Dernière mise à jour: 24.09.21

 

Le Sharpei se distingue notamment par ses petites oreilles et ses rides. Bien qu’il soit moins démonstratif, son regard attendrissant ne trompe pas. Ce molosse chinois séduit également par sa carrure et sa douceur. Si vous désirez adopter cette race, voici tous les détails qu’il faut savoir à son sujet.

 

Historique

Le chien sharpei est l’une des races de chiens les plus anciennes. La preuve, il a été découvert vers les 200 ans avant J-C. D’origine chinoise, ce molosse était utilisé pour la chasse et la garde des troupeaux. Grâce à sa robustesse, il combattait avant d’être renversé par d’autres lignées. Le Sharpei était connu uniquement en Chine. De plus, il faisait partie des races rares étant donné qu’il ne comptait plus que 145 l’année 1976. Il a même failli disparaître sans l’intervention de l’éleveur dénommé Matgo Law. Ce dernier a collaboré avec des Américains pour sauver la race. Cette initiative a donc permis au Sharpei de se multiplier petit à petit. 

 

Spécificités de Sharpei

Ce chien bourlet appartient à la famille des molosses. Il se différencie par sa douceur et sa loyauté envers son propriétaire. Il témoigne son affection à l’individu qui prend soin de lui. Cette race se démarque également par la paix qu’elle dégage, rien qu’à voir son regard. Elle est particulièrement calme. Cette raison explique pourquoi elle peut cohabiter sans problèmes avec les enfants. 

 

Caractéristiques physiques de ce chien chinois

Le sharpei mâle mesure entre 44 à 51 cm avec un poids allant de 18 à 25 kg. La femelle quant à elle, peut atteindre une taille de 48 cm. Ce molosse se démarque bien évidemment par son physique atypique. Son dos et sa tête sont très ridés. Le sharpei chiot possède plus de plissés que les adultes étant donné que son corps est encore trop petit pour son pelage.

Une fois qu’il commence à grandir, les plis deviennent normaux. L’ensemble de son corps est robuste et ses membres sont musclés. Ce molosse se distingue aussi par sa large poitrine et son ventre gonflé, mais mou. Sa tête est un peu grande comparée à son corps. Son crâne, quant à elle, est à la fois large et plat. Son museau rappelle l’hippopotame. Il a des yeux en amande et de couleur un peu prononcée.

Ses oreilles, cependant, sont triangulaires, épaisses et petites avec des bords arrondis. Le poil de ce chien chinois est hérissé et très court. À noter qu’il est dépourvu de sous-poil. Cette raison explique pourquoi il ne résiste pas à l’eau et au froid. Concernant sa couleur, elle est généralement unie avec des nuances sur la partie inférieure des cuisses et sur la queue. Vous pourrez également trouver un sharpei bleu, crème, fauve, noir, marron et beige. La queue de ce molosse est épaisse à la base. Elle est torsadée en boucle serrée et est incurvée. 

 

Comportements et caractères du Sharpei

Le sharpei est un chien très affectueux avec sa famille. Il a la capacité de s’adapter au mode de vie de son maître tout en lui faisant preuve de loyauté. Il trouve ses aises que ce soit à la campagne ou en ville. Cette race demande cependant une éducation très ferme pour l’aider à adopter les bonnes habitudes dès son plus jeune âge. Étant donné que son principal objectif est de faire plaisir à son maître, il se montrera plus réceptif à son apprentissage. Vous verrez qu’il n’est pas têtu.

S’il ne s’applique pas automatiquement à votre ordre, cela signifie qu’il ne vous comprend pas. Prenez le temps de lui expliquer vos réelles attentes pour qu’il puisse agir en conséquence. Vous pouvez bien évidemment le gronder, mais sans en faire trop. Autrement, il pourrait vous montrer une autre facette de lui qui pourrait vous déplaire. Il est, en effet, capable de bouder dans son coin pendant quelque temps.  

Cette race de chien a toujours cette tendance à dominer d’autres animaux. Il prend rapidement le dessus. Un détail qui pourrait entraîner des impacts auprès des autres chiens. Cette raison explique pourquoi il est recommandé de lui inculquer la socialisation avec d’autres spécimens le plus tôt possible. Ce type d’éducation empathique l’aidera à se maitriser plus facilement. Il saura contenir ses émotions. 

Comme indiqué précédemment, il était un chien de garde. Il conserve toujours ce caractère pour protéger sa famille. Il est capable de défendre cette dernière lorsqu’un étranger fait irruption dans la maison, par exemple. Ce comportement est très appréciable. Il est cependant indispensable de l’aider à faire la différence s’il y a vraiment un danger ou si une personne en dehors de la famille vient rendre visite à celle-ci. Ce sera à son propriétaire de lui montrer les bons gestes tout en tenant compte de la situation.  

Comment réussir à élever le Sharpei ?

L’élevage de sharpei n’est pas forcément une tâche facile. Étant donné qu’il peut être victime de maladies, il est important de passer par des contrôles auprès des clubs et des associations. Cette initiative permettra de combattre la fièvre familiale ainsi que les problèmes génétiques de peau.  

 – Maladie de la peau

La peau plissée de ce molosse le rend plus sensible aux maladies dermatologiques. La mucinose peut se manifester par des plis ou des petites vésicules avec un liquide visqueux quand elle est primaire. Si la maladie s’aggrave, elle peut favoriser les entropions, l’infection bactérienne des plis ou encore la petite ouverture des conduits auditifs. Pour y remédier, il est conseillé d’utiliser de la cortisone. Cette race est également allergique. Afin de détecter cela plus facilement, il faut vérifier les symptômes comme la surinfection ou encore les lésions généralisées. Cette maladie risque de se compliquer si vous n’agissez pas à temps. Il existe aussi ce que l’on appelle la démodécie, les mastocytomes, l’entropion, le contact urticariant et les pyodermites.  

 – Fièvre familiale Sharpei

Cette maladie touche un grand nombre de ces molosses chinois. Comme son nom l’indique, elle se spécifie par la montée de la température allant de 39,5 à plus de 41°. Elle apparaît généralement avant les 18 mois du toutou. Vous pouvez également remarquer que le chien fait des crises plusieurs semaines avant la fièvre. Cette dernière peut s’accompagner de douleur abdominale, d’inflammation des articulations et du museau. À noter que cette maladie n’entraîne pas la mort de l’animal de compagnie si elle est diagnostiquée à temps. Pour la traiter, les vétos souscrivent souvent de la colchicine. 

Ainsi, renseignez-vous toujours auprès des éleveurs sur la santé du chien avant de l’adopter. Vous devez savoir s’il a des maladies génétiques ou non. Pour réduire les mauvaises surprises, on vous conseille de vous fier aux éleveurs réputés. Ces derniers respectent, en effet, les normes en vigueur de la FCI et effectuent des examens pour vérifier les maladies héréditaires ou encore les défauts génétiques du molosse. Ils peuvent être détectés très tôt.

 

Entretien du Sharpei

Avec un pelage court et fripé, un sharpei adulte et chiot ont besoin d’être bien entretenus. On vous conseille de toujours procéder à l’inspection de son poil afin d’optimiser la prévention des infections ainsi que des irritations.  Pour l’entretenir, vous avez besoin d’une brosse pour chien adaptée ou bien d’un chiffon. Concernant la fréquence, une fois par semaine au minimum peut suffire. Étant donné que le poil de ce chien se nettoie tout seul, le bain ne se fait que très rarement pour réduire les problèmes d’irritation de la peau.

Ensuite, utilisez un coton imprégné d’eau tiède pour décrasser la partie autour de l’œil. Vous pouvez également brosser ses dents pour prévenir les tartres ainsi que les bactéries. Concernant le soin des oreilles, pensez à employer des soins adaptés pour les nettoyer efficacement. Enfin, ses ongles doivent aussi être bien entretenus. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, n’hésitez pas à poser la question à un vétérinaire. 

Activité physique du molosse chinois

Ce chien avec des plis est particulièrement paresseux. C’est pourquoi il n’exige pas d’activité physique. Il aime bien se reposer dans la journée. Pour limiter cependant le surpoids, pensez à lui proposer des exercices physiques au quotidien. Une petite balade de quelques minutes peut suffire amplement. Étant donné qu’il a un pelage court, il est donc déconseillé de l’emmener dehors s’il pleut ou s’il fait froid. 

 

Qu’en est-il de son alimentation ?

L’espérance de vie de cette race de chien peut aller entre 8 et 10 ans. Cela varie cependant en fonction de sa santé. Si elle a passé beaucoup d’examens pour essayer de détecter et de traiter ses maladies au préalable ou si elle n’a pas de maladies héréditaires, elle peut vivre plusieurs années au côté de son propriétaire. Sa durée de vie varie aussi en fonction de ses soins, de son éducation et bien évidemment de son régime alimentaire. Le sharpei noir a besoin d’une alimentation bien équilibrée pour rester en pleine forme.

Il lui faut également une quantité normale de protéines comme des poissons ou des viandes de bonne qualité pour avoir de l’énergie.  Aussi, n’hésitez pas à mettre une grande quantité de légumes dans ses gamelles. Si les nutriments sont en excès, le chien risque de présenter des problèmes articulaires et rénaux. À noter cependant que l’alimentation du Sharpei doit se diversifier en fonction de son poids, de sa morphologie, de son âge, de son niveau d’activité ainsi que de son état de santé.

Pour réduire les mauvaises surprises, on vous conseille de toujours vous renseigner au préalable auprès du nutritionniste ou de son éleveur. Aussi, étant donné que ce molosse chinois n’aime pas bouger, pensez à limiter la fréquence du repas à seulement deux fois par jour. Pour supprimer les toxines et simplifier la digestion, n’oubliez pas de mettre de l’eau près de sa gamelle de nourriture.

 

Quel est le prix de ce chien chinois ? 

Le sharpei nain vous a séduit ? Vous devez mettre un budget de côté pour acheter un chiot en bonne santé. Généralement, le prix de celui-ci peut aller jusqu’à plus de 2000 euros. Cette action vous permettra de conserver l’existence de cette race dans le monde entier. Concernant le tarif d’entretien annuel de ce molosse chinois, il peut osciller entre 1100 à 1200 euros. 

Adoption Sharpei : pour qui ?

Ce molosse avec des plis est connu dans les fermes de pêcheurs pauvres et de paysans. Il s’est fait un nom notamment par son instinct de chasse et son rôle de garde des animaux. Ainsi, si vous désirez adopter un sharpei, vous devez faire un peu plus attention lors des petites séances de promenades. Cependant, ce type de chien peut être accueilli par n’importe qui.

Avec son pelage qui ne tolère pas les agressions climatiques, il peut vivre dans la maison sans problème. Il faut juste lui proposer de longue balade quotidienne pour l’aider un peu à se dégourdir les jambes, et le tour est joué ! Pensez à investir dans les objets indispensables comme les laisses, par exemple. De nature calme et câline, il trouve facilement sa place au sein d’une cohabitation avec les enfants.

Comme indiqué précédemment, il doit être éduqué le plus tôt possible pour limiter les dégâts. Cette initiative lui permettra aussi de s’habituer plus aisément avec d’autres animaux sans avoir à agresser ceux-ci. Sachez que ce molosse chinois n’aime pas être tout seul dans une maison. Il préfère la compagnie de son propriétaire. Ainsi, si vous êtes obligé de vous absenter pendant des heures, essayez de l’habituer petit à petit à votre rythme de vie. L’adoption d’autres animaux de compagnie est toutefois inutile étant donné que le molosse chinois ne va pas se laisser provoquer. 

En tant que propriétaire, vous avez quelques obligations envers votre petit toutou. Ce serait de prendre bien soin de lui non seulement en termes d’hygiène et d’alimentation, mais vous devez aussi vous préoccuper de sa santé. Faites toujours appel à un vétérinaire en cas de doute ou de comportement inhabituel. Un professionnel saura vous donner des conseils pour vous éclairer sur la situation. Il vous proposera en outre, des traitements adéquats si votre animal de compagnie présente des symptômes liés aux maladies susmentionnées. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES