Dernière mise à jour: 06.06.20

 

Les chiens et les chats sont tous aussi sujets aux maladies que les hommes. À part les vers intestinaux, la gale auriculaire touche souvent nos chers compagnons. D’ailleurs, cette infection cutanée s’avère dangereuse et affecte la santé de l’animal. Elle est due principalement aux acariens connus sous le nom d’« Otodectes Cynotis »     

 

Les acariens 

Les gales des animaux sont provoquées par des acariens. Ces microbes dits « Otodectes Cynotis » se développent dans les oreilles de nos boules de poils. Pour le chat, les parasites connus sous le nom de Notoedres Cati en sont les responsables.

Tandis que pour le chien, la souffrance vient du Sarcoptes Scabiei. Quand la maladie persiste, elle touche premièrement la tête puis le menton. Ensuite, elle s’étend sur le cou, les articulations, les pattes, les coussinets et le bas du ventre.  

Par la suite, elle va creuser en profondeur jusqu’à percer le tympan si vous n’intervenez pas à temps. Et plus la situation s’aggrave, plus les traitements s’annoncent compliqués même pour le spécialiste. Donc avant d’arriver à ce stade, consultez au préalable un vétérinaire.

 

Évolution des acariens

En premier lieu, les acariens responsables de la gale se placent et se reproduisent au niveau des conduits auditifs. Après cette étape, les futures bactéries se présentent sous forme d’œufs. Et après trois semaines d’incubations, elles passent à l’état de larves.

Ces dernières se métamorphosent à leur tour en adultes. Et en l’absence de traitement efficace, le cycle n’est pas près de s’arrêter. En conséquence, les parasites vont gagner du terrain et s’enfoncer de plus en plus de la couche superficielle vers l’intérieur de l’organisme.

Et malheureusement, le chien ou le chat ne pourra point se défendre contre une telle prolifération. À vous de faire la différence le plus tôt que possible. Sachez que le remède de la gale existe bel et bien. Seulement, son efficacité varie suivant le sujet.         

Mode de transmission

La gale est l’une des maladies les plus contagieuses au monde. Faute de vigilance, vos compagnons pourront attraper des larves en seulement une fraction de seconde. Donc, gardez-les à l’écart de chien et chat présentant des symptômes.

Et en cas de contamination, vous n’avez plus le droit de les caresser ni même de les toucher à main nue. Dans une situation pareille, il vous faut tout au moins des gants en guise de protection. Retenez toutefois que ces accessoires ne seront plus réutilisables.      

En matière de propagation, la gale se transmet par contact physique direct ou indirect. Si un individu infecté touche un sujet sain, il y aura contamination. Donc, la maladie transite entre une même espèce, mais aussi entre chien et chat.

 

Symptômes de la gale auriculaire

Quelques signes indiquent que votre animal est atteint par la gale. Comme quoi il a tendance à s’agiter brusquement. Il secoue la tête la plupart du temps. Il contracte des démangeaisons incessantes.

En vous mettant plus près, vous sentirez une odeur inhabituelle au niveau des oreilles. Votre compagnon pue. Mais aussi, vous constaterez des boutons et des croûtes à proximité du pavillon. En gros, votre canin ou félin sera mal à l’aise, peu importe sa nourriture.

Ensuite, sa peau gagnera en épaisseur. Par contre, il perdra du poids. Plus la maladie persiste plus, il va s’amaigrir continuellement. Mais pour confirmer qu’il s’agit bien de la gale, un test auprès d’un vétérinaire est vivement conseillé. Après le diagnostic, le spécialiste vous donnera des informations concrètes.          

 

Les traitements à adopter

Comment traiter la gale otodectique du chien et du chat ? Pour le spécialiste, il prélève un bout de peau pour effectuer les tests. Après un passage au microscope, il pourra déterminer le type de gale à l’origine de l’infection.

À partir de cette analyse, le médecin prescrira l’antidote adapté. Parfois, il peut s’agir de médicaments sous forme de pilules à ingérer. Ou bien de lotions spécifiques pour neutraliser les microbes à la surface. Durant cette période, la victime devrait être mise en quarantaine pour limiter les risques de prolifération.  

Mais concernant les soins locaux, quelques gestes basiques soulageront les irritations de votre animal. Cela dit, tondez la partie représentant les symptômes et appliquez dessus les crèmes adaptées. Si le remède fait effet après quelques jours alors le traitement est à continuer.   

 

Méthodes de prévention  

La prévention reste la meilleure des solutions. Pour éviter la gale, amenez votre compagnon chez le vétérinaire au moins une fois par an. Et surtout, vérifiez régulièrement la peau de votre bête. L’absence de boutons indique qu’elle est en bonne santé.

Aussi, gardez votre chien éloigné des animaux infectés. Si possible, limitez tout contact avec les accessoires préalablement utilisés par un sujet présentant des symptômes. Et si l’un de vos chats a contracté la gale, mettez-le en quarantaine dans une pièce à part, le temps du traitement.

Enfin, procurez-vous une nouvelle gamelle d’eau, couchette et litière pour le malade. En adoptant une telle stratégie, vous garderez en bonne santé le reste de la meute. 

Quelques recommandations   

En cas de contamination, le chat ou le chien a tendance à griffer son cou et ses oreilles. Pourtant, les contacts entre la peau et les griffes ne soulagent pas vraiment les démangeaisons. Au contraire, cela engendre des entailles et des saignements au niveau de l’épiderme.

Par la suite, des plaies peuvent se former jusqu’à enfanter des hémorragies cutanées. Pour éviter ce genre de problème, pensez à couper les griffes de vos animaux. En étant moins aiguisées, elles causeront moins de dégât sur la couche épidermique.  

En outre, les deux oreilles du chien devront être traitées, et ce même si l’autre n’est pas contaminée. En guise de précaution, mettez-y deux gouttes de « frontline » dans chaque orifice. Répétez l’opération tous les deux mois environ.    

À part la gale, les vers intestinaux sont tout aussi fréquents chez les animaux. Ces parasites causent pas mal d’ennui à nos chers petits compagnons. Ces derniers se traitent avec un vermifuge pour chien en pharmacie.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments