Dernière mise à jour: 18.01.21

 

Par peur de mal faire, on s’aide d’articles tels que celui-ci surtout si l’on n’y connait rien en élevage de chiens et de chats. À travers ces lignes, apprenez les habitudes de base pour bien vous occuper du ou des nouveaux arrivants comme comment les nourrir, les soigner en cas de maladies et prévenir celles-ci. Ici, nous nous concentrons en particulier sur l’extermination des vers chez nos amis les bêtes.

 

Les enjeux d’une telle pratique

Si vous ne vermifugez pas dès son plus jeune âge votre chien, surtout s’il sort souvent, qu’il mange de la terre, qu’il se retrouve nez à nez avec d’autres chiens, il risque rapidement d’être infesté de vers. Ces derniers se présentent dans différentes formes, longueurs, et espèces. Ils investissent les intestins, et peuvent parvenir aux autres organes comme le cœur, le cerveau, ou encore les poumons dans les cas les plus graves. C’est l’équivalent de la cysticercose chez l’humain.

Ces parasites se nourrissent des principaux éléments nutritifs ingérés par le chien, et lorsqu’ils n’ont rien à se mettre sous la dent, ils commencent à creuser des galeries dans l’organisme, entraînant des maladies graves chez les toutous, voire même la mort.

Certains vers aussi, présents dans le corps humain peuvent être transmis de l’animal à ce dernier, d’où l’autre ultime nécessité de soigner ce mal le plus vite possible. En effet, ces indésirables se multiplient à une vitesse éclair, et affaiblissent vite le système immunitaire de votre animal de compagnie. 

Ils provoquent des diarrhées et des vomissements chez le sujet, des démangeaisons à n’en plus finir, l’amaigrissement, le ventre ballonné et la perte d’appétit ou au contraire la boulimie. Dans les situations les plus alarmantes, le malade peut même souffrir d’insuffisance rénale. Les chiots qui viennent de naître ont très peu de chance de survivre sans la vermifugation. On leur donne au maximum deux semaines.

À quel âge vermifuger ?

En général, on commence à vermifuger les chiens à leurs 2 mois. En dessous, le traitement risque d’affaiblir, voire tuer les chiots, en raison de la trop forte concentration. Là, on leur administre le traitement tous les mois jusqu’à ce qu’ils aient 6 mois, pour bien éliminer la population. Ensuite, on procède à des rappels tous les 2 à 3 mois. Si votre boule de poils ne sort pas souvent, et qu’elle ne côtoie pas beaucoup d’autres chiens, vous n’êtes pas obligé de le faire aussi fréquemment. Contentez-vous d’une fois tous les six mois.

Retenez également ces deux règles en vermifugation : ne jamais vacciner en même temps que de vermifuger (commencez par cette dernière et laissez passer deux semaines avant de l’emmener se faire vacciner) ; et vermifuger tous vos chiens le même jour s’ils sont plusieurs à vivre sous le même toit.

 

Y a-t-il des exceptions ?

Certains spécialistes vous diront qu’il est très bien envisageable de vermifuger une chienne gestante, car celle-ci peut contaminer ses petits par l’intermédiaire du cordon ombilical et du lait maternel. D’autres vous le déconseilleront vivement. Pour notre part, sachez que des marques de vermifuges sont adaptées à cette catégorie, mais elles sont rares sur le marché. Lisez donc bien l’étiquette de votre future commande avant de l’administrer à votre future maman. 

Outre la vermifugation de routine, il importe d’en remettre une couche quand les petits dans leurs ventres atteignent 6 semaines environs (et 3 jours). À ce moment, l’efficacité du produit est à son pic. Ensuite, vous réitérez  l’opération toutes les deux semaines pendant 2 mois après que les chiots soient nés. Chez les chiennes qui allaitent, espacez les prises de 30 jours jusqu’à ce que les petits loups avalent autre chose que du lait.  

 

Puis-je le faire moi-même ?

La première fois, il est toujours préconisé de se rendre chez le vétérinaire. Ce dernier vous montrera comment procéder et quels produits acheter en fonction de l’état de votre chien. Par exemple, si ce dernier souffre de maladie du cœur ou s’il a pris de l’âge, consultez en permanence un spécialiste avant de lui donner n’importe quel traitement médicamenteux.

Les fois suivantes, en automne et au printemps, vous pouvez continuer seul. Lisez juste attentivement la notice. Elle vous indiquera la dose adéquate au poids, à la race, à son mode d’alimentation et à l’âge du chien.

Trois principaux formats de ce type de traitement existent sur le commerce : comprimés, poudre et pipette. Voici notre sélection des meilleurs produits pour vous faire une idée sur la diversité des vermifuges sur le commerce. Donc, choisissez en fonction de la situation présente. Ceux dont les animaux refusent catégoriquement d’ouvrir la gueule pour avaler le médicament (même dissimulés dans des friandises) préfèrent par exemple les versions à appliquer sur la peau.

Il y a un inconvénient à vermifuger son chien seul à part celui de risquer sa vie : ne pas pouvoir bénéficier des remboursements des assurances.

Apprendre les préventions par cœur

Certains gestes peuvent sauver des vies, que ce soit celle de vos animaux, ou celle de votre famille (car oui, les vers du chien peuvent entraîner la formation de kyste du foie, ou occasionner des troubles de la vue, voire rendre aveugle). Ayez alors la bonne habitude d’envoyer au lavage régulièrement la couverture, le panier, les jouets en peluches, et les gamelles d’eau et de nourriture de votre meilleur ami. 

Ne laissez pas ses crottes traîner dans votre intérieur, dans le jardin, mais aussi dans les parcs, afin de préserver ses congénères. Et même si cela le rend euphorique, ne l’autorisez pas à creuser dans votre cour, manger de la terre, se rouler dans la boue, ou trop se coller à d’autres chiens dehors à tout bout de champ.

Une fois n’est pas coutume, donc pour lui faire plaisir de temps à autre, lâchez-le du leste, mais que cela ne devienne pas une habitude. On ne sait pas où ses petits compagnons de jeu ont traîné. Surveillez également son alimentation, et ce qu’il se met dans « la bouche ».

Comme il est parfois difficile pour les parents d’empêcher les enfants de faire des câlins et des bisous à leurs animaux de compagnie, ils ont encore plus intérêt à vermifuger ces derniers, car s’ils se mettent à lécher le visage des jeunes. Ils risquent de leur passer des vers. Dites alors à vos enfants de toujours se laver les mains et la figure si besoin après s’être amusés avec leurs amis à quatre pattes. Débarrassez-vous également des autres nuisibles susceptibles de nuire à votre toutou comme les puces ou les tiques.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments