Dernière mise à jour: 27.01.21

 

 Le géant de la construction automobile et le père de la modernisation du système d’industrialisation se lance un nouveau défi. Il crée une invention révolutionnaire pour le meilleur ami de l’homme. À sa manière, il contribue à la protection des animaux en leur fournissant un abri hautement technologique.

 

Ford dans l’histoire 

Pour ceux qui ne sont pas familiers à cette marque, il s’agit de celle qui a révolutionné l’univers de l’automobile. Elle fut la première à mettre au point le véhicule le plus facile à conduire jusque-là. L’idéal de tous, le modèle en T de l’époque connait alors un succès fulgurant. Non seulement il se vend à prix raisonnable, mais reste aussi aisé à entretenir et apte à supporter les routes en mauvais état.

Au début, juste quelques voitures sortaient au quotidien de l’usine. Pour produire en masse et faire avancer son affaire, cet ingénieur met en place une nouvelle structure qui consiste à la mécanisation du travail. En cela, il établit sa première ligne d’assemblage dans les années 1913. La planète se tourne alors vers ce mode de production révolutionnaire et en fait une référence.

Avec le temps, l’entreprise devient un héritage familial. Le grand-père quitte la présidence pour l’offrir à son petit-fils. Les récompenses et les reconnaissances internationales s’en suivent et classent la société au premier rang des géants de la construction. En prônant l’innovation, la progression, la précision, la continuité et la vitesse, l’enseigne parvient à assurer une fabrication en masse, au plaisir du monde entier.      

    

 

De quelle technologie s’agit-il vraiment ?

La société prend pour base l’innovation pour l’amélioration de la vie quotidienne de ses adeptes. Il y a quelques années, elle décide de concevoir un berceau qui imite les secousses de la voiture en marche pour endormir rapidement les bébés. Récemment, le groupe américain Ford n’hésite toujours pas à sortir de sa zone de confort et à mettre au point une nouvelle invention qui touche le cœur du public.

La niche pour chien antibruit fonctionne sous le simple principe de la disposition de plusieurs microphones en son sein. En captant les détonations de l’extérieur, un feu d’artifice par exemple, une fréquence à basse intensité s’enclenche pour les masquer et toute autre pollution sonore venant du dehors. Grâce à un système audio intégré dans la zone, le vacarme du jardin ou de la rue ne parvient pas au toutou. Cette technologie aide à calmer les animaux qui deviennent anxieux face aux remue-ménages typiques des grandes villes ou encore lors d’évènements spéciaux.     

Le Noise-Cancelling Kennel est une création qui veille au bien-être des animaux de compagnie et particulièrement à la sensibilité auditive de Médor. La technologie antibruit des automobiles de la grande marque assure dès à présent une autre fonction, une utilité secondaire qui enchante la majorité.

 

Une manière de montrer l’étendue de sa puissance

Le produit proposé se décline dans un design hautement qualifié. Il offre une commodité optimale. Futuriste, l’architecture de l’exemplaire laisse sans voix ceux qui la contemplent. Celle-ci manifeste l’éloquence intemporelle de la maison Ford. Hormis son système insonorisant, les jeux de lumière qui ornent l’intérieur complètent ses caractéristiques.

Effectivement, la conception de ce nouveau produit n’affiche aucune visée commerciale pour le moment. Le  noise-cancelling Kennel n’a pas encore été placé sur le marché ni mis à vendre à grande échelle. Il constitue une mise en lumière de certaines technologies propres à cette grande entreprise de fabrication.

Certains classent cette initiative en un coup de pub pour attirer le regard du monde entier vers la richesse et les possibilités novatrices proposées par ce géant. Cette inspiration montre et prouve l’étendue illimitée des applications et de la transformation des inventions actuellement disponibles au sein de ce groupe. 

En attendant les nouvelles et la mise à disposition de cet article à l’échelle commerciale, la majorité des propriétaires d’animaux de compagnie se tournent vers des équipements standards. 

 

D’autres innovations pour les chiens

Dans la perspective de toujours vouloir ce qu’il y a de mieux pour les animaux de compagnie, il existe également de nouveaux instruments qui puissent les combler. À la première place se classe la brosse à dents ergonomique. Comme peu de ses bêtes n’aiment pas se faire chouchouter les gencives, avec cette invention de Bristly, ils vont entretenir leurs canines sans l’intervention du maître. Cet outil a été pensé pour amuser et nettoyer en même temps l’intérieur de la bouche du cador.

En outre, il y a aussi le sac de couchage spécial chien. Pour les amateurs d’escapades en pleine nature, grâce à cet accessoire, ils peuvent offrir un confort optimal à leur pitou même au milieu de la forêt. Il s’agit du Doggybag. Conçu pour les bivouacs, le produit affiche une haute résistance aux mordillements. Le produit est compact, léger et tient bien l’eau.

Et en dernier, votre compagnon a droit, lui aussi, à un objet connecté. Ce jouet aiguise les différents sens de la bête. La bébelle est dotée d’une intelligence artificielle. Le Wicked Bone se contrôle à distance grâce à une application mobile.

 

 

Pourquoi s’avère-t-il nécessaire de protéger l’ouïe des chiens ?

Les oreilles de ces animaux de compagnie perçoivent des vibrations de 50 000 hertz par seconde. Elles distinguent également des sons à faible intensité, non décelables par l’homme. Leurs sens montrent une acuité plus élevée. Mais pour préserver au mieux cette faculté, quelques précautions sont de mises. 

C’est souvent lors du bain que le maître commet un faux pas. Par souci d’hygiène, il se concentre tellement sur la propreté qu’il en oublie le degré de fragilité des tympans de son toutou. Ainsi, il faut garder à l’esprit de ne jamais laver les oreilles de ce dernier avec un coton-tige.

Normalement et suivant la loi de la nature, les conduits auditifs des carnivores se nettoient automatiquement. Il n’y a pas de réel besoin de les entretenir tout le temps. S’ils sont très sales, il vaut mieux recourir à l’usage d’un produit d’hygiène destiné à cet effet. Dans certains cas, le vétérinaire va prescrire un médicament acaricide. Souvent, il prend la forme d’une pommade à appliquer au niveau de l’oreille du toutou.       

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments