Dernière mise à jour: 29.11.22

 

Adopter un chien est généralement une pure partie de plaisir pour les propriétaires. Il arrive néanmoins que son état de santé se dégrade ou que son comportement change. On peut d’ailleurs le reconnaître à travers ses gestes. Alors, que faut-il faire quand le chien commence à trembler ? Focus ! 

 

Tremblement d’un chien : comment se caractérise-t-il ?

Le tremblement de chien est facile à discerner. Il se traduit par de faibles contractions musculaires générant des oscillations au niveau de la tête ainsi que des membres. Durant ce temps, le chien peut réaliser des mouvements de son plein gré. Cette raison explique pourquoi vous devez dissocier ce problème avec la crise convulsive lors de laquelle il n’a plus aucun contrôle sur son corps.

Généralement, un chien qui tremble a des problèmes liés au sommeil. En clair, ce genre de crise a lieu quand votre animal de compagnie rêve. Pour le reconnaître, il suffit de regarder les mouvements réalisés. Non seulement il a l’œil qui clignote, mais ses oreilles se remuent et le bout de ses pattes commence à s’agiter. 

 

Mon chien tremble : comment détecter son origine ?

Mon chien tremble, quelles en sont les causes ? Hormis les points susmentionnés, ce geste peut être rattaché à d’autres sources beaucoup plus importantes. 

 – Les tremblements orthostatiques

Ils se produisent généralement lorsque le toutou présente des problèmes de posture. Il arrive en effet qu’il marche très bien et s’assoit confortablement, mais qu’il tremble uniquement quand il se met en position debout. C’est pourquoi l’on remarque souvent des oscillations au niveau des jambes et des cuisses chez les chiens âgés. 

 – Les tremblements physiologiques

Pourquoi mon chien tremble-t-il ? Cela est souvent provoqué par plusieurs facteurs différents à savoir.

1. L’excitation : lorsqu’elle est très forte, le chien finit par trembler. Ce genre de problème se dénoue généralement une fois que le toutou reprend son calme.

2. Le froid est l’une des causes les plus fréquentes. Il se produit chez les races les plus sensibles, comme celles avec des poils ras. Pour se réchauffer, elles tremblent. 

3. La fièvre provoque le tremblement, notamment quand la température corporelle de votre animal de compagnie dépasse les 38 et 39 degrés. Un détail qui pourrait le faire frissonner et se traduire par la suite par des contractions.

4. La peur explique aussi le tremblement de votre molosse. Un chien qui claque des dents est stressé par une situation telle que les pétards ou les orages. Il peut également trembler quand vous le sermonnez. En restant dans le même contexte, sachez qu’un chiot qui pleure et tremble a peur de la séparation ou se sent seul. Pour le calmer, essayez de lui faire changer les idées en passant plus de temps avec lui. Aussi, il n’y a rien de plus inquiétant qu’un chien triste et tremblant. N’hésitez pas à le rassurer tout en restant calme. Vous pouvez ensuite l’emmener se promener avec vous. N’oubliez pas de vous équiper de la laisse pour chien.

5. La douleur : si aucun des points susmentionnés ne touche votre petit toutou, cela signifie qu’il perçoit des douleurs inhabituelles au niveau du ventre, du cou ou des dos. En cas de problème, n’hésitez pas à faire rapidement appel à votre vétérinaire.

 – Les tremblements et l’affection neurologique

Quelle maladie provoque des tremblements ? Ces derniers peuvent être liés à des causes beaucoup plus sérieuses. Pour preuve, les chiens âgés font souvent face à des problèmes rattachés au cerveau voire aux nerfs périphériques. Si vous vous demandez pourquoi mon chien tremble et ne tient plus sur ses pattes, cela peut être causé par l’encéphalite ou l’inflammation du cerveau. On parle plus précisément d’une affection de nature cérébrale en conséquence de la maladie de carré. Hormis les tremblements, votre compagnon à 4 pattes convulse et peut devenir agressif. Vous remarquerez aussi qu’il ne marche plus de façon coordonnée.

Dans certains cas, il est difficile de déterminer la source de la crise. C’est ce que l’on appelle le tremblement idiopathique qui touche dans la plupart des cas les chiots atteints du syndrome de Head Bobbing ou la maladie carrée. Ne vous inquiétez pas, ce genre de problème s’arrête quand votre chien est en repos ou en phase de sommeil.

 – L’infection

Mon chien tremble, que lui arrive-t-il ? Il se pourrait qu’il ait des infections comme le tétanos, par exemple. Pour déterminer s’il s’agit réellement de ce dernier, restez bien attentif aux autres symptômes qui accompagnent le tremblement.  Non seulement il présente des convulsions, mais vous apercevrez également la rigidité des membres. Mon chien respire vite, aurait-il attrapé le tétanos ? Il se pourrait que ce soit le cas, néanmoins si vous voulez en avoir le cœur net, prenez rendez-vous rapidement chez le vétérinaire. 

La maladie de carré, quant à elle, se traduit par des éternuements, des crises d’épilepsies, de fièvre, de vomissements, de nez qui coule. Il arrive aussi que votre animal de compagnie ait perdu l’appétit et ait des diarrhées. 

 – L’intoxication

Il n’y a rien de plus désagréable que de faire face à un chien bizarre et tremblotant. Si vous pensez qu’il a ingéré des produits ménagers, des médicaments, des substances inquiétantes comme les raticides et les métaux, déplacez-vous le plus rapidement possible chez un professionnel. 

 – Le diabète

Le muscle qui tremble peut être rattaché à des maladies plus graves, comme le diabète. Il y a également une possibilité que le chien ait une hypoglycémie. Cette dernière se produit généralement quand la quantité d’insuline injectée est trop élevée chez les chiens diabétiques ou quand le chiot n’a pas mangé. Ainsi, le taux de sucre dans le sang de votre animal de compagnie est en baisse. Un phénomène qui atteint souvent les yorkshires. La tête commence à trembler en premier, puis le chiot pourrait perdre conscience si aucune mesure n’est prise. Il risque ensuite de tomber dans un état comateux et de mourir. Faites bien attention.  

 – Les troubles électrolytiques

Ils se produisent lorsque le taux de calcium, de potassium ou de magnésium dans le sang baisse. Ils apparaissent également à cause d’une insuffisance rénale ou une gastro-entérite.

 – Le shunt porto-systémique

Il se traduit par le tremblement de la tête. Il s’agit plus précisément d’une anomalie au niveau des vaisseaux sanguins du foie. Ce dernier aura donc du mal à transformer les toxines lors de la digestion. Un problème qui se propage rapidement dans le cerveau et la plupart des organes du corps.

Comme indiqué précédemment, le tremblement n’est pas forcément relié à des maladies. Hormis l’excitation, sachez qu’il existe une relation entre le tremblement et le stress, ainsi que la frustration. 

Quelles sont les mesures à prendre ?

Mon chien tremble, comment y remédier ? En cas d’empoisonnement, faites en sorte d’aller le plus rapidement chez le vétérinaire pour que votre animal de compagnie puisse prendre les traitements appropriés en un temps record. À noter cependant que votre comportement doit varier en fonction de l’intensité du problème. 

 – Tremblement causé par des éléments extérieurs

Si votre chien ne supporte pas le son des pétards ou du feu d’artifice, la tâche est simple. Pensez à l’en éloigner, comme vous le pouvez. Pour éviter cependant que le problème ne prenne une énorme ampleur, veillez à discuter de la situation avec votre vétérinaire. Ce dernier pourrait, en effet, vous proposer des traitements adéquats (anxiolytiques). Bien évidemment, votre animal de compagnie sera amené à suivre une thérapie comportementale. Cela lui permettra de se familiariser petit à petit à différentes situations ainsi qu’aux bruits. 

 – Tremblement à la suite d’une punition

Lorsque vous faites face à cette situation, cela signifie que votre toutou a vraiment peur. Vous verrez rapidement les signes qui ne trompent pas comme la tête baissée. Il vous fait comprendre à travers ses gestes qu’il sait que vous êtes en colère. Alors, n’hésitez pas à stopper directement la punition ou à l’alléger. Vous avez bien évidemment la possibilité de vous renseigner auprès d’un professionnel comme un comportementaliste ou un vétérinaire. L’un comme l’autre aidera le petit toutou à adopter un bon geste et limiter les bêtises ainsi que les conflits.

 – Tremblement lié à d’autres symptômes

Bien évidemment, la seule solution est de voir un vétérinaire et lui expliquer le déroulement du problème. Si votre animal de compagnie présente des symptômes digestifs, neurologiques ou autres, le professionnel médical lui fera des examens adéquats en passant par la prise de sang au préalable. 

Aussi prenez le temps de vérifier le comportement de votre chien de compagnie et surtout de déterminer la durée du tremblement avant d’agir. Si les tremblements s’étendent pendant quelques heures voire plusieurs fois par jour, contactez le vétérinaire et expliquez-lui la situation. En cas de crises violentes, vous devez vous rendre immédiatement chez le professionnel susmentionné. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES