Dernière mise à jour: 27.01.21

 

Quand on a un animal de compagnie, il existe trois points sur lesquels nous devons porter notre attention. Il s’agit de la sécurité, du confort et de l’alimentation. Dans les lignes qui suivent, nous nous focaliserons sur ce dernier concept. Bien s’occuper de son chien sur le plan nutritionnel revient à assurer son développement et son épanouissement. Explication.

 

Les bases du régime alimentaire canin

Le passage à l’âge adulte et le bien-être de votre compagnon dépendront en majeure partie de son alimentation. Faites donc attention à ce que vous lui donnez à manger. Mais aussi, la nourriture doit comporter certains éléments bien qu’elle ne diffère pas complètement de ce que nous, les hommes, nous ingurgitons.

En premier lieu, il est impératif que son plat contienne des protéines. Votre toutou en aura besoin pour renforcer son métabolisme. Vous les retrouverez généralement dans les viandes de bœuf ou de poulet. Ils agissent sur la consolidation des tissus musculaires, de la peau et dans la production d’anticorps et autres enzymes.

Les aliments à forte teneur en graisses sont à approuver. Ces types de nourritures interviennent dans la fortification du système immunitaire du chien. Son pelage devient aussi plus doux et plus soyeux s’il commence à en assimiler une certaine quantité. Les lipides redonnent également de la force et du dynamisme à votre animal.

Si les glucides ne figurent pas vraiment dans la liste des éléments primordiaux, ils restent cependant nécessaires pour assurer une bonne digestion grâce à la présence de fibres. Vous les retrouverez notamment dans le riz ou les pâtes.

Pour les chiots, un régime alimentaire riche en minéraux semble aussi indispensable pour sa croissance. Ici, on parle de calcium et de phosphore qui demeurent essentiels dans le développement et le renforcement de la structure osseuse surtout au niveau de la mâchoire et de la dentition.

Et comme tous les êtres vivants sur cette planète, votre boule de poils aura besoin d’eau et à grande quantité. Le rôle de l’eau dans son organisme n’est plus à prouver de sorte qu’elle lui est vitale. Nous vous recommandons simplement de lui en procurer une de propre et bien fraîche à chaque fois en permanence.

Et si vous décidez de lui faire suivre un régime à base de viande, soyez vigilant sur tous les plans, la qualité et la quantité surtout si vous le mélangez avec des restes de table. Certains éléments essentiels à son développement pourront être délaissés.

 

 

Quels sont les aliments à éviter ?

Selon de nombreuses études, l’alimentation humaine ne convient pas au chien du fait qu’elle contient des excédents de calories. En effet, elle n’entre pas en adéquation avec le système digestif de l’animal, car ce dernier ne présente pas de besoins similaires aux hommes.

De cette manière, on vient à penser que les restes de table ne sont pas une bonne idée pour nourrir son compagnon canin. Même si vous faites attention, ils pourraient contenir des éléments spécifiquement nocifs au développement de votre bête, que ce soit à court ou à long terme.

Parmi eux, on recense alors le chocolat. Cette denrée particulièrement délicieuse et sucrée se trouve en première liste des produits à éloigner du museau de votre meilleur ami. Il renferme de la théobromine, un composant propre des fèves de cacao hautement dangereux pour sa santé. Même la moitié d’une barre de chocolat génèrerait une intoxication des plus complexes à soigner, voire mortelles. Comme le chocolat, abstenez-vous de donner à votre chien de la caféine ou des aliments qui en contiennent.

Et comme vos recettes comprendront éventuellement des oignons, ciboulettes ou ails, sachez que ces substances ne sont pas non plus favorables au bien-être de votre compagnon. Éloignez-le également de certains légumes comme la pomme de terre et les poireaux. Les fruits comme les raisins, l’avocat, la poire, et la prune ne sont guère une bonne idée. Évitez de le nourrir avec des produits laitiers, de la charcuterie et du blanc d’œuf. Et enfin, au même titre que le chocolat, les bonbons et les autres formes de friandises sont à proscrire du fait qu’ils sont à l’origine de la formation du diabète.

 

 

Les risques d’une mauvaise alimentation

Bon nombre de produits que vous mangez au quotidien demeurent inadaptés aux besoins de votre toutou. Si certains génèrent des troubles au niveau de la digestion, d’autres lui sont carrément fatals. Ainsi, rien ne remplace les meilleures croquettes pour chien que vous aurez minutieusement choisies pour assurer sa croissance.

En effet, les restes de table ne contiendront pas les nutriments d’un bon régime alimentaire équilibré. Au contraire, elles provoquent des diarrhées et des vomissements dans certains cas et dans d’autres, plus graves, une indigestion et une intoxication.

Votre compagnon canin se fera aussi prendre aux pièges de l’obésité. Les risques de surpoids ne sont pas à exclure vu que selon une récente recherche, 40 % des chiens seraient touchés par ce phénomène. Cet excès de graisse influence sur son espérance de vie, pouvant lui causer des soucis de santé au fil du temps.

Donner à son chien les restes de son assiette impacte non seulement sur sa condition physique, mais également mentale. Cela se manifeste par un trouble du comportement. En l’accoutumant à attendre à côté ou sous vos pieds pendant que vous mangez, vous lui instaurez une mauvaise habitude. Il prendra goût aux produits que vous lui présenterez et délaissera ses croquettes quotidiennes. Il va vouloir en réclamer toujours plus et adoptera un caractère insistant, voire agressif.

Pour y remédier, assurez-vous d’établir un régime alimentaire fixe à votre animal à des heures régulières et une ration conforme à sa taille. Cependant, le fait de ne pas lui donner des restes de tables ne signifie pas que vous vous abstenez de lui servir des aliments cuits. En effet, certaines nourritures comme le riz peuvent très bien venir en complément de croquette. En plus d’avoir un goût particulièrement délicieux, il reste bénéfique pour la santé de votre toutou. Dans tous les cas, rien ne vaut une visite chez le vétérinaire pour la mise au point du régime alimentaire de votre compagnon canin. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments