creusez le sol en faisant un trou avec le doigt puis enfoncez le végétal. Cela fait, il ne vous reste plus qu’à remettre le sable.

 

Ce dont les plantes ont besoin pour pousser

Comme tous les types de végétaux, ceux installés en aquarium nécessitent de la lumière pour pousser et survivre. L’intensité de celle-ci dépend de l’espèce. Si certains requièrent un éclairage violent, d’autres non. Pour ceux qui utilisent les tubes néon, on conseille de se tourner vers un dispositif de 0,251 W ou se situant entre 10 et 60 lumens. Il est préconisé d’illuminer le bac entre 10 à 12 heures par jour. Cette condition s’impose au matin et au soir, mais non pas à midi. Vous pouvez éteindre pendant 2 à 4 heures.

Quant à la température de l’eau, celle-ci ne doit pas excéder les 25 °C, sinon cela affecterait la croissance des plantes. Fournissez également des sels minéraux et nutriments nécessaires pour les racines et feuilles. À ce titre, elles demandent une quantité importante de phosphore, de fer, de manganèse, de l’azote et surtout du CO2. Ce dernier a la capacité naturelle de stabiliser le pH et optimise la croissance des plantes.

À part cela, les plantes aquatiques ont besoin d’un substrat riche. Celui-ci doit disposer des éléments nutritifs indispensables pour leur développement. Les spécialistes recommandent le rajout d’un câble chauffant accélérant l’enracinement.

 

La plantation selon le type de végétaux

Chaque élément a sa particularité, donc nécessite un traitement spécifique. Ici nous parlerons des catégories en pots.

Pour commencer, il faut les ôter avec précaution pour ne pas endommager la radicule. Rincez ensuite à l’eau claire et débarrassez-vous des feuilles jaunies. Faites un trou et enterrez la racine dans le substrat.

Certaines plantes ne doivent pas être enfouies comme la mousse de Java, le cladophora ægagropila ou les anubias. Pour ces derniers, ils s’attachent tout simplement à l’aide d’un fil de pêche sur une pierre.

Lorsqu’il s’agit encore de graines, il reste indispensable de les faire germer dans des bocaux en verre. Ensuite, vous laissez le récipient sous une lumière adaptée et à la bonne température.

Il existe une infinité de végétaux qui survivent dans un aquarium. Si certains s’installent en avant-plan, d’autres trouvent leur coin en arrière. Quoi qu’il en soit, il s’avère important de les entretenir dans les règles de l’art pour ne pas les endommager. Si vous êtes encore débutant en aquariophilie et que vous ne savez pas quel spécimen choisir, vous avez ici notre sélection des meilleures offres.

L’entretien des plantes

Pour que la repousse se déroule dans de bonnes conditions, vous devez prendre régulièrement soin de vos plantes. Quelques vérifications s’imposent donc.

Il arrive que les feuilles changent de couleur. Si leur installation dans le bac se révèle être encore récente, vous n’avez pas à vous inquiéter. Cette situation est tout à fait normale. Dans le cas contraire, un manque de nutriment justifie cette apparence. La nuance en blanc ou en jaune explique la carence en fer. Il faut à cet effet utiliser un engrais riche en ce composant.

Priorisez également le renouvellement de l’eau du bac. Sans quoi, cela augmenterait le taux de la pollution. Privilégiez un liquide faible en calcaire. Cela convient généralement à la plupart des éléments aquatiques. N’oubliez pas d’élaguer les végétaux à croissance rapide. Aussi, enlevez les feuilles mortes ou noircies de temps en temps.

 

 

Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Prendre soin de son animal de compagnie fait partie de la preuve d’amour envers lui. Si d’habitude on donne beaucoup d’importance à la litière du chat ou la niche du chien, le poisson lui aussi nécessite une attention particulière. Quelles sont les décorations tendance d’un aquarium d’eau douce ?

 

Le décor externe

Avant de toucher à quoi que ce soit à l’intérieur de l’aquarium, vous devez traiter son esthétique globale ou son esthétique externe. La gamme de meubles destinée à supporter les aquariums varie beaucoup. En principe, ils montrent une robustesse capable de soutenir une charge conséquente. L’aquarium rempli d’eau, de sables et de plantes pèsera beaucoup. Le bois du support se doit alors de retenir toute cette charge à lui seul. Choisissez déjà sa couleur selon le ton général de votre appartement. Cependant, veillez à ce que ce ne soit pas une couleur trop vive. Le meuble en soi-même ne devrait pas visuellement écraser l’esthétique de l’aquarium.

Aménagez un fond idéal pour les poissons

La base de votre aquarium sera le sol. Pas de la terre non, on privilégiera le sable pour un aquarium d’eau douce. Les magasins spécialisés vendent du sable pour aquarium de différentes couleurs. Optez pour une couleur claire qui scintillera sous l’eau. Les amateurs du multicolore peuvent en choisir plusieurs, mais au bout de quelque temps on ne distinguera plus cette variété. De plus, l’aspect du sable tapera à l’œil, mais le nettoyage raconte une tout autre histoire. Il est plus dur à aspirer lors du nettoyage même si sa finesse facilite le nettoyage de la surface.

La deuxième solution qui s’offre est le gravier coloré ornemental. Que ce soit un bleu océanique, un rose des fonds des mers, ou du vert associé aux plantes, les graviers dégageront une couleur vive à l’œil. Encore une fois, les amateurs du multicolore seront comblés par les graviers en couleur prémélangés. Veillez à ce qu’ils ne soient ni trop petits pour être avalés par les poissons ni trop gros pour coincer la nourriture.

En troisième choix, vous pouvez oublier totalement le fond. Certains poissons n’en ont pas besoin. Cela peut paraître moins attirant au niveau esthétique ; dans ce cas, ayez une vitre légèrement teintée pour donner une ambiance de couleur à votre aquarium. Évitez absolument les cailloux de verre : ils peuvent briser, devenir tranchants et limiter la croissance des bactéries utiles à l’aquarium.

 

Les plantes : la touche naturelle

Après le substrat, il est temps de mettre un peu de vert dans votre vitre. Vous avez le choix entre les plantes artificielles et les plantes naturelles. Le premier se présente en tout point comme une plante réelle, et possède une durée de vie plus longue. Pas besoin d’un substrat spécifique pour la nourrir, pas de lumière nécessaire pour qu’elle effectue la photosynthèse. Les plantes naturelles, à l’inverse, servent d’habitats à certains poissons. De plus, elles absorbent certaines substances de l’aquarium pour la purifier. Quelques règles d’entretiens sont à respecter pour les plantes :

– Bien enfoncer la racine des plantes pour empêcher que les poissons les arrachent

– Retirer les feuilles mortes ou jaunies dès leur apparition

– Garder la température de l’eau autour de 25 degrés

– Si vous utilisez des plantes ramassées dans la nature, faites-les bouillir avant de l’ajouter à votre aquarium.

Outre les plantes, les racines de formes donnent aussi un très bel aspect esthétique à votre aquarium. Visitez les animaleries afin de trouver la plus adaptée à votre vitrine. Vous pouvez utiliser les racines naturelles dans la nature, cependant la sève qu’elles produisent peut se révéler dangereuse. Si vous commencez dans le domaine, achetez vos racines chez l’animalerie. Les racines ont besoin de rochers pour tenir en place et garder l’esthétique idéale. Pas besoin de l’animalerie cette fois, votre rocher doit juste mettre les racines en valeur.

Veillez cependant à tester si elle est du calcaire : versez quelques gouttes de vinaigre dessus. Dans le cas où la pierre mousse, la pierre ne peut être utilisée. Elle fera grimper la dureté de l’eau ; les pierres de type Okho Stones sont les plus adaptées aux eaux douces. Si vous préférez garder un fond marin tout vert, les plantes gazonnantes pour aquarium recréent le décor d’un bassin d’eau douce au fond de votre aquarium. Elles s’adaptent à toutes les tailles d’aquarium.

Les grottes et l’éclairage

Même si votre aquarium simule une eau douce, les poissons ne sont pas souvent exposés à la lumière brute. Ils ont tendance à se cacher dans des grottes sous-marines ou sous les plantes s’ils sentent un danger. Même chose pour la lumière : quand elle devient trop forte, les poissons se cachent. Or ce genre de configuration est souvent oublié dans les aquariums. Les poissons aussi ont besoin d’intimité ! Créez vous-même la décoration de votre aquarium pour lui donner plus de vie. Noix de coco, rocher creux, crâne humain en plastique, carcasse de voiture ou de bateau… le choix est vaste. N’hésitez pas à en créer plusieurs si votre aquarium accueille une population importante.

Pour finir, contrôlez l’éclairage de votre aquarium autant que possible. Ne l’exposez pas près d’une source de lumière trop forte (fenêtre par exemple). Si le budget vous l’autorise installez un système de lampes LED suspendu au-dessus de l’aquarium, ou intégré directement ou capot. Le choix d’un aquarium ouvert ou fermé n’influence pas grand-chose sur le comportement des poissons. Sauf si ces derniers sont des sauteurs experts, ayez l’habitude de vérifier si vos animaux sont capables de bondir hors de l’eau. Dans ce cas, l’aquarium fermé est de rigueur.

Notre dernier conseil : n’en faites pas trop. Trop de décorations tuent la décoration. Il existe encore d’autres accessoires que vous pouvez installer dans votre aquarium. Encore faut-il qu’il soit assez grand pour créer un fond marin digne des plus grands films. Mais arrêtez-vous à l’essentiel. Plus d’accessoires impliquent plus d’entretien. Si vous n’êtes pas prêts à changer l’eau toutes les semaines et vérifier l’état de chaque accessoire, restez strictement aux graviers colorés, un bulleur et une petite cachette. Parfois les décors les plus simples sont les meilleurs.

 

 

Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Chaque espèce de poisson vit dans une eau à teneur nutritionnelle différente. Certains spécimens s’épanouissent dans une composition un peu acide ou neutre et d’autres apprécient un environnement plus basique. Cela explique pourquoi il faut parfois remonter le pH de l’aquarium. Mais tout d’abord, on va vous parler de ce dernier.  

 

Le pH 

Avant de commencer, on va vous définir ce qu’est le pH. Compris entre 0 à 14.7, celui-ci indique si votre eau d’aquarium reste acide, neutre ou basique. Cette valeur est en relation directe avec la dureté du liquide exprimée en GH et KH.  

La première démontre le taux de calcium contenu dans un liquide tandis que la seconde affirme la concentration de carbonate et de bicarbonate dans un fluide. L’une comme l’autre suffit à déterminer si une eau paraît douce ou dure. Un GH ou KH élevé indique un pH en dessus de la moyenne.   

 

Pourquoi augmenter le pH d’un aquarium ?

Il faut accroître le pH du bassin de vos poissons afin de répondre aux besoins de ces derniers. On vous montre quelques exemples à ce sujet. Le Guppy des Caraïbes vit dans une eau à pH autour de 7.5. Le poisson-zèbre à son tour prospère dans une composition à pH compris entre 6 à 7.8.

Si vous aimez l’élégant Black Molly de l’Amérique centrale, sachez que celui-ci apprécie une eau plutôt basique dont le pH s’estime à 7.2 à 8.2. Qu’en est-il du petit Platy reconnu comme une espèce très sociable ? Ce dernier se sent mieux dans une habitation chaude à pH avoisinant le 8.  

Testez l’eau de votre aquarium et celle du robinet 

Avant d’augmenter le pH de votre aquarium, il est nécessaire d’identifier sa valeur initiale.  Passez dans un magasin d’aquariophilie pour tester la neutralité de votre eau. Un échantillon en bouteille est requis pour cette opération.    

D’autre part, vous pouvez effectuer vous-même le calcul du pH. La méthode aux bandelettes est adaptée pour les amateurs en la matière. La technique consiste à acheter des tiges de coton spéciales qu’il faudra immerger dans le liquide.                                                

L’élément en question est imprégné de produits chimiques, il réagit instantanément au contact du fluide. Pour réaliser cette expérience, prélevez dans un verre l’eau de l’aquarium puis trempez-y une baguette. Vous allez remarquer des nuances de couleur peu après. Chaque teinte représente la valeur du pH et du GH ou KH. 

À partir du résultat obtenu, vous saurez s’il faut durcir ou adoucir l’habitation de vos poissons. Le fait de plonger la tige directement dans le réservoir reste risqué. Cela affecte les espèces en raison des composants chimiques qui vont se libérer de la bandelette.   

 

Bicarbonate de soude

On se casse souvent la tête afin d’augmenter le pH de l’aquarium. Pour cela, le moyen le plus pratique et le moins onéreux de tous est l’ajout de bicarbonate de soude dans le réservoir. Ce produit bon marché se vend comme des petits pains donc, vous en trouverez facilement dans le commerce.  

Comment s’en servir ? L’astuce paraît toute simple, elle tourne autour du dosage. Comptez 5 cuillères à café de soude pour 100 l de liquide. Puis, faites le calcul de la quantité en considérant la capacité de votre cuve à poissons.

Après cela, incorporez votre composant dans un bol et ajoutez-y un peu d’eau pour le dissoudre. Ensuite, retirez vos animaux de l’aquarium et placez-les dans un seau rempli d’eau. Après, versez la solution dans le bassin tout en remuant rapidement. Après 30 min, vous pouvez remettre vos petits protégés dans leur habitat.

 

Des débris de dolomites

Les dolomites renferment beaucoup de calcium et de magnésium. De ce fait, ils affectent le pH d’une eau en l’augmentant significativement. Ces éléments se vendent sous forme de granulés sur le marché. Pour en profiter, il suffit de verser une certaine quantité dans le bassin.

Cependant, en agissant de la sorte, les gravillons vont occuper de la place dans le récipient. Donc, insérez les grains dans le filtre-aquarium. Quand l’eau passera à travers le dispositif, elle se chargera en carbonate, d’où la montée du pH. Toutefois, tâchez de bien nettoyer votre appareil afin de dégager les résidus qui se sont encastrés suite à l’opération. 

 

Le calcaire

Si les plantes pour aquarium rendent une eau plus neutre, le calcaire en revanche augmente efficacement le pH de cette dernière. Riche en carbonate, celui-ci accroît le KH de l’habitation. Où trouve-t-on ce type de roche ? Vous pouvez en dénicher quelques blocs dans les magasins d’aquariophilie.

D’ailleurs, ces éléments servent de décoration et font aussi d’excellentes maisonnettes pour les poissons. Par ailleurs, il faudra réguler la quantité de calcaire à incruster dans le bassin. Mieux vaut vous lancer petit à petit plutôt que de mettre d’un coup de gros rochers dans l’aquarium. Une eau trop calcareuse n’est pas un milieu adapté pour la survie de certaines espèces.

Coquilles d’huître concassées

Outre la dolomite et le calcaire, la poudre de coquille d’huître présente aussi les mêmes effets une fois en contact avec l’eau. Sa teneur en calcium est si importante qu’elle assure la montée du pH d’un liquide efficacement.

Mettez votre poudre dans des sacs filtrants et retenez-les avec des ficelles. Ensuite, déposez-les dans le récipient. Si le pH de l’aquarium augmente après une demi-journée, retirez tout simplement les sacs. Dans le cas contraire, ajoutez-en davantage dans le bassin.    

Ce procédé demeure totalement naturel. Il n’a pas de répercussions secondaires sur les poissons. Les produits industrialisés à base d’éléments chimiques en revanche sont peu conseillés pour réguler la neutralité de l’eau.

 

Du « pH-up »

Augmenter le pH de son aquarium n’est pas vraiment compliqué. Les produits connus sous le nom de « pH-up » sont conçus à cet effet. Il s’agit d’une solution chimique disponible sur le marché.

Pour s’en servir, il faut lire les indications imprimées sur l’étiquette de la bouteille afin de déterminer le dosage par litre d’eau. Une fois bien renseigné sur le sujet, vous pouvez verser la quantité exacte de pH-up dans votre bassin.    

La mixture prend quelques heures pour réagir et se mélanger à l’intérieur de l’aquarium. Testez ensuite la neutralité du liquide pour voir si elle a changé. Normalement, votre composition a gagné en dureté suite à cette action.      

 

 

Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Le bien-être des poissons commence par la clarté de leur milieu de vie. Ceci est valable pour toutes les espèces en général y compris celles qui vivent dans un aquarium. Il est possible d’avoir une eau cristalline même dans un habitat clos. On vous montre quelques techniques pratiques pour y arriver.  

              

Patientez une semaine 

Quelle serait votre première réaction en présence d’une eau jaunâtre ? Les premières solutions est de laisser un temps de plusieurs jours pour que l’aquarium s’auto nettoie. Eh oui, ce milieu clos arrive à se régénérer faiblement de lui-même de manière naturelle. Après une semaine, la qualité du liquide s’améliore à vue d’œil.

Il faut savoir que le phénomène apparaît à cause des activités des poissons. À force de se mouvoir, ces derniers vont faire décoller les grains au fond du bassin. Une nuée de poussière jaunâtre se forme ensuite, ce qui trouble l’habitation. Tout rentrera dans l’ordre après quelques heures quand l’eau se met de nouveau au repos. 

 

Essuyez le verre de l’aquarium  

Le simple fait d’essuyer la baie vitrée améliore un tout petit peu la qualité du liquide. Certes, cette action n’assure pas le nettoyage intégral du milieu pourtant, en ayant cette habitude, vous gagnez en visibilité.   

Prenez donc le temps de frotter de l’intérieur les parois de votre réservoir à l’aide d’une éponge bien propre. Vous n’avez pas à vider le fluide du bassin pour cette tâche. Ayez tout simplement les mains et le bras bien propres. Ainsi, vous ne contaminerez point l’eau de vos chers poissons.     

Utilisez une meilleure pompe-aquarium

Cet accessoire assure le bon fonctionnement du bassin. L’eau du robinet passe à travers ce dispositif avant de s’incruster dans la cuve. De cette façon, le liquide sera épuré à 95 % et la flore ainsi que les résidus organiques seront éliminés. 

Sans cet auxiliaire, les poissons vont se baigner dans une composition malpropre. Pareillement, un mauvais appareil conduit aussi au même résultat. Comme solution, achetez une meilleure pompe pour aquarium. C’est le gage d’une eau cristalline dans votre bassin.

 

Changez 20 à 30 % de l’eau toutes les semaines

Comment avoir une eau claire dans son aquarium ? Ce milieu fonctionne de manière non naturelle à 90 %. Sans votre intervention, la saleté va gagner du terrain dans le récipient. Cela conduit à une eau troublée, suffocante pour les espèces qui y vivent.

La solution la plus efficace pour réguler cet environnement consiste à renouveler une partie du liquide. Pour cela, retirez 20 à 30 % de cette eau et remplacez-la par une composition bien propre préalablement filtrée.

Pour ce faire, aspirez à l’aide d’un tuyau le fluide tout en gardant un œil sur les poissons. Vous pouvez arrêter quand le niveau du liquide s’abaisse sur les ¾ du volume du récipient. De la même manière, versez ensuite à l’intérieur du bassin une eau purifiée avec une autre canalisation.  

 

Lavez le filtre-aquarium

Un filtre mal entretenu peut être à l’origine d’une eau grisâtre. Cet accessoire se place à l’intérieur ou à l’extérieur du récipient et retient continuellement les impuretés dans l’habitation des poissons. Donc, quand cet élément présente des signes de défaillance c’est tout le liquide qui en paye les frais et devient de plus en plus insalubre. 

Que faire pour surmonter cet obstacle ? Revisitez régulièrement votre filtre sur une fréquence d’une fois tous les mois. Dans un premier cas, il peut s’agir d’un bref nettoyage des différents composants. Dans un second temps, il est possible que les éponges soient usées et ne fonctionnent plus correctement.     

 

Les plantes vivantes

Les accessoires de décoration dans un aquarium ne contribuent pas au nettoyage du liquide à l’intérieur de celui-ci. En revanche, les véritables plantes aquatiques ont un effet bénéfique sur l’état de l’habitation.

Ces dernières se nourrissent des matières organiques rejetées par les poissons dans le fluide. Elles participent à l’épuration du milieu aquatique. Elles jouent en quelque sorte le rôle de nettoyeur pour conserver la transparence de l’eau. Dans ce cas, ajoutez dans votre aquarium, un maximum de plantes naturelles. Et pour les garder en vie, retirez illico les parties mortes telles que les feuilles et les racines.     

  

Limitez le nombre d’espèces à 1 habitant par litre d’eau

Un aquarium peut souffrir d’une surpopulation. Cela engendre à son tour une eau trouble dans ce milieu. Plus le nombre de poissons à l’intérieur du bac est important, plus vite les excréments occuperont de la place. En effet, ces derniers vont se dissoudre plus lentement.  

De manière générale, comptez près de 1 litre d’eau pour une espèce. C’est le strict minimum pour qu’un être vivant puisse survivre. Évidemment, certains spécimens arrivent à vivre en tas comme les sardines. Pourtant, ce n’est pas le cas des petits amphibiens.

Bref, si vous disposez d’un aquarium de 90l, réduisez à 30 têtes le nombre d’individus à l’intérieur de votre bassin. Sachez que les plantes occupent une bonne partie de l’espace, ce qui diminue le volume d’eau réellement versé dans le récipient.         

Replacez votre aquarium    

Faute d’emplacement, l’aquarium réagit bizarrement aux conditions extérieures. Une exposition au soleil favorise la formation et la montée des algues à l’intérieur de votre bac. Ces végétaux ne rendent pas l’eau du réservoir plus claire. En plus, ils ne facilitent pas non plus l’action du filtre sur le liquide.  

De ce fait, il faut retirer de votre récipient à poisson autant d’algues que possible. Et surtout, vous allez placer votre aquarium dans un endroit lumineux à l’abri des rayons directs du soleil. Ainsi, vous freinez la prolifération de ces plantes indésirables dans votre réservoir.       

 

Réduisez la quantité de nourriture des poissons

Le surplus de nourriture non ingéré par les poissons forme des déchets supplémentaires dans un aquarium. La denrée se décompose petit à petit jusqu’à affecter la transparence de l’eau. Pour surmonter ce souci, régulez tout simplement la quantité de pilules pour vos bestioles.

Sachez que ces dernières peuvent tenir plusieurs jours sans manger. D’ailleurs, le fait de jeûner deux fois successives par semaine ne leur fait pas de mal. Au contraire, cela améliore leur appétit. 

 

 

Dernière mise à jour: 06.06.20

 

L’entretien de son aquarium s’avère indispensable pour que vos poissons vivent dans un milieu sain et favorable. Mais encore faut-il savoir comment et à quel moment le faire. On vous révèle dans cet article tout ce que vous devriez connaître pour créer un environnement adapté à vos spécimens.

 

L’importance d’entretenir son aquarium 

Avez-vous déjà imaginé demeurer dans une maison où personne ne fait le ménage ou ne se soucie de l’état des lieux. Pas très agréable, non ? Eh bien, vos poissons vivront cette expérience si vous n’entretenez pas votre aquarium. Il faut noter que ces animaux, qui semblent nager sereinement à l’intérieur font aussi leur besoin dedans. De ce fait, il est normal que ce milieu se salisse au fil du temps. 

En plus, lorsqu’on les nourrit, il y a toujours des restes ou des miettes qui ne sont pas ingurgités. Ces derniers peuvent ainsi s’accumuler, soit au fond du bassin, soit au niveau des parois. À part cela, l’eau devrait aussi être changée assez régulièrement pour fournir un milieu favorable et sain pour les petites bêtes.

 

La pompe, c’est quoi exactement ? 

Une pompe pour aquarium constitue un élément important de votre bassin. En effet, ce matériel sert principalement à purifier et à brasser l’eau. Il a donc pour fonction d’éliminer toutes sortes de saletés qui s’agglutinent et s’accumulent à l’intérieur. D’une quelconque façon, il tend à dépolluer le liquide et aide à apporter de l’oxygène. 

Certains modèles de pompe créent même des courants qui incitent les animaux à se mouvoir pour éviter qu’ils restent inactifs. Petite précision, ce dispositif se révèle différent du filtre. Plusieurs amateurs en aquariophilie confondent ces deux accessoires. Cela peut-être dû au fait que les fabricants réunissent souvent les deux dans un seul pack. Par conséquent, rares sont ceux qui savent faire la distinction.      

L’entretien de la pompe et la fréquence de nettoyage 

Si vous disposez d’une pompe à filtre, sachez que celle-ci combine les deux fonctions de filtration et de pompe. Par ailleurs, ce mécanisme retient toutes les matières qui peuvent être en suspension dans l’eau. Cela inclut évidemment les déjections de poisson, les déchets de nourriture et même les débris de végétation. 

On vous conseille de réaliser un entretien mensuel de cet élément et de son rotor. Vous pouvez utiliser des kits de nettoyage spécifiques pour vous y prendre. Notez que certaines enseignes proposent des lots de gants, d’éponge ou de raclette. Vous pouvez aussi vous servir d’une simple brosse à dents usée pour atteindre les zones difficiles et éliminer les impuretés qui s’encrassent. Veillez à ce que toutes les parties soient bien traitées pour un résultat optimal.          

 

Le rôle d’un filtre dans un bassin

Tout aquarium devrait intégrer un système de purification pour créer un environnement adapté aux poissons. Comme on vous l’a révélé précédemment, il est souvent associé à la pompe puisque ces deux dispositifs s’avèrent complémentaires. En effet, la pompe permet à l’eau de circuler vers les masses de filtration pour un nettoyage du liquide. 

Étant donné que le bassin contient toutes sortes d’impuretés (déjections, reste de nourriture), le filtre les dégrade petit à petit. Concrètement, celui-ci assure que les matières organiques présentes soient éliminées progressivement. De même, il peut transformer l’ammoniaque provenant des excréments de poissons en nitrates. Bref, cet élément joue un rôle essentiel pour que vos animaux puissent jouir d’un milieu favorable à leur développement.    

  

L’entretien du système de filtration

Pour ce faire, vous devriez effectuer un nettoyage récurrent ou un rinçage de la mousse filtrante (ou masse selon le cas). Réalisez cette opération quand vous voyez qu’il y a une certaine saturation à l’intérieur. Prélevez donc un peu de liquide, entre 15 à 40 % du total et changez-le. 

Si possible, n’utilisez pas l’eau du robinet puisque cette dernière contient du chlore. Cela tuerait une grande proportion des bactéries nécessaires qui jouent un rôle d’épurateur biologique dans le bassin. Si vous remarquez qu’au bout de quelques mois, la mousse devient trop « poreuse », il faut alors la remplacer. Faites attention à ne pas enlever la totalité, mais découpez simplement le bloc en deux. Ainsi, les microorganismes utiles et présents sur la partie restante viendront coloniser la nouvelle.      

 

Le changement d’eau est aussi de rigueur 

Le liquide devrait aussi être renouvelé périodiquement. Cependant, il est important de souligner que la proportion d’eau à enlever dépend de l’aquarium en question. En d’autres termes, vous devriez tenir compte de la taille de votre bassin, du type de poissons et de votre système de filtration. 

D’une manière générale, pour un élément de dimension standard (70 à 125 l), il faut changer environ 16 à 30 % du volume. Cette tâche devrait se faire, soit toutes les semaines ou bien toutes les quinzaines. En revanche, si l’aquarium reste assez petit (moins de 60 l), on vous recommande de prélever 26 à 40 % de son contenu. Si vous y mettez de l’eau de robinet, il faut obligatoirement la traiter avec un conditionneur pour éliminer le chlore. Pendant cette opération, vous pouvez en profiter pour nettoyer les parois en vous servant d’une raclette.   

Les choses que vous devriez éviter 

Il convient de préciser qu’il existe quelques erreurs à absolument éviter si vous débutez en aquariophilie. La première reste de « surpeupler » le bassin en question. En effet, lorsqu’on ne connait pas grand-chose en la matière, on peut être tenté de mettre de nombreuses variétés de poissons. Le mieux serait d’élever deux ou trois spécimens dans un seul milieu. 

Ensuite, on vous déconseille de disposer de plantes synthétiques. Certes, ces éléments peuvent s’avérer beaux à voir, mais elles n’apportent pas de réels bienfaits pour vos animaux. Elles peuvent même restreindre leur liberté de mouvement en encombrant l’aquarium. 

Puis, évitez de nourrir de manière excessive vos petites bébêtes. Cela risque de polluer l’intérieur puisque les espèces de poisson domestiques ne sont pas de gros mangeurs. Enfin, ne mettez pas un système d’éclairage trop luminescent, car cela amènerait à la prolifération des algues indésirables. 

 

 

Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Beaucoup se sentent un peu perdus avec tous les accessoires qui accompagnent un aquarium, surtout si c’est la première fois qu’ils en ont un. Parmi les questions qui vous tourmentent, vous vous demandez probablement à quoi sert une pompe à air et comment l’agencer. C’est pourquoi nous avons pris soin de vous présenter un article récapitulant les informations nécessaires sur ce dispositif.

 

Rôles de la pompe à air 

Comme son nom le suggère, il s’agit d’une pompe à introduire à l’intérieur de l’aquarium servant à générer des bulles d’air. Ces dernières éclatent à la surface de l’eau simplifiant les échanges gazeux. La principale fonction d’une telle machine est d’assurer l’aération dans le réservoir.

Comme les animaux terrestres, la faune et la flore aquatique ont également besoin d’oxygène pour vivre. L’appareil propulse de l’air pour qu’ils puissent respirer facilement. À cet effet, lorsque les poissons remontent pour souffler, cela justifie que le taux en oxygène s’avère insuffisant. Installez dans l’immédiat une pompe à air afin de régler ce problème.

À part cette principale fonction, l’aérateur permet de créer un mouvement de l’eau de manière homogène dans l’aquarium. Ce brassage se révèle essentiel notamment sur les exemplaires qui manquent de système de filtration. La diffusion d’air générée par l’aérateur stabilise aussi la température dans tout le bassin. Toutes ces conditions garantissent le bien-être des poissons dans l’eau. Si vous êtes persuadé de l’utilité de la pompe à air, nous allons maintenant vous expliquer comment la mettre en place correctement.

Conseils à prendre en compte pour l’installer 

Son positionnement ne doit pas être choisi à la légère, car il s’agit d’une décision stratégique pour son bon fonctionnement. Normalement, la pompe doit être placée au-dessus du niveau de l’eau afin de prévenir les accidents en cas de défaillance ou de panne d’électricité.

Son emplacement n’échappe pas aux exceptions. Certains propriétaires accordent plus d’importance au côté esthétique. En ce sens, ils préfèrent la planter sous la surface de l’eau. Dans ce cas, il est fortement préconisé de se munir d’une valve antiretour. Cet équipement sert à empêcher les éventuels risques de siphonage du liquide. Il trouve aisément un coin entre le dispositif et le tube connecté au diffuseur.

En ce qui concerne ce dernier, vous pouvez l’installer sans problème dans l’eau. Il est à noter que sa longueur ainsi que celle du tuyau influencent le débit de l’air. Pour ceux qui détiennent un aquarium d’eau chaude, ils peuvent le poser près du thermoplongeur. Cet emplacement a pour objectif de disperser la chaleur partout dans le bassin de manière uniforme.

 

Quelques précautions à retenir 

Il est important de rappeler que la pompe à air génère des vibrations au cours de son fonctionnement. Certes, le niveau de celles-ci dépend de la qualité de l’équipement. Pourtant, il faut savoir que cette caractéristique particularise ce genre d’appareil. Dans ce cas, installez cet élément sur un support non lisse servant à limiter les chutes.

Pour garantir sa stabilité, certains propriétaires d’aquarium préfèrent le fixer au moyen d’une vis à un appui vertical. D’autres quant à eux optent pour les systèmes équipés de fonds antidérapants ou de pieds en plastique réduisant les vibrations. Quoi qu’il en soit, l’essentiel est de dénicher une idée évitant à l’appareil de glisser en pleine marche.

À propos du tuyau, certains exemplaires bas de gamme ont l’inconvénient de s’abîmer avant l’heure. Ils ne supportent pas au fil du temps l’humidité. Pour ne pas tomber sur ce genre d’accessoire, nous vous conseillons de privilégier les modèles en silicone. Ils sont aptes à tolérer l’usure et l’eau.

Lorsque vous installez votre bulleur, il s’avère préférable de ne pas utiliser dans la même pièce les solvants ou les vaporisateurs d’insecticides. Si vous tenez tant à vous en servir, il vaut mieux ainsi débrancher l’appareil. Ils peuvent mettre en danger les poissons.

 

Le bon moment pour utiliser le bulleur 

Le recours à cet équipement n’est pas toujours obligatoire. Un aquarium bien entretenu n’a pas besoin d’une pompe à air en permanence. Rappelez-vous que les plantes sont capables de fournir de l’oxygène dans le bassin. De plus, le dispositif intensifie à un certain moment le pH, ce qui n’est pas bénéfique pour les animaux dans un aquarium d’eau douce.

En revanche, bon nombre de paramètres exigent l’usage du bulleur. Il est d’une grande utilité pendant les saisons chaudes. Les hommes ne sont pas les seuls à souffrir de la chaleur, mais les êtres aquatiques également. Pour se rafraîchir, ils ont besoin d’une forte teneur en oxygène. Il en va de même dans un aquarium en pollution excessive. Les quantités d’air dans le bassin deviennent de plus en plus faibles.

Il arrive que les poissons se multiplient rapidement. Cependant, le réservoir ne contient que des plantes artificielles. Dans ce cas, il faut installer le plus tôt possible le bulleur afin d’assurer l’aération dans l’aquarium. Si vous remarquez que l’animal présente des symptômes inhabituels, il n’y a pas du mal à accentuer le taux d’oxygène. Il est même possible qu’il tombe malade. Donc, pour lui donner un coup de pouce, optimisez l’aération dans le mini-bassin.

Choisir le bon modèle 

Pour dénicher l’exemplaire adapté, dans un premier temps, définissez le type de bulleur qui vous correspond le plus. Sur le marché, on tombe le plus souvent sur la pompe à piston et celle à membranes.

La première convient aux grands bassins qui requièrent un gros débit. Elle fait du bruit la plupart du temps. La seconde quant à elle est tout à fait le contraire. Elle se discerne par son côté silencieux. Comme cette catégorie diffuse l’air à l’aide des membranes en caoutchouc, celles-ci peuvent être remplacées facilement. Elle présente donc une utilisation et un entretien plus aisés.

Pour terminer, n’oubliez pas de vérifier la robustesse de l’aérateur. S’il se montre moins résistant à l’usure, il risque de devenir un mauvais investissement pour vous. Si vous n’arrivez pas à découvrir la pompe pour aquarium adéquate, trouvez ici notre sélection des meilleures offres.

 

 

Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Un aquarium plein de vie procure une sensation de bien-être. Pour cela, gardez vos poissons en bonne santé en leur offrant une eau bien transparente. La solution pourrait venir d’un osmoseur, un épurateur de liquide capable de traiter des centaines de litres provenant du robinet.

 

Fonctionnement général

Les petits poissons ont besoin d’un milieu sain pour se développer et demeurer en bonne santé. Même si vous disposez d’une pompe pour aquarium moins chère pour cette tâche, cela ne vous empêche pas d’utiliser un osmoseur. Les comparateurs de prix affichent pour ce type d’articles des tarifs allant d’une dizaine à une trentaine d’euros à peu près. Vous avez l’embarras du choix, alors étudiez-en bien le débit, la puissance et le bruit.

Ce dernier a pour fonction de fournir une eau propre. Celle du robinet s’écoule à l’intérieur de celui-ci et en ressort purifiée (osmosée). À la fin du processus, on constate bien la différence palpable entre les deux. La seconde paraîtra bien plus claire par rapport à la première. Ce dispositif retient donc les impuretés contenues dedans. Cela englobe les poussières, le chlore, et les bactéries.

De même, leur quantité restera inégale. Cette action de purification prend du temps suivant la qualité de l’appareil. En minimum un osmoseur arrive à purifier 150 l de liquide par jour.

Composition de l’osmoseur pour aquarium 

Un osmoseur pour aquarium est composé généralement de trois compartiments, dont le filtre à particules, à charbon et à membrane. Liés entre eux, ces derniers prennent la forme d’un cylindre bouché sur les bords. Ensemble, ils se collent au mur par le biais de clips.

On retrouve aussi le câble d’alimentation en eau. Celui-ci relie les réservoirs entre eux. Sa couleur varie d’un appareil à un autre : rouge, bleu, blanc, ou gris. Celle-ci ne participe pas aux performances du dispositif. Cela vous servira tout simplement de balise pour distinguer les deux branches de canalisation à la fin du circuit, la première pour la sortie de l’eau purifiée et la seconde pour la résiduelle.

En outre, certains osmoseurs sont équipés d’un régleur de débit, un petit bloc situé au bout du câble. Cet accessoire permet de réguler le jet d’eau propre produit par l’appareil. Parfois, vous pouvez aussi retrouver un régulateur de pression sur le dispositif. Il sert à cadencer le débit de l’eau en provenance du robinet.

 

GPD

Le GPD ou Gallon Per Day est l’unité du débit journalier. Il s’agit du volume d’eau que l’osmoseur est capable de traiter en une journée. Le nombre va de 50 à 500 GPD selon la gamme de l’engin.

Il représente donc un indice pour classer les produits bas et haut de gamme du marché. Plus il affiche des chiffres élevés, mieux c’est. Cela indique que l’appareil conviendra à un aquarium de plus grande taille. Sachez que 1 gallon équivaut à 3.4 l. Si on fait le calcul, un épurateur à 100 GPD est capable de nettoyer près de 340 l de liquide en 24 h.

C’est l’équivalent de la puissance d’un osmoseur de gamme moyenne. Maintenant, avant d’effectuer un quelconque achat, vérifiez ces indices. Puis, faites la comparaison entre les différents modèles qui tomberont entre vos mains.

 

Les filtres

Chaque récipient joue un rôle crucial dans un osmoseur. Le premier réservoir appelé filtre à particules est connecté au robinet par l’intermédiaire d’un câble. Celui-ci retient les gros débris supérieurs à 5 microns. 

Ensuite, l’eau se dirigera vers le second bloc dit filtre à charbon. À son tour, ce compartiment l’épurera une deuxième fois. Il se débarrasse des mauvaises odeurs et des molécules de petites tailles inférieures à 5 microns. Le chlore et le fer sont principalement visés. Le liquide devient de plus en plus cristallin au fur et à mesure qu’il passe à travers les filtrages.

Enfin, le jus va atterrir dans le troisième récipient ou réservoir principal. Ce dernier abrite une membrane servant à dissocier une dernière fois les particules entre elles. Seules les molécules d’eau en ressortent. En somme, un osmoseur est ainsi jugé efficace selon son taux de filtration. Généralement, les pourcentages montent à 95, 98 ou 100.  

 

Test

Un osmoseur arrive à fonctionner, et ce, peu importe son positionnement. Pour le plaquer contre le mur, vissez tout d’abord ses clips dessus tout en gardant un écartement de 25 cm entre chacun. Puis insérez votre appareil sur ces accessoires.

Vérifiez toujours la longueur des tuyaux. Vous pouvez ainsi déterminer plus judicieusement où placer votre engin. Si les bouts paraissent trop courts alors vous n’avez pas d’autre choix que de coller l’osmoseur tout près de la source d’eau. 

Le test pourra commencer après le montage du dispositif. Pour cela il suffit d’ouvrir le robinet et attendre que les premiers litres ressortent du tuyau. Faites attention, ils ne sont pas encore utilisables.  

Il faut savoir que, dans le cas d’un engin neuf, le rinçage est obligatoire. Cela signifie faire tourner l’osmoseur pendant deux heures environ. Après le délai imparti, vous pouvez retenir toute l’eau qui découle de l’appareil. En gros, c’est comme réchauffer à l’avance le moteur de sa voiture avant le départ.

Entretien 

Un osmoseur requiert une remise à niveau après avoir traité 4000 l d’eau. Évidemment, à force de filtrer les impuretés, le système s’use. Gardez la bonne habitude de changer le filtre à charbon ainsi que celui à particules tous les 6 à 12 mois. Ainsi, votre machine demeurera opérationnelle des années. Pareil pour la membrane, elle peut être opérationnelle 3 ans, mais perdra peu à peu de son efficacité. Vous le saurez quand l’eau obtenue s’avèrera de moins en moins transparente.  

Une membrane pour osmoseur coûte en moyenne 60 euros. À ce prix, vous obtiendrez un nouveau dispositif d’assez bonne qualité compatible à un petit aquarium. Donc, pensez-y avant de faire votre choix.

Pour que votre appareil puisse durer dans le temps, ne le laissez pas tourner à vide. Servez-vous-en au moins tous les mois. Conservez sa membrane humide et non asséchée. Et dernièrement, en hiver, protégez votre engin du froid afin que l’eau à l’intérieur ne gèle pas.

 

 

Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Aspirateurs pour aquarium – Guide d’achat, Classement et Tests

 

Quand on est aquariophile, la tâche qui nous rebute le plus reste l’entretien de la cuve. Heureusement, il existe une solution rapide et efficace à ce problème : l’aspirateur pour aquarium. Cet appareil vous facilitera grandement l’opération, et ce, sans vous salir. Si toutefois, vous hésitez quant au modèle à acquérir, nous vous guidons dans cet article. Parmi les produits recommandés on a donc L’Eden 501 Nettoyeur de gravier pour aquariophilie apprécié pour sa puissance réduisant les efforts à faire. De son côté, le JBL Aqua In-Out Set Complet est estimé pour sa capacité 2 en 1 qui remplit et vide à la fois.  

 

 

Tableau comparatif

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

 

Les 9 Meilleurs Aspirateurs pour Aquarium (Avis & Tests) de 2020

 

 

Aspirateur pour aquarium électrique

 

1. Eden 501 Nettoyeur de gravier pour Aquariophilie

 

Si vous n’avez aucune idée d’où acheter le meilleur aspirateur pour aquarium, faites un tour chez Eden. La marque a reçu plusieurs commentaires positifs de la part des consommateurs sur ce modèle 501. Il s’agit ici d’un exemplaire électrique qui se branche sur prise. À cet effet, vous n’aurez pas à craindre une panne de batterie.

Par ailleurs, l’enseigne a particulièrement bien étudié les dimensions ainsi que le design de ce spécimen. En ce sens, ce dernier peut s’installer aussi bien derrière qu’à côté du bac à nettoyer. Cela vous évite les encombrements et par la même occasion vous offre un confort d’usage accru.

En ce qui concerne son fonctionnement, cet engin possède un filtre professionnel qui séparera les déchets de l’eau de votre cuve. Grâce aux deux compartiments disponibles, l’eau est davantage plus propre au retour dans le bocal à poisson.

 

Les pour

Système de fixation pratique : Vous pouvez accrocher cet appareil sur la paroi extérieure de votre aquarium. Cela vous rend plus faciles les opérations de nettoyage, car les tuyaux ne risqueront pas de s’emmêler.

Puissance adaptée : Le débit atteint ici 300 l/h. Cela reste suffisant pour une cuve de 50  à 200 l. De plus, on note que ce spécimen convient aussi bien pour le traitement d’eau douce que pour celui de l’eau de mer.

 

Les contre

Fonctionne seulement immergé : Si l’aquarium est vidé de tout son liquide au préalable, cet article n’aspire pas. Certains ont regretté ce point.

Acheter sur Amazon: Prix- (€39.95)

 

 

 

2. Newa aspirateur PGR1000 (10-120LT) Aquariophilie

 

Vous ne savez pas quel aspirateur pour aquarium choisir ? Nous attirons votre attention sur cet exemplaire de la marque NEWA. Ce spécimen se branche lui aussi sur secteur. Cela vous évite de vous encombrer avec une batterie qui risque de ne pas tenir la route pour toutes les opérations que vous avez à faire.

Pour installer ce modèle, vous devrez le suspendre. Cela vous permettra de libérer de la place au sol. De plus, cette caractéristique garantira mieux la stabilité de l’ensemble du produit lorsqu’il sera mis en marche.

D’autre part, vous n’aurez rien à craindre quant à son utilisation. Toutes les pièces électriques sont bien protégées pour que vous puissiez vous adonner à votre tâche en toute sérénité. Puissant, cet appareil affiche un débit de 120 à 340 l/h. Vous serez ainsi en mesure de traiter des bassins de taille moyenne avec.

 

Les pour

Tube réglable : Grâce à ce facteur vous pourrez ajuster cette référence en fonction de la hauteur de votre bac. Vous pourrez de cette façon accéder au fond de celui-ci sans vous mouiller au passage.

Débit appréciable : Avec cet engin, vous nettoierez jusqu’à 340 l d’eau en une heure. Vous viendrez ainsi à bout de vos opérations en peu de temps.

Polyvalent : Cet équipement s’adapte non seulement à l’eau douce, mais aussi à l’eau de mer. Vous pourrez alors l’utiliser en toute circonstance.

 

Les contre

Notice difficile à comprendre : Les consommateurs ont trouvé que les indications au dos de la boîte ne sont pas très claires.

Acheter sur Amazon: Prix- (€58.32)

 

 

 

Aspirateur de fond pour aquarium

 

3. JBL Aqua In-Out Set Complet

 

Si vous êtes à la recherche de la meilleure marque d’aspirateurs pour aquarium, JBL constitue un bon candidat dans la course pour ce titre. En effet, plusieurs consommateurs ont émis une note appréciable sur ce modèle de l’enseigne. Eh oui, cet article figure parmi les plus performants sur le marché actuel.

Cette référence que nous vous présentons est destinée aux bacs de 45 à 70 cm de profondeur. Grâce à un tube qui fait office de rallonge, vous pouvez l’ajuster en fonction de la hauteur de votre bassin.

Ceci dit, il ne s’agit pas ici d’un appareil électrique, mais d’un modèle à siphon. Rassurez-vous toutefois, car les opérations réalisées avec ce matériel restent simples.

Tout ce que vous aurez à faire c’est d’assembler les pièces entre elles et d’enclencher le mécanisme en ouvrant la valve dédiée. Et afin de minimiser davantage vos interventions, ce spécimen s’utilise aussi bien pour vider que pour remplir le récipient.  

 

Les pour

Accessoires livrés : On a ici un kit complet. Vous distinguerez ainsi dans la boîte un tuyau de 8 m, deux adaptateurs filetés 22 x 1 et 24 x 1, un clipsafe, un aqua In-Out et une cloche à vase. Vous n’aurez plus qu’à tout monter pour commencer à nettoyer.

2 en 1 : Ce gadget ne sert pas uniquement à vider l’aquarium, il peut aussi réaliser l’opération inverse. Vous ne vous fatiguerez plus lors du remplissage du bac.

 

Les contre

Bruyant : Le son émis par cet engin peut en incommoder certains. D’après quelques consommateurs, ce produit devrait être vendu à un prix moins cher à cause de ce désagrément.

Acheter sur Amazon: Prix- (€44.99)

 

 

 

4. Marina Aqua Vac/11040 Système de nettoyage

 

Comparer les différents produits entre eux reste la meilleure manière de dénicher l’article le mieux adapté à nos besoins. Dans cette revue, nous réalisons cette tâche à votre place pour vous aider dans vos recherches.

Avec Marina, vos opérations s’avèreront plus simples et plus confortables à faire. Pour ce faire, l’enseigne a doté ce matériel d’un tuyau long de 7,6 m.

Grâce à cet élément vous n’aurez aucun mal à traiter les gravions logés tout au fond de votre bassin. Par ailleurs, vous ne serez pas obligé de plonger votre main dans l’aquarium pour y arriver.

Ceci dit, cette référence s’accompagne d’un adaptateur pour robinets domestiques. Vous l’aurez compris, cette déclinaison ne se contente pas de nettoyer le sable de votre bac, elle peut également le vider et remplacer par la suite son eau. Vous éviterez alors de porter des seaux lourds pour réaliser cette action.

 

Les pour

Tuyau long : Ce tube mesure 7,6 m. De quoi toucher le fond de l’aquarium sans avoir à y mettre la main. Vous ne vous mouillerez plus à la tâche.

Accessoire pratique : On compte dans le lot un adaptateur pour robinet domestique. Vous pourrez ainsi relier le câble immédiatement à ce dernier pour remplir aisément le bassin.

Compact : De ses dimensions de 12,2 x 46 x 43,2 cm de longueur, largeur et hauteur, cet article ne se voit pas trop encombrant. Cela accentue son ergonomie.

 

Les contre

Cher : Certains consommateurs ont trouvé cette référence un peu coûteuse. Selon eux, il y a quelques failles à revoir au niveau de l’étanchéité.

Acheter sur Amazon: Prix- (€58.27)

 

 

 

Aspirateur pour aquarium Eheim

 

5. Eheim Quick Vac Pro Automatique Nettoyeur de gravier

 

Pour acheter le produit qui vous correspond, vous devrez d’abord considérer les caractéristiques de votre aquarium. Si celui-ci fait moins de 3 mètres de profondeur, alors ce spécimen de chez Eheim saura vous convenir.

En effet, même si cette référence est de type électrique et qu’elle fonctionne par l’intermédiaire de piles, elle s’immerge presque entièrement dans l’eau.

Par ailleurs, cette déclinaison figure parmi les plus aisées à utiliser sur le marché. Ici, il n’y a aucun procédé difficile à faire. Il vous suffira de monter toutes les pièces et de diriger le matériel dans l’eau en appuyant sur le bouton de démarrage.

Une fois enclenché, ce gadget absorbe les souillures et rejette l’eau propre sur les côtés de son réservoir filtré. En ce sens, vous ne vous encombrerez ni de seaux, ni de tuyaux et encore moins de fil électrique.

 

Les pour

Facile d’utilisation : Vous n’aurez aucun effort à faire pour débarrasser les saletés du fond de votre aquarium. Positionnez simplement la buse dans ce dernier et déplacez-le de gauche à droite en visant les déchets que vous souhaitez ôter. Ceci fait, retirez le réservoir à filtre et lavez-le.

Longueur : Ce spécimen peut traiter les bacs de 3 mètres de profondeur sans le moindre souci. Cela reste appréciable pour ce type d’appareil.

 

Les contre

Autonomie faible : Selon le test de quelques acheteurs, il faudrait remplacer les piles de cet article après une heure de travail seulement.

Vérifier le prix sur Amazon.fr!

 

 

 

6. Eheim Cloche de nettoyage Gravel Cleaner Set

 

Pour poursuivre ce comparatif des meilleurs aspirateurs pour aquarium, nous enchaînons sur ce produit de chez Eheim. Il s’agit ici d’un modèle de type siphon. Vous n’aurez pas de ce fait à l’alimenter avec des piles. Il s’enclenche tout seul lorsque vous le plongerez dans votre bassin.

Le set se constitue d’une cloche triangulaire dont les bords sont arrondis, d’un tuyau et d’un système de fixation. La forme de la première composante permet un déplacement aisé dans l’ensemble du bac. Vous pourrez même accéder aux zones difficiles pour un entretien complet de votre cuve.

Par ailleurs, ce spécimen dispose également d’un bouton d’arrêt. Grâce à ce dernier, vous pourrez stopper à tout moment le passage de l’eau. Cela pour des raisons de sécurité ou autres.

Selon quelques utilisateurs, cet article est en mesure de traiter facilement un volume de 130 litres. Si vous avez à bocal à poissons plus petit, il vous conviendra donc.

 

Les pour

Longueur ajustable : Grâce à des tubes de rallonge, vous pouvez adapter ce produit selon la hauteur de votre aquarium. Vous atteindrez ainsi plus aisément le fond de ce dernier sans avoir à plonger votre bras dans l’eau.

Forme de la cloche : Cette composante a un design triangulaire avec des bords arrondis. Cette disposition facilite l’accès à toutes les zones de la cuve.

 

Les contre

Ne permet pas une vidange complète : Ce gadget ne réalise que partiellement le changement de l’eau dans le bassin. Vous devrez donc trouver un autre moyen pour remplacer entièrement cette dernière.

Acheter sur Amazon: Prix- (€29.33)

 

 

 

Aspirateur de gravier pour aquarium

 

7. Dennerle Nano Aspirateur de boue Nettoyeur de Gravier

 

Si votre budget est restreint et que vous vous demandez quel est le meilleur aspirateur pour aquarium du marché, cet article de la marque de Dennerle pourrait répondre à vos besoins.

Il s’agit ici d’un nettoyeur pour gravier. Avec sa pompe intégrée, il absorbe aisément les saletés dérangeantes qui nuisent à la beauté de votre sable. 

Par ailleurs, son tube fin convient davantage aux bassins plantés. Il ne risque pas de s’emmêler avec la végétation de votre bac. Cela vous permettra alors de vous déplacer sans problème dans cet environnement.

Le régulateur de débit ajouté à ce matériel vous donnera la possibilité d’ajuster la vitesse de passage de l’eau dans le tuyau. Avec lui, vous pourrez aussi arrêter le transit quand bon vous semblera.

 

Les pour

Accessoire pratique : Ce spécimen est livré avec une attache pour le flexible. Grâce à cette dernière, le tuyau restera en place tout au long de vos opérations. De quoi éviter d’éclabousser toute la zone.

Tube fin : Cette configuration rendra plus simple le passage entre les plantes de votre aquarium. Vous n’aurez pas ainsi à plonger votre main pour dégager la végétation.

Limiteur de débit : Avec ce dispositif, vous irez plus vite ou plus lentement selon les difficultés que vous rencontrerez.

 

Les contre

Faible capacité : Cette référence se destine uniquement pour les petits aquariums. Dans un grand bassin, elle peut s’avérer inefficace.

Acheter sur Amazon: Prix- (€27.71)

 

 

 

Aspirateur de surface pour aquarium

 

8. Walther-Aquaristik OFA Confort aspirateur de surface Skimmer

 

En consultant un comparateur de prix, vous verrez que cette déclinaison figure parmi les moins chères du marché actuel. Voilà de quoi vous donner une idée sur où acheter un nouvel aspirateur pour aquarium. Vous n’aurez pas alors à dépenser une fortune pour disposer d’un appareil performant.

Vous l’aurez sans doute deviné, il ne s’agit pas d’un modèle électrique, mais plutôt à siphon. Concernant ses atouts, on a ici un matériel pouvant traiter un aquarium de 3 mètres de profondeur. Vous pourrez ainsi l’utiliser pour des bacs de petite et moyenne taille.

Cette déclinaison a surtout été conçue pour les bassins plantés. Cela afin d’offrir à la végétation un peu plus d’oxygène et de fer nécessaires à son développement et à son épanouissement. Cet article s’assemble aisément pour un usage facile et confortable.

 

Les pour

Longueur de tube : Celui-ci peut atteindre les 3 mètres de hauteur d’un aquarium. Il s’adapte donc aux bassins moyennement grands.

Clé de réglage d’eau : Avec cette dernière, vous serez en mesure d’ajuster le débit de liquide qui passe dans l’aspirateur. Vous pourrez ainsi procéder de manière réfléchie selon les circonstances qui se présenteront à vous.

Accessible : Cette référence se vend à un prix presque cadeau. Cela ravira les consommateurs qui ont un budget restreint.

 

Les contre

Pas de tuyau : Vous devrez vous en procurer un à part pour l’évacuation de l’eau traitée. Cela semble dommage.

Acheter sur Amazon: Prix- (€18.9)

 

 

 

Aspirateur pour aquarium à pile

 

9. Trixie Aspirateur à Piles Nettoyeur de Gravier

 

Si vous en avez assez des procédés difficiles de nettoyage de votre aquarium, mais que vous hésitez encore à acquérir un aspirateur adapté, vous pourriez peut-être craquer pour ce dernier. En effet, cette déclinaison constitue l’un des moins onéreux du marché. 

Ce modèle utilise un mécanisme efficace qui vous permettra de nettoyer votre gravier sans pour autant déplacer l’eau à l’intérieur de votre bassin. De quoi vous faciliter grandement la tâche lorsque l’heure viendra où vous devrez passer à l’entretien.

Pour effectuer son rôle avec brio, cet équipement est doté d’un filtre éponge et d’un sac de récupération. Nul besoin alors de s’encombrer de seaux ou de tuyaux en tout genre. Cela vous apportera davantage de confort dans la réalisation de votre corvée. De cette façon, vous finirez à coup sûr plus vite vos opérations.

 

Les pour

Tube télescopique : Vous pourrez régler la taille de ce dernier entre 15 et 43 cm. De quoi ajuster l’article selon vos besoins et les dimensions de votre aquarium.

Adapté pour les aquariums de taille moyenne : Selon les consommateurs, cet équipement peut traiter les bassins de 300 litres sans souci.

Double emploi : Cet article peut être utilisé pour nettoyer et vider le bac. Vous n’aurez plus à vous fatiguer quant à ces deux tâches.

 

Les contre

Puissance faible : D’après le test de certains clients, le débit reste peu performant. Le traitement risque de durer un petit moment.

Acheter sur Amazon: Prix- (€18.99)

 

 

 

Guide d’achat

 

Si le choix d’un aspirateur pour aquarium vous fait hésiter, nous vous offrons dans les lignes qui suivent des conseils qui vous aideront à dénicher le bon produit adapté à vos besoins. Dans cette revue, nous allons donc aborder les caractéristiques telles que le type, l’efficacité et la maniabilité, et le débit. Après avoir pris conscience de ces critères, vous saurez distinguer l’appareil le plus performant.

Le type

Pour commencer ce guide d’achat pour les meilleurs aspirateurs pour aquarium, parlons un peu des différentes catégories disponibles sur le marché. En gros, il en existe trois. Le premier spécimen est celui dit « cloche de nettoyage ». Ces modèles sont également appelés aspirateurs à siphon. Ces références n’ont pas besoin de source d’énergie pour fonctionner.

Ainsi, elles s’avèrent idéales pour les personnes qui vivent dans un quartier isolé. Par ailleurs, ces exemplaires se voient aussi faciles à employer. En effet, il n’y a ici aucun procédé compliqué à comprendre. Cependant, quand l’eau sera extraite, vous devrez recourir à un filtre pour la nettoyer afin de la réutiliser.

Ensuite, on appelle le deuxième type : aspirateur à piles. Comme son nom le suggère, il démarre grâce à des accus. Ces appareils-ci se montrent plus efficaces. Ils séparent les déchets de l’eau pour renvoyer cette dernière dans la cuve. En bref, vous n’aurez quasi rien à faire de plus si ce n’est laver votre matériel une fois la tâche accomplie. Mais cette opération constitue un véritable jeu d’enfant.

Enfin, on a les spécimens à brancher sur secteur. Ceux-ci sont de loin les plus performants, car déjà il n’y aura pas ici de batteries à changer. Par ailleurs, si vous recherchez un engin pas cher, vous devrez passer votre chemin, le coût de cette technologie reste assez élevé.

 

L’efficacité et la maniabilité

Pour savoir comment choisir les meilleurs aspirateurs pour aquarium de 2020, vous devrez jeter un œil sur la qualité des tuyaux utilisés par l’appareil en question. Eh oui, pour que ce dernier montre une bonne efficacité, il faut que son câble atteigne une longueur importante. Sur ce point, vous devrez considérer la hauteur de votre cuve. L’idéal serait alors d’opter pour une référence capable de toucher le fond de votre infrastructure. Vous resterez ainsi bien sec jusqu’à la fin des opérations.

Ceci dit, si vous avez en votre possession un engin électrique à brancher sur une prise, préférez les spécimens avec fil d’alimentation de plusieurs mètres. Cela vous évitera de devoir recourir à une rallonge. Et vous pourrez alors placer votre matériel où bon vous semblera pour gagner plus de confort à l’usage.

Dans cette même optique, vous devrez également observer le poids de votre machine. Privilégiez les déclinaisons légères et peu encombrantes. Elles vous faciliteront davantage la tâche à accomplir.

Cependant, il vous sera nécessaire de garder en tête le volume de votre aquarium. Si la capacité de l’article acheté est trop faible par rapport à ce dernier facteur, vous risquez de perdre un temps conséquent avant de terminer toutes les opérations à effectuer.

 

Le débit

De la valeur de cette caractéristique dépendent les compétences de votre appareil. Le meilleur aspirateur pour aquarium devra présenter un débit élevé, cela en rapport avec les dimensions de votre cuve. En effet, si vous avez un récipient de taille conséquente, il semble préférable d’opter déjà pour un modèle électrique à haut débit. Vous viendrez à bout de votre corvée en deux temps trois mouvements.

Il reste toutefois nécessaire de souligner que ce genre d’engin pourrait ne pas convenir aux petits espaces à nettoyer. Vous risqueriez d’absorber toutes les décorations et les objets contenus dans ces derniers et les endommager au passage. À vous donc de trouver le bon compromis selon vos besoins en matière de puissance. Pour information, ce critère est évalué en litre par heure.

Le design

Plusieurs diraient que cette caractéristique n’est pas importante pour répondre à la question comment acheter un aspirateur pour aquarium d’un meilleur rapport qualité-prix. Il ne faut toutefois pas négliger ce critère, car de lui pourrait dépendre l’ergonomie de l’engin. Sachez en ce sens que ce genre d’appareil se décline sous plusieurs formes sur le marché. 

Certains ont un compartiment spécial pour accueillir les déchets et d’autres non. Avec ces derniers, vous devrez probablement utiliser un seau ou deux pour filtrer l’eau et la remettre dans la cuve. Cela ne semble pas très pratique.

Il existe également des références à suspendre. Celles-ci se montrent plus faciles à manipuler contrairement aux articles à poser qui pourraient se renverser si l’on n’y fait pas attention.

 

 

 

Questions fréquentes

 

Q1 : Comment utiliser un aspirateur pour aquarium ?

Les procédés dépendront du type de matériel que vous avez en possession. Dans le cas d’un modèle à siphon, tout ce que vous aurez à faire c’est d’assembler toutes les parties de l’accessoire, notamment la buse, le tube de rallonge (si besoin) et le tuyau. Le bout de ce dernier est à placer dans un seau vide pour récupérer l’eau absorbée. Il ne vous restera plus qu’à positionner la tête de votre article dans la cuve et à la balader selon la localisation de la saleté à retirer.

Pour un appareil à piles, vous devrez également monter les différentes pièces de l’engin. Veillez bien à ce que les accus soient en place. Ici, vous n’aurez pas besoin de seau pour récupérer l’eau, un réservoir déjà dédié est attaché à l’équipement pour retenir les déchets et faire ressortir cette dernière par les filtres. C’est le même principe avec un spécimen à brancher sur prise.

 

Q2 : Comment nettoyer le fond d’un aquarium sans aspirateur ?

Ici, la tâche risque d’être assez difficile, longue et pénible. Néanmoins, si vous ne souhaitez pas investir dans un appareil coûteux, vous devrez bien passer par là. Pour ce faire donc, commencez par retirer toute l’eau de votre aquarium. Il ne s’agit pas de la jeter, mais de la déplacer dans un autre récipient. Employez d’ores et déjà à cet effet un filtre pour séparer le liquide des déchets qui l’encombrent. Pour sortir vos poissons, munissez-vous d’une épuisette.

Ceci fait, lavez à part toutes les décorations que vous avez intégrées dans le bac. Ce n’est qu’après que vous pourrez nettoyer ce dernier. Pour effectuer votre corvée de façon optimale, utilisez une éponge ou un linge propre. Surtout, évitez les détergents. Ils risquent de perturber l’écosystème de vos animaux aquatiques. Sur le marché, vous distinguerez des produits spécialement dédiés. Tournez-vous vers ceux-là.

Les parois bien lavées, vous pouvez maintenant retirer le gravier. Équipez-vous d’une passoire pour les séparer des détritus. Puis rincez-les avant de les remettre dans la cuve.

 

Q3 : Comment fonctionne un aspirateur pour aquarium ?

Ce genre d’engin travaille comme de simples aspirateurs de maison avec quelques petites nuances tout de même. Pour un spécimen sans piles, l’action de nettoyage se fait par siphonnage. Le gadget avale les saletés du fond du bac en évitant d’absorber au passage le sable. Ici cependant, il y aura de l’eau qui s’écoulera à travers le tuyau. Vous aurez besoin d’un seau pour l’accueillir et éviter l’inondation chez vous.

Avec une référence électrique, l’eau ainsi que les crasses à enlever passeront dans un tube pour atterrir dans un réservoir à filtre. Si les déchets y sont bloqués, ce n’est pas le cas de l’eau qui sort par les côtés. Ainsi, vous n’aurez pas à recourir à un récipient en plus pour recueillir le liquide traité. Voilà pourquoi ces modèles se voient beaucoup plus appréciés que les premiers. Ceci dit, vous devrez changer les accus assez souvent ou brancher l’engin à une prise secteur.

 

 

Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Principal avantage :

Si vous voulez avoir le minimum de choses à faire malgré un aquarium bien propre et exempt d’algues vertes, cette pompe pourrait vous satisfaire. Elle a été conçue de manière à retenir sur différents niveaux tout élément risquant de souiller l’eau de l’aquarium pour limiter son entretien. 

 

Principal inconvénient :

Les clients trouvent à redire sur le plastique qui constitue la pompe en majeure partie. Il leur semble assez fragile. On vous conseille alors de faire preuve de délicatesse au moment du montage.

 

Verdict : 9.1/10

Jusqu’ici, cette référence coûte largement plus cher que les autres pompes pour aquarium du marché. Mais si l’on s’en tient à ses performances, elle en vaut la chandelle.

Acheter sur Amazon: Prix- (€44.94)

 

 

Principales Caractéristiques Expliquées

 

Une pompe pour tous types d’aquarium

Le débit de 1000 l/h de ce modèle correspond au volume d’un aquarium marin pour poissons uniquement. Ainsi, vous pourrez élever des poissons rouges, des plecos, des arlequins, des guppys, des mollys et bien d’autres variétés.

Les aquariums récifaux restent aussi adaptés avec cette machine, car elle a la puissance nécessaire (18 W) pour brasser correctement l’eau, et répartir l’oxygène et les nutriments. Ce modèle convient également bien à l’eau douce. Et si l’on tient compte du fait qu’un tel engin fonctionne 24/24 heures ou presque, 18 W, c’est un minimum qui permet d’économiser sur sa facture d’énergie.

Un modèle à usage simplifié

Si vous redoutez l’entretien et de devoir bichonner votre pompe souvent, cette référence est faite pour vous. La céramique ne demande aucun entretien et tient bien à l’usure. Vous aurez alors du temps pour vous occuper de vos espèces ou autres choses.

On se familiarise rapidement avec le système de cette pompe. Il suffit d’une pression sur le cylindre pour que les chambres se remplissent tour à tour. En fonction de la capacité de votre bocal à poissons, vous pouvez aisément régler le débit du dispositif en tirant sur le levier dédié à cet effet. Vous manipulez également chaque panier de la pompe sans peine et individuellement les uns des autres selon vos besoins par l’intermédiaire des poignées.  

Le SunSun HW doit son efficacité à ses différents niveaux de filtrage, des plus grossiers aux plus fins. Ainsi, l’eau sera des plus limpides et ses éléments vivront longtemps sans que vous ayez besoin de les entretenir beaucoup.

 

Facile à installer et silencieux

Tous les éléments pour la mise en place de la pompe sont fournis dans le lot. Et même si celle-ci se déroule en plusieurs étapes, même les débutants parviennent à la dernière sans trop de mal.

Grâce à ce filtre silencieux doté de pieds anti vibrations, vous pouvez profiter de votre aquarium dans votre chambre ou le salon. Ainsi, il ne gênera pas votre sommeil ou vos visionnages de films. Un adaptateur de sécurité de tuyau empêche les fuites et à l’appareil de mouiller votre intérieur.

 

Acheter sur Amazon: Prix- (€44.94)