Dernière mise à jour: 04.03.21

 

La population française est connue pour sa passion des chiens. Presque tous les foyers adoptent ces animaux. La majorité les nourrit avec des produits industriels. Seulement 20 % d’entre eux préparent des repas faits-maison. Pour que ces bêtes mangent sainement, il s’avère donc crucial de bien comprendre les informations mentionnées sur les étiquettes.

 

De bonnes raisons de bien lire l’étiquette des aliments pour chien

Devant le rythme abusif de la vie quotidienne, la plupart des propriétaires n’ont même pas le temps de décrypter les étiquettes. Donner à manger au toutou devient une simple habitude avant d’aller au travail. Toutefois, bon nombre d’informations doivent être bien analysées avant de le nourrir. Une petite négligence de votre part pourrait engendrer des effets néfastes sur la santé de votre compagnon.

Sans la lecture des étiquettes, l’animal peut souffrir d’une indigestion majeure souvent accompagnée de vomissements et de diarrhées. Comme cette dernière constitue un facteur crucial de la déshydratation, cela peut entraîner la fatigue générale chez le canin. Pour éviter le pire, il est impératif de bien comprendre l’étiquette des produits industriels.

Si le maître ne suit pas ces conseils, il est envisageable que le chien se retrouve aussi victime d’une intolérance alimentaire grave. Il manifeste la plupart du temps des allergies aux protéines dans les croquettes. Ne ratez donc pas une occasion de vous informer sur les substances que votre meilleur ami ne tolère pas. Dès que vous les détectez dans la liste des ingrédients, mettez-vous à la recherche d’autres produits pour lui.

 

 

Les éléments à identifier sur les étiquettes 

Comme évoqué plus haut, nombreuses sont les informations citées dans les étiquettes. Les « aliment complet » ou « aliment complémentaire » figurent parmi les éléments à scruter en priorité. Le premier signifie la totalité des besoins énergétiques de votre compagnon. Quant au second, il s’agit seulement d’une partie du repas et qui complète généralement le premier. Si vous en donnez à votre chien comme nourriture permanente, il peut être sujet à des carences.

Ensuite, les ingrédients doivent être étudiés soigneusement avant d’offrir les croquettes à votre ami. Cette étape peut s’avérer primordiale pour éviter les allergies. Ils sont listés par ordre d’importance. Les premiers figurent en plus grande quantité et ainsi de suite. Les fabricants mentionnent le pourcentage de protéines, de matières grasses, de cendres, de cellulose et d’humidité. Grâce à ces valeurs, vous pouvez évaluer vous-même la portion à administrer à la bête.

Il existe également d’autres informations pratiques plus décisives qui sont citées dans l’étiquette. Ces renseignements indiquent la manière d’utiliser le produit selon la taille du chien, ses besoins énergétiques et son poids. S’il a un petit gabarit à titre d’exemple, dénichez un paquet plus petit ou vous servir d’une demi-boîte.

 

L’importance du taux d’humidité

Souvent négligé dans l’étiquette des produits industriels, le pourcentage d’humidité mérite une grande attention de la part des consommateurs. Il se définit comme le taux d’eau présent dans la nourriture. Son calcul est basé sur les ingrédients compris dans les recettes. Pour le cas des articles à base de viande fraîche, la valeur peut paraitre nécessairement plus élevée. Cette dernière contient jusqu’à 70 % à 80 % d’eau. Il s’avère ainsi tout à fait normal que le pourcentage soit supérieur aux produits à base de viandes déshydratées. 

À préciser que l’eau est vraiment indispensable à la santé des chiens. Elle contribue beaucoup à la régulation de leur température corporelle, favorise le rejet des déchets et optimise la digestion de l’alimentation. En ce sens, il est important de leur donner de l’eau propre et fraîche à volonté.

Normalement, votre meilleur ami doit boire en moyenne 50 à 70 ml d’eau par kg par jour. S’il est plutôt sportif, sa quantité journalière peut aboutir jusqu’à 100 ml d’eau par kg. Malgré le taux d’humidité élevé dans les croquettes, il reste toujours indispensable de lui fournir plus d’eau.

 

Les besoins nutritionnels des chiens

Pour que l’animal soit en bonne santé, il faut savoir bien le nourrir. Il est à signaler que son alimentation varie suivant son mode de vie, sa race et son âge. Même si vous l’aimez tant que ça, vous devez équilibrer sa ration afin d’éviter les troubles digestifs et les problèmes d’obésité.

Si vous croyez que les canidés de grandes races ont plus de besoins nutritionnels que les petits, vous vous trompez. C’est même le contraire, puisqu’il existe plusieurs facteurs qui définissent cet indicateur. Parlons de l’âge, les protéines et vitamines nécessaires à un chiot sont deux fois plus élevées que chez les vieux chiens. Dans cette logique, ils réduisent avec les années.

L’environnement détermine également ce paramètre. Une bête qui vit dans le froid nécessite beaucoup de nourriture. Son corps requiert plus d’énergie en raison des conditions climatiques. S’il fait de l’exercice rudement, il est évident que l’animal aura une faim de loup. Ses impératifs en nutriments vont augmenter pendant la période de chasse. À l’inverse, son appétit peut diminuer durant la phase de repos.

 

 

Les aliments à réduire

Afin que votre meilleur ami reste en pleine forme, pensez à équilibrer sa nourriture. Dans le cas contraire, soit il devient obèse, soit il risque d’avoir des carences alimentaires. Dans certaines situations, votre précieux compagnon souffrirait de troubles digestifs ou d’allergies. Pour ne pas en arriver là, quelques aliments doivent être ingérés avec modération.

Les produits contenant une forte dose d’oignon sont à éviter. Cette plante peut conduire à une anémie hémolytique chez les chiens. Il s’avère possible que l’intoxication se manifeste petit à petit par une perte d’appétit ou des nausées. Puis, il souffrira de diarrhées ou de vomissements.

De même, la noix, l’ail, le blanc d’œuf cru, les bonbons, le chocolat ne sont pas du tout bon pour la santé des canidés. La plupart des produits laitiers sont aussi mal digérés par ces derniers. Ils possèdent peu d’enzyme indispensable pour assimiler le lactose. Si vous tenez tant à la santé de votre meilleur ami, il n’y a rien de mieux que de cuisiner vous-même ses repas afin d’équilibrer son alimentation.

Si vous êtes en quête de croquettes en ce moment, vous avez ici une liste des meilleures offres.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments