Dernière mise à jour: 26.10.21

 

Accueillir un chien dans son foyer ne se fait pas sur un coup de tête. Hormis son éducation, il faut réfléchir à son bien-être et à sa socialisation. Ainsi, si vous désirez adopter un Shiba Inu, vous devez connaître au moins les conditions requises pour l’élever. Focus ! 

 

Shiba Inu : quelle est son origine ?

Le shiba Inu est un chien japonais. Il fut à l’époque destiné à la chasse. Il se nichait dans les montagnes du pays et se spécialisait dans la poursuite des oiseaux ainsi que des gibiers. Le terme Shiba rappelle quelque chose de petit au Japon tandis que Inu signifie Chien. On peut le traduire littéralement comme un petit chien.

Ce molosse a malencontreusement connu des moments difficiles, notamment entre 1898 et 1892. Il s’agissait de l’époque à laquelle des setters et des pointers anglais furent importés dans le pays. La race japonaise originelle se faisait donc de plus en plus rare avec le temps. Ce n’est que dans les alentours de 1928 et 1930 que les lettrés et les chasseurs de ce chien shiba prirent la décision de sauver les lignées pures. Une grosse initiative qui a porté ses fruits en 1937. La preuve ? Ce toutou fut classé comme étant le monument naturel au Japon. Aujourd’hui, il figure parmi les races les plus prisées. Il se distingue principalement par sa taille qui est beaucoup plus grande par rapport à ses ancêtres. 

 

Spécificité physique du Shiba Inu

Le chien japonais shiba se démarque par son apparence physique. Il pèse généralement dans les 13 kilos, tout au plus. Un détail qui confirme qu’il s’agit de l’une des petites races dans son pays d’origine. L’ensemble de son corps paraît cependant robuste. Il possède également des muscles bien développés et un dos bien droit tout en arborant une prestance légère. Son poil est à la fois râpeux et dur, tandis que ses sous-poils se différencient par leur douceur. Chaque individu se distingue par sa robe.

Cette dernière est, en effet, très variée. Le roux figure parmi les plus courants. Il rappelle d’ailleurs la couleur d’un renard. Vous pourrez aussi trouver un shiba inu au sésame noir ou rouge (association de poils très noirs et roux sur tout le corps). Tout comme le feu, le shiba inu noir ne peut que vous séduire. Sa gueule, son cou, son ventre, la partie inférieure de sa queue ainsi que son poitrail comportent ce que l’on appelle les « Urajiro ». Le crâne au front large et le museau épais de ce chien renard sont ses meilleurs atouts. Ses petites oreilles triangulaires sont, quant à elles, penchées un peu vers l’avant. 

À noter que le shiba inu blanc n’est pas considéré comme des races standards. 

Shiba Inu : gros plan sur ses caractères

Le shiba Inu est un chien très attentif et intelligent. Il a, cependant, du mal à obéir à son maître à cause de son indépendance. En effet, il adore se procurer quelques moments de solitude. Il se distingue aussi par son instinct de chasseur. Cette raison explique pourquoi il se montre toujours méfiant face à d’autres congénères ou à des êtres humains. Il lui faut, de ce fait, un grand temps d’adaptation. Cette race de chien aime bien dominer. Elle a souvent du mal à sympathiser avec d’autres mâles. En général, elle a la réputation d’être peureuse tout en étant très protectrice. 

Si vous recherchez un chien de garde, vous avez trouvé ce qu’il vous faut ! Le Shiba émet des aboiements uniquement quand il le faut. Aussi, il a la capacité de cohabiter avec d’autres chiens, surtout si son propriétaire a pris le temps de travailler sa socialisation dès son plus jeune âge. Il s’intégrera facilement dans un groupe. 

Le shiba inu est une race loyale. Il reste fidèle aux animaux qui se trouvent dans la même famille que lui. De plus, vous adorerez son tempérament très calme et vigilant à la fois. Si vous avez des enfants, il fera parfaitement l’affaire étant donné qu’il est très joueur. Il suffit de bien aménager l’espace extérieur, et le tour est joué ! 

 

Comment réussir l’éducation de cette race de chien ?

Vous venez d’accueillir un shiba inu chiot, et vous voulez l’éduquer correctement ? Vous devez d’abord être un bon leader et faire preuve d’une grande détermination pour réussir votre mission. À cause de son indépendance, il fait comprendre à son propriétaire qu’il est le chef de troupeau et il ne montre quasiment pas la volonté de lui faire plaisir. Pour arriver à lui faire changer d’avis, vous devez vous montrer patient et constant. Mettez également en avant votre empathie pour établir la connexion entre vous. Autrement, son futur comportement ne pourrait que vous décevoir. La seule issue pour l’élever est de lui faire face.  

Une fois cette étape passée, pensez à vous occuper de sa socialisation. On vous conseille même d’agir de manière intensive si vous voulez voir un résultat surprenant. Pour y arriver, n’hésitez pas à investir dans une laisse afin d’éviter que son instinct de chasseur prenne le dessus. Cette technique lui permettra de supporter la présence d’autres chiens à l’âge adulte. Entrainez-le régulièrement et habituez-le à de nombreux environnements. Aussi, restez attentif à son comportement et intervenez si besoin. 

 

Shiba Inu et Santé

L’élevage du shiba inu peut devenir agréable puisqu’il est particulièrement robuste. Il arrive cependant qu’il soit exposé à la dysplasie de la hanche, une maladie entraînée par l’anomalie des os qui occasionne de l’arthrose. À noter qu’elle est souvent héréditaire chez cette race de chien. Pour la reconnaître, soyez attentif à ses gestes. Généralement, le toutou boite ou a du mal à étendre ses pattes. Notez que le traitement varie en fonction de l’ampleur de la maladie. Le glaucome peut aussi atteindre votre animal de compagnie. Il est causé par le développement inhabituel de la pression intraoculaire qui se traduit par des yeux larmoyants ou par la rougeur dans le blanc des yeux.

Si vous remarquez de telles anomalies, n’hésitez pas à aller directement chez le vétérinaire. Chez les chiens japonais âgés, le cataracte est un cas très fréquent. Bien qu’il n’y ait pas un médicament pour le soigner, vous pouvez recourir à la chirurgie. Dans tous les cas, sachez que les risques sont minimes, surtout si vous avez pris le soin de l’élever correctement. Enfin, veillez toujours à bien choisir l’alimentation du chien pour limiter le surpoids. Proposez-lui également des séances de sport dans la semaine, en dehors des températures très élevées. 

Quelles sont les conditions d’entretien du Shiba Inu ?

Étant donné que le Shiba Inu est doté d’un pelage court, les problèmes d’emmêlements sont inexistants. Pour prendre soin de ses poils, utilisez une brosse pour chien de manière occasionnelle. La fréquence de brossage doit néanmoins augmenter pendant les deux périodes de mues soit au printemps et en automne. Pour ce faire, on vous conseille d’employer rigoureusement et couramment une carde.  Vous verrez, une grande quantité de sous-poil tombera par terre. N’hésitez donc pas à vous servir d’un aspirateur pour vous en débarrasser. 

Afin de booster le volume des poils, un rebrousse-poil fera parfaitement l’affaire ! Étant donné que cette race de chien dispose d’un sous-poil autonettoyant, les bains fréquents sont inutiles. Agissez une à deux fois par an pour un meilleur résultat. Pour réduire les risques d’infections, toutefois, vérifiez l’état général de sa bouche et de ses dents. Pensez à brosser régulièrement ces dernières ou à investir dans des friandises séchées pour limiter la prolifération des bactéries. Enfin, concernant ses ongles, prenez le temps de les couper. On vous conseille néanmoins de confier la tâche à des professionnels pour éviter tout type d’accidents. 

 

Comment l’alimenter correctement ?

Pour favoriser le développement de votre Shiba Inu, il faut lui proposer une alimentation adaptée. Premièrement, privilégiez les nourritures avec un apport élevé en viande. Pour cela, les croquettes feront parfaitement l’affaire ! Néanmoins, pensez à bien l’hydrater au cours de la journée. Autrement, vous pouvez aussi miser sur des aliments en boîte puisqu’ils sont humides.

À vous de les alterner pour compenser les besoins de votre animal de compagnie. Hormis ces deux options, vous avez également la possibilité de préparer vous-même la nourriture de votre toutou. Pour limiter les mauvaises surprises, suivez à la lettre les différentes compositions du régime alimentaire en question et renseignez-vous toujours auprès d’un expert avant de l’appliquer. Dans le cas contraire, votre chien pourrait présenter des carences.  

Modifier l’alimentation du Shiba Inu est possible. Toutefois, veillez à l’habituer à son nouveau mode d’alimentation pour réduire les problèmes d’indigestion et de diarrhée. Il suffit de combiner la nouvelle nourriture à l’ancienne, et le tour est joué ! Concernant les horaires de repas du chien, il est conseillé de les changer régulièrement. Pour qu’il puisse s’approprier ce moment, donnez-lui à manger dans un lieu tranquille et toujours au même endroit.

 

Shiba Inu : une race de chien adepte des activités en plein air

Ce chien de race japonaise adore se dépenser en énergie. Cette raison explique pourquoi on vous conseille de lui proposer de nombreuses sorties. Vous pouvez même l’inscrire à des compétitions canines, si cela vous convient. Dans tous les cas, sachez qu’il aime bien mettre le nez dehors, qu’il fait froid ou qu’il pleut. Il peut d’ailleurs devenir votre allié idéal si vous organisez une sortie à vélo ou un jogging puisqu’il aime bien découvrir de nouveaux environnements.

Néanmoins, soyez toujours vigilant, car son instinct de chasseur peut resurgir à tout moment. Étant donné qu’il s’agit d’un chien qui déborde d’énergie, on vous conseille de lui proposer des promenades en plein air. Assurez-vous cependant de lui avoir donné une bonne éducation pour qu’il ne puisse pas se lancer à la recherche de nouvelles proies quand vous le laissez en liberté.  Si vous désirez tisser un lien fort avec votre toutou, n’hésitez pas à lui suggérer des jeux comme le frisbee, les jeux de piste ou d’eau ainsi que les jouets à mordiller.  

Shiba Inu : pour qui ?

Cette race n’est pas adaptée pour les débutants. Si vous voulez l’adopter, vous devez au moins avoir quelques expériences avec d’autres chiens. Comme indiqué précédemment, il faut vous montrer solide et patient pour réussir son éducation. Il faut aussi vous assurer que vous avez du temps à lui consacrer en dehors de la cohabitation avec lui. La raison ? Il a besoin de dépenser de l’énergie au quotidien. Ne vous inquiétez pas, il s’y plaira pleinement en nature, peu importe le temps qu’il fait.

Vous n’avez donc pas besoin d’une grande maison pour accueillir un Shiba Inu. Il suffit de respecter ses envies ! Avant de l’acquérir, réfléchissez à sa garde durant vos périodes de mission ou de vacances. Confiez-le de préférence auprès d’une main experte. Si vous pensez que cela est impossible, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des hôtels s’ils peuvent donner accès aux animaux. Vous pouvez aussi le laisser chez les dogsitters ou les pensions situés dans votre région.  Concernant la cohabitation du Shiba Inu avec les enfants, sachez qu’il s’adapte très bien à ce mode de vie. Cependant, vous devez vous assurer que vos bambins respectent son coin et lui procurent quelques heures de repos. 

Si vous remplissez toutes ces conditions, le Shiba inu est donc fait pour vous. Sachez que le shiba inu prix peut aller entre 1000 à 1500 euros tout au plus.

 

Mode de vie du Shiba Inu

Que vous souhaitiez adopter un Shiba noir ou autre, vous pouvez vous lancer si toutes les conditions susmentionnées sont remplies. Néanmoins, vous avez besoin de toujours vous renseigner sur son pedigree et sa santé lors de votre entretien avec l’éleveur. Informez-vous aussi sur l’environnement dans lequel il a grandi. Il doit être vermifugé et vacciné. Vérifiez le certificat auprès du responsable. Il vous faut également des petits accessoires et un passeport européen.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES