Dernière mise à jour: 13.06.21

 

Le spitz nain est une variété de spitz allemand. Comme son nom le décrit, il se démarque par sa petite taille, sa jolie fourrure, et bien évidemment son charme. De par son apparence physique, ce chien allie la sensibilité et le dynamisme.

 

Spitz nain : quelles sont ses particularités physiques ?

Le spitz nain est un chien d’origine allemande, qui se trouve dans la catégorie naine. Il pèse généralement entre 1,5 et 3 kg, et mesure entre 18 et 22 cm. Il se distingue, à première vue, par le mélange de poil long et de sous-poil court. Cette association lui confère d’ailleurs un aspect gonflant. Vous remarquerez une crinière importante au niveau du cou et des épaules. Le Poméranien se décline en plusieurs couleurs allant de l’orange, brun, blanc, gris-loup au noir. Tout dépend de votre goût personnel ! Sa queue est très touffue et longue. Sa tête de taille moyenne, ainsi que ses oreilles à la fois petites et pointues sont ses meilleurs atouts. Ses grands yeux de couleur foncée sont en outre très impressionnants. 

Pomeranian : une version miniature du spitz allemand

Le loulou de Poméranie est, comme susmentionné, une variante du spitz allemand. Ce nom lui a été attribué, puisqu’il est né dans la province de Pommern, en Allemagne. Connu également sous l’appellation de pomeranian, ce chien est de plus en plus élevé dans de nombreux pays dans le monde. Pour preuve, cette race séduit davantage les habitants en Grande-Bretagne, bien qu’elle soit toujours sujette aux critiques. Certaines personnes affirment en effet qu’elle est souvent victime de maladies et de pathologies, contrairement au spitz plus robuste. Actuellement, elle se positionne parmi les chiens nains les plus connus aux États-Unis, ainsi qu’en Grande-Bretagne. D’ailleurs, ils ont reçu le nom de King of Toys. 

 

Comportement et caractère du chien poméranien

Ce loulou est un chien particulièrement intelligent. C’est la raison pour laquelle il assimile facilement les épreuves de dressage. Il se distingue également par sa confiance en soi. En effet, il s’assume entièrement, même en face des toutous plus grands que lui. Néanmoins, sachez qu’il est attentif et très attaché à son maître ou à d’autres animaux. Bien sûr, vous pouvez le mélanger avec d’autres chiens, puisqu’il s’adapte facilement à ce type de cohabitation.

À noter que vivre dans un appartement lui convient bien, grâce à sa petite taille. Le spitz pomeranian a tendance à devenir méfiant, notamment envers les inconnus. Cela se traduit généralement par des aboiements un peu aigus. Étant donné qu’il est dynamique, il a besoin de canaliser son énergie. N’hésitez pas à le laisser courir dans un espace clos, pour éviter de le confronter à des dangers. Pour l’aider à se comporter correctement, il est conseillé de lui fournir une éducation adaptée. 

Comme le spitz nain affectionne son maître, il adore jouer avec ce dernier. Ainsi, il serait plus simple pour vous de modifier votre emploi du temps, et de réserver quelques heures par semaine, ou quelques minutes par jour, pour des séances d’exercices comme le pistage ou encore le flyball. Si vous devez le laisser tout seul dans la journée, pensez à lui trouver une occupation. 

 

Gros plan sur l’éducation du loulou poméranien

Le chien spitz nain est de nature débordante. Ce caractère peut rendre son adoption plus complexe. Pour y remédier, il est impératif de lui donner une éducation parfaitement équilibrée le plus tôt possible. Pensez aussi à le mélanger à d’autres animaux de compagnie. Si vous avez peur de sa réaction, on vous conseille de vous confier à un club canin à proximité. Ainsi, vous pourrez participer à des cours de dressage. Ne vous inquiétez pas, il est très réceptif à ce genre d’apprentissage. En prenant l’habitude de le socialiser avec des compagnons à quatre pattes, vous parviendrez facilement à contrer son arrogance.  

Le chien spitz n’aime pas la solitude. De ce fait, il serait plus prudent de l’éduquer dès son plus jeune âge. Apprenez-lui à rester seul dans la maison. En agissant de cette manière, vous serez plus tranquille au travail. Autrement, inculquer ce type d’éducation à un spitz nain poméranien adulte deviendra plus compliqué pour vous. 

Qu’est-ce qui passionne le spitz nain ?

L’éducation de ce chien de Poméranie demande beaucoup d’efforts de la part de son maître. Étant donné qu’il est très énergique, il adore se promener régulièrement, au moins 30 minutes par jour. Pas de panique, il résiste parfaitement aux aléas climatiques, comme la pluie. Pour rendre ce petit moment de complicité encore plus intéressant, privilégiez les promenades riches en stimulations olfactives. Vous avez aussi la possibilité d’investir dans des petits jouets adaptés à son âge et à son gabarit. Si vous avez assez d’espace dans votre extérieur, n’hésitez pas à y aménager un coin pour votre toutou. De quoi l’éveiller et l’occuper un peu ! N’oubliez pas de lui faire de petits éloges après les efforts. Il adore les compliments ! 

Le chien spitz est toujours partant, pour découvrir de nouvelles choses toute sa vie, notamment pour maintenir son éveil, et surtout pour éviter qu’il s’ennuie. Pour lui faire plaisir, on vous conseille de miser sur les jeux de balles. Vous avez aussi la possibilité de lui proposer l’agilité, en vous fournissant les obstacles adéquats. Pensez surtout à trouver de nombreuses activités, pour que vous puissiez par la suite définir celles qui lui plaisent le plus. 

 

Comment prendre soin de son spitz nain ?

Le spitz nain blanc possède une épaisse touffe. Ainsi, il faut l’entretenir régulièrement, notamment pour conserver l’aspect de son pelage. Ce faisant, il suffit de bien le brosser, de préférence après qu’il ait pris son bain, et le tour est joué ! Programmez au moins deux séances par semaine. Pour démêler sa touffe, l’utilisation de revitalisation fera parfaitement l’affaire. Vous pouvez également le confier à un professionnel, surtout pendant la période de la mue, pour obtenir un meilleur rendu.

Le toiletteur prendra bien soin de son pelage, avec des shampooings adaptés. Pour donner une touche encore plus esthétique à votre petit chien, optez pour une coupe en lion. La coupe de nounours lui convient également. Si vous remarquez que ses poils s’emmêlent trop, vous pouvez procéder au rasage de votre spitz. Pour le nettoyage des yeux et des oreilles de votre toutou, veillez à investir dans des produits doux. En cas de larmoiement chronique, pensez à effectuer un rinçage quotidien du contour de ses yeux. 

Le brossage des dents du spitz chien permet de limiter la prolifération des bactéries, et de réduire l’apparition des tartres. Bien sûr, il vous faut un accessoire spécifique, et un dentifrice canin. Il est déconseillé de frotter trop fort à cause de sa gencive très fragile. Si vous n’avez pas cette habitude, on recommande l’utilisation des friandises pour chien. Pour garder le spitz moyen en bonne santé, n’hésitez pas à acheter un anti puce pour chien. Renseignez-vous bien auprès du vendeur, avant son application.

 

Qu’en est-il de son alimentation ?

Le spitz nain est une petite créature, mais avec une forte corpulence. Il faut, de ce fait, bien choisir son type d’alimentation, tout en respectant ses besoins énergétiques. Pour faire plaisir à votre toutou, privilégiez les nourritures de bonne qualité. Référez-vous toujours aux composants de ces dernières. Misez sur celles qui sont riches en viande, qu’il s’agisse de croquettes ou de nourritures en boîte. Faites-lui plaisir, en alternant ces deux types d’alimentation. 

Les nourritures en boîte se positionnent parmi les plus appréciées de ces petites boules. La raison ? Elles possèdent une forte teneur en eau, et sont donc moins caloriques. De cette manière, vous pouvez en mettre une grande quantité dans la gamelle. Si vous préférez les croquettes, cependant, optez pour les modèles confectionnés pour les petites races. Aussi, pensez à bien hydrater votre toutou. Veillez toujours à vous en rapporter aux portions proposées par les fabricants, pour éviter les mauvaises surprises. Étant donné leur petite taille, une petite quantité suffit amplement. Autrement, il risque d’être confronté à des problèmes d’obésité. 

Laissez à votre boule de poil le temps de profiter d’une petite sieste, après le repas. 

Spitz nain : qui peut l’adopter ?

Le spitz nain est un chien très affectueux. Eh oui, il aime bien être en compagnie de son maître. D’ailleurs, il s’attache facilement à lui. Que vous soyez une personne âgée ou une personne active, le loulou de Poméranie est fait pour vous ! Néanmoins, veillez à ne pas le laisser dans un moment de solitude trop longtemps, il n’aime pas cela ! 

Il peut également être le bienvenu dans une famille avec enfant. Cependant, il est indispensable d’y aménager un coin calme, mais plutôt facile d’accès, pour qu’il puisse aller et venir à sa guise. Autrement, il risque de devenir méchant, voire de mordre. Pour qu’il y ait un beau duo enfant-chien, il serait mieux d’en adopter un, lorsque votre bambin commence à grandir.  

Le spitz nain demande beaucoup d’attentions. Comme indiqué précédemment, il faut bien l’entretenir, et surtout passer le plus de temps possible avec lui. Si vous n’avez pas l’habitude d’avoir un chien nain avec vous, on vous conseille cette fois de vous montrer plus entreprenant. Il suffit d’une petite virée en ville, ou d’un petit moment de partage ou de jeux, et le tour est joué ! 

De petite taille, ce chien peut être transporté facilement d’un endroit à l’autre. N’hésitez pas à le porter dans vos bras, ou à investir dans une cage de transport. Cette dernière convient parfaitement aux voyages en avion.

Adopter les petits chiens peut devenir une vraie passion. Toutefois, vous devez tenir compte des responsabilités que cela engendre, avant de vous y mettre. Afin d’optimiser leur confort, vous avez besoin d’acheter des matériels pour chien, à savoir le collier, la laisse, les jouets, les accessoires de sécurité, les gamelles, la couverture, et tant d’autres encore. Mettez également un budget de côté, pour le soin et les visites chez le vétérinaire. 

Accueillir un spitz nain chez soi est un engagement sur le long terme. Ainsi, avant son élevage, vérifiez bien son carnet de vaccination, son pedigree, ainsi que ses papiers d’identité. Votre petit protégé doit, par ailleurs, être vermifugé, et équipé d’une puce électronique. 

 

Tour d’horizon sur les pathologies du chien poméranien

Avant d’élever un loulou de Poméranie blanc, vous devez connaitre les maladies qu’il peut contracter.

Le collapsus trachéal est une pathologie qui touche la voie respiratoire. Il se manifeste souvent chez les petits chiens en surpoids ou atteints d’obésité. Pour le détecter, il suffit de rester attentif aux gestes et aux changements comportementaux. Dans la plupart des cas, il se traduit par une toux persistante. En cas de crise, le vétérinaire utilise souvent des sédatifs, pour le calmer. À noter qu’à l’heure actuelle, il n’existe encore aucun traitement qui soigne cette maladie. Si vous vous inquiétez pour votre toutou, n’hésitez pas à aller chez le vétérinaire.

L’alopécie X est l’une des maladies les plus fréquentes chez ce petit chien au poil touffu. Elle atteint surtout les chiens adultes. Elle se traduit généralement par le changement de l’aspect du pelage. Ensuite, si l’infection continue, la zone atteinte sera dépourvue de poils. Il arrive également qu’elle entraîne de sérieuses démangeaisons. Sachez cependant que vous n’avez rien à craindre, étant donné que cette maladie n’est pas contagieuse. Pour y remédier, les vétérinaires proposent généralement des prélèvements de la peau infectée. 

Le budget pour acquérir le spitz allemand miniature

Après avoir fait un tour d’horizon sur le sujet, il serait maintenant temps de parler du spitz nain et de son prix. Généralement, le tarif peut aller de 900 euros à 4300 euros. La fourchette de prix se diversifie, en fonction des variétés, de la robe, ainsi que d’autres spécificités. Vous pouvez en dénicher un sur un site internet dédié, dans un élevage, un refuge, ou une association spécialisée dans le domaine. Une fois que vous avez acquis votre nouveau petit protégé, réservez toujours un budget supplémentaire pour son entretien et son alimentation. Il vous faut environ 15 à 40 euros par mois au minimum. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments