Dernière mise à jour: 02.02.23

 

Ces dernières années, le cannabis médical, ainsi que le principe actif bien connu CBD légal ou cannabidiol, a représenté l’un des sujets les plus débattus et controversés. Il est devenu en même temps un objet d’intérêt pour l’ensemble de la communauté scientifique qui a amplement démontré ses bienfaits remarquables pour la santé et pour le corps humain, à travers des études et des recherches extrêmement précises et faisant autorité.

Il est donc bon de rappeler que le CBD est légal en France et que vous trouverez un excellent site de cbd pas cher en ligne : JustBob.fr !

Aujourd’hui, l’utilisation du chanvre légal représente un phénomène en croissance continue et rapide : malgré les idées préconçues et les préjugés inutiles, de plus en plus de personnes considèrent le cannabis sativa comme un authentique remède naturel, ainsi qu’une thérapie efficace contre les douleurs chroniques et souvent invalidantes. 

Il n’est donc pas sporadique de constater que l’huile de cannabis, dérivé de la marijuana à usage thérapeutique, est aussi fréquemment administrée aux animaux de compagnie pour favoriser leur repos, leur appétit et soulager d’éventuelles douleurs ostéo-articulaires et musculaires.

Les mêmes vétérinaires suggèrent son utilisation, toujours selon des dosages ciblés et calibrés selon la pathologie et la taille de l’animal, soulignant comment le CDB ne présente aucune contre-indication, mais au contraire garantit un bien-être considérable. Nous avons donc créé un guide dédié au sujet de manière à répondre en détail aux principales questions des lecteurs, dans l’espoir de dissiper toute perplexité.

 

L’huile de CBD comme thérapie pour les animaux de compagnie : les principales utilisations

Le cannabis médical est également adapté au traitement des maladies pouvant affecter les animaux : l’administration de cannabinoïdes appliqués aux chiens et aux chats se répand donc très rapidement. 

Les innombrables vertus thérapeutiques de la marijuana peuvent particulièrement s’avérer utiles dans le traitement des animaux âgés ou atteints de certaines maladies qui, de cette manière, peuvent percevoir un soulagement de la douleur, mieux se reposer, acquérir une plus grande mobilité et retrouver l’appétit du passé.

Aux États-Unis, il y a d’innombrables vétérinaires qui traitent avec de l’huile de CBD aussi bien les animaux domestiques que les animaux de ferme, en administrant du cannabis thérapeutique.

Il a ainsi été possible d’analyser avec succès les résultats obtenus, enrichissant le « background scientifique » d’études de cas particulièrement intéressantes. 

Pionnier de l’administration d’huile de CBD pour chiens et chats, le vétérinaire de Los Angeles Doug Kramer qui, fatigué de devoir euthanasier des animaux de compagnie particulièrement malheureux, a choisi d’améliorer leur condition, faisant tout son possible pour les sauver, en évitant de les « condamner à mort ».

Aujourd’hui, plusieurs collègues ont suivi son sillage : au Nevada, par exemple, une législature ad hoc a été créée qui autorise le propriétaire de l’animal à administrer librement les principes actifs cannabinoïdes tels que CBD et THC, même s’ils sont potentiellement psychoactifs, sur prescription d’un vétérinaire.

Cependant, le cannabis médical au niveau vétérinaire représente une réalité, bien que les vétérinaires connaissant la matière végétale et la prescrivant soient encore rares : l’un d’eux est le Dr Elena Battaglia, qui opère dans la province de Savone, à Spotorno, et qui, depuis quelques années, a choisi d’organiser des conférences dans tout le pays afin d’informer la communauté scientifique vétérinaire des résultats obtenus grâce à cette pratique thérapeutique.

Sa première expérimentation a eu lieu sur son chien âgé souffrant d’arthrose, avec des résultats inattendus et surprenants : l’animal, préalablement soumis à des anti-inflammatoires et à la cortisone qui n’avaient eu que peu de bénéfice, s’est mis à se lever, a recommencé à marcher et a vu réduire significativement tous les problèmes affectant l’appareil locomoteur qui tendaient à l’anéantir.

Ainsi, selon l’expérience du Dr Battaglia, le CBD ou cannabidiol, offrirait des bénéfices significatifs sur des pathologies telles que l’arthrose ainsi que sur des états douloureux chroniques, exerçant une action anti-inflammatoire marquée également sur les animaux. 

Cependant, il est difficile d’établir à l’avance le moment lié au traitement puisque chaque animal a un dosage spécifique calculé en fonction de multiples variables et de temps de réponse différents. 

Ce qui est certain, c’est que la thérapie basée sur l’huile de CBD est concrètement efficace, garantissant dans la plupart des cas une résolution du problème après 9/10 mois à compter de la première administration. Donc, un pas en avant notable aussi pour la médecine vétérinaire.

Huile de CBD pour les animaux de compagnie

L’huile de CBD peut s’avérer être un traitement potentiel utile pour toutes les espèces animales, à commencer par les chevaux. En effet, grâce à ses propriétés relaxantes marquées, elle permet de préserver leurs muscles ainsi que le système squelettique, réduisant la douleur et l’inflammation. De plus, le cannabidiol permet de réduire l’état d’anxiété, atténuant le caractère du cheval, surtout s’il a tendance à être agité et hyperactif.

L’huile de CBD a également beaucoup d’effets positifs sur les chiens et les chats. 

Quelle posologie utiliser ?

L’huile de CBD, utilisée comme complément alimentaire et naturelle pour les animaux, ne nécessite l’administration que de quelques gouttes : les posologies sont toutefois différentes de celles adoptées pour l’homme et varient en fonction du poids corporel de l’animal.

Cependant, il est toujours préférable de consulter le vétérinaire et de procéder initialement à une posologie réduite, à augmenter progressivement en fonction de la maladie.

L’administration s’effectue généralement en introduisant l’huile de CBD à l’intérieur de la nourriture pour animaux de compagnie, ceci de manière à la rendre plus savoureuse.

 

Quels sont les risques de surdosage ?

Même lorsqu’il s’agit d’animaux, il est toujours conseillé de connaître les effets secondaires possibles par une consommation excessive d’huile de CBD.

Bien que l’animal ne soit pas en danger de mort, un dosage excessif peut entraîner une véritable intoxication, voire une perte d’appétit ou des difficultés motrices. 

Ces manifestations ont tendance à durer de quelques heures à quelques jours. Il est aussi préférable d’utiliser des concentrations de CDB moins de 5 %, sauf pour les traitements liés à des pathologies complexes. 

L’avis du vétérinaire est encore une fois fondamental justement pour préserver la santé de l’animal.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES