Dernière mise à jour: 31.07.21

 

Le chat bleu russe se distingue non seulement par son joli physique, mais également par son caractère. À la fois doux et discret, il peut devenir un excellent animal de compagnie. Toutefois avant d’en adopter un, vous devez en découvrir davantage sur la race et les différents moyens de l’entretenir. Il est important de comprendre son caractère, son alimentation et son toilettage.

 

Chat bleu russe : origine et histoire

Le bleu russe, comme son nom le décrit parfaitement, est né en Russie et plus précisément dans la ville d’Arkhangelsk. Il a, par la suite, grandi en Angleterre dans les années 1860. Néanmoins, il s’est fait connaître officiellement en 1865. À l’époque, il fut baptisé les chats archanges. Ce n’est que dans les 1937 que le bleu devient une race. La guerre a malheureusement impacté le nombre des chats bleus russes. Si ces derniers existent encore actuellement, c’est grâce à des croisements avec les British Shorthair, les siamois ainsi que les European Shorthair. 

La race s’est étendue petit à petit avec l’apparition des bleus russes blancs et noirs élevés par les Frances McLeod of Arctic. Pour créer une nouvelle variante de la race, Mavis Jones a pris l’initiative d’accoupler un bleu russe à un chat blanc domestique. Le résultat était tout simplement incroyable puisqu’il a été reconnu comme étant une variante. Au début du 20e siècle, la race a fait sa première apparition en France bien qu’elle ait été dépassée largement par d’autres races à l’époque. À noter que le bleu russe existe en trois types.

 – Le type américain : il se distingue par sa couleur claire et sa taille moyenne. Il est particulièrement sociable.

 – Le type sibérien/scandinave : celui-ci a une allure élégante et est de petite taille. Il n’aime pas forcément le contact avec les êtres humains.

 – Le type anglais : il réunit les caractères de l’américain et du Sibérien. Il est très apprécié pour sa robustesse.

Spécificités physiques du chat bleu russe

Le chat russe a une espérance de vie de 15 à 20 ans. Sa durée de gestation peut aller dans les 63 jours. Le chat bleu possède un corps longiligne et une musculature développée. Il mesure généralement dans les 30 cm et pèse entre 2,5 et 5 kg. Hormis la couleur de ses yeux, il a quelques points communs avec l’apparence du chartreux. La forme de la tête de cette race est triangulaire. Il a les oreilles bien écartées et le museau court. Ce matou se montre assez séduisant avec ses beaux yeux verts d’origine plutôt grands. Aussi, il se différencie par ses moustaches qui sont très visibles.

La couleur du pelage de cette race est très particulière. Ce mélange de bleu gris avec un aspect soyeux et brillant le rend unique en son genre. Ses poils sont assez courts, sa queue quant à elle est fine sur toute sa longueur. Néanmoins, il existe une autre variété de bleu russe avec les poils longs appelés le chat Nebelung. Ce dernier peut être de couleur blanche ou noire. 

 

Qu’en est-il de son caractère ?

Après avoir décrit son physique, parlons maintenant du chat bleu russe et de son caractère. Le bleu russe est un chat à la fois tranquille et calme. Il vous séduira par sa capacité à s’attacher à son maître. En effet, il peut vous tenir compagnie pendant des heures sans problème. Il est également très joueur. Ainsi, si vous adoptez un chaton bleu russe, pensez à lui préparer des jeux pour qu’il puisse dépenser de l’énergie. On vous conseille de lui trouver des occupations pour lui procurer un peu de joie. Si vous n’avez pas d’idée, il suffit de lui proposer un jeu de cachette, et le tour est joué ! Ne vous inquiétez pas, ce comportement disparaît petit à petit lorsqu’il grandit.

Vous pouvez cependant envisager de bien aménager votre intérieur pour optimiser la commodité de votre chat. Pour cela, on vous recommande de lui réserver un coin où il se sentirait à l’aise. Il suffit de mettre de l’arbre à chat et du griffoir dans une pièce par exemple. Comme indiqué précédemment, cette race est très intelligente. Elle adore, de ce fait, recevoir des compliments de votre part. Soyez plus attentif à ses gestes et félicitez-le quand il apprend quelque chose de lui-même. Vous allez voir qu’il arrive facilement à ouvrir les tiroirs ou les portes en quelques mouvements. Tellement impressionnant !

Le bleu russe chat prend du temps pour faire confiance à quelqu’un. Une fois qu’il baisse les barrières, il devient très loyal envers son propriétaire. À noter qu’il adore particulièrement le confort bien qu’il dispose d’une fourrure adaptée contre le froid. Il préfère rester dans un nid douillet pour se sentir un peu plus en sécurité. Il est plus à l’aise dans un endroit calme qu’agité. En clair, il convient parfaitement pour une habitation dans un appartement et en milieu urbain. Pas de panique, il peut aussi s’adapter à un cadre plus naturel. Il peut cohabiter avec les enfants comme avec les adultes. Cependant, sachez qu’il a un peu de mal avec les étrangers.

 

Astuces pour entretenir le bleu russe

Le bleu russe est un chat non allergisant. Il se démarque par sa faible production de protéine d1 russe. Cette dernière provoque en effet des allergies. Cette raison explique pourquoi il convient pour les individus amoureux des boules de poils présentant des problèmes d’allergie. Pour prendre soin de cette race, la tâche est très simple puisqu’elle possède des poils courts.

Afin d’apporter de la brillance à son pelage, il suffit de brosser celui-ci une fois par semaine. Ce geste vous permettra aussi de détecter plus facilement la présence des tiques ou des puces et d’y remédier le plus rapidement possible. Cela lui évitera également d’avaler ses poils lorsqu’il se lèche. Pour obtenir un rendu optimal, on vous recommande d’investir dans une brosse pour chat de meilleure qualité. On vous conseille en outre de vérifier les griffes de votre chat hypoallergénique et de les couper de manière régulière.

Concernant l’hygiène de ses oreilles, pensez à les inspecter et à les nettoyer. Il suffit d’une lotion auriculaire adéquate, et le tour est joué ! Enfin, on vous recommande de l’emmener chez le vétérinaire tous les ans pour pouvoir l’examiner et vérifier l’état de son cœur ou de ses poumons.

 

Gros plan sur l’alimentation

Pour rester en bonne santé, ce chat aux yeux verts a besoin d’une alimentation équilibrée. Ainsi, privilégiez les nourritures à base de protéine de meilleure qualité et réduisez les teneurs en glucides. Veillez également à lui donner la quantité nécessaire de vitamines et de minéraux dans ses aliments. Pour cela, on vous conseille d’investir dans des croquettes premium appropriées. Autrement, vous avez la possibilité vous-même de lui concocter une alimentation maison, en faisant bien attention aux indications susmentionnées. À noter que ce chat non allergène doit s’hydrater régulièrement.

 

Quelles sont les maladies de cette race ?

L’élevage du bleu russe est très agréable. La raison ? Étant donné qu’il reste souvent à l’intérieur, il n’est pas susceptible à des maladies épigénétiques. Cependant, comme on a pu le voir précédemment, il faut penser à faire un examen préventif systématique tous les ans. Sachez également qu’il doit être vacciné contre certaines pathologies comme la rage, le coryza, le typhus ou encore FeLV.  

Combien coûte un bleu russe ?

Pour un chat bleu russe, le prix peut aller entre 500 et 700 euros. Cette somme varie généralement en fonction du pedigree du parent ainsi que du sexe du chaton. Étant donné qu’il est très présent en Europe, dénicher des éleveurs professionnels dans le pays sera un jeu d’enfant pour vous. Ces derniers ont l’habitude de bien s’occuper de ces animaux de compagnie non seulement en termes d’alimentation, mais aussi d’entretiens. Ils prennent également le temps de bien étudier les accouplements de cette race de chat. Pour cela, ils confient la tâche à des vétérinaires qui, quant à eux, effectueront un suivi des mères tout au long de la gestation.

Le prix du chat bleu russe un peu onéreux susmentionné s’explique, par ailleurs, par les castrations et les vaccinations réalisées au préalable. Les éleveurs professionnels travaillent également avec un personnel présent 24h sur 24 pour les chatons. Ce dernier a pour rôle d’accompagner les animaux au cours de leur croissance. Les petits profiteront donc de ces moments pour s’amuser avec leurs frères et sœurs ainsi que de passer du temps avec leur mère. Ce contact facilitera leur cohabitation avec d’autres animaux et prolongera leur durée de vie. Le choix d’aller ou non vers un chat bleu russe en élevage vous appartient.

Faites cependant attention aux arnaqueurs sans papier qui pullulent actuellement sur internet. Pour éviter les déceptions, on vous conseille d’aller dans des refuges pour animaux. Ils vous proposeront un large choix de bleu russe de tous les âges. La plupart d’entre eux sont vendus à des prix abordables. À vous de sélectionner celui qui vous a le plus séduit. À noter que le budget total qu’il vous faut pour l’entretien et l’alimentation par an de cette race de chat peut aller entre 300 et 500 euros.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES