Dernière mise à jour: 06.06.20

 

L’entretien de son aquarium s’avère indispensable pour que vos poissons vivent dans un milieu sain et favorable. Mais encore faut-il savoir comment et à quel moment le faire. On vous révèle dans cet article tout ce que vous devriez connaître pour créer un environnement adapté à vos spécimens.

 

L’importance d’entretenir son aquarium 

Avez-vous déjà imaginé demeurer dans une maison où personne ne fait le ménage ou ne se soucie de l’état des lieux. Pas très agréable, non ? Eh bien, vos poissons vivront cette expérience si vous n’entretenez pas votre aquarium. Il faut noter que ces animaux, qui semblent nager sereinement à l’intérieur font aussi leur besoin dedans. De ce fait, il est normal que ce milieu se salisse au fil du temps. 

En plus, lorsqu’on les nourrit, il y a toujours des restes ou des miettes qui ne sont pas ingurgités. Ces derniers peuvent ainsi s’accumuler, soit au fond du bassin, soit au niveau des parois. À part cela, l’eau devrait aussi être changée assez régulièrement pour fournir un milieu favorable et sain pour les petites bêtes.

 

La pompe, c’est quoi exactement ? 

Une pompe pour aquarium constitue un élément important de votre bassin. En effet, ce matériel sert principalement à purifier et à brasser l’eau. Il a donc pour fonction d’éliminer toutes sortes de saletés qui s’agglutinent et s’accumulent à l’intérieur. D’une quelconque façon, il tend à dépolluer le liquide et aide à apporter de l’oxygène. 

Certains modèles de pompe créent même des courants qui incitent les animaux à se mouvoir pour éviter qu’ils restent inactifs. Petite précision, ce dispositif se révèle différent du filtre. Plusieurs amateurs en aquariophilie confondent ces deux accessoires. Cela peut-être dû au fait que les fabricants réunissent souvent les deux dans un seul pack. Par conséquent, rares sont ceux qui savent faire la distinction.      

L’entretien de la pompe et la fréquence de nettoyage 

Si vous disposez d’une pompe à filtre, sachez que celle-ci combine les deux fonctions de filtration et de pompe. Par ailleurs, ce mécanisme retient toutes les matières qui peuvent être en suspension dans l’eau. Cela inclut évidemment les déjections de poisson, les déchets de nourriture et même les débris de végétation. 

On vous conseille de réaliser un entretien mensuel de cet élément et de son rotor. Vous pouvez utiliser des kits de nettoyage spécifiques pour vous y prendre. Notez que certaines enseignes proposent des lots de gants, d’éponge ou de raclette. Vous pouvez aussi vous servir d’une simple brosse à dents usée pour atteindre les zones difficiles et éliminer les impuretés qui s’encrassent. Veillez à ce que toutes les parties soient bien traitées pour un résultat optimal.          

 

Le rôle d’un filtre dans un bassin

Tout aquarium devrait intégrer un système de purification pour créer un environnement adapté aux poissons. Comme on vous l’a révélé précédemment, il est souvent associé à la pompe puisque ces deux dispositifs s’avèrent complémentaires. En effet, la pompe permet à l’eau de circuler vers les masses de filtration pour un nettoyage du liquide. 

Étant donné que le bassin contient toutes sortes d’impuretés (déjections, reste de nourriture), le filtre les dégrade petit à petit. Concrètement, celui-ci assure que les matières organiques présentes soient éliminées progressivement. De même, il peut transformer l’ammoniaque provenant des excréments de poissons en nitrates. Bref, cet élément joue un rôle essentiel pour que vos animaux puissent jouir d’un milieu favorable à leur développement.    

  

L’entretien du système de filtration

Pour ce faire, vous devriez effectuer un nettoyage récurrent ou un rinçage de la mousse filtrante (ou masse selon le cas). Réalisez cette opération quand vous voyez qu’il y a une certaine saturation à l’intérieur. Prélevez donc un peu de liquide, entre 15 à 40 % du total et changez-le. 

Si possible, n’utilisez pas l’eau du robinet puisque cette dernière contient du chlore. Cela tuerait une grande proportion des bactéries nécessaires qui jouent un rôle d’épurateur biologique dans le bassin. Si vous remarquez qu’au bout de quelques mois, la mousse devient trop « poreuse », il faut alors la remplacer. Faites attention à ne pas enlever la totalité, mais découpez simplement le bloc en deux. Ainsi, les microorganismes utiles et présents sur la partie restante viendront coloniser la nouvelle.      

 

Le changement d’eau est aussi de rigueur 

Le liquide devrait aussi être renouvelé périodiquement. Cependant, il est important de souligner que la proportion d’eau à enlever dépend de l’aquarium en question. En d’autres termes, vous devriez tenir compte de la taille de votre bassin, du type de poissons et de votre système de filtration. 

D’une manière générale, pour un élément de dimension standard (70 à 125 l), il faut changer environ 16 à 30 % du volume. Cette tâche devrait se faire, soit toutes les semaines ou bien toutes les quinzaines. En revanche, si l’aquarium reste assez petit (moins de 60 l), on vous recommande de prélever 26 à 40 % de son contenu. Si vous y mettez de l’eau de robinet, il faut obligatoirement la traiter avec un conditionneur pour éliminer le chlore. Pendant cette opération, vous pouvez en profiter pour nettoyer les parois en vous servant d’une raclette.   

Les choses que vous devriez éviter 

Il convient de préciser qu’il existe quelques erreurs à absolument éviter si vous débutez en aquariophilie. La première reste de « surpeupler » le bassin en question. En effet, lorsqu’on ne connait pas grand-chose en la matière, on peut être tenté de mettre de nombreuses variétés de poissons. Le mieux serait d’élever deux ou trois spécimens dans un seul milieu. 

Ensuite, on vous déconseille de disposer de plantes synthétiques. Certes, ces éléments peuvent s’avérer beaux à voir, mais elles n’apportent pas de réels bienfaits pour vos animaux. Elles peuvent même restreindre leur liberté de mouvement en encombrant l’aquarium. 

Puis, évitez de nourrir de manière excessive vos petites bébêtes. Cela risque de polluer l’intérieur puisque les espèces de poisson domestiques ne sont pas de gros mangeurs. Enfin, ne mettez pas un système d’éclairage trop luminescent, car cela amènerait à la prolifération des algues indésirables. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments