Dernière mise à jour: 04.07.22

 

Lorsque vous adoptez un animal domestique chez vous comme un chat ou un chien, vous devez vous attendre à l’éventualité qu’il puisse être infesté par des parasites. Ces derniers peuvent également se transmettre à l’homme et pour les éviter, quelques traitements doivent être effectués au préalable afin que votre animal soit en bonne santé et que vous ayez une bonne hygiène de vie.

 

Quels parasites touchent le plus souvent le chien ?

Il faut savoir que chez le chien, il existe 2 différents types de parasites qui peuvent le menacer. D’une part, il y a les parasites internes ou endoparasites tels que les vers et les micro-organismes qui attaquent particulièrement le tube digestif. Certains comme les nématodes viennent se loger dans les cellules du cœur et des poumons ou encore dans les vaisseaux sanguins de l’animal. D’autre part, il y a les parasites externes ou ectoparasites vivant en dehors du corps du chien ou dans les couches superficielles de sa peau. Il peut s’agir d’insectes comme les puces ou les poux, d’acariens responsables des tiques et des champignons qui sont des agents de la teigne. Ils provoquent souvent des démangeaisons, des dépilations et des otites chez le carnivore et peuvent même causer de graves maladies.

Quand traiter un chien contre les parasites internes et externes ?

La fréquence du traitement de l’animal se fait en fonction de son âge. En effet, pour l’élimination des parasites internes, le chiot devra être vermifugé 15 jours après sa naissance puis tous les 14 jours jusqu’à 8 semaines. Le traitement peut ensuite se faire tous les 2 ou 6 mois. Pour un chien adulte, il est idéal de le traiter contre les parasites 4 fois par an. Cette fréquence peut être augmentée si l’animal s’alimente de proies crues ou s’il est au contact d’un bébé à la maison.

Pour le cas des parasites externes comme les tiques, un traitement antiparasitaire sans interruption tout au long de l’année est conseillé. Même pendant la saison hivernale, les puces n’ont aucun mal à se développer dans le pelage du chien puisque ce dernier vit à l’intérieur du foyer. Il en est de même pour les tiques qui sont capables de se nourrir toute l’année. Le traitement doit alors être continu pour bien protéger votre animal en été.

 

Comment savoir si votre chien a des puces ou des tiques ?

Si les puces ne sont pas nombreuses sur votre carnivore, elles sont difficiles à repérer. Ainsi, la meilleure façon de les détecter est d’utiliser un peigne anti-puce. En peignant à rebrousse-poil votre chien de l’arrière vers l’avant avec cet objet, vous verrez facilement les puces se déplacer. De plus, la présence de crottes de puces est également une indication que votre chien a des puces. Ils se présentent comme des virgules noires qui virent au rouge au contact de l’eau.

En outre, pour les suceurs de sang qui sont les tiques, elles sont visibles sur la peau du chien. Il faudra donc les retirer au moyen d’un tire-tique et nettoyer la partie infectée avec un antiseptique doux. Il existe différentes anti-puces et anti-tiques pour chien vendues sur le marché et qui s’avèrent être efficaces pour régler le problème.

Quels sont les traitements pour les parasites internes ?

Afin de prévenir les troubles causés par les parasites internes, il faudra prendre conseil auprès d’un vétérinaire pour qu’il puisse établir un soin adapté à l’âge et au poids de votre animal. Vous pouvez demander l’avis d’un expert sur le site Vétocanis pour être plus rassuré et pour déterminer quel vermifuge privilégier. Le traitement peut être généralement sous forme de comprimés ou de pâtes orales. Vous trouverez sûrement un produit répondant à vos attentes dans un comparatif de vermifuge pour chien.

 

Quels types de antiparasitaires externes convient à un chien ?

Pour traiter ces parasites, vous pouvez opter pour des formules préventives ou des antiparasitaires curatifs. Pour le 1er cas, il s’agit principalement de molécules répulsives qui exercent une action servant à repousser les parasites et à les empêcher d’attaquer le chien. Quant aux traitements curatifs, ce sont des éléments chimiques qui tuent rapidement les parasites présents dans l’animal et produisent à la fois un effet répulsif afin d’éviter une recontamination. Ils sont très efficaces pour lutter contre les parasites externes.

 

Comment faire le choix d’une bonne anti-puce et anti-tique pour chien ?

Un des paramètres importants à considérer avant de traiter les parasites externes comme les puces et les tiques est son âge. En effet, certains antiparasitaires ne sont prescrits que pour des chiots à partir de 2 mois. Pour un chiot plus jeune, des sprays à base de fipronil conviendront mieux. Ensuite, il faudra se renseigner sur le poids de l’animal. De nombreux produits ne sont pas recommandés pour des chiens de moins de 2 kg comme les formules de longue action qui risquent de retarder leur croissance.

Par ailleurs, si la chienne est gestante ou allaitante, il faudra vraiment faire attention à la composition du traitement en bien s’informant sur les effets indésirables.  

Quel format d’antiparasitaire est adapté au chien ?

Les traitements antiparasitaires externes pour chien se déclinent en plusieurs formes qui sont les suivantes :

• Les sprays anti-puce : Ils sont efficaces et sont employés en cas d’invasion. Ils agissent pendant 1 mois et sont pulvérisés sur le pelage de l’animal.

• Les pipettes ou spot-on : Elles sont simples à utiliser et agissent sur des zones ciblées. Il faut veiller à les appliquer sur la peau du chien. Elles ont une action de surface ou systémique pendant 8 semaines.

• Le collier antiparasitaire pour chien : il renferme des substances actives qui assurent une protection longue durée à l’animal et est mis autour de son cou au contact de sa peau.

• Les comprimés antiparasitaires qui ont une action immédiate contre une infestation massive par les puces.

• Les shampooings antiparasitaires : Ils sont à appliquer pendant le bain du chien afin de tuer sur le coup les puces et les tiques qui viennent l’infester.

Il faudra également penser à nettoyer régulièrement la maison et à éliminer les puces de chien en utilisant des diffuseurs, des sprays ou encore des poudres antiparasitaires dans votre foyer.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES