Dernière mise à jour: 27.01.21

 

Le seul inconvénient d’avoir un chat comme animal de compagnie réside au niveau du nettoyage de sa litière. Cette mission incombe à chaque propriétaire. Lui offrir une bonne hygiène de vie contribue à son développement et à son épanouissement. Aussi, cette étape reste primordiale pour lui apprendre la propreté.

 

La fréquence du nettoyage 

Cela dépend du nombre de chats qui utilise la litière. En général, il faut procéder tous les deux jours si l’on cohabite avec un seul animal. Par ailleurs, si vous possédez trois à quatre bêtes, alors, il devient urgent d’opérer au quotidien. Vous êtes amené au minimum à enlever les excréments à ce rythme pour éviter les mauvaises surprises. En effet, quand la litière est sale, l’animal ne va pas se gêner de faire ses besoins dans les recoins de la maison.

Le propriétaire se voit aussi dans l’obligation de changer le contenu du bac toutes les semaines ou dans les deux fois par mois. Avant de le remplacer, il faut laver intégralement cet élément. Ce geste promet l’éradication des éventuelles bactéries qui s’incrustent sur les rebords. N’hésitez pas à recourir à un peu d’eau de javel pour le désinfecter. Toutefois, il ne faut pas en abuser parce que les chats n’aiment pas l’odeur de ce produit et notamment sur les lieux où ils font leurs besoins. Ce n’est qu’une fois la bassine propre et séchée que l’on remet les matières premières à l’intérieur.    

 

 

Une litière confortable

Pour que la bête trouve son aise au sein de cet accessoire, il faut lui offrir une bassine confortable et de taille moyenne. Les animaux n’ont pas besoin d’un outil très sophistiqué. C’est au plaisir du maître de lui prodiguer le meilleur endroit possible. Mais dans tous les cas, le petit sera satisfait d’une litière chat moins chère ou d’un article haut de gamme aux détails et aux finitions hautement élaborés.    

En outre, le remplissage du bac demande un peu d’ingéniosité. Pour être efficace, la litière du mistigri doit au minimum atteindre les 5 cm d’épaisseur de sable. Une profondeur plus prononcée sans aller au-delà des 15 cm sera appréciée. Avant de faire ses crottes, cet animal a tendance à creuser. S’il y a moins de gravier, il se heurte directement au plastique. Cela peut le conduire à ne pas aimer l’accessoire et l’inciter à faire ses commissions en dehors du bac.

D’autres propriétaires de chats choisissent d’ajouter des sacs au fond pour facilement récupérer le reste. Mais, parfois, des accidents de parcours se produisent. Cette protection est détruite, alors son usage devient facultatif.

 

Éradiquer les mauvaises odeurs

Des astuces existent pour que la maison continue à sentir bon malgré la présence de cet équipement. Pour cela, les professionnels en la matière conseillent le recours à du bicarbonate de soude. Ce produit fait des miracles dans les foyers. Et encore une fois, on ne peut s’en détacher.

Pour l’utiliser, il faut tout d’abord laver le bac du polisson. Une fois l’accessoire impeccable, on rajoute deux à trois cuillerées de cette substance avant de verser le gravier. Les propriétés de cet élément le rendent incontournable et efficace pour absorber les émanations déplaisantes. Non seulement, il élimine les odeurs, mais ingère aussi le liquide qui accompagne les excrétions de l’animal. D’après les expériences positives des amateurs de cette bête, il ne faut pas hésiter à en mettre à chaque fois que l’on nettoie la litière.

 

Un accessoire autonettoyant

Au grand bonheur des maîtres qui n’aiment pas se salir les mains, il existe des inventions modernes qui pourraient leur convenir. Celles-ci constituent un exemple probant en matière d’évolution, de praticité et de facilitation du quotidien. Comment ça marche ?

Le principe reste élémentaire. Le bac est remplacé par une sorte de tapis roulant. Le chat fait ses besoins sur la surface. Le propriétaire n’a plus qu’à pousser un bouton pour que les excréments finissent dans le sac à poubelle qui se trouve sur l’extrémité de l’engin. Il s’agit d’un moyen simple pour ne pas perdre son temps à l’entretien des litières traditionnelles. Ainsi, la famille ne se voit pas gênée ni troublée par les mauvaises odeurs du bac.

 

 

Un tapis de sortie de litière pour une hygiène optimale

Les chats déambulent partout dans la maison. Sur le gravier, ils utilisent leurs pattes pour creuser et ensuite pour couvrir la crotte ou la partie humide. Il se peut que des restes d’excréments ou des résidus de saletés s’accrochent à leurs coussinets, poils ou griffes.

Pour les empêcher de les traîner et de contaminer toutes les pièces avec ces souillures, beaucoup ont recours à cet accessoire. Cette nouvelle invention permet d’accroître la propreté de l’animal et de préserver les hommes d’éventuelles maladies causées par les microbes des chats. En intégrant ce tapis sur le devant du bac à sable, ces derniers essuient naturellement leurs membres sans même s’en rendre compte, à la sortie. Le maître n’a pas à le leur enseigner.     

 

Quelques secrets pour le bien de son minet

Entre les exemplaires fermés ou ouverts, on croise également les litières végétales, minérales ou agglomérant. Chaque animal a ses préférences. Certains n’auront aucune difficulté à s’approprier une litière traditionnelle, d’autres trouvent mieux leur aise sur d’autres modèles. Toutefois, pour aider la bête à accepter facilement cet accessoire, bien des astuces existent.  

L’usage d’herbe à chat n’est pas à écarter. Ce produit naturel envoute les félins. Pour capter leur attention, il suffit de verser quelques gouttes de cette essence sur le bac pour séduire ces derniers. En outre, l’eau de javel provoque l’effet inverse. Si le propriétaire a l’habitude d’entretenir le bac avec celle-ci, à la longue, l’odeur de l’hypochlorite de sodium s’induit en permanence sur l’objet. Cela va repousser la bête. Ainsi, il s’avère raisonnable d’utiliser du vinaigre blanc pour remplacer ce désinfectant. À la rigueur, on peut alterner l’emploi de ces deux substances.

La malpropreté du petit peut provenir aussi d‘un stress lié à un changement ou un bouleversement dans son quotidien et son environnement. Pour y remédier, offrez-lui la sécurité nécessaire pour qu’il se sente bien à la maison.   

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments