Dernière mise à jour: 02.07.20

 

Chaque espèce de poisson vit dans une eau à teneur nutritionnelle différente. Certains spécimens s’épanouissent dans une composition un peu acide ou neutre et d’autres apprécient un environnement plus basique. Cela explique pourquoi il faut parfois remonter le pH de l’aquarium. Mais tout d’abord, on va vous parler de ce dernier.  

 

Le pH 

Avant de commencer, on va vous définir ce qu’est le pH. Compris entre 0 à 14.7, celui-ci indique si votre eau d’aquarium reste acide, neutre ou basique. Cette valeur est en relation directe avec la dureté du liquide exprimée en GH et KH.  

La première démontre le taux de calcium contenu dans un liquide tandis que la seconde affirme la concentration de carbonate et de bicarbonate dans un fluide. L’une comme l’autre suffit à déterminer si une eau paraît douce ou dure. Un GH ou KH élevé indique un pH en dessus de la moyenne.   

 

Pourquoi augmenter le pH d’un aquarium ?

Il faut accroître le pH du bassin de vos poissons afin de répondre aux besoins de ces derniers. On vous montre quelques exemples à ce sujet. Le Guppy des Caraïbes vit dans une eau à pH autour de 7.5. Le poisson-zèbre à son tour prospère dans une composition à pH compris entre 6 à 7.8.

Si vous aimez l’élégant Black Molly de l’Amérique centrale, sachez que celui-ci apprécie une eau plutôt basique dont le pH s’estime à 7.2 à 8.2. Qu’en est-il du petit Platy reconnu comme une espèce très sociable ? Ce dernier se sent mieux dans une habitation chaude à pH avoisinant le 8.  

Testez l’eau de votre aquarium et celle du robinet 

Avant d’augmenter le pH de votre aquarium, il est nécessaire d’identifier sa valeur initiale.  Passez dans un magasin d’aquariophilie pour tester la neutralité de votre eau. Un échantillon en bouteille est requis pour cette opération.    

D’autre part, vous pouvez effectuer vous-même le calcul du pH. La méthode aux bandelettes est adaptée pour les amateurs en la matière. La technique consiste à acheter des tiges de coton spéciales qu’il faudra immerger dans le liquide.                                                

L’élément en question est imprégné de produits chimiques, il réagit instantanément au contact du fluide. Pour réaliser cette expérience, prélevez dans un verre l’eau de l’aquarium puis trempez-y une baguette. Vous allez remarquer des nuances de couleur peu après. Chaque teinte représente la valeur du pH et du GH ou KH. 

À partir du résultat obtenu, vous saurez s’il faut durcir ou adoucir l’habitation de vos poissons. Le fait de plonger la tige directement dans le réservoir reste risqué. Cela affecte les espèces en raison des composants chimiques qui vont se libérer de la bandelette.   

 

Bicarbonate de soude

On se casse souvent la tête afin d’augmenter le pH de l’aquarium. Pour cela, le moyen le plus pratique et le moins onéreux de tous est l’ajout de bicarbonate de soude dans le réservoir. Ce produit bon marché se vend comme des petits pains donc, vous en trouverez facilement dans le commerce.  

Comment s’en servir ? L’astuce paraît toute simple, elle tourne autour du dosage. Comptez 5 cuillères à café de soude pour 100 l de liquide. Puis, faites le calcul de la quantité en considérant la capacité de votre cuve à poissons.

Après cela, incorporez votre composant dans un bol et ajoutez-y un peu d’eau pour le dissoudre. Ensuite, retirez vos animaux de l’aquarium et placez-les dans un seau rempli d’eau. Après, versez la solution dans le bassin tout en remuant rapidement. Après 30 min, vous pouvez remettre vos petits protégés dans leur habitat.

 

Des débris de dolomites

Les dolomites renferment beaucoup de calcium et de magnésium. De ce fait, ils affectent le pH d’une eau en l’augmentant significativement. Ces éléments se vendent sous forme de granulés sur le marché. Pour en profiter, il suffit de verser une certaine quantité dans le bassin.

Cependant, en agissant de la sorte, les gravillons vont occuper de la place dans le récipient. Donc, insérez les grains dans le filtre-aquarium. Quand l’eau passera à travers le dispositif, elle se chargera en carbonate, d’où la montée du pH. Toutefois, tâchez de bien nettoyer votre appareil afin de dégager les résidus qui se sont encastrés suite à l’opération. 

 

Le calcaire

Si les plantes pour aquarium rendent une eau plus neutre, le calcaire en revanche augmente efficacement le pH de cette dernière. Riche en carbonate, celui-ci accroît le KH de l’habitation. Où trouve-t-on ce type de roche ? Vous pouvez en dénicher quelques blocs dans les magasins d’aquariophilie.

D’ailleurs, ces éléments servent de décoration et font aussi d’excellentes maisonnettes pour les poissons. Par ailleurs, il faudra réguler la quantité de calcaire à incruster dans le bassin. Mieux vaut vous lancer petit à petit plutôt que de mettre d’un coup de gros rochers dans l’aquarium. Une eau trop calcareuse n’est pas un milieu adapté pour la survie de certaines espèces.

Coquilles d’huître concassées

Outre la dolomite et le calcaire, la poudre de coquille d’huître présente aussi les mêmes effets une fois en contact avec l’eau. Sa teneur en calcium est si importante qu’elle assure la montée du pH d’un liquide efficacement.

Mettez votre poudre dans des sacs filtrants et retenez-les avec des ficelles. Ensuite, déposez-les dans le récipient. Si le pH de l’aquarium augmente après une demi-journée, retirez tout simplement les sacs. Dans le cas contraire, ajoutez-en davantage dans le bassin.    

Ce procédé demeure totalement naturel. Il n’a pas de répercussions secondaires sur les poissons. Les produits industrialisés à base d’éléments chimiques en revanche sont peu conseillés pour réguler la neutralité de l’eau.

 

Du « pH-up »

Augmenter le pH de son aquarium n’est pas vraiment compliqué. Les produits connus sous le nom de « pH-up » sont conçus à cet effet. Il s’agit d’une solution chimique disponible sur le marché.

Pour s’en servir, il faut lire les indications imprimées sur l’étiquette de la bouteille afin de déterminer le dosage par litre d’eau. Une fois bien renseigné sur le sujet, vous pouvez verser la quantité exacte de pH-up dans votre bassin.    

La mixture prend quelques heures pour réagir et se mélanger à l’intérieur de l’aquarium. Testez ensuite la neutralité du liquide pour voir si elle a changé. Normalement, votre composition a gagné en dureté suite à cette action.      

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments