Dernière mise à jour: 02.07.20

 

Il existe une large variété de flore et de faune aquatique à intégrer dans un aquarium. Cependant, il y a parfois des invités indésirables qui viennent s’installer dans le milieu comme les lentilles d’eau. On vous délivre alors des informations concernant ces dernières qui peuvent être à la fois bénéfiques et nocives pour la population de votre bocal à poissons.

 

Les lentilles d’eau : qu’est-ce que c’est ? 

Les lentilles d’eau sont des plantes aquatiques que l’on retrouve principalement en eau douce, dans les lacs, les étangs ou les mares. Elles font leur apparition sur la surface en prenant l’aspect d’un gazon. Ce tapis végétal flotte et trompe souvent la vigilance des promeneurs ou des animaux qui s’engouffrent à l’intérieur lorsqu’ils ne font pas attention à où ils se dirigent.

Si visuellement, ces formations végétales se ressemblent toutes un peu, on en recense plusieurs types. Ceux-ci diffèrent par leur taille, mais aussi par leur forme quand on les regarde de plus près.

 – La Lemna minor : Elle est la plus connue et la plus courante dans les plans d’eau et on la surnomme la petite lentille. Elle fait entre 1 mm à 3 mm de diamètre. Elle résiste peu au gel et à l’hiver, mais elle revient avec le retour des beaux jours. Elle possède comme qualité, une bonne absorption de substances nocives dans l’eau comme l’azote ou le phosphore.

 – La Lemna gibba ou bossue : Un peu plus grande, elle avance une taille entre 2 mm à 5 mm. Elle présente une floraison invisible, mais avec des frondes arrondies et un peu bosselées. On la retrouve habituellement seule. Cette variante ne supporte pas la cohabitation avec les autres lenticules.

 – La Wolffia Arrhiza : On la reconnaît facilement vu qu’elle se trouve être la seule de son espèce à ne pas posséder de racines. Son observation requiert l’utilisation d’un microscope du fait qu’elle n’est pas perceptible à l’œil nu. Elle fait moins d’un millimètre d’épaisseur.

 – La Lemna trisulca ou Trilobée : Elle mesure entre 5 à 15 mm. Elle comprend trois nervures sur son thalle. Elle ne résiste pas aux températures élevées. Elle est aujourd’hui en voie de disparition.

 – La Lemna polyrhiza ou à racine nombreuse : Comme son nom l’indique, elle peut comporter plusieurs appendices et en atteindre une quinzaine. Lors de la floraison, celles-ci se développent jusqu’à avoir 1 cm de longueur parfois.

 – La Lemna minuscula ou Minuscule : Elle nous vient du continent américain et ses dimensions ne dépassent pas celles du Lemna minor, c’est-à-dire moins de 1 mm.

Comment se reproduisent ces plantes et dans quelles conditions ?

Ces formations végétales aquatiques se distinguent surtout par leur croissance relativement rapide. Elles flottent grâce à la présence d’une fronde souvent remplie d’air. L’absence de tige et de feuilles leur permet de se retrouver sur la surface ou pour certaines, en dessous du plan d’eau. Ces plantes peuvent également posséder ou non de racines, selon l’espèce de lenticules.

Les lentilles d’eau ont recours à la reproduction asexuée pour se perpétuer. Avec la multiplication végétale, elles atteignent un nombre considérable en un rien de temps dans un milieu propice. Par exemple, une lenticule mère se duplique en deux. Après quelques jours, ces dernières vont se dissocier de la première et produire deux spécimens à leur tour et ainsi de suite. Le processus peut recouvrir votre aquarium à grande vitesse si vous ne faites pas attention.

Pour se multiplier, ces flores aquatiques ont toutefois besoin d’un écosystème aux conditions spécifiques. Elles prolifèrent dans un environnement où la température se trouve généralement entre 6 °C et 33 °C. Elles pullulent également si vous leur offrez de l’eau à forte teneur en nitrate dans votre bocal à poisson. On n’oublie pas non plus que ces plantes vertes requièrent de la lumière pour réaliser leur photosynthèse.

 

Quels sont ses atouts et ses inconvénients ?

Malgré ce que l’on peut penser de ces lenticules, leur présence dans votre aquarium peut présenter de nombreux avantages. Vu qu’elles se nourrissent principalement de nitrate pour se développer, elles aident dans l’épuration de l’eau dans la cuve. Elles vont alors jouer un rôle dans la biorestauration comme elles absorbent les excès d’azote ou de phosphate. La concentration élevée de ces derniers pourrait altérer la santé de vos animaux. Par ailleurs, ceux-ci sont friands de ces lentilles d’eau, surtout les carpes et les poissons rouges.

Ce tapis végétal prend également part dans la conservation de l’eau en réduisant l’évaporation et peut servir de refuge pour les alevins pour se mettre à l’abri. Dans certains cas, il empêche la formation de certaines algues photo-autotrophes.

Cependant, les lentilles d’eau peuvent aussi gêner la croissance d’une plante pour aquarium immergée. De plus, elles sont particulièrement envahissantes et sont en mesure de recouvrir rapidement votre récipient si vous les laissez faire.

Quelles techniques utiliser pour les supprimer ?

Le premier conseil des spécialistes demeure la prohibition des produits chimiques. Ces derniers peuvent troubler l’équilibre du milieu aquatique pour ensuite altérer le développement des autres habitants de cet écosystème.

Une des alternatives à entreprendre reste le travail manuel. À l’aide d’une épuisette dotée de mailles fines ou d’un outil similaire, vous pouvez vous appliquer en les retirant avec vos mains. Notez toutefois que l’opération peut devenir assez pénible surtout si vous avez une quantité importante de lenticules à éliminer. 

Si vous n’êtes pas un adepte des interventions manuelles, vous pouvez toujours vous procurer une pompe à air pour les chasser vers les bords et ainsi faciliter leur extraction. Cette machine favorise par la même occasion l’oxygénation du milieu.

Une autre possibilité également, prévoir l’ajout d’une ou de plusieurs plantes hélophytes, c’est-à-dire pourvues de grandes racines qui peuvent s’encastrer dans le substrat, mais présentant des tiges et des fleurs qui sortent du plan d’eau. 

Ces végétations aquatiques ont la réputation d’être d’absorbeurs de nutriment et vous aideront à réguler le taux d’azote et de phosphore qui sont les principaux acteurs du développement des lentilles d’eau.

 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments