Dernière mise à jour: 20.04.21

 

De plus en plus d’oiseaux sont privés de leur habitat à cause de la déforestation progressive qui touche toute la planète. Toutefois, ces petits volatiles peuvent encore compter sur les nichoirs. En effet, la plupart des jardins et des balcons en sont dotés. Par ailleurs, nous allons vous aider à concevoir une maison pour oiseaux.

 

Pourquoi est-il nécessaire de construire des nichoirs ?

Fabriquer des cabanes fait partie des instincts des volatiles. Certaines espèces ont l’habitude d’installer leur habitat à l’intérieur de cavités naturelles, tandis que d’autres préfèrent les arbres. Dans tous les cas, nous savons que tous ces espaces tendent à disparaître petit à petit. Cela dit, la fabrication de cabanes à oiseaux constitue une très bonne alternative. En construisant un nichoir à oiseau, vous allez donc réduire les effets de l’absence des sites de nidification. Quoi qu’il en soit, cette initiative devrait s’associer avec la préservation des milieux naturels.

Ces habitats peuvent paraître inefficaces en apparence. Pourtant, ils permettent aux oiseaux d’avoir un espace propice à la descendance. Évidemment, il est primordial que leur emplacement soit correctement choisi. De cette manière, les futurs occupants peuvent les adopter plus rapidement.

N’oubliez pas que de nombreuses espèces de volatiles sont en voie de disparition. Notamment le moineau friquet ou le chardonneret élégant. Ainsi, la reconstruction de leur habitation permet de rétablir leur train de vie. C’est un projet que vous pouvez entreprendre en famille. Vos enfants seront certainement ravis d’y participer. En effet, c’est une manière de leur inculquer la nécessité de préserver la faune.

Pour aller encore plus loin, fabriquer un nichoir à oiseaux peut servir pour des études scientifiques approfondies. Il est donc plus facile d’effectuer l’observation de plusieurs espèces. Ces opérations sont souvent réalisées par des associations. Leur objectif c’est de maintenir les espèces victimes de déclin.

Comment fabriquer un nichoir à oiseau ?

La construction d’un perchoir d’oiseaux ne s’improvise pas. Pour la réussite de ce projet, il y a des étapes importantes à suivre.

 

 – Respecter les règles de base

Que ce soit un nichoir à mésange ou pour d’autres espèces, vous devez impérativement utiliser du bois brut. Ceci permet de recréer autant que possible l’espace naturel des oiseaux. Rassurez-vous puisqu’il est très facile d’en trouver. Optez pour du cèdre, du pin, du chêne ou de l’épicéa. Par ailleurs, il est déconseillé de peindre les nichoirs pour ne pas dérouter les volatiles.

Lors de l’achat, choisissez des planches d’une bonne épaisseur pour renforcer la solidité de l’ensemble. Aussi, pensez à appliquer de l’huile de lin sur le bois pour augmenter sa résistance face à l’humidité.

Concernant l’installation, vous pouvez tout simplement intégrer le nichoir au mur de la maison. Si vous envisagez de le placer dans un arbre, privilégiez le fil de fer pour la fixation. N’utilisez pas de clous pour protéger l’arbre. Dans tous les cas, la cabane devrait être orientée vers le sud-est. Évitez donc les expositions au soleil, à l’ombre et au vent dominant. En outre, elle devrait se situer au moins à 2 m du sol. Aussi, faites pencher légèrement le nichoir et créez un petit trou au fond. Ce dernier favorise l’évacuation de liquide. Évidemment, les endroits calmes sont propices à l’intimité des oiseaux.

La taille de l’ouverture est également spécifique à chaque espèce. De plus, sa forme peut varier. Les gobes mouches et les bergeronnettes préfèrent par exemple des cavités d’envol rectangulaires. Pour éviter que d’autres prédateurs essayent d’agrandir cet espace, fixez-y une plaque en métal.

L’entretien se fait généralement vers l’automne, avant la période de nidification. Il s’agit de contrôler et de nettoyer la niche. Cette période est aussi favorable pour la mise en place de l’habitat. Ainsi, les oiseaux peuvent facilement le repérer.

 

 – Choisir le type de nichoir

Le modèle le plus courant est celui en forme de boîte aux lettres. C’est l’idéal lorsque vous envisagez de fabriquer un nichoir pour mésange ou les sittelles. Prévoyez un diamètre de 25 à 30 mm pour les nonnettes et les mésanges bleues. En revanche, les moineaux friquets et les mésanges charbonnières ont besoin de 28 à 32 mm.

Sinon, les nichoirs semi-ouverts se différencient par leur accès très large. Ainsi, ils attirent de nombreuses espèces. Notamment, les Rougequeues à front blanc et noir, les Gobemouches ou encore les troglodytes mignons. Cette option est également idéale pour la construction d’un nichoir pour rouge gorge.  

Appréciées pour leur praticité, les niches en pot de terre cuite peuvent d’ailleurs servir pour abriter les mésanges. Toutefois, il faut veiller à ce que le trou d’envol s’adapte à leur taille. N’hésitez pas à élargir si c’est nécessaire. Dans tous les cas, le pot doit être fixé correctement. Aussi, pensez à cacher l’ouverture à l’arrière.

Quant aux nichoirs à balcon, ils bénéficient d’une plus grande sécurisation face aux prédateurs ainsi qu’aux intempéries. Ceci s’explique par la conception de ces abris. Ils peuvent d’ailleurs accueillir différents types de mésanges. C’est le cas pour les mésanges charbonnières, noires, à longues queues et bleues.

Par ailleurs, certains oiseaux ont besoin d’habitats spécifiques. Notamment les grimpereaux qui cherchent leur repas à l’intérieur des écorces d’arbres. Évidemment, ils vivent aussi sur ces derniers. Par conséquent, il faut une ouverture de forme rectangulaire d’environ 24 mm x 60 mm sur le nichoir. Si vous accueillez des rapaces, vous devez prévoir des planches plus épaisses. En effet, ils ont une taille plus conséquente. Les dimensions de la niche doivent donc s’y adapter. Quoi qu’il en soit, un garnissage du fond en tournée ou de la sciure est nécessaire.

Ce n’est pas tout, les martinets et les hirondelles ont aussi besoin de nichoirs sur mesure. En effet, ils se différencient par leurs ailes imposantes et leurs pattes fines. Pour les premiers, une cabane bien profonde dotée d’un trou sur la partie supérieure est nécessaire. Pour les hirondelles, prenez seulement une cellule que vous allez recouvrir de grillage. Dans tous les cas, ces animaux mènent une vie de colonie. Ainsi, il faudra prévoir plusieurs nids installés au même endroit. Si vous n’avez pas le temps de fabriquer un nichoir à oiseaux, vous pouvez en acheter sur le commerce.

 

Comment faire une cabane ?

Pour fabriquer un nichoir de type boîte aux lettres qui s’adapte à la plupart des espèces, voici quelques mensurations à retenir. Prévoyez deux parois de 136 mm x 200-230 mm ainsi qu’un plancher de 136×136 mm. Quant aux faces avant et arrière, elles doivent mesurer respectivement 136 x 200 mm et 136 x 230 mm. Concernant le trou d’envol, il doit être intégré à environ 15 cm du fond. Au sujet de son diamètre, il dépend de la taille de l’espèce.

En revanche, d’autres oiseaux en voie de disparition ont besoin de nichoirs spécifiques. C’est le cas pour les troglodytes mignons. Ils s’adaptent facilement aux cabanes semi-ouvertes ayant un grand accès. Quant à l’emplacement, il faudra prévoir une hauteur d’au moins 1,5 m du sol. Pour le fond, comptez 146 x 146 mm tandis que les parois doivent mesurer 146 x 170-200 mm. Les faces arrière et avant sont de 146 x 200 mm et 145 x 100 mm. Pour la toiture, ce sera 200 x 230 mm. Aussi, la population du moineau friquet diminue peu à peu. Cette espèce s’adapte aux nids de type boîte aux lettres. Prévoyez ainsi un fond de 140 mm, une hauteur de 230 mm et un trou entre 28 à 32 mm.

Lors de l’assemblage des éléments de la niche, préférez les vis. Pour commencer, fixez d’abord les deux côtés au plancher. Puis, faites de même pour les parties avant et arrière. En dernier lieu, vous pouvez placer la toiture de sorte que vous puissiez l’ouvrir pour l’entretien de l’intérieur.

Au moment d’établir le plan d’un nichoir, ne négligez pas la distanciation. Certes, certaines espèces comme les hirondelles ou les étourneaux ne sont pas affectés par la proximité. En revanche, d’autres oiseaux comme les mésanges sont plus exigeants. Dans ce cas, il faudra prévoir environ 50 m entre chaque habitat.

Quelques conseils supplémentaires

En suivant toutes les recommandations pour fabriquer un nichoir à oiseaux, tout le monde peut réussir la construction. En effet, les tâches à réaliser ne nécessitent pas beaucoup de techniques en bricolage. Quoi qu’il en soit, assurez-vous de bien respecter les mensurations. Ainsi, le nichoir devrait s’adapter à l’espèce qui fréquente votre région. D’ailleurs, sachez qu’en faisant le choix de construire une maison pour oiseaux, vous profiterez de leur magnifique chant le matin, aussi harmonieux que ceux des meilleures cordes de guitare folk.

Lors de l’installation de l’habitat, vous aurez besoin d’intervenir en hauteur. Par conséquent, prévoyez une échelle pour votre sécurité. Avant la mise en place, attachez d’abord la niche avec une corde. Ceci vous permet de travailler plus confortablement.

La fixation de la cabane doit être bien solide. De cette manière, elle ne risque pas de tomber sous l’effet du vent. D’ailleurs, certains animaux pourraient aussi essayer de monter dessus. Pour les nichoirs installés sur les arbres, relâchez la tension du fil de fer au moins tous les 2 ans. Ceci permet d’éviter qu’il ne soit pas absorbé au fur et à mesure que l’arbre grandit.

Par curiosité, vous pourriez être tenté de regarder l’intérieur de la niche. Pourtant, cette action pourrait pousser les occupants à abandonner leur habitat. Il est donc préférable de se limiter à une surveillance à distance.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments