Dernière mise à jour: 28.09.20

 

Lorsqu’un chien entre dans la famille, il est impératif de lui apprendre la position hiérarchique des membres de celle-ci. Et pour cela, il existe diverses méthodes à appliquer. En vous exécutant avec les procédés adéquats, cela ne fera que renforcer vos liens avec votre compagnon canin et optimisera par la même occasion votre bien-être à tous les deux.

 

Éveiller le sentiment d’appartenance du chien 

De nature, le chien ressent cette envie de faire partie d’un groupe social, que ce soit avec ses semblables, mais aussi avec la communauté humaine. Et dans cette collectivité, chacun joue un rôle bien déterminé et donc une organisation des individus selon leur subordination. 

Il va de soi que le canidé se doit de le respecter lorsqu’il arrive dans sa nouvelle famille. Il a l’obligation d’apprendre les règles de survie et de bonne conduite pour qu’il comprenne que dans votre mode de vie, vous serez le leader et lui, le suiveur. 

L’éducation comme le dressage restent les moyens les plus efficaces pour maximiser le bien-être de votre toutou dans votre foyer. De plus, l’objectif d’un chien est de satisfaire les demandes formulées par son maître. Cela lui apporte une entière satisfaction tout en l’aidant à éviter un déséquilibre psychologique et à adopter des comportements brutaux.

 

Pour créer une ambiance sécuritaire 

En réussissant à vous faire obéir par votre bête, vous arriverez à établir un système de communication entre vous. Ainsi, sa place comme étant un membre à part entière de votre famille sera inébranlable tout en restant discipliné, tranquille et bien élevé. Ces notions s’accompagnent généralement du concept de sécurité. En effet, prenez un exemple comme quoi, vous lui avez appris le rappel. Un seul mot d’ordre de votre bouche et il ne se sauvera pas pour courir après un autre animal et traverser la rue où de nombreux accidents graves risquent de se produire.

Pour renforcer les liens d’amitié

Contrairement aux autres animaux comme le chat par exemple, les chiens possèdent ce sentiment de vouloir appartenir à un groupe social. Et quand il se trouve dans un foyer, cette volonté se voit décuplée grâce à l’interaction avec un être humain. 

Les séances de dressage et d’éducation ne sont pas seulement un moyen d’apprentissage de bonne manière pour votre toutou. Cela peut également produire d’autres effets comme le renforcement de la communication et la consolidation des liens que vous avez avec votre boule de poil. Celui-ci adore passer du temps avec son maître dans des moments privilégiés (exercices ou jeux instructifs) surtout lorsqu’il y a une récompense à la clé.

 

Favoriser le renforcement positif 

L’éducation positive est tout d’abord une méthode qui met en avant la coopération entre vous et votre chien. Le but est d’accroître les actions dignes de récompenses en laissant de côté les incompréhensions comme les mauvaises habitudes et les comportements non conventionnelles. 

On s’y prend avec de la douceur et avec beaucoup de patience. Il est vrai que ce type de procédé peut être long, mais en contrepartie, il sera plus durable. Votre toutou assimilera et se souviendra encore plus des apprentissages développés dans de conditions chaleureuses et agréables contrairement aux dressages coercitifs qui n’inciteront que la peur et la crainte chez votre animal. Cela peut être dévalorisant pour le maître comme une source de stress chez la bête. 

Il ne s’agit pas non plus d’accepter les laisser-aller de son animal de compagnie. Il existe des règles à suivre et principalement, on ne place pas seulement des interdits. Vous lui offrirez ainsi un environnement cadré sur la sécurité et l’épanouissement.

On guide le chien vers les attitudes et les comportements voulus. Si telle méthode ne marche pas, on ne s’entête pas face à l’incompréhension de l’animal. On cherche une alternative qui sera bénéfique pour son équilibre mental et émotionnel.

Cette démarche est souvent associée à la notion de récompense. Cette dernière peut se présenter sous la forme de donation de friandises, d’attribution de caresses, ou encore de pratique de jeux. En général, cela dépend du caractère de votre canidé. En effet, si certains préfèrent recevoir un morceau de nourriture ou quelques croquettes, d’autres sont plus portés vers une séance de chatouilles sur le ventre ou qu’on leur lance la balle pour qu’ils la rattrapent.

Ces approches peuvent également s’accompagner de techniques comme le leurre, la capture ou l’imitation. Des connaisseurs conseillent aussi l’utilisation de matériels à valeur éducative comme le clinker ou encore un collier pour chien moins cher que les équipements pour dressage intensif.

 

Déchiffrer les comportements de son chien 

La méthode coercitive se révèle facile et rapide à exécuter du fait qu’elle est basée sur la punition après chaque mauvaise action de l’animal. Toutefois, cela ne lui apporte rien de bon, si ce n’est la crainte de son maître et la peur qu’il se fasse réprimander. Cela instaure une relation de méfiance entre le propriétaire et son compagnon canin vu que ce dernier n’aura pas de choix que de suivre les ordres s’il ne veut pas se faire sanctionner.

Notez cependant que si votre toutou a décidé de ne pas vous écouter, il existe toujours une raison. À vous de la rechercher et de comprendre cette désobéissance en étudiant les causes et les origines de ce comportement.

Des règles de base à suivre

Qu’importe la méthode que vous suivez ou la technique que vous utilisez, il est essentiel que vous instauriez quelques règles de vie dans votre foyer. La première étape reste la cohérence. Si vous vivez en famille avec votre animal de compagnie, tous les membres se doivent d’adopter une attitude similaire avec votre toutou pour qu’il assimile rapidement ce qu’il faut et ce qu’il ne faut pas faire. Si par exemple, vous devez lui interdire l’accès à un lieu dans la maison, tout le monde doit en faire autant.

Respectez son intimité. Réservez-lui un coin à lui comme un espace de couchage où il ne sera pas constamment dérangé par vos activités quotidiennes. Mettez en avant les désirs de votre chien que ce soit les besoins primaires, sociaux, affectifs ou physiques.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments