Dernière mise à jour: 04.03.21

 

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, la conjonctivite d’un chat n’est pas une maladie mais un symptôme. Tous les chats quels que soient leur âge ou leur race, pourraient présenter des signes de conjonctivites à un moment donné. Ce qui nous amène à parler des causes de cette maladie chez les chats et les façons de la soulager.

 

1. Les causes de la conjonctivite du chat

La conjonctivite chat est un tissu transparent qui se situe à l’intérieur des paupières. Elle couvre une partie du globe oculaire du chat. Un chat souffrant d’une inflammation de la conjonctivite doit être consulté le plus vite possible par un vétérinaire. Si la conjonctivite n’est pas traitée à temps, elle pourrait être dangereuse pour la santé de vos petits félins.

Cette inflammation du tissu oculaire peut être d’origine allergique. L’allergène pourrait être des produits chimiques, un matériau toxique, un pollen, un poil, un parasite, etc. La conjonctivite peut être aussi d’origine traumatique. Un simple coup de griffe pourrait entraîner une lésion au niveau de la partie concernée. Cela peut être dû à des infections causées par un agent viral (leucose, coryza chaton, péritonite infectieuse féline), bactérien (chlamydiose) ou parasitaire.

Le virus de l’herpès félin est le responsable de la conjonctivite virale. La chlamydiose féline est la cause de la conjonctivite d’origine bactérienne. D’une manière générale, les virus se propagent à travers des gouttelettes issues des éternuements ou de l’écoulement nasal. Le taux de propagation est élevé surtout dans les endroits peuplés de chats comme dans les refuges ou lors des événements d’exposition féline. Souvent, la conjonctivite chat s’accompagne de problèmes respiratoires ou de démangeaisons.

2. Comment reconnaître et traiter la conjonctivite du chat ?

 

Les symptômes de la conjonctivite du chat

Nombreux sont les signes permettant de reconnaître la conjonctivite du chat. Ce dernier peut avoir des yeux rouges associés à un gonflement de la conjonctivite et un pincement de la paupière. On peut apercevoir des larmoiements au niveau de l’infection œil ou des deux yeux. Cela peut s’accompagner d’un écoulement de liquide clair ou épais verdâtre en fonction de la gravité de l’inflammation. Un chat atteint de conjonctivite a tendance à fermer souvent les paupières.

C’est une sorte de spasme hémifacial. En termes médicaux, on parle de blépharospasme. La meilleure façon de diagnostiquer la conjonctivite du chat est de faire appel à un vétérinaire, surtout si les signes ne disparaissent pas après quelques jours. Généralement, la durée conjonctivite chat est entre 2 à 5 jours selon la gravité de l’infection.

Dans un premier temps, le vétérinaire essaiera de trouver tous les indices indiquant la présence d’une maladie. Après, il fait un examen clinique général pour évaluer le rythme cardiaque du chat, sa façon de respirer, l’état des muqueuses et sa température corporelle. Si cet examen ne révèle aucun résultat, il passe à l’examen spécifique. Pour ce faire, il examine les yeux chat pour pouvoir détecter la présence d’un corps étranger. Si besoin, il applique une anesthésie locale ou une sédation pour immobiliser l’animal.

 

 – Comment soigner une conjonctivite d’un chat ?

Concernant le traitement conjonctivite d’un chat, le vétérinaire prescrit souvent des anti-inflammatoires et/ ou des antihistaminiques et même des corticoïdes pour les cas de conjonctivites d’origine allergique. Si le chat présente un problème circulatoire, le vétérinaire administrera les médicaments à l’aide d’une perfusion intraveineuse ou par des électrolytes.

Dans les cas les plus graves, le recours aux antibiotiques systémiques est inévitable. Elles doivent être administrées le plus vite possible soit par voie orale, soit par injection, selon l’état général du chat. Si le problème est causé par un agent viral et bactérien, il est nécessaire d’identifier préalablement l’agent responsable pour pouvoir soigner la conjonctivite correctement et choisir le traitement adéquat souvent sous la forme d’une pommade. Si le vétérinaire détecte un corps étranger dans l’œil, il suffit de le retirer.

Toutefois, il faut éviter de le faire vous-même chez vous étant donné que c’est une opération très délicate. Une fausse manœuvre pourrait être fatale pour l’œil du chat. Le vétérinaire est la personne la plus qualifiée pour faire cette opération avec une grande minutie. Dans la plupart des cas, il utilise un matériel spécialement conçu pour cela pour éviter de blesser l’animal. Il faut par la suite nettoyer la zone avec des solutions spécifiques. Cela peut être du collyre spécial pour chat ou d’une gaze stérile spécifique (avec des fibres spéciales différentes de celles du coton hydrophile). Quant à la posologie, il faut verser deux gouttes dans l’œil atteint toutes les 4 à 6 heures.

Il en est de même pour la pommade : appliquez une fiche sur chaque œil également toutes les 4 à 6 heures. Il est fortement recommandé de ne pas administrer un collyre ou une pommade sans l’avis d’un vétérinaire, surtout s’il s’agit d’une pommade destinée pour les humains. De plus, comme il a été dit précédemment, la meilleure façon pour soigner une conjonctivite d’un chat est de connaître d’abord son origine. Dans ce cas, seuls les vétérinaires pourront les détecter.

3. Les méthodes pour prévenir la conjonctivite chez les chats

 – Éliminer les allergènes dans votre maison

Heureusement que l’inflammation de la conjonctivite chez les chats peut être évitée. Dans la mesure du possible, il faut éviter tout contact avec les animaux atteints. En effet, la conjonctivite est très contagieuse entre les chats. Mais elle ne se transmet pas aux êtres humains. Ces derniers pourtant peuvent porter des allergènes (pollen, poussière) qui peuvent s’introduire à tout moment dans les yeux du chat.

Il faut donc faire très attention avant de les porter dans vos bras. Afin d’éliminer les allergènes, il est aussi nécessaire de nettoyer régulièrement l’environnement de votre chat. Pensez à utiliser un rafraîchisseur d’air. Comme son nom l’indique, c’est un appareil permettant de rafraîchir l’air. Nombreuses sont les personnes qui l’utilisent pour purifier l’air. En effet, grâce à cet appareil, il y aura moins de poussière dans votre maison.

 

 – Nettoyez régulièrement les yeux de votre chat

Si possible, nettoyez aussi de temps en temps les yeux de votre animal à l’aide d’un sérum physiologique chat. Pour ce faire, utilisez plutôt une compresse stérile au lieu d’un coton hydrophile. Ce qui vous aidera à éliminer les poussières ou les corps étrangers. Il existe également d’autres méthodes pour lutter contre les parasites (puce).

Vous pouvez opter pour les pipettes ou les colliers qui sont d’ailleurs disponibles en plusieurs versions. Libre à vous de prendre le modèle qui est adapté à l’âge et à la taille de votre animal.

 

 – La vaccination

Des vaccins pour chat sont également disponibles. Ces derniers permettent justement de protéger votre chat contre l’herpèsvirus de type 1 (FHV – 1) et la chlamydiose féline. Le premier vaccin doit être fait dès les premières semaines de la vie de votre chat (à partir de la 8e semaine jusqu’à là 16e semaine).

Un rappel pourrait être nécessaire tous les ans ou tous les trois ans selon le type du vaccin. L’avantage de la vaccination est qu’elle permet aussi de limiter les risques de contamination chez les individus sains et d’éliminer certains symptômes des conjonctivites. Ainsi, même si votre chat est atteint par le virus, il pourra toujours continuer à vivre normalement et dans de bonnes conditions. La vaccination est donc recommandée si vous adoptez plusieurs chats dans votre maison.

 

 – Le L-Lysine

Sachez que le traitement de la conjonctivite peut être accéléré. Dès les premiers signes, il est conseillé d’ajouter du L-Lysine dans sa nourriture. Ce supplément est généralement disponible chez tous les vétérinaires. Grâce à cet acide aminé, la progression de la conjonctivite contagieuse sera ralentie.

Dans certains cas, le L-Lysine permet aussi de prévenir la réapparition de l’inflammation. Si besoin, n’hésitez pas à mettre un cône sur la tête de votre chat, ce qui lui empêchera de se frotter les yeux tout le temps avec ses pattes. En effet, de nouvelles bactéries pourraient s’y introduire à nouveau, ralentissant ainsi l’efficacité du traitement.

 – Des solutions naturelles faites maison

Certes, il n’est pas conseillé de traiter soi-même la conjonctivite chat, par contre vous pouvez soulager la souffrance de votre félin à l’aide de solutions naturelles faites maison. Il est à noter que ce type de solution ne permet pas de traiter l’infection. C’est un remède naturel contre les yeux qui pleurent. Il permet aussi d’atténuer les symptômes. Vous pouvez préparer une solution saline pour remplacer le sérum physiologique. Pour ce faire, il faut ajouter 1/4 de cuillères à café de sel dans une tasse d’eau tiède. Ajoutez-en quelques gouttes dans les yeux de votre animal à l’aide d’une gaze imbibée de la solution saline.

Rincez ses yeux tout en nettoyant le pourtour de ses paupières. Pensez également à appliquer des compresses d’eau tiède sur ses yeux au moins une fois par jour pour favoriser la dilatation des conduits oculaires et faciliter l’élimination des sécrétions oculaires. En outre, il existe des produits naturels homéopathiques composés essentiellement d’ingrédients naturels. Leurs actions ont pour effet d’atténuer les démangeaisons et de réduire les larmoiements.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments