Dernière mise à jour: 04.07.22

 

La trisomie est un cas très récurrent chez les êtres humains. Néanmoins, sachez que ce syndrome peut aussi toucher les animaux. Justement, nous allons vous parler des détails autour de la trisomie chez ces derniers à travers cet article pour vous aider à en savoir plus. 

 

Trisomie : de quoi s’agit-il ?

Il existe effectivement des animaux trisomiques. Néanmoins, le syndrome ne ressemble pas à celui des êtres humains. La trisomie est née d’un dysfonctionnement génétique. Elle entraîne généralement un retard au niveau du développement psychomoteur et une anomalie intellectuelle. Comme indiqué précédemment, la trisomie 21 est la plus commune. Toutefois, sachez qu’il existe également la trisomie 8,13, 18 et 22. Mais, comment reconnaître un bébé trisomique ? Pour cela, vous devez vous en tenir aux signes les plus fréquents. Généralement, les petits concernés ont des yeux bridés et une tête plus petite avec une forme ronde. Aussi, leurs mains possèdent un pli palmaire unique. La trisomie peut également se traduire par des habiletés sociales et un manque de tonus au niveau des muscles. Pour confirmer le cas, le médecin propose souvent un diagnostic complet à ses patients. L’enfant sera ensuite pris en charge par des rééducateurs libéraux ou des équipes pluridisciplinaires.

La trisomie et les animaux 

Chez les animaux, on peut parler de la trisomie 16. Un syndrome rare qui s’accompagne d’une asymétrie au niveau du corps et du craniofacial. Il peut également provoquer une perte auditive ou des dysfonctionnements cardiaques. Le chat trisomique existe bel et bien. Il possède des spécificités physiques qui le démarquent de ses congénères et présente aussi des difficultés en termes de motricité. À noter que le problème neurologique chez le chat peut être lié à ce syndrome. Si vous détectez des signes anormaux, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire pour qu’il puisse le confirmer. Ne vous inquiétez pas, ce genre de maladie ne rend pas le chat désagréable. Il a seulement besoin de votre amour et de votre reconnaissance. N’hésitez pas à bien l’entretenir avec une brosse pour chat, par exemple. Ce félin peut aussi avoir le syndrome du tigre qui se manifeste par des signes d’agressivité. Veillez toutefois à ne pas le confondre avec la trisomie. Il requiert un traitement rapide pour limiter favorablement les dangers.

Les animaux trisomiques, notamment les toutous, sont très rares. Selon les études, le nombre de chromosomes chez le chien est de 39 contre 23 chez les humains. Pour reconnaître cependant un chien trisomique, voici les symptômes à ne pas négliger : un visage aplati, une langue qui sort de la bouche, des petites mains ainsi que de petites oreilles. Notez que ces signes varient selon l’espèce. Chez un tigre trisomique, les malformations sont très visibles. Kenny est d’ailleurs le premier animal détecté. Hormis ses anomalies physiques, il a aussi eu des soucis au niveau de l’intellectuel.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES