Dernière mise à jour: 04.07.22

 

Le port du harnais peut parfois déranger le chien, surtout s’il est mal positionné. Cela est dû à différentes raisons auxquelles il faut remédier pour permettre à l’animal de se sentir à son aise. Mais enfiler cet accessoire à un petit spécimen présente plus de difficulté qu’à un grand. Apprenez alors à le passer sur votre compagnon pour optimiser le plaisir de la balade.

 

Pourquoi se servir d’un harnais ?

Ce dispositif offre différents avantages par rapport à un simple collier. En premier lieu, il convient parfaitement à un petit chien. Sa conception mettra l’animal à son aise et lui évite des foulures ou autres problèmes physiques à cause de sa morphologie plus ou moins frêle.

C’est aussi un accessoire idéal pour dresser le toutou, car il l’aidera à passer les obstacles. Vous pourrez donc vous en servir pour le diriger lors d’un concours canin et des entraînements.

De plus, ce type d’article convient à un usage en voiture. Il s’utilise en guise de ceinture de sécurité pour maintenir votre compagnon en place. Il sera alors protégé des turbulences et ne risquera pas de se blesser.

 

 

Sélectionnez avant tout la bonne taille

Chaque marque dispose de son propre système de fabrication, rendant ainsi la recherche moins aisée. Pour ne pas vous compliquer la tâche, basez-vous d’abord sur les conseils de chaque enseigne. En général, il suffit de suivre les indications citées sur le site pour trouver un harnais chien idéal pour votre situation. Mais dans certains cas, les modèles disponibles se classent dans la catégorie petite taille. Il faut donc prendre la pointure au-dessus pour éviter que l’animal s’asphyxie.

Il existe aussi des spécimens standards pour certaines races. Si vous avez un Yorkshire, le XS saura vous satisfaire. Il en est de même pour les bulldogs et les Jack Russel. Si votre toutou présente à peu près les mêmes mensurations, vous n’aurez aucun problème à lui dénicher un harnais.

 

Passer à l’étape tant redoutée : enfiler le harnais classique

Pour commencer, placez-vous derrière l’animal. De cette manière, il ne s’angoissera pas et n’aura pas envie de jouer. S’il reste tranquille, vous lui mettrez plus facilement cet accessoire. Sinon, ordonnez-lui de bien se tenir, suivi de quelques friandises si nécessaire.

Ensuite, passez le produit au-dessus de sa tête, tout en vous assurant que le clip de fermeture n’est pas clos. Faites entrer la patte avant gauche dans le trou dédié, puis effectuez le même geste pour la droite. Dès que c’est fait, ajustez correctement le serrage pour qu’il se sente à son aise. Si le produit colle au chien, lâchez un peu, car votre compagnon pourrait étouffer. Il ne vous restera alors plus qu’à attacher la laisse et aller promener votre toutou.

Si vous cherchez un modèle non coûteux, ce type vous conviendra. En effet, le design classique est répandu en grand nombre, obligeant ainsi les fabricants à baisser leurs tarifs.

 

Faites usage d’un article qui l’empêche de tirer

Lorsque vous partez vous dégourdir les jambes avec votre chien, il commencera à tirer à un certain moment. Il aura envie d’aller vers un autre animal ou vers un jouet lancé par d’autres propriétaires dans le parc. C’est pourquoi de nombreux maîtres préfèrent les modèles qui aident à y remédier, surtout ceux qui souhaitent marcher tranquillement.

Pour enfiler ce type d’article à son compagnon à quatre pattes, positionnez-vous derrière lui et accroupissez-vous. Le canidé doit rester debout par contre, car vous ne réussirez pas à le lui mettre s’il est couché. Retirez le clip situé sur la boucle au niveau du torse et passez la sangle dédiée aux épaules par-dessus sa tête. Installez alors la sangle ventrale au bon endroit. Pour cela, veillez à ce que celle de la poitrine et de l’abdomen soient en place. Vous n’aurez plus qu’à fermer le clip dorsal et attacher la laisse.

 

Le harnais d’attelage pour plus de confort

Le meilleur modèle est celui qui vous permet de le tenir en laisse, mais aussi de lui faire pratiquer du sport. Le modèle intégral présente toutes les caractéristiques pour répondre à vos attentes. Mais il faut d’abord apprendre à le lui mettre.

Comme pour tous les autres types, il faut qu’il soit placé dos face à vous. Prenez le produit entre les deux mains et ouvrez la partie rembourrée du collier. Trouvez le trou conçu pour la tête et enfilez-le-lui. Assurez-vous toutefois de ne pas envoyer les poils en contresens, car cela gênerait l’animal. Continuez avec les pattes, tout en faisant attention à ne pas le forcer. Cela pourrait le blesser. Après, vous remarquerez que l’armature est bien centrée. Réajustez alors les courroies et tirez vers le bas en partant de l’extrémité. Une fois terminé, accrochez la laisse et allez en balade.

 

 

Des réticences quant à son usage

Ce dispositif ne présente pas que des avantages. En effet, certains maîtres refusent de s’en servir sur leurs petits toutous, dus au fait qu’il est conçu à la base pour les chiens de traineau. De ce fait, la surface de contact sera plus grande. Si vous vous promenez trop longtemps avec votre animal accroché à cet article, il risque d’avoir des lésions à cause des frottements.

Certains éducateurs ne conseillent pas l’usage de ce produit lorsque vous apprenez la marche au pied à votre chien. En effet, il n’est pas adapté pour ce type de leçon. Étant donné qu’il n’a pas encore l’habitude, il voudra aller dans tous les sens sans suivre vos ordres. Il pourrait se blesser facilement. Primez plutôt les colliers pour une faible adhérence avec le corps de l’animal.

Servez-vous-en donc lorsque votre petit chien commencera à se familiariser avec cette pratique. Il se sentira plus à son aise et ne paniquera pas. Bien sûr, insistez toujours sur un article qui lui va correctement.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES