Dernière mise à jour: 02.07.20

 

Contrairement aux chiens, il est rare de voir un chat avec son harnais. Cet animal est connu pour ses besoins d’indépendance. C’est pourquoi le propriétaire ne trouve pas le courage d’utiliser cet équipement sur lui. Cet article va vous aider à familiariser la bestiole avec son harnais même s’il est déjà adulte. Avant d’entrer dans le vif du sujet, détaillons d’abord l’importance de ce dispositif.

 

Intérêt du harnais

Cet accessoire est d’une grande utilité pour permettre à votre chat de vous accompagner partout. Il n’est plus obligé de rester dans l’appartement quand vous vous promenez. Cet équipement joue un rôle crucial lorsque vous ne disposez pas de jardin à la maison. Grâce à lui, il peut déambuler en toute tranquillité à l’extérieur en votre compagnie. Si votre polisson s’habitue à cet accessoire pendant son enfance, il s’adaptera sans problème à la situation même quand il devient adulte.

Le harnais se définit comme une proposition plus sécurisante, car il enveloppe les épaules, le ventre et la poitrine de votre ami. C’est au niveau des omoplates que vous installez l’attache de la laisse. Certains propriétaires ne connaissent pas leur force et peuvent très bien tirer un peu trop fort en défaveur de l’animal. Cela réduit considérablement le risque de blessure. Pour garantir sa protection, il est ainsi crucial de dénicher le bon harnais pour chat. Il peut paraitre ardu d’habituer l’animal à son harnais. Pour vous aider à franchir cette étape, retenez bien les conseils évoqués ci-après.

 

Ne forcez pas l’animal

La persévérance constitue l’élément clé à prendre en considération pour obtenir de meilleurs résultats. L’erreur fondamentale consiste à forcer votre chat à porter son harnais. Il s’avère impératif de vous armer de patience. N’oubliez pas que cet animal se caractérise par son besoin d’indépendance.

De plus, sachez que le félin possède une mémoire sensitive. À cet effet, il associe une mauvaise expérience à une situation particulière, un objet ou une personne. Si son souvenir est donc désagréable, il reste inutile d’espérer qu’il réessaie une nouvelle sortie. Évitez alors de le terroriser. Suivez son rythme et décalez la nouvelle tentative à deux ou trois jours après.

Il faut préciser que les félins sont de nature peureuse. Ne vous avouez pas vaincu lors du premier essai. Le manque de confiance est tout à fait normal pour une épreuve initiale. Avec quelques entraînements, vous apercevrez que votre ami sera plus serein une fois dehors.

 

 

Commencez doucement

Il est vivement recommandé de commencer l’exercice petit à petit. Vous pouvez l’entraîner avec le harnais dans la maison. Il peut de ce fait se promener partout avec le dispositif qui traîne derrière afin de supprimer ses craintes. Une laisse plus courte au début lui épargnera de rester coincé en votre absence ou pire s’étrangler. Au fur et à mesure que le félin se détend, vous pouvez l’allonger.

Cette répétition à l’intérieur vous donne l’opportunité d’examiner si l’exemplaire reste bien confortable sur l’animal. Dans le cas contraire, remplacez-le immédiatement par un autre article plus approprié. Quand il se sent bien à l’aise avec ce dernier, vous pouvez envisager de le tester dehors.

Tous les chats ne vous rendent pas la vie facile. Si certains se montrent plus dociles, d’autres n’acceptent pas aisément cet équipement. Il faut ainsi trouver une idée pour détourner leur attention. Parmi les plus connues, les friandises marchent à tous les coups. Offrez à l’animal ses sucreries préférées. Vous pouvez même le féliciter lorsqu’il porte son harnais sans problème et qu’il se déplace avec le dispositif. N’oubliez pas que les félins sont très intelligents. Ils apprécient beaucoup d’être le centre d’attention. Le port du harnais ne doit pas s’étendre sur des heures. Dès que vous remarquez un progrès de sa part, augmentez cette durée de manière progressive.

 

Choisissez minutieusement le bon endroit

Pour réduire l’anxiété de votre meilleur ami, privilégiez un environnement plus tranquille lors de la première sortie. Les promenades en pleine ville constituent une grave erreur. Elles ont tendance à le paniquer avec les bruits et la présence humaine. Optez donc pour une zone calme et sécurisante au cours de cette tentative. Un endroit clos semble parfait pour cette nouvelle expérience. Sa première réaction est généralement de renifler les entourages. Laissez-le choisir sa direction pour découvrir le monde à sa manière. Dès qu’il se sent bien à l’aise avec l’idée d’être dehors, vous pourrez prolonger la durée de la sortie.

Un autre conseil marquant, promenez-vous avec votre chat pendant les journées sèches. Quand il a plu la veille ou s’il pleut au moment de la balade, il risque de perdre ses repères. De plus, il n’y a rien de plus inconfortable que de déambuler dans les jardins humides.

 

 

Optez pour le bon harnais

Certaines personnes ont tendance à comparer les chats aux chiens. Toutefois, ils affichent des caractéristiques tout à fait différentes, surtout lorsqu’il s’agit de prendre l’air à l’extérieur. N’espérez pas ainsi que votre ami trotte euphoriquement derrière vous durant la balade. Une chose est sûre, il ne le fera pas.

Choisissez alors un harnais qui est conçu spécialement pour les chats. La référence doit être solide pour prévenir des blessures ou la fuite par moment d’égarement. Au moindre stimulus qui ne lui est pas familier, il panique tout de suite. Si le produit n’est pas fiable, la tension exercée par l’animal pourrait en venir à bout. Privilégiez donc un exemplaire de qualité et robuste garantissant le confort du félin.

Évitez aussi d’équiper votre chat d’un collier. Encore une fois, il ne ressemble pas au chien. Cela le mettrait certainement en danger. Cet accessoire peut blesser sa trachée et ses vertèbres cervicales. Le harnais remplace parfaitement le collier. Cet outil répartit son poids et limite ainsi les coups.

En comparaison avec les harnais pour chien, ceux des chats doivent être à la fois souples et légers. Éloignez-vous des articles en cuir, car ils restent assez rigides pour eux. Comme ils sont de nature indépendante, nous encourageons vivement un dispositif élastique et modulable pour suivre ses mouvements.

 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments