Dernière mise à jour: 22.10.20

 

Quand vient la période estivale, tout le monde n’est pas à l’abri d’un éventuel coup de chaleur. Ce phénomène est d’autant plus dangereux pour nos animaux de compagnie, que pour nous les propriétaires, et particulièrement les chiens et les chats. Pour ces derniers, il existe des mesures à prendre pour éviter ces désagréments à tout prix et qui peuvent leur être mortels.

 

Les chats et les coups de chaleur

Selon de nombreuses études, le chat tire ses origines des endroits désertiques dans le nord d’Afrique. Ne possédant de glandes sudoripares qu’au niveau de ses coussinets et autour de leur nez, l’organisme de ces félins ne présente pas d’un système de régulation de température. Ils ne suent pas, ou presque, ce qui les rend moins tolérants aux coups de chaleur, que nous les hommes.

Ils sont alors plus susceptibles de contracter ce phénomène, surtout pendant la période chaude de l’année, car ils ne sont pas en mesure de se refroidir comme ils se doivent pour s’adapter au niveau de la température. On définit cette situation comme un état d’hyperthermie, ce qui signifie que la température corporelle est largement au-dessus de celle du corps. Cela se présente comme une incapacité à normaliser ce processus et qui peut être fatale en cas de retard d’intervention.

Pour les chats, la température charnelle se trouve entre 38 °C et 39.5 °C. Au-delà de ces chiffres, il pourrait se retrouver en difficulté et il existe des signaux d’alerte pour reconnaître ce genre de situation.

 

 

Les causes d’apparition du phénomène

On a évoqué dans le précédent paragraphe qu’une température élevée serait le principal motif de l’apparition de ce phénomène. Il est donc plus fréquent pour votre matou de l’attraper pendant la saison la plus chaude de l’année, c’est-à-dire, en été. L’exposition excessive au soleil ne fera que favoriser le processus.

Cela n’empêche pas également le fait que certains endroits sont sujets de provocation de ce problème. On décèle surtout les espaces clos où le renouvellement d’air est quasi-inexistant. En effet, la présence de flux d’air contribue avantageusement dans la ventilation de la pièce en question. Il peut aussi s’agir d’une voiture où votre félin se trouverait enfermé dedans et aucun mécanisme d’aération n’est mis à sa disposition même si vous laissez les fenêtres ouvertes.

Le manque d’eau serait également une source à l’apparition de ce phénomène mortel. On sait tous que le chat est un animal sélectif, mais hygiénique. Il ne boit que très peu d’eau. Cependant, pour se désaltérer, il a besoin d’une eau propre et fraîche. Ainsi, si vous laissez de l’eau inchangée dans sa gamelle pendant plusieurs jours, c’est sûr que votre félin ne risque pas d’étancher sa soif avec ce type de breuvage. 

 

Les symptômes à vérifier

Dans un premier temps, vous avez surtout un degré de température corporelle au-dessus de la moyenne, à plus de 41 °C ou 42 °C. Vous pouvez le vérifier avec un thermomètre. C’est le premier élément qui vous informera que votre animal contracte un coup de chaleur.

Il est possible que vous remarquiez aussi des difficultés respiratoires. Le processus de respiration figure également parmi les comportements utilisés par le félin pour réguler sa température. En évacuant l’air chaud, il inhale de l’air froid, ce qui conduit à la stabilisation de son niveau de chaleur et à se rafraîchir. En cas d’insuffisance, vous constaterez immédiatement que votre matou commence à haleter et à tirer la langue. La fréquence de la respiration devient rapide et superficielle, et vous pouvez même remarquer des bruits indiquant cette complication.

Dans un second temps, vous avez également des signes de déshydratation. Cela se manifeste par des gencives collantes et une salive à la fois épaisse et excessive. En ouvrant sa bouche, vous pouvez faire face à un changement de couleur de la langue. Celle-ci vire à une teinte plus foncée que d’habitude.

Dans d’autres cas plus graves, votre chat aura du mal à se lever. Il traine des pattes pendant ses déplacements. Le rythme cardiaque s’élève et le processus entraîne des vomissements ou encore des diarrhées. Des convulsions et d’hémorragies peuvent aussi apparaître.

 

Les mesures à prendre

Si vous constatez que votre matou est sous l’emprise d’un coup de chaleur, ne paniquez pas, sauf si les symptômes atteignent un degré assez élevé. Il existe des gestes simples à adopter pour soulager les maux de votre animal de compagnie avant de l’emmener voir un vétérinaire.

Avant tout, ne prenez pas une décision radicale pour faire baisser la température comme le plonger dans une bassine d’eau par exemple. Cela aggraverait la situation. En effet, vous passerez de l’hyperthermie à l’hypothermie. Le changement brusque de la température pourrait lui être fatal.

Dans un second temps, emmenez votre matou dans un endroit aéré et frais, à l’ombre des  rayons de soleil. Mouillez légèrement un chiffon avec de l’eau froide ou tiède que vous tamponnerez délicatement sur sa tête, ses coussinets et son abdomen. Vous pouvez également vous équiper d’un ventilateur, mais faites attention à ce que la puissance de l’appareil soit au minimum.

Humidifiez régulièrement son visage avec un vaporisateur par exemple et assurez-vous de toujours vérifier sa température. Celle-ci doit redescendre à la normale, aux alentours de 39 °C. Ne forcez pas votre félin à boire, mais posez devant lui sa gamelle d’eau fraîche. Il se désaltèrera au moment de son choix.

Une fois ces démarches entreprises et que votre chat se sente mieux, faites en sorte de prendre un rendez-vous chez le vétérinaire pour prévenir les effets secondaires.

 

 

Comment empêcher le coup de chaleur

Éviter les coups de chaleur chez le félin ne nécessite pas la prise de mesures drastiques. Il existe seulement des gestes pratiques à réaliser dans le quotidien. Assurez-vous par exemple d’offrir à votre animal de compagnie, un endroit à l’abri des rayons de soleil, à la fois aéré et ventilé pour parer les montées de la température ambiante. Il en est de même pour les voitures et les espaces clos.

Inciter votre matou à s’hydrater est également une bonne alternative, et pour cela, quoi de mieux qu’une fontaine à eau pour chat. Ces appareils s’assurent que votre félin ait toujours de l’eau fraîche à sa disposition. Sur le marché, ces équipements se déclinent en divers tailles et matériaux de fabrication. Il existe forcément un modèle conçu pour votre bête. Et si vous avez le temps, voici notre liste des meilleurs produits méticuleusement sélectionnés pour satisfaire les propriétaires et leurs boules de poils.

À l’extérieur, favorisez les endroits à l’ombre. Limitez également les exercices physiques intenses qui causeraient des soucis de transpiration. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments