Dernière mise à jour: 24.09.21

 

Le pomsky est un parfait mélange entre un spitz nain et un husky sibérien. Un croisement qui a donné naissance à un chien avec une apparence de peluche. Il se distingue également par sa sociabilité et sa fidélité envers son propriétaire. 

 

Spécificités physiques du Pomsky

Le Pomsky existe en trois tailles différentes. Le modèle petit est de 20 à 30 cm avec un poids entre 2 et 6 kg. Le moyen, quant à lui, va entre 31 à 40 cm dont 6,5 kg à 11,5 kg pour la première génération et 6 à 9 kg pour la deuxième génération. Le plus grand dépasse, cependant, les 40 cm avec un poids de 12 à 20 kg.

Étant donné que ce chien est né grâce à un croisement de deux races, il ressemble physiquement au husky avec la couleur de son pelage. Ce dernier varie entre blanc, gris, noir, fauve ou encore marron. Le chien pomsky possède un corps robuste et lourd malgré sa petite taille. Il a les yeux espacés en amande de couleur bleus, hétérochromes, marrons ou bien vairons. Il se démarque surtout par son regard coquin qui séduit les amoureux des animaux. Ses oreilles sont triangulaires et épaisses qui pointent un peu vers le haut. Sa queue est légèrement courbée sur le dos. 

 

Histoire 

Internet a permis au chien pomsky de devenir populaire. Il a vu le jour aux États-Unis en 2012 par insémination artificielle. L’idée de croisement entre les deux races est née de la collaboration entre deux amies : une directrice de l’élevage “Arctic Design Pomskies” appelée Joline Philipps et une directrice de l’élevage « Apex Pomskies » connue sous le nom de Tessa Peterson. Elles ont donc fusionné une mère husky Sibérien et un père Loulou de Poméranie. Cette coopération a donné par la suite naissance au pomsky bien que celui-ci ne soit pas encore reconnu comme étant une race à part entière. Il a rapidement été adopté en l’espace d’un an. Aujourd’hui, il figure parmi les petits chiens les plus appréciés, notamment aux États-Unis et en Angleterre. Pour preuve, des clubs officiels Pomsky ont été récemment fondés. 

Quel est le type d’alimentation adapté pour le Pomsky ?

Ce chien nain séduit par son charme ravageur. Si vous voulez qu’il fasse partie de votre famille, vous devez l’élever dans de bonnes conditions. Comme il est né d’un croisement entre un loulou de Poméranie et un husky, il a hérité certaines spécificités de ce dernier en termes de digestion de l’amidon. Le pomsky blanc demande donc une attention particulière concernant son alimentation. Pour qu’il puisse rester en bonne santé, on vous conseille de privilégier la consommation des protéines animales. Il est également recommandé de miser sur des pâtées et des croquettes pour chien renfermant une petite quantité d’amidon.

Pour les reconnaître, référez-vous aux indications sur les étiquettes. Celles-ci doivent avoir la mention suivante : « low carb ». En clair, elles doivent être composées de 25% à 30% de glucides. Si vous avez peur de faire le mauvais choix, on vous recommande de vous pencher un peu plus vers une ration faite maison. A vous de régler la quantité des ingrédients à inclure dans son alimentation. N’hésitez pas à faire appel à un vétérinaire en cas de doute. 

 

Comment prendre soin du Pomsky ?

L’élevage du pomsky est toujours une tâche très agréable pour les amoureux de cet animal. Il faut toutefois faire attention sur certains points pour limiter les risques de surpoids. Sachant effectivement que ce toutou nain renferme des gènes de chien nordique, il a tendance à prendre du poids facilement par rapport à d’autres races.

Cette raison explique pourquoi il est indispensable de diminuer l’apport en matière grasse dans sa nourriture. Pensez également à lui proposer des activités physiques comme les promenades récréatives ou familiales selon vos convenances. Ce genre de pratique doit être réalisé une fois par jour. Aussi, il appréciera les sports canins.Le pomsky adulte et bébé doivent être bien entretenus pour rester en pleine forme. Concernant le toilettage, vous pouvez leur donner un bain une à deux fois par an tout au plus. Pour prendre soin des poils longs, on vous recommande de les brosser une fois par semaine.

Si votre toutou a un pelage court, cependant, un brossage d’une fois toutes les deux semaines suffira amplement. Les oreilles et les yeux de ce chien nain ne demandent pas une attention particulière. Vous avez la possibilité de les nettoyer si vous remarquez uniquement des saletés. Enfin, pensez à mettre en avant un traitement contre les parasites pour éviter de les exposer à des maladies. 

Zoom sur l’éducation du Pomsky

Si vous voulez inculquer une bonne éducation à votre pomsky, vous pouvez investir dans un livre dédié uniquement à ce dernier. Sachez cependant que l’éducation de chaque pomsky peut varier en fonction du pourcentage de spitz nain et de husky issu du croisement. Celui qui tient du husky se montrera plus indépendant tandis que celui dont le pourcentage élevé est le loulou Poméranie adore être en votre compagnie durant les séances d’apprentissage.

Pour faciliter la cohabitation avec ce type de chien, veillez à le socialiser avec d’autres animaux dès son plus jeune âge. Sachez également que le pomsky est particulièrement actif. Néanmoins, il s’adapte à tous les types d’environnement. Il sera épanoui à la campagne comme en ville. Pour le premier cas, pensez à lui suggérer régulièrement des pratiques sportives. Pour une cohabitation en appartement en ville, cependant, les balades en plein air feront parfaitement l’affaire ! 

Ce petit chien vous a séduit ? Le prix d’un Pomsky peut aller généralement entre 2500 et 4500 euros. On vous conseille de toujours vous fier à un éleveur fiable et de lui demander s’il a un pomsky à vendre. Il vous proposera celui qui s’adapte le plus à vos besoins. Pour éviter les arnaques, il vaut mieux se renseigner auprès des individus ayant déjà vécu ce genre d’expérience auparavant. Ils vous aideront à trouver la bonne piste et vous éloigneront des escrocs qui envahissent internet d’aujourd’hui.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES