Démystifier le Collier Anti-Aboiement : Découvrir les Faits et Fiction

Dernière mise à jour: 14.04.24

 

Bien que l’aboiement soit naturel chez le chien, lorsque celui-ci devient intempestif, il gêne tant le propriétaire que le voisinage. Un collier anti-aboiement constitue dans ce cas, l’une des meilleures façons d’y faire face. Toutefois, les opinions se divisent sur l’utilisation de cet accessoire. Il constitue un objet de torture pour certains et une aide incontournable pour d’autres. Vous aussi, vous voulez avoir les idées plus claires sur la question ? Voici ce qu’il faut savoir sur le collier anti-aboiement.

 

Qu’est-ce qu’un collier anti-aboiement ?  

Un collier anti-aboiement est un dispositif utilisé pour arrêter ou limiter l’aboiement d’un chien. Il est proposé en plusieurs modèles, sous différentes gammes et par plusieurs marques sur le marché. Rendez-vous sur puppy-safe.fr si vous exigez d’avoir un collier anti-aboiement proposé par un leader dans la niche pet. Elle constitue un choix idéal pour trouver votre produit, car la marque met surtout au centre de ses préoccupations le bien-être de votre animal.

Ce dispositif permet de choisir entre différents systèmes de dissuasion pour réduire l’aboiement de votre animal de compagnie. Parmi les systèmes les plus utilisés figure le déclenchement d’un spray. Certains dispositifs proposent l’ultrason et l’impulsion électrique et d’autres les vibrations.

 

Le fonctionnement d’un collier anti-aboiement

Pour un collier anti-aboiement à impulsions électriques, il envoie une légère décharge à l’animal au niveau de son cou pour le dissuader d’aboyer. Certains modèles sont programmables pour n’envoyer la décharge qu’après plusieurs aboiements.

Le modèle à ultrasons utilise également une électrostimulation en envoyant cette fois des sons inaudibles par l’homme, mais désagréables à entendre pour l’animal. Ce système de dissuasion est adapté à tous types de chiens. Toutefois, si vous avez plusieurs chiens, même ceux qui ne sont pas concernés par l’aboiement entendent aussi le bruit.

Tout comme les deux précédents systèmes, les vibrations permettent aussi de dissuader l’aboiement intempestif d’un chien. Elles sont envoyées au niveau du cou de l’animal et le fait cesser d’aboyer.   

Le système à spray est aussi souvent utilisé pour limiter l’aboiement intempestif du chien. Il envoie un spray. Ce dernier prend l’aspect de brume ou de fluide et est parfumé à la moutarde ou à la citronnelle que la plupart de ces animaux n’apprécient pas.

 

Comment choisir un collier anti-aboiement ?

Désireux d’opter pour un collier anti-aboiement, vous devriez considérer certains critères de choix avant d’en acheter un pour votre compagnon canin. Il faut considérer en premier lieu la taille de votre animal. Un collier à spray est surtout efficace chez les chiens plus petits et les dispositifs à électrostimulation conviennent mieux aux grands chiens.

Ensuite, tenez compte de l’état de santé de votre animal et de son âge. Un modèle à impulsion électrique est incompatible avec un animal âgé et qui a un problème de cœur. Vérifiez aussi le poids du collier. Certains modèles sont plus lourds que d’autres et ne conviennent pas à des petits chiens. Tenez également compte de l’alimentation du dispositif, par pile ou par batterie rechargeable.

Assurez-vous par ailleurs d’avoir un collier étanche pour que l’animal puisse l’emmener partout sans risque de s’abîmer au contact de l’humidité. L’esthétique ne devrait pas non plus être négligée. Certains dispositifs sont plus discrets que d’autres.

Pourquoi les propriétaires de chien sont-ils amenés à opter pour ce dispositif ?

Bien que souvent critiquée par un grand nombre de gens, cette solution est indolore. L’électrostimulation, les vibrations ou le spray ne provoquent aucune douleur à votre compagnon à quatre pattes. Ces systèmes de dissuasion conduisent seulement à un inconfort et stoppent immédiatement l’aboiement, car l’animal est surpris.

Cette solution est de ce fait pédagogique et non punitive. Elle éduque l’animal à n’aboyer que si c’est nécessaire. Beaucoup de propriétaires de chien optent pour ce dispositif afin de réduire les aboiements intempestifs

D’une part, ces bruits conduisent à un inconfort s’ils durent pendant des heures. C’est l’ambiance qui règne au sein du foyer du propriétaire qui devient dans ce cas désagréable à la longue. D’autre part, le voisinage est aussi dérangé par ces bruits. Nombreux sont les propriétaires qui reçoivent des plaintes de leurs voisins, pouvant les amener devant des autorités seulement à cause de ces bruits.

La thérapie comportementale canine est une bonne option pour limiter ces aboiements. Toutefois, son efficacité varie d’un animal à un autre et le résultat est parfois très long. Le collier anti-aboiement est facile à utiliser et donne des résultats probants rapidement.

 

Pourquoi certaines opinions sont contre l’utilisation de ce collier ?

Bien que constituant une solution pratique qui donne rapidement des résultats, différentes opinions n’adhèrent pas à l’utilisation du collier anti-aboiement sur les chiens. Ce sont surtout les dispositifs à impulsions électriques qui font l’objet d’un grand nombre de critiques. Ces dispositifs sont même interdits dans certains pays comme la Suisse.

Ces critiques se basent notamment sur les troubles comportementaux que ces dispositifs peuvent induire. D’après certains professionnels de l’éducation canine, ces dispositifs punissent l’animal parce qu’il aboie. Cette action peut troubler ses comportements et risque de le stresser davantage. Elle peut aussi la rendre agressive ou dépressive.

D’après ces spécialistes qui sont en faveur de l’éducation positive des chiens, pour arrêter les aboiements intempestifs, la meilleure solution est d’en trouver la source. Un vétérinaire peut aider à identifier ce qui cause ce comportement. Lorsque les causes primaires sont identifiées, le professionnel peut y remédier. Il devient ainsi plus facile d’éduquer votre compagnon à quatre pattes, en le récompensant avec des friandises pour chien lorsqu’il agit positivement à son éducation.   

Si l’utilisation d’un collier anti-aboiement est incontournable à cause d’un litige avec le voisinage par exemple, ces professionnels conseillent de s’orienter vers les modèles à ultrasons ou à spray pour dissuader l’animal d’aboyer, car ces dispositifs sont estimés être moins agressifs.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES