Dernière mise à jour: 07.05.21

 

Le chat norvégien, communément appelé chat des forêts norvégiennes, à l’instar du chat nordique, est une espèce pelucheuse. Il figure parmi les chats les plus anciens étant donné que sa trace remonte à l’époque des vikings. Il fait également partie des rares espèces à n’être jamais passé sous la main de l’homme pour créer d’autres espèces félines. Pour l’élever toutefois, il faudra bien comprendre son caractère, son type d’alimentation et les soins dont il a besoin.

 

Origine du Norvégien

Le Norvégien est une race de chat « naturelle » qui n’a pas été créée par l’homme à la différence du Main coon et d’autres. Ces félins ont traversé les époques sans jamais avoir été croisés avec d’autres espèces félines. Ils ont réussi à se développer naturellement. Leur histoire a commencé dans les fermes norvégiennes. 

Ces chats sont apparus du jour au lendemain pour chasser les souris et les rats qui se sont incrustés dans les étables. Mais selon les suppositions, leur origine remonterait à une époque où des marins ont emmené des Persans pour pouvoir les transformer en chat de navire. Ce qui pourrait expliquer pourquoi, même croisé avec des chats à poil court, le gène du long poil arrive toujours à se transmettre et à s’imposer. Plus tard, ces chats ont constitué la base de l’élevage de chat norvégien. Mais l’idée a été laissée de côté avec l’arrivée de la Seconde Guerre mondiale. Il fallut attendre l’année 1972 pour que la race soit reconnue par l’association d’élevage norvégienne.

Profil du Norvégien

Le chat norvégien, tout comme le Ragdoll, est une espèce féline à poil mi-long. Il dispose d’une fourrure à double couche qui est agrémentée par un pelage imperméable avec un sous-poil assez dense pour garantir son confort lors des rudes froids d’hiver. Tout comme les chats sibériens, les huskies et les bergers allemands longs poils, les chats norvégiens peuvent se muer et changer de fourrure selon les saisons. En hiver par exemple, lorsque la température est assez basse, le sous-poil de cette espèce féline devient plus pelucheux et plus épais. Une raison qui explique pourquoi le chat norvégien résiste aussi bien au froid. 

À l’arrivée de l’été, lorsque la chaleur commence à devenir insupportable, il mue et perd son sous-poil. Néanmoins, sa queue reste touffue étant donné que cette partie de son corps est ce qu’il le caractérise particulièrement par rapport au Maine coon. Il présente également des touffes de poils entre ses coussinets et ces dernières demeurent présentes quelle que soit la saison.

En ce qui concerne la couleur de son pelage, ce critère peut varier. Il faut aussi savoir que les couleurs de base les plus connues quand on parle de chat des forêts norvégiennes sont : le bleu, le roux, la crème, le noir-roux, le bleu-crème et le bicolore. Vous pouvez aussi trouver dans les animaleries un chaton norvégien blanc ou un chat norvégien noir. Les différentes combinaisons avec le blanc sont également autorisées chez cette espèce. Qu’il s’agisse du tigré, du bringé, du moucheté, de l’ambre, ou aussi de l’écaille de tortue, sachez que toutes les robes sont possibles.

Pour ce qui est de la morphologie de cet animal, le Norvégien appartient à la race féline de grande taille. Une fois adulte, c’est-à-dire une fois âgé de 2 à 3 ans, il peut peser jusqu’à 6 kg pour une femelle et 10 kg pour un mâle. Quant à la taille, elle oscille entre 35 et 40 cm. Cela étant, il est plus mince que le Maine coon.

Au niveau de la partie supérieure de son corps, le Norvégien se démarque de par sa tête triangulaire et ses oreilles pointues accompagnées par une touffe de poils colorée sur les extrémités. L’espérance de vie d’un Norvégien est estimée à 12 ans en moyenne. Et pour ce qui est de la durée de gestation chez les femelles, elle est de 65 jours environ. Tout va dépendre du chat.

 

Caractéristiques du Norvégien

Le Norvégien, à première vue, laisse entrevoir un félin à l’allure robuste et à la capacité musculaire qui dépasse largement celle d’un chat standard. Mais malgré sa taille et sa puissance, il demeure un chat calme, gentil et câlin. Très sociable par nature, il n’a aucun mal à partager son territoire avec d’autres animaux pour ne citer que les chiens. Cette sociabilité fait aussi du norvégien, un camarade de jeu idéal pour les enfants.

Quoi qu’il en soit, leur allure et les forces musculaires font des chats norvégiens des félins habiles pour grimper, courir et sauter. Ils adorent également chasser et jouer pour stimuler leur instinct de prédateur. Dans cette lancée, il faudra noter que ces félins ont du mal à vivre enfermés dans un appartement ou dans un loft. Ils ont besoin d’un espace aéré et spacieux, adapté à leurs besoins : jardin, terrasse, balcon… Pensez également à faire installer un arbre à chat pour qu’ils puissent libérer le chasseur en eux. Autrement, ils vont s’attaquer à vos rideaux et à vos mobiliers.

Le norvégien se caractérise également par la couleur de ses yeux. Elle vire du vert-or au bleu. Il possède également des pattes arrière plus longues. Une raison qui explique pourquoi ces félins sont aussi agiles pour grimper aux arbres.

Les différents traits de caractère du Norvégien

Le Norvégien est bien connu pour être un félin calme, doux et gentil. Il est parfaitement adapté à la domestication. Quoi qu’il en soit, il conserve toujours aussi bien ses instincts de chasseur et réussit facilement à se débarrasser des souris et des rats qui se sont faufilés chez vous. Mis à part son caractère docile, le Norvégien est aussi un chat curieux, intelligent, fusionnel, énergique, paisible et indépendant. En revanche, il n’apprécie pas la solitude. Cela étant, mieux vaut lui acheter un autre compagnon si vous n’avez pas assez de temps pour jouer avec lui.

 

Décryptage de l’alimentation du chat norvégien

Comme tout autre animal domestique, le Norvégien doit avoir une alimentation saine et équilibrée afin de ne pas bouleverser son développement. Il faut savoir que le Norvégien est un carnivore par nature. Ce qui signifie qu’il a besoin d’un régime riche en protéines ainsi qu’en oligo-éléments. Cela étant également pour mieux prendre soin de son cœur ainsi que de son foie. Lorsque vous décidez d’adopter ce genre de chat, il faudra penser ainsi à acheter des croquettes de qualité premium qui seront adaptées à leur besoin et leur condition physique. Pour un chaton norvégien, pensez à trouver des croquettes adaptées à leur âge.

Adopter un félin norvégien, c’est aussi faire une croix sur les sucreries et les nourritures trop grasses. Bien entendu, même si cette race de chat est assez habile et est rarement sujette à l’obésité, l’excès de gras ne sera pas bon pour leur cœur. Par la même occasion, les friandises vont risquer de leur donner des caries dentaires. À titre de rappel, sachez également que le chat, quelle que soit son espèce, n’est pas un animal omnivore. Alors, il serait préférable d’éviter de lui faire finir vos assiettes.

 

Les différentes maladies des chats des forêts norvégiennes

Il faut avouer que le Norvégien est un chat qui fait honneur aux grandes forêts nordiques où il a creusé ses origines. Il est assez robuste et résistant aux différentes maladies dont souffrent la plupart des chats domestiques. Quoi qu’il en soit, on peut quand même observer deux maladies très courantes chez cette espèce. 

Il s’agit de maladies héréditaires : la cardiomyopathie et la maladie génétique du métabolisme des glucides. La cardiomyopathie étant une maladie du cœur qui se caractérise souvent pas un épaississement de façon asymétrique du ventricule gauche du chat. Si cette maladie n’est pas traitée à temps, il y a de grands risques que le félin y perde la vie. En ce qui concerne la maladie génétique du métabolisme des glucides, elle est transmise de manière récessive.

Toutes deux ne seront détectables que lors d’un contrôle chez un vétérinaire. Une raison pour laquelle avant d’adopter ce type de félin, il faudra s’assurer qu’il ait effectué un suivi complet. 

Soin du norvégien

Vous voulez adopter un chaton norvégien ? Dans ce cas, il va falloir vous retrousser les manches en commençant par lui acheter une gamelle pour chat à sa taille, un arbre à chat et aussi une brosse adaptée à ses poils. Il faut qu’elle soit assez douce pour ne pas abîmer sa belle crinière. Si vous souhaitez lui donner un bain, c’est une chose tout à fait faisable. Attention quand même à limiter la fréquence à deux ou trois bains par an. Autrement, vous allez risquer de ternir la perméabilité de sa fourrure. Pensez également à l’emmener régulièrement chez le vétérinaire pour un contrôle.

 

Prix d’un Norsk Skogkatt

Pour ce qui est du prix d’un chat norvégien, la fourchette tarifaire est assez variée. Quoi qu’il en soit, ce chat fait partie de la catégorie des espèces félines les plus coûteuses au monde. Il faudra débourser pas moins de 2000 euros pour en avoir un.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments