Dernière mise à jour: 14.08.20

 

Beaucoup de gens trouvent plus confortable d’avoir des poissons plutôt que des chats ou des chiens, et ils ont raison. Ce genre d’animaux demandent très peu d’entretien et d’attention tout en contribuant à la déco de la pièce. Si vous avez alors décidé de vous lancer, voici quelques conseils qui vous seront utiles dans le montage de votre réservoir.

 

Savoir dans quoi on met les pieds

Avant même de commander votre aquarium, il est bon de préciser que tous les modèles ne réussissent pas à tous les poissons et à toutes les plantes. En fonction de l’espèce, de sa taille, de son mode de vie, vous êtes amené à sélectionner minutieusement les composants du mini bassin.

Il est évident que la taille de votre réservoir va dépendre de celles de vos animaux, et surtout de leur effectif. Un petit poisson adulte qui mesure environ 5 cm aura besoin de 5 l d’eau. Donc, effectuez vos calculs à partir de cette base. S’il fait une longueur de 10 cm ou plus, alors ne descendez pas en dessous d’une cinquantaine de litres par individu.

 

Réunir le nécessaire

Outre le réservoir, la faune et la flore, un aquarium digne de ce nom se compose aussi d’équipements électriques destinés à maintenir par exemple la température viable à l’intérieur (donc un chauffage), la pompe censée distribuer l’oxygène accompagnée de son tuyau, le clapet antiretour, le diffuseur, et bien sûr l’indispensable filtre dédié à l’entretien et au changement de l’eau.

Au moment d’acheter l’éclairage, prêtez bien attention à la puissance. Et petite astuce en faisant vos courses, évitez les articles vendus en kit pas cher. Vous gagnez plus à vous procurer un filtre externe plutôt qu’un exemplaire fixé sur la paroi en verre. Il vous faut aussi une épuisette pour sortir les poissons de là en cas d’incident, ou d’entretien. N’oubliez pas la nourriture pour les nouveaux arrivants. 

Les règles à respecter

Le pH de l’eau compte énormément et varie selon la famille de poissons que vous avez sous la main. Les characidés, les Cyprinodontidés et les Cichlidés américains vivent uniquement dans une eau douce au pH inférieur à 7. Une eau moyenne (c’est-à-dire entre 5.6 et 8.96) convient mieux aux Cyprinidés et aux Labyrinthidés. Le reste (poissons chats, Cichlidés Africains et Poéciliidés) préfère les eaux dures au pH supérieur à 7.

On ne vide pas le sac dans lequel les poissons ont été conservés directement dans l’eau du réservoir. La différence de température, surtout s’il s’agit de raies, peut entrainer une mort subite chez ces animaux. Donc, laissez le plastique tremper dedans près d’une demi-heure avant de l’ouvrir et d’y verser un peu d’eau d’aquarium puis de refermer. Vous réitérez l’opération 2 fois en une heure et pourrez relâcher la bête.

Si vos poissons ne mangent pas, ne vous en étonnez pas, il leur faut un peu de temps pour s’adapter à leur nouvel environnement.

 

Où mettre mon aquarium ?

Le choix de la pièce dans laquelle aménager le réservoir ne pose pas vraiment de souci : chambre à coucher (si vous supportez le vacarme de la pompe), couloir ou salon, toutes conviennent à ce dernier à condition d’être assez spacieuses pour l’accueillir. Veillez juste à l’éloigner le plus possible des ouvertures (portes vitrées et fenêtres) afin que la lumière du soleil n’y parvienne pas. Autrement, cela favoriserait la croissance et l’envahissement de l’aquarium par des algues. Si la lumière artificielle dérange vos poissons, vous pouvez toujours couvrir le bocal de temps en temps.

Ne le surélevez pas en y glissant des pieds sur les 4 côtés. La partie du milieu pourrait céder sous le poids de l’eau ou se déformer. Au contraire, posez l’accessoire bien à plat sur un meuble et insérez entre les deux une feuille de polystyrène de 1 cm. Cela atténue les vibrations.

 

Décorer l’aquarium

Contrairement aux idées reçues, l’eau ne vient qu’à la fin lorsqu’on remplit un aquarium et les poissons bien loin derrière. Au début, vous parsemez la base de pierres, de sable, de substrats. Tassez et mouillez un peu si besoin. Constituez des couches de 5 à 10 cm ou plus selon vos préférences. Vous pouvez aussi en mettre de plus épaisses sur certaines parties de manière à former une colline et moins sur d’autres pour faire un creux.

Une fois que vous avez votre sol, plantez-y votre végétation naturelle ou artificielle. Ne surchargez pas l’aquarium. Les résidents doivent avoir un espace pour nager librement, pour se cacher ou se reposer et jouer. Veillez à donc à remplir ces conditions. Assurez-vous que tout est propre et limpide avant de l’insérer à l’intérieur, y compris le sable.

Éviter certaines erreurs

Déjà à l’achat, pensez toujours à laisser une marge de 50 l en sélectionnant la taille de votre aquarium. N’oubliez pas la couche de substrat et les plantes qui viendront joncher le sol.

Au moment de remplir le réservoir, une fois que tout est en place, allez-y doucement. Prenez une bouteille plastique que vous trouerez sur toute la surface (comme un mini arrosoir) afin d’arroser l’intérieur du bac avec une pluie fine. Cela vous épargnera non seulement de faire des trous disgracieux dans le sol, mais fera que tout reste bien en place jusqu’à ce que le niveau requis soit atteint. Ensuite vous saupoudrez un peu de nourriture à la surface et voilà.

Attention, on ne jette pas immédiatement ses poissons dedans quand l’aquarium est rempli d’eau. Il faut attendre que le sol nutritif et les plantes produisent les substances nécessaires à la survie des futurs habitants comme les nitrates. Ce processus prend environ un mois, mais même là avant d’y introduire vos espèces, vous feriez bien de mesurer le pH de l’eau pour voir si la voie est libre.

Quand vous relâchez vos poissons dans le réservoir aussi, faites-le progressivement (par groupe de 3 tous les 10 jours) afin d’éviter une forte accumulation de nitrites, dangereuse pour leur santé.

 

Entretenir son aquarium sur le long terme

On ne recourt pas à n’importe quel produit d’entretien pour nettoyer son aquarium. Il existe pour cela des bactériens et les activateurs qui vont avec. Dans la foulée, il vous faudra aussi des conditionneurs d’eau adaptés et des tests pH et nitrates. Si vous choisissez d’acheter votre aquarium au lieu d’en faire, vous avez ici une liste des meilleures offres.

 

 

Dernière mise à jour: 14.08.20

 

La culture en réservoir à poisson n’est pas de tout repos, et pour les non-initiés, il existe beaucoup de règles à ne pas transgresser si l’on veut garder son contenu dans les meilleures conditions possible. Il arrive que les plantes meurent, que les façades soient recouvertes de mousse ou que des algues se forment à l’intérieur. Pour lutter contre ce fléau, voici alors quelques astuces pratiques.

 

Les algues dans le réservoir : bon ou pas ?

Jusqu’à une certaine quantité, les algues ne représentent pas de menace pour le mini bassin et ses occupants. Mais comme ce genre de plante croit très vite et peut remplir celui-ci du jour au lendemain, le visuel deviendra de moins en moins agréable et vos poissons n’auront plus d’espace pour se reposer ou aller et venir dans l’aquarium.

Certaines algues sont aussi toxiques comme les diatomées contrairement à la spiruline qui leur profite. Donc si vous n’avez pas étudié de long en large les différentes espèces existantes, ne prenez pas de risques.

Certes, certaines ont de jolies couleurs comme le rose ou le rouge et donnent l’impression d’orner l’intérieur du bac, mais elles se multiplient rapidement et l’encombrent plus qu’autre chose.

Certains pourraient penser que si les plantes se ramollissent ou paraissent se faner, c’est à cause de leur cohabitation avec les algues. Détrompez-vous, seule une carence en quelques oligoéléments tend à procurer mauvaise mine à vos plantes aquatiques, dont le fer. S’il n’y en a pas assez (moins de 0.25 mg environ/l) ou s’il y en a trop (plus de 1 mg/l) vos végétaux perdront de leur force. Cela diffère pour chaque cas, par conséquent observez bien les vôtres et réduisez ou augmentez la quantité nécessaire selon leur état.

Ne vous étonnez pas s’il demeure quand même quelques traces d’algues au fil du temps malgré tous vos efforts. Il est important de se rappeler que ces organismes participent plus ou moins à l’équilibre du mini bassin et en infime proportion, ils lui sont bénéfiques. Tant que l’eau reste claire, vous n’avez pas à vous inquiéter.

Algues, champignons et moisissures : comment faire la différence ?

Généralement, beaucoup n’arrivent pas à les distinguer une fois dans l’eau. Entre algues brunes et moisissures, la frontière est mince. Sachez alors que les moisissures se développent au niveau des racines. Elles prennent la forme d’une pellicule blanche ou jaunâtre plus ou moins dense et enveloppent toute la surface. Parfois elle devient gluante.

Certes, les algues se présentent sous différentes formes, cependant seuls les champignons ressemblent à des mini arbres dans l’eau. Le milieu dans lequel ils se trouvent permet de déterminer plus rapidement à quelle espèce on a affaire, car certains vivent en eau douce, et d’autres dans l’eau de mer.

 

Des solutions accessibles à tous

Il faut d’abord savoir que l’apparition des algues découle d’une négligence ou d’un mauvais entretien du bocal. Pensez alors à nettoyer le filtre aussi souvent que possible, afin qu’il ne dégage pas de nitrates, qui sont si l’on peut dire un engrais naturel pour ce type de plantes.

Les algues, c’est aussi un peu comme les bactéries et les microbes. Ça aime l’humidité, la chaleur, l’obscurité, donc pour lutter contre cette invasion, optimisez l’éclairage de votre petit bassin. Si votre lampe manque de puissance, vous verrez en un clin d’œil se former la végétation à travers la vitre. Comptez donc environ un demi-watt par litre d’eau. En temps normal, la lampe devrait rester allumée 24/24h, mais en cas de coupure accidentelle, ne laissez pas votre réservoir dans le noir plus de 12 heures. Afin de prévenir ce type d’incident, remplacez-la tous les ans. Dès que vous voyez qu’elle n’éclaire plus aussi bien qu’avant, n’hésitez pas à en racheter de nouvelle.

Un petit bassin avec des plantes de type Elodéa est plus susceptible d’être épargné qu’un autre où il y aurait tout juste quelques poissons et cailloux ou décorations artificielles. En effet, ce genre d’espèce s’approprie la nourriture destinée aux algues, ce qui amoindrit largement les chances de survie de ces dernières. Vous pouvez aussi compter sur les jacinthes d’eau pour limiter leur multiplication.

Ne vous jetez pas non plus sur les substances anti-algues qui finissent par nuire aux plantes existantes. Soit elles ralentissent leur développement, soit elles les tuent à petit feu. Il en est de même pour les tubes dits anti-algues qui selon les fins connaisseurs ne se montrent pas totalement efficaces et visent seulement alourdir le budget du consommateur.

Si vous avez un peu d’eau de Javel chez vous, ça fait l’affaire. Dans une dizaine de litres d’eau, voire un peu moins, vous en versez un demi-litre. Vous y faites survoler vos plantes une minute et les retirez aussitôt. Passez-les ensuite sous l’eau claire.

Se prémunir dès le début

De nombreuses erreurs sont à éviter quand vous démarrez votre aquaculture comme mettre trop d’engrais liquide du premier coup. Divisez plutôt la quantité habituelle en deux et mélangez-le à du CO2 pour aider les plantes et les nouveaux germes à se développer plus rapidement.

Beaucoup commettent aussi l’erreur de trop éclairer la zone dès les premières installations. L’astuce, c’est d’allumer à moitié pendant 8 heures, et de prolonger progressivement la durée sur le trimestre.

Limitez le nombre d’espèces dans le petit bassin, animale et végétale. Ne nourrissez pas trop vos poissons non plus. L’excès finira au fond du bocal et souillera l’eau si vous ne la changez pas à raison d’une à deux fois par semaine.

Quand vous achetez des plantes à mettre dans votre réservoir, assurez-vous bien qu’elles n’en portent pas sur elles. Sinon, vous vous trouverez dans l’obligation de les traiter au permanganate de potassium. Vous en mélangez 1 g à un litre d’eau et vous injectez ensuite 5 ml de cette solution dans l’eau de votre petit bassin à l’aide d’une seringue. Attendez une dizaine, voire une quinzaine de minutes avant de jeter l’eau et de la remplacer. Si vous voyez que vos poissons laissent des restes au bout d’un quart d’heure après s’être nourris, attrapez-les à l’aide d’un filet.

 

 

Dernière mise à jour: 14.08.20

 

Quand vous démarrez dans l’aquariophilie, l’une des étapes les plus importantes de votre activité sera le peuplement de votre petit bassin. Il existe certaines règles à respecter pour que cette procédure se passe sans encombre. Vous trouverez des conseils d’une aide pratique dans cette revue.

 

Préparer le petit bassin

D’une manière générale, quand vous avez acquis votre nouvel aquarium, généralement vous vous occupez d’abord de son montage. Pour ce faire, il vous faudra identifier un emplacement stratégique propice au développement de vos animaux aquatiques et essentiellement à l’abri de la lumière du jour. Notez que cette dernière accentue considérablement la formation et la prolifération des algues. Ainsi, songez alors à un endroit assez éloigné des fenêtres.

La mise à niveau est également une démarche à ne pas sauter. Quand vous choisissez l’endroit d’installation de votre équipement, assurez-vous de la planitude du support pour limiter les désagréments comme les déformations ou les cassures de la structure. Les connaisseurs recommandent l’addition d’une plaque de polystyrène entre le matériel et le meuble. Cela vous donne la possibilité de préserver l’ensemble des vibrations.

La démarche suivante consiste à mettre en place les éléments de décoration qui entreront dans l’ornement de l’intérieur du bac.

Contrôler l’eau dans le réservoir : comment et pourquoi ? 

Vous avez maintenant terminé le montage de votre petit bassin et de tous ses composants (substrat, végétation, pompe). La dernière étape comprend le rajout de l’eau. Avant de commencer, n’oubliez surtout pas que l’eau du robinet peut être néfaste pour vos compagnons à branchies si vous les plongez directement dedans une fois le bac rempli. Notons également que le bocal à poisson se présente comme un écosystème fermé, d’où l’importance de la surveillance de la qualité de l’eau et de son entretien.

Avant le peuplement de ce milieu donc, il vous faudra prendre en compte divers paramètres comme la dureté de l’eau. Elle représente le taux de minéraux contenus dans la solution et est évaluée sur un indice surnommé GH. En dessous de 11, on discernera une eau douce tandis qu’au-delà de 16, elle est considérée comme dure. La moyenne se trouve entre ces deux chiffres.

La teneur en acidité ou le pH (potentiel hydrogène) doit aussi être vérifiée. Si la valeur du pH est inférieure à 7, l’eau est acide et en dépassant ce seuil, elle est basique. Ces facteurs doivent être identifiés avant d’insérer vos poissons, car les conditions de développement de ces animaux varient d’une espèce à une autre. Pour réaliser vos différentes expériences, vous pouvez recourir à un test colorimétrique. Vous avez seulement à prélever un échantillon de l’eau et à le mélanger avec un réactif chimique. Enfin, vous comparez la teinte avec une carte qu’on vous délivrera à l’achat afin que vous ayez connaissance de son état.

Le cycle de l’azote est aussi une phase à respecter dans la mise en eau dans la cuve. Il s’agit des transformations des déchets sous forme d’ammoniac et de nitrites en nitrates. Les premiers sont potentiellement mortels pour les poissons, contrairement aux derniers qui le sont moins. Pour que le processus se passe sans anicroche, vous avez seulement à faire fonctionner le petit bassin vide, le temps que l’intérieur s’équilibre, soit environ 3 semaines. Dès que vous remarquez un taux de nitrites égal à 0, vous pouvez commencer à introduire ses habitants.

 

La phase d’acclimatation

Votre réservoir est maintenant fin prêt pour recevoir le poisson que vous venez d’acheter dans l’animalerie. Cependant, vous faites bien attention à ne pas plonger directement votre compagnon à branchie dans son nouvel habitat. Le choc thermique pourrait lui être fatal.

Pour éviter cela, gardez-le toujours dans son sachet en plastique et laissez-le flotter dans le bac pendant une vingtaine à une trentaine de minutes. Ensuite, ouvrez l’emballage et faites entrer progressivement l’eau du petit bassin dans le contenant afin que les deux milieux se retrouvent à la même température. Dès que vous estimez que le niveau de chaleur est similaire dans le petit sac comme dans son nouvel environnement, vous pouvez lâcher le poisson.

 

Ne saturez pas le petit bassin

S’il s’agit de votre premier modèle, nous vous conseillons de ne pas vous précipiter à acheter toute une population de poissons. Procurez-vous-en simplement quelques-uns, surtout pour passer la période de test de votre bac quant à la dureté de l’eau, son acidité et son taux de nitrites. Notez que si vous introduisez plusieurs poissons d’un coup cela ne fera que décupler la teneur en nitrites du milieu et favorisera une extermination systématique de ses habitants.

Le peuplement de votre bocal doit se faire progressivement. Après l’insertion d’un groupe de poissons, attendez quelques jours, voire une semaine avant d’en ajouter un autre.

Pour trouver l’effectif maximal d’occupant pouvant être contenu dans votre matériel, il vous faudra réaliser quelques petits calculs relativement simples. Il suffit de prendre en compte un litre d’eau pour un centimètre de poisson. C’est-à-dire, un animal de 5 cm aura besoin de 5 l d’eau. Si vous avez donc un équipement d’un volume total de 200 l, vous pouvez y mettre 20 poissons de 10 cm.

Faites tout de même attention à bien vérifier les espèces à introduire. Certains ne peuvent pas cohabiter avec d’autres. En effet, il existe des races plus ou moins agressives, des territoriaux, ou des solitaires. Renseignez-vous auprès de l’animalerie concernant ceux qui peuvent évoluer ensemble dans le même milieu.

Les comportements à observer

Les poissons ne présentent pas toujours la même réaction lors de leur première insertion dans leur nouvelle habitation. Il y a ceux qui s’habituent rapidement à leur environnement et d’autres qui prennent un certain temps avant de s’adapter, certains se cachent, tandis que d’autres refusent de manger.

Il existe cependant des comportements anormaux à observer chez vos compagnons à branchies. Per exemple, si les poissons se frottent entre eux, sur les vitres ou encore sur les décorations, il est possible qu’ils contiennent des parasites externes.

En cas de mauvaises qualités de l’eau, il se pourrait également que vos animaux se retrouvent avec des nageoires collées. Si vous rencontrez des poissons de surface nager constamment dans le fond, vous devrez probablement vérifier la température dans le bac. Dans le cas contraire, si vous les retrouvez à respirer l’air de la surface, cela veut dire qu’ils manquent d’oxygène ou le taux d’ammoniac est assez élevé.

 

 

Dernière mise à jour: 14.08.20

 

Si certains croient que les plantes ne servent qu’à décorer le bac, ils se trompent sur toute la ligne. Elles jouent de multiples fonctions pour la préservation de l’équilibre naturel. Néanmoins, il est à préciser que la mise en place de la végétation dans un aquarium ne s’effectue pas à la légère. Avant d’entrer dans le vif du sujet, découvrez d’abord ses rôles dans le bassin.

 

Importance de la plantation dans l’aquarium 

Après l’acquisition d’un nouvel aquarium, celui-ci ne reçoit pas uniquement les poissons. Il peut aussi accueillir des espèces végétales qui assument d’innombrables missions :

Elles sont d’une grande utilité pour purifier l’eau dans le récipient. Elles évitent la production excessive d’algues. De plus, quand les vertébrés aquatiques rejettent des nitrates ainsi que de l’ammonium, elles les absorbent pour nettoyer l’aquarium. De cette manière, les plantes assument les rôles de la filtration. Elles retiennent toutes les substances indésirables pour garantir la propreté à l’intérieur. Il en est de même pour le CO2. Quand les poissons l’évacuent, les plantes le transforment en oxygène. Il faut savoir que ce processus se déroule uniquement lorsqu’elles sont éclairées.

Les végétaux dans l’aquarium deviennent aussi un excellent abri pour les êtres vivants. Ils les utilisent en tant que cachette. Cela concerne plus particulièrement les animaux les plus craintifs. Ces éléments diminuent à cet effet leur stress. D’ailleurs, certaines espèces nécessitent des arbrisseaux pour permettre leur reproduction.

Côté esthétique, les plantes jouent un rôle de déco pour le bassin. Elles attirent les yeux et offrent un aspect naturel dans votre salon. Elles peuvent devenir un excellent moyen pour dissimuler les appareils de l’aquarium. Pour mener à bien la plantation, voici donc quelques éléments clés à retenir :

Mise en place du substrat

Pour faire simple, il s’agit d’une couche qui se situe au-dessous du sol du bac. Elle sert ainsi de support aux végétaux. Sa mission ne se limite pas à cette tâche. Elle apporte pareillement les éléments nutritifs nécessaires à leur développement.

Pour réussir la plantation, vous devez avant tout installer le substrat avant d’intégrer les poissons et l’eau. On distingue de multiples types au marché. Vous pouvez opter pour le modèle complet lorsque vous n’avez pas le temps de chercher séparément tous les éléments qui le constituent. D’un autre côté, vous pouvez aussi établir vous-même votre propre support si vous avez des connaissances sur le sujet.

Quoi qu’il en soit, cette base ne doit pas être formée de grains fins. Le cas contraire empêche l’oxygénation des plantes. Il est conseillé d’adopter des composants de 3 à 8 mm. Avec eux, les racines absorbent plus de nutriments pour leur développement.

 

Choix des espèces à placer dans le bac

Après l’installation du substrat, l’étape suivante consiste à sélectionner les êtres vivants à abriter dans le récipient. Cela dépend particulièrement du type de bac. Si vous disposez d’un aquarium eau de mer, vous pouvez y placer des palétuviers et des Corallinales. Les pierres vivantes, les coraux, les tortues ainsi que les poissons-clowns y trouvent aussi leur coin.

Pour un bassin dédié à l’eau tropicale, les néons cardinalis et les barbus rosés sont préconisés. Quant aux vertébrés aquatiques, les guppys et les platys font partie des animaux les plus élevés dans ce bassin. On distingue également des bacs qui sont conçus pour l’eau froide. Ils peuvent accueillir des poissons rouges ou shubukin. En ce qui concerne les plantes, l’Anubias, l’Acorus ainsi que l’Elodea sont les bienvenues.

 

Quelques règles à respecter

Afin de mener à bien la plantation, la place des végétaux dans le bassin dépend de leur taille. Les petites espèces doivent être installées en avant-plan alors que les grandes en arrière. Pour les catégories en pot ou en bouquet, vous devez à tout prix enlever les contenants et les liens. Ils empêchent la bonne fertilisation des plantes aquatiques.

Avant de les positionner dans le bac, vous devez retirer les feuilles endommagées et couper le bout des racines. Il s’avère crucial de rincer à l’eau claire les végétaux pour éviter la formation des hôtes. Pour les fixer dans le substrat, vous utilisez votre pince conçue pour cet effet et vous réalisez un trou pour chaque bulbe.

Il est vivement recommandé de prévoir des systèmes de CO2 pour que les plantes se développent en un temps record. Il est à rappeler qu’elles consomment plus de gaz carbonique lorsqu’elles émettent de l’oxygène. En ce sens, elles requièrent un apport en CO2 pour pouvoir pousser rapidement.

 

Essentiels à retenir sur l’engrais et l’éclairage

Contrairement à d’autres espèces végétales, les plantes aquatiques ne requièrent pas beaucoup d’engrais. Elles détiennent presque tous les éléments nutritifs indispensables à leur développement. Pourtant, il s’avère préférable de vérifier la teneur de fer dans l’eau. Si elle n’est pas suffisante ou en excès, sachez que cette situation risque d’abîmer votre végétation.

Outre ces détails, l’éclairage contribue à la croissance des plantes. Celles-ci nécessitent de la luminosité pour la photosynthèse. Presque toutes les espèces ont besoin de lumière. Toutefois, une exposition au soleil est à proscrire. Les spécialistes recommandent le système d’éclairage artificiel conçu pour les aquariums.

Si vous disposez des tubes néon, ceux situés entre 0,25 à 1 W seront parfaits pour illuminer le bac. 10 à 12 h par jour suffisent pour réaliser cette opération. Il est conseillé de se servir d’un programmateur journalier afin de régulariser le rythme.

Entretien des plantes

Tout comme les fleurs dans votre jardin, celles-ci ont également besoin d’attention. Pour que leur environnement reste propre, il faut changer l’eau fréquemment. Le liquide frais procure plus de nutriments à la végétation. Il est préconisé d’utiliser de l’eau faible en calcaire. Elle est très sollicitée par de multiples plantes.

De plus, le renouvellement de l’eau empêche la formation des algues. Il est bon à savoir que ces dernières entravent la photosynthèse. Beaucoup d’éleveurs ont l’habitude de donner plus d’aliments aux poissons. Pourtant, cela ne fait que salir l’eau. Vous devez ainsi éviter cet automatisme.

Dans ce même contexte, n’oubliez pas de contrôler la surpopulation. Si l’aquarium abrite plusieurs êtres vivants, il semble tout à fait normal que cette situation encrasse le bac et nuise à la croissance des végétations.

Pour aller encore plus loin, certains animaux aquatiques comme l’escargot attaquent les plantes. Afin d’éviter ce problème, il faut que la faune ne manque pas de nourriture. N’oubliez pas que les espèces végétales subliment votre aquarium. Vous ne devez pas ainsi les négliger.

 

 

Dernière mise à jour: 14.08.20

 

Aquariums – Guide d’achat, Classement et Tests

 

Les aquariums restent la meilleure alternative pour recréer les conditions optimales de développement des poissons. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus prisés sur le marché, mais le choix du bon équipement n’est pas toujours évident. Il existe plusieurs paramètres à prendre en compte pour obtenir le modèle idéal. Si vous n’avez pas le temps de parcourir cette revue, voici deux références dont les performances ont impressionné les consommateurs. En premier lieu, vous avez le Zolux Nanolife Kidz. Ce spécimen comprend une structure en verre transparent bordé de finitions en blanc. Son esthétique jouera un rôle considérable dans votre décoration. En second lieu, on a le Fluval 15249 et son pack complet. Il suffit de l’installer pour qu’il devienne opérationnel.

 

 

Tableau comparatif

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

 

Les 7 Meilleurs Aquariums (Avis & Tests) de 2020

 

Dans cette liste, vous retrouverez des équipements méticuleusement sélectionnés à partir des retours positifs des consommateurs. On vous invite à la parcourir si vous êtes en quête d’un aquarium performant et en mesure de répondre à vos attentes.

 

Nano aquarium

 

1. Zolux Aquarium 12,5L Nanolife Kidz 35

 

Où acheter le meilleur aquarium du moment ? Zolux vient en aide aux amateurs d’aquariophilie qui se posent cette question. Même si les connaisseurs recommandent un équipement d’au moins 120 l pour débuter dans le domaine, ce nano aquarium pas cher convient bien à ceux qui ne souhaitent pas débourser une fortune pour l’acquisition d’un produit onéreux, et ce, tout en priorisant la qualité de conception. Cette référence convient également aux enfants qui préfèrent avoir un poisson comme animal de compagnie.

Ce spécimen comprend une configuration en verre traité contre les altérations extérieures. On peut remplir le réservoir avec de l’eau douce ou de l’eau de mer selon l’espèce qui y habitera. La structure transparente permet aussi une vision optimisée de l’intérieur. Cet article ne s’accompagne pas des filtres, des substrats ou des dispositifs de réglages de température. À vous de vous les procurer en fonction de vos préférences et de vos besoins.

 

Les pour

Design élégant : Arborant une forme rectangulaire et une teinte dominée par le blanc, ce modèle se trouvera aisément une place dans votre maison. En effet, vous pourrez facilement l’installer sur un meuble dans votre salle de séjour ou dans votre chambre à coucher pour qu’il y apporte une touche particulière.

Dimensions compactes : Avec ses 35 cm de long, 22 cm de large et ses 18 cm de profondeur, il ne prendra pas beaucoup de place parmi vos mobiliers. Son poids de 1.2 kg ne vous encombrera pas non plus lors des déplacements.

 

Les contre

Vendu vide : Les accessoires sur le descriptif du produit ne sont pas fournis. Vous devez les acheter en sus.

Vérifier le prix sur Amazon.fr!

 

 

 

Aquarium design

 

2. Fluval Aquarium Vue Kit pour Aquariophilie

 

Ce modèle de chez Fluval adopte une forme rectangulaire. Il présente des dimensions moyennes de 76 cm de long, 30 cm de large et 45.7 cm de haut. Au total, il dispose d’un volume de 87 l capable de satisfaire le besoin de tous aquariophiles amateurs.

De plus, le pack comprend les modules dont vous aurez besoin pour mener à bien votre tâche. Il est équipé d’un double système d’éclairage, dont un diurne et un autre nocturne. À cela s’ajoute un filtre interne qui joue le rôle de purificateur pour éliminer les saletés et les particules susceptibles d’altérer le bien-être de la population du réservoir.

La structure du récipient est taillée dans du verre à haute résistance à l’usure et aux chocs. Elle se nettoie facilement au moment de l’entretien. Elle avance également un aspect transparent avec des bords courbés afin d’offrir un design élégant et une vision accrue de l’intérieur.

 

Les pour

Complet : Ce produit contient tous les accessoires nécessaires pour débuter dans l’aquariophilie. Le lot comprend l’aquarium en question, un double éclairage LED et le filtre. Vous n’avez plus besoin de vous procurer d’autres éléments pour commencer votre activité.

Silencieux : Le mécanisme de filtrage n’émet pas de bruit pouvant déranger la sérénité de vos poissons.

Couvercle pratique : Le composant embarque un système d’ouverture par l’intermédiaire duquel vous pourrez donner de la nourriture à votre animal de compagnie.

 

Les contre

Lourd : Pour certains utilisateurs, les 18.5 kg de cet article sont assez complexes à soulever.

Acheter sur Amazon: Prix- (€230.4)

 

 

 

Aquarium poisson rouge

 

3. Nobleza Aquarium en Verre avec Couvercle et lumières LED

 

Comparer les produits sur le marché vous donnera une vague idée de l’équipement qui correspondra à vos besoins. Et si vous incluez ce spécimen de Nobleza dans votre liste, vous pourrez satisfaire la plupart de vos attentes.

Ce modèle de 7 L vient en remplacement du traditionnel bocal à poisson rouge, mais avec des améliorations en plus. Il embarque des lumières LED pour assurer l’éclairage de l’intérieur. Son filtre en coton intéresse aussi les usagers. Pour eux, il reste le plus performant dans le domaine. Il comprend également une pompe intégrée en mesure d’oxygéner plus de 250 l/h.

Le réservoir ne comporte pas de barres sur les côtés. Son aspect incurvé permet une surveillance accrue de l’intérieur et une vision panoramique de l’ensemble. L’installation ne requiert pas de démarches complexes. Il suffit de positionner votre aquarium sur un meuble et pas loin d’une prise électrique pour qu’il devienne fonctionnel.

 

Les pour

Efficacité du filtrage : Le composant est conçu en coton de haute qualité. Il est capable de venir à bout des particules les plus fines afin d’offrir les conditions optimales de développement à votre poisson.

Lumières LED : Cet équipement en possède deux types dont l’une en bleu et l’autre en blanc. Avec leur puissance de 3.5 W, elles procurent l’éclairage nécessaire pour l’épanouissement de votre animal de compagnie.

 

Les contre

Pompage agité : Les utilisateurs remarquent que l’accessoire produit un bruit qui pourrait nuire à la sérénité des poissons qui vont y élire domicile.

Acheter sur Amazon: Prix- (€41.79)

 

 

 

Aquarium tortue

 

4. Zolux Aquarium Aquaterrarium pour Tortue d’eau

 

Les animaux marins ont besoin d’un environnement spécifique pour se développer de manière optimale. Et si vous avez décidé d’abandonner les poissons pour les tortues d’eau, vous pouvez compter sur cet équipement de Zolux, la meilleure marque d’aquariums du marché pour certains. Il s’agit d’un aquaterrarium, c’est-à-dire un mariage entre aquarium et terrarium. Il présente une zone submergée d’eau et une partie terrestre primordiale pour la survie de ces espèces. Il embarque d’ailleurs une plateforme dédiée à cet effet.

Ce modèle comprend également un mécanisme de filtrage intégré. Vous n’avez donc plus besoin de vous procurer ce composant en plus. Ce dispositif est capable de supprimer les saletés qui pourront altérer la santé de votre animal, et ce, que vous utilisiez de l’eau douce ou de l’eau de mer. Pour ce qui est de la structure, vous aurez affaire à une configuration en verre avec un couvercle en barre facile à manipuler et qui sert de système d’aération pour l’ensemble.

 

Les pour

Accessoires complets : Au moment de l’achat de ce produit, le fabricant fournit non seulement la plateforme, mais aussi le filtre. Il ne vous reste plus donc qu’à y mettre votre animal de compagnie pour qu’il profite de sa nouvelle habitation.

Multifonctionnel : Ce modèle n’est pas seulement dédié aux tortues d’eau. Vous pouvez également le transformer en terrarium si vous avez une passion particulière pour les reptiles en tout genre.

 

Les contre

Bruyant : Certains propriétaires affirment que le filtre émet des sons quelque peu dérangeants au bout d’un moment. Cela risque de perturber la tranquillité des animaux qui s’y trouvent.

Acheter sur Amazon: Prix- (€99)

 

 

 

Aquarium Juwel

 

5. Juwel W50103 SBX Rio 125 Meuble pour Aquariophilie

 

Chez Juwel, on mise plutôt sur l’esthétique. Ce modèle avance un aspect moderne et épuré. Il ne passe pas inaperçu chez vous avec sa structure en verre et ses finitions en plastique.

Vous savez maintenant quel aquarium choisir. Une fois que vous l’aurez équipé des substrats et de la végétation adéquate à la nature de l’eau, il vous délivrera un excellent rendu visuel dans la pièce.

Les accessoires compris dans le lot de cet article fonctionnent depuis un branchement électrique. Toutefois, ils présentent une consommation d’énergie moindre pour ne pas impacter sur votre facture.

Pour cela, la marque l’a doté d’un double système d’éclairage LED : Day et Nature. Vous adapterez leur intensité en fonction de celle ambiante.

Cette référence embarque également une technologie de filtrage Bioflow. Cette dernière vous aidera à éviter la formation d’éléments nocifs à votre poisson comme les champignons ou les algues.

 

Les pour

Éclairage pratique : En utilisant une combinaison de technologie LED, vous procurerez à votre animal de compagnie la luminosité nécessaire dont il a besoin pour s’épanouir.

Notice explicite : Le montage de ce produit ne requiert pas de compétences particulières de votre part. Si vous n’avez pas de notions dans le domaine, vous pouvez toujours compter sur son manuel d’emploi qui vous expliquera les démarches à entreprendre.

 

Les contre

Accessoires fragiles : Des utilisateurs sont d’avis que les modules en plastiques devraient être manipulés délicatement sous peine de les endommager assez rapidement.

Acheter sur Amazon: Prix- (€264.74)

 

 

 

Aquarium 100 litres

 

6. Aquatlantis Aquarium Aquadream 100

 

Aquatlantis propose cette référence à ses consommateurs pour la course au titre du meilleur aquarium. Ce modèle au format rectangulaire comporte une structure en verre à haute résistance et polyvalente. En effet, il peut contenir de l’eau douce ou de l’eau de mer sans s’altérer. Le couvercle quant à lui, comprend un mécanisme ingénieux. Vous n’avez pas besoin de l’enlever entièrement pour donner à manger à vos poissons.

Cet équipement possède également un dispositif d’éclairage à la fois pratique et économique. Relié à un boîtier de contrôle, celui-ci se manipule aisément selon les circonstances. Vous pouvez modifier l’intensité des lampes en appuyant sur une touche.

Comme mode d’installation, il suffit de lui dénicher un support capable d’accueillir sa forme rectangulaire de 100 cm de long, 30 cm de large et 45 cm de haut. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à le décorer avec les substrats et la végétation adaptés à votre animal de compagnie.

 

Les pour

Couvercle basculant : Avec ce système d’ouverture, vous accéderez facilement à l’intérieur de l’aquarium.

Technologie LED : Ce spécimen embarque une technologie avancée de lampes leds. La particularité de celles-ci réside dans le fait qu’elles procurent une luminosité optimale des faisceaux tout en vous faisant bénéficier d’une consommation d’énergie relativement faible. Le fabricant les surnomme le « Safe lightning LED ».

 

Les contre

Encombrant : Cet équipement présente 21 kg à son actif. Avec ce poids, il vous sera un peu difficile de le transporter si vous envisagez de modifier son emplacement.

Acheter sur Amazon: Prix- (€188.9)

 

 

 

Aquarium combattant

 

7. Marina Kit Aquarium pour Betta Motif Voile

 

Si vous décidez d’adopter un poisson combattant, alors cet aquarium de chez Marina pourrait vous intéresser. Avec un volume de 3 l, il convient spécialement aux espaces de petite taille. Ce modèle comprend un réservoir en verre contenu dans un cadre en plastique. Cet assemblage de matériau renforce la robustesse de l’ensemble.

Ce spécimen est également en mesure d’apporter une touche authentique dans la décoration de votre pièce. Sur le fond du réservoir, vous apercevez d’ailleurs un motif reprenant la forme d’un voile teinté en bleu. Avec ses dimensions réduites et son look particulier, ce produit se trouvera facilement une place dans votre maison ou même au bureau. Cet article intègre aussi un éclairage LED. Son intensité peut être adaptée suivant les besoins de votre animal et la lumière ambiante.

 

Les pour

Mode d’installation : Cet équipement peut être mis en place suivant l’agencement de votre intérieur. Il est possible de le poser simplement sur un meuble ou de le fixer à un mur. Dans ce dernier cas, l’accessoire dont vous aurez besoin sera également fourni avec le produit.

Opérationnel : Le lot contient le sable et les graviers que vous mettrez au fond de l’aquarium pour faire office d’ornement.

 

Les contre

Couvercle instable : Des usagers remarquent que le composant a tendance à se déboîter du récipient. Ils estiment que le fabricant aurait dû installer un système afin de le maintenir convenablement en place.

Acheter sur Amazon: Prix- (€18.4)

 

 

 

Accessoires

 

Décoration aquarium

 

Europet Bernina  234-411933

 

Notre comparatif ne présente pas uniquement des aquariums, il présente aussi des accessoires pouvant optimiser le bien-être de votre animal de compagnie. Pour celui-ci, il s’agit d’une décoration que vous pourrez mettre à l’intérieur de votre récipient.

Fait en polyrésine, cet article ne présente aucun risque pouvant porter atteinte à la santé de votre poisson. De plus, les utilisateurs affirment qu’il ne déteint pas avec le temps. Vous pouvez profiter des effets visuels qu’il procure pendant un bon moment.

On apprécie également la polyvalence de ce spécimen. Il conserve son état, que vous le placiez en contact avec de l’eau de mer ou de l’eau douce. Son look asiatique plaît aux regards.

Acheter sur Amazon: Prix- (€13.99)

 

 

 

Bulleur aquarium

 

Tetra APS 50

 

Si vous possédez un aquarium de 10 à 60 l, ce module pourrait vous intéresser. Il s’agit d’un bulleur qui apportera non seulement un rendu visuel agréable, mais également, des bienfaits sanitaires sur l’ensemble des plantes et des animaux se trouvant dans le récipient.

En effet, cet accessoire joue un rôle considérable dans l’oxygénation de l’eau afin de procurer un environnement sain et vital à vos poissons. De plus, il embarque un système de réglage de l’intensité sur 3 niveaux que vous adapterez selon le volume de votre aquarium.

N’ayez crainte en ce qui concerne son mode de fonctionnement, il ne produit aucun bruit pouvant déranger la tranquillité de vos animaux de compagnie.

Acheter sur Amazon: Prix- (€14.6)

 

 

 

Chauffage aquarium

 

Tetra HT 300

 

N’oubliez pas que votre poisson a besoin de se baigner dans une eau à température convenable. Et ce dispositif de chez Tetra vous aidera à lui procurer les meilleures conditions pour son développement. Cet appareil se destine aux aquariums présentant un volume de 300 l à 450 l.

Il offre un ajustement précis de l’intensité de chaleur avec un paramétrage de 0.5 °C pour chaque période entre 19 °C et 30 °C. Pour l’utiliser, il suffit de le plonger dans l’eau et de l’accrocher aux parois de l’aquarium avec ses ventouses.

Sa structure en verre borosilicaté ne craint ni les impacts ni les chocs thermiques. Et lorsque vous le sortez de l’eau, il s’éteindra automatiquement.

Acheter sur Amazon: Prix- (€19.99)

 

 

 

Aspirateur aquarium

 

Eden 57461

 

Entretenir son aquarium permet de préserver les poissons des bactéries et des microbes pouvant porter atteinte à l’état de santé de ces derniers. Pour réaliser votre tâche convenablement, vous pouvez compter sur cet équipement de chez Eden. Cet aspirateur vous débarrassera des saletés qui se trouveront à l’intérieur de votre récipient.

Avec un débit maximal de 300 l/h, ce modèle accomplit sa mission en un rien de temps. Il comprend des tuyaux de 0.5 et de 1 m, dont l’un sert pour l’aspiration pour envoyer l’eau dans le filtre et l’autre pour le retour dans l’aquarium.

Cette efficacité reste inchangée que vous l’utilisiez dans de l’eau douce ou dans l’eau salée. Il ne possède pas de bouton d’alimentation, mais il marche directement en insérant la prise sur secteur.

Acheter sur Amazon: Prix- (€35.99)

 

 

 

Osmoseur aquarium

 

Dennerle 7039

 

Pour améliorer la qualité de l’eau dans votre aquarium, vous aurez besoin d’un osmoseur. Dennerle en propose d’ailleurs à ses consommateurs. Celui-ci s’activera pour oxygéner de manière optimale l’eau douce ou l’eau de mer contenue dans le réservoir tout en diminuant les opérations de filtrage.

Ce modèle comprend un rapport de robinetterie universel de 3’’ et 4’’. Ainsi, vous pouvez l’accommoder avec diverses sortes d’équipement, notamment le lave-linge pour réaliser des économies en eau.

Ses performances peuvent atteindre les 130 l avec une pression de 4 bars en une journée dans les meilleures conditions.

Acheter sur Amazon: Prix- (€101.99)

 

 

 

CO2 aquarium

 

Tetra 240100

 

Si vous avez des plantes aquatiques dans votre aquarium, ce produit s’adresse à vous. Il s’agit d’une boîte de C02 nécessaire au développement de ce type de végétation. Cette référence se présente sous une forme que cette dernière pourra absorber immédiatement.

Par ailleurs, ce nutriment empêchera la croissance des algues. Vous garderez ainsi un environnement sain pour vos poissons. Grâce à la conception de qualité de cet article, une diffusion pourra durer toute une semaine.

De quoi vous permettre d’économiser votre flacon. D’autre part, son coût semble accessible, car vous pourrez l’acquérir pour moins de 10 euros.

Acheter sur Amazon: Prix- (€7.59)

 

 

 

Guide d’achat

 

En vous basant sur quelques critères, vous arriverez facilement à identifier quel est le meilleur aquarium du marché. Il sera celui qui répondra à vos attentes et qui contribuera à l’épanouissement de vos poissons et autres animaux marins. Si vous voulez plus de détails, suivez ces conseils que nous vous délivrons.

Le volume

Cette caractéristique devra figurer en pole position dans votre liste de paramètres lorsque vous vous apprêtez à consulter un comparateur de prix. Les connaisseurs dans le domaine recommandent un modèle dont la capacité ne descend pas en dessous de 120 L. Ils ciblent surtout ceux qui souhaitent s’initier à l’aquariophilie. La raison à cela est que plus, votre équipement est grand, plus il vous sera facile de l’entretenir.

Si votre animal de compagnie se retrouve à l’étroit dans son réservoir, il deviendra plus sensible au stress et aux autres maladies. Un prototype d’un volume important apporte également un certain équilibre en termes de biochimie. Mais aussi, ce critère vous permettra d’identifier l’effectif de poissons qui y pendra refuge. 

D’après les scientifiques, on peut estimer qu’un litre d’eau conviendrait à 1 cm de votre animal. Si le vôtre fait dans les 5 cm et que vous avez 150 l à disposition, votre cuve pourra alors en contenir une trentaine. Si vous avez par contre des poissons plus gros de plus d’une vingtaine de centimètres, comptez jusqu’à 2 l pour chaque centimètre du poisson. Il ne vous reste plus donc qu’à effectuer un petit calcul avant de vous décider sur où acheter un nouvel aquarium.

 

La taille et l’installation

Ce critère vient en étroite relation avec celui que nous avons cité précédemment. Et dans un guide d’achat pour les meilleurs aquariums, les connaisseurs n’omettent pas de soulever ce point. Cet élément est à prendre en compte en fonction de la capacité d’accueil de la pièce dans laquelle vous projetez d’installer la structure. Assurez-vous de disposer de la surface nécessaire pour recevoir votre équipement afin que ce dernier n’encombre pas votre espace et ne vous gêne pas non plus dans vos déplacements.

Notez toutefois que l’emplacement de votre matériel doit répondre à certaines conditions. N’oubliez pas que la tranquillité est essentielle. Préférez un endroit calme tout en étant à l’abri de la lumière du jour avec une prise électrique à proximité. Dans tous les cas, vous aurez affaire à deux modes de mise en place selon les modèles proposés par le fabricant. Les plus répandus dans le commerce restent ceux à poser. Il suffit de trouver un meuble résistant sur lequel vous installerez votre aquarium. Ce procédé semble le plus simple. Il existe également des articles à fixer au mur. Ils s’accompagnent généralement d’un rail d’accrochage. Grâce à ces références, vous gagnerez de l’espace au sol.

 

La forme et la structure

Pour savoir comment choisir les meilleurs aquariums de 2020, vous devrez également faire le point sur le design de votre futur équipement. Aujourd’hui, les traditionnels bocaux sont délaissés au profit des spécimens rectangulaires. D’après les scientifiques, les premiers seraient une des principales causes de stress chez le poisson du fait qu’ils déforment leur vision. D’ailleurs, en Italie, le gouvernement interdit la vente et l’usage de ce type de matériel. De leurs côtés, les modèles rectangulaires se déclinent en divers coloris selon les finitions apportées par le fabricant.

Pour le matériau de conception, on rencontre généralement deux catégories : le verre et le plexiglas. Respectivement, le premier reste prisé pour son esthétique élégante. Bien qu’il semble assez sensible aux rayures et aux cassures, il est hygiénique et facile à entretenir. De son côté, le second demeure robuste face aux manipulations intensives. Il est habituellement moins cher si vous avez une limite de budget à tenir.

Les options supplémentaires

Comment acheter un aquarium d’un meilleur rapport qualité-prix ? Simplement en vous basant sur les options intégrées à votre produit. Si certains modèles sont seulement vendus à vide, d’autres intéressent les consommateurs pour les accessoires en plus qui les accompagnent. On retrouve notamment le filtre. S’il ne se trouve pas dans le pack, vous devez tout de même vous le procurer, car il éliminera les déchets qui altèreront le bien-être de votre animal de compagnie. Ici, vous pouvez choisir les modules internes ou externes.

L’éclairage figure également parmi les paramètres à considérer. Il vous faudra le sélectionner en fonction de l’espèce. Faites en outre attention à bien vérifier le type de lampes, car il se peut que leur intensité soit destinée soit au développement des poissons, soit à la croissance des plantes.

 

 

 

Questions fréquentes

 

Q1 : Comment nettoyer un aquarium ?

Avant de commencer, sortez le poisson de l’eau à l’aide d’une épuisette et transférez-le dans un autre récipient. Assurez-vous que la température de l’eau d’accueil est la même que celle dans le réservoir pour éviter les chocs thermiques. Ensuite, débutez par les parois internes. Utiliser un chiffon, une éponge abrasive ou une raclette à vitre lors du processus.

Veillez à ne pas employer de produit chimique, car les résidus de ces derniers pourraient être nocifs pour vos animaux de compagnie. Désinstallez le filtre et rincez-le à l’eau claire. Pour l’eau, vous avez à changer seulement les 1/3 du volume total pour ne pas éliminer les bactéries essentielles à la survie de vos poissons. En ce qui concerne le substrat, un passage de l’aspirateur suffit à supprimer les éléments indésirables. Pour les ornements, retirez-les et lavez-les à part.

 

Q2 : Combien de poissons dans un aquarium ?

En aquariophilie, il est primordial de respecter une règle fondamentale. Les connaisseurs préconisent toujours de prendre 1 cm de la taille du poisson pour 1 l d’eau dans le réservoir. Si vous avez donc un équipement de 100 l, vous pouvez y accueillir environ 5 poissons de 5 cm en tenant bien compte de la présence des décorations et du substrat. Pour les espèces plus grandes de plus de 20 cm, vous devez prendre 2 ou 3 cm de longueur pour 1 litre afin que vos animaux marins ne se sentent pas à l’étroit dans leur habitat.

 

Q3 : Comment se débarrasser des algues dans un aquarium ?

Vous n’arriverez à éliminer ces végétations déplaisantes que si vous les identifiez au préalable. Vous les reconnaîtrez à leurs couleurs et en fonction de cela, vous adopterez les démarches adéquates. Les vertes par exemple s’enlèvent aisément avec les mains. Elles sont le résultat d’un éclairage trop intense. Essayez en outre de diminuer la luminosité. Si elles sont de nuance brune, c’est que le phénomène inverse se produit. Celles-ci se forment suite à un manque d’éclairage. 

D’autres algues de diverses tonalités peuvent également apparaître après un déséquilibre biochimique de l’eau comme la forte présence de nitrates, de phosphates ou d’ammoniac. Pour y remédier, on conseille un entretien régulier de l’aquarium avec un changement d’eau plus fréquent. Maintenir une bonne température est aussi préconisé.

 

Q4 : Comment calculer le volume d’un aquarium ?

Le calcul du volume d’un aquarium relève d’un procédé relativement simple. Il suffit de multiplier la longueur avec la largeur et la hauteur de la structure. Divisez ensuite le total par 1000.

 

Q5 : Où placer le filtre dans un aquarium ?

Ce dispositif s’installe au milieu du réservoir. De cette manière, il offrira un meilleur brassage de l’eau et une redirection aisée du courant de la gauche vers la droite et inversement.

 

Q6 : Comment faire un aquarium pour tortue d’eau ?

Pour commencer, procurez-vous un réservoir adéquat à la taille de votre animal en tenant compte de la règle d’aquariophilie. Ensuite, équipez-le des accessoires nécessaires pour recréer les conditions de survie de votre tortue : filtre, éclairage, système d’ajustement de la température de l’eau, substrat et végétation. Aussi, vous devez savoir que ces spécimens ont besoin d’une zone sèche qui peut être aménagée avec du sable et des graviers. Vous devez alors répartir la partie immergée et submergée selon l’espèce de votre tortue. Si certaines ont besoin de 50 % d’eau dans le réservoir, d’autres n’arrivent à s’épanouir qu’avec 75 % d’eau ou plus dans l’aquarium.