Dernière mise à jour: 04.03.21

 

Comme dit le proverbe, le meilleur ami du chien, c’est l’homme. C’est vraiment satisfaisant d’être en sa compagnie et qu’il soit en plus en pleine forme, bondissant de joie remuant sa queue. Pour ne pas passer à côté, les aliments préférés de sa boule de poils comme ses besoins primordiaux sont à savoir.    

 

Ses préférences

Le chien est moins sensible au goût salé, sucré, amer, fade ou acide que l’homme. Par contre son odorat est extrêmement développé, ce qui lui permet de choisir avec précision ce qu’il avale.    

Ses aliments préférés sont les amuse-gueules. Les chiots en raffolent. Les morceaux de viande crue ou cuite comme les morceaux de poulet sanglant ou pané sont leurs favoris. À cela s’ajoutent la viande de porc, de mouton ou de cheval et les divers crustacés. Cela dit, la viande rouge et blanche est la préférée du chien. 

Secundo, le chien s’intéresse plus à la composition humide qu’à une nourriture sèche. Ainsi, entre le poisson fritté et la sardine, il attaque en premier la sardine. De même, il déguste de préférence du rôti plutôt que des croquettes qui se destinent aux chiens. Troisièmement, un produit frais est plus attrayant pour le chien qu’un aliment castré. L’odeur plus prononcée des produits nouveaux est la raison de cette attirance.          

Il présente un dégout naturel pour le goût amer et ne porte pas assez attention pour les framboises et les sucreries. Cependant à force d’être habitué sous l’influence de son entourage, il arrive qu’un chien déroge à son origine carnivore. Par conséquent, on croise dans presque tous les foyers un chien avalant du bonbon, du chewing-gum, du chocolat, des biscuits… et l’ensemble des produits sucrés. Le plus souvent, cela s’accoutume dès son plus jeune âge ou bien durant les périodes de maladie où il est censé goûter à des saveurs non familières.          

 

 

Le besoin alimentaire du chien

Les préférences divergent souvent des besoins primordiaux. Prenons l’exemple d’une personne accro aux boissons gazeuses, elle préfère en boire autant qu’elle peut en ingurgiter. Cependant, ce dont elle a réellement besoin c’est de l’eau pure. Pareil pour le chien, certes, il préfère des friandises tout au long de la journée cependant, son besoin fondamental est une nourriture plus variée et bien équilibrée. Un tel met est primordial pour sa croissance.

En effet, les vitamines et les sels minéraux font partie intégrante dans cet équilibre. Ces nutriments sont en grande partie présents dans les fruits et légumes. Certes, ces derniers suffisent amplement pour la nutrition du chiot sauf que sa nature carnivore ne nous permet pas d’abuser autant. Les aliments à base animale à l’instar de la viande sont alors impératifs.  

La quantité, quant à elle, doit être rapportée à la taille et à l’âge du caniche. 0,25 g par kilo du poids total est la dose de calcium pour un chien. Et concernant les vitamines, les petits chiots en consomment autant plus que les grands. Le premier exige 220 UI/kg de vitamine A et 22 UI/kg de vitamine D pour croître pleinement, tandis que le second n’a besoin que de la moitié.         

Bien sûr que, le manque de nutriment est défavorable pour la santé du chien, de même que le déséquilibre alimentaire. Cela peut entraîner des troubles généralisés chez l’animal comme l’amaigrissement des muscles, retard de la croissance, déformation des os, diminution de la fécondité, déficit de poils… et bien d’autres encore. Raisons de plus pour prendre au sérieux son alimentation.   

Ainsi, le maître a pour devoir de lui offrir la recette idéale avec le dosage convenable quotidiennement. Les croquettes sont une solution à part entière puisqu’elles répondent plutôt bien à ces critères. Cependant, vu qu’il s’agit d’une production industrielle, son utilisation est à modérer et à compléter par des produits naturels frais. Trouvez ici la sélection que notre équipe a réalisée parmi meilleurs produits disponibles en ce moment sur le marché.

 

Bons produits pour chien

C’est une habitude d’acquérir les croquettes dans un animalier ou dans des boutiques populaires. Cependant, les productions à grande échelle sont souvent trompeuses. Elles se focalisent trop souvent sur le profit et du moins sur la qualité du produit fini. Donc pour s’assurer que vous êtes sur la bonne voie, l’appel à un vétérinaire est conseillé. Il saura où dénicher la nourriture idéale pour votre toutou. 

Dans ce cas, le coût est plus élevé puisque les services du vétérinaire ne sont pas du tout gratuits. D’ailleurs, une consultation avoisine les 50 à 100 euros. Cependant, si vous tenez tant à la croissance et à l’épanouissement de votre compagnon préféré, il en vaut la peine de dépenser en misant sur les compétences d’un professionnel plutôt que de profiter aveuglément des produits bon marché.        

 

 

Les affections de son maître

Même s’il s’agit d’animaux et non de personne, le maître est censé non seulement nourrir son chien tout au long de sa vie. Mais aussi, d’exprimer envers son canin de l’affection. Même si cela peut paraître étrange, les caresses et les gratouilles sont essentiels pour les animaux. Elle nourrit en quelque sorte leur intérieur leur donnant une sensation d’acceptation, d’où une stabilité émotionnelle. De plus, ces petits gestes renforcent encore plus son attachement à la personne. 

Les recherches affirment que les chiens mal menés par leurs gérants sont souvent fuyants et agressifs. Les cas de morsures à pourcentage élevé en sont les preuves. Dans la majorité des cas, ces incidents sont causés par des chiens errants abandonnés par leur tutelle ou bien par des bêtes isolées en permanence. Même les races de chiens les plus affectueux telles que le Carlin, le Berger allemand ou bien les Dalmatiens peuvent se comporter de la sorte dans de telle condition.   

Des études scientifiques montrent qu’ils peuvent être blessés émotionnellement. À force d’ignorer son toutou, ce dernier pourrait alors présenter un dégoût à la nourriture. Par conséquent, cela impacte négativement sur son état de croissance. Cela dit, le chien est un être et non une chose, les soutiens de son maître s’apparentent comme de véritables soutiens psychologiques. Ils affirment même que les chiens font des rêves.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments