Dernière mise à jour: 14.11.19

 

Pour gâter son chat, une couchette à lui tout seul lui ferait beaucoup de bien. Ainsi, il passera la moitié de son temps à l’intérieur et non ailleurs. Les risques de le perdre seront par la suite minimes. Cependant quel modèle choisir ? Où le placer ? Comment le conserver ? Les réponses, ci-dessous.

 

Le choix du modèle

La première erreur pour le choix de son couchage pour chat concerne la taille. La plupart des gens pensent qu’avec une grande couchette, les minous demeureront bien à l’aise. Certes, ça vaut pour les humains, mais le matou lui préfère un petit périmètre pour se coucher. D’ailleurs, du moment où il dort, il ne bouge presque pas, son corps reste plus ou moins immobile durant ce moment.

Donc avant d’opter pour un couchage de 50×50 cm, pensez plutôt à prendre un exemplaire plus réduit si vous n’avez qu’une seule boule de poils. Par ailleurs, si vous abritez une chatte accompagnée d’un ou plusieurs chatons, les grands modèles sont mieux adaptés. Il y aura en effet beaucoup plus d’agitation qu’avec un gros mâle. Les petits félins vont sûrement s’aventurer de long en large, jusqu’à dépasser le nid douillet. C’est pourquoi, il faut prévoir, quelques centimètres carrés supplémentaires.

À part la taille de la couchette, la forme importe grandement. Ne vous laissez pas immédiatement tenté par une niche pour chat pas chère. Prenez en considération les circonstances de votre rencontre avec votre bestiole. Si elle date de quelques jours à peine et que vous l’avez trouvé dehors ou dans un refuge, il y a de fortes chances pour qu’il soit encore stressé. Il fuira tout le monde et se mettra à l’écart des regards. Si tel est le cas, choisissez un exemplaire avec couvercle ou même en forme de maisonnette pour qu’il puisse s’abriter au fond. Il se détendra plus facilement puisqu’il ne sera pas exposé à la vue de tous.   

A contrario, un mâle dominant qui règne en maître chez vous demeure bien à l’aise en dormant à découvert. Votre choix sera par conséquent plus large puisque vous pouvez opter pour un petit sac de couchage à chat ou un simple coussin bien douillet ou même un modèle en forme de boule. De même, vous êtes libre d’acquérir une version en hamac collé au mur. Monsieur pourra alors faire son show sous vos yeux, vous évitant d’y jeter un coup d’œil à chaque fois.    

Pour une mère et ses chatons, il leur faudra un emplacement en forme de panier. Ainsi, les petits seront bien encadrés par les rebords, ce qui facilite leurs allaitements. Mais aussi, on peut facilement les déplacer ensemble sous le soleil s’il le faut. En effet, la corbeille est munie de prise en main conçue à cet effet. Par contre, ce serait une erreur de les placer dans un couchage à hauteur des genoux. Bref, vous savez maintenant quelle couchette choisir pour votre chat.             

 

 

Un mauvais emplacement

À propos de l’emplacement du couchage, tout le monde peut se tromper. Le chat s’habitue facilement à dormir sur une surface précise. Et s’il n’a encore élu domicile nulle part, il est de votre tâche de déterminer l’endroit idéal où il sera bien. Évitez les courants d’air, car le minet n’apprécie pas trop le vent et surtout quand on lui souffle les oreilles. Placez son lit au coin du mur, là au moins, il ne sera pas gêné.         

En matière de préférence, le chat aime la chaleur plus que le froid. Donc, faites en sorte que son coussin reste au chaud, c’est-à-dire loin des fenêtres et près d’un radiateur. En revanche, éloignez le couchage d’une cheminée traditionnelle. Il risque de ne pas apprécier la fumée et les cendres brûlantes qui peuvent en jaillir à tout moment. Par contre, pour du biéthanol ou un modèle électrique, ça va.          

Quand votre matou se sera habitué à toute la maisonnée, se coucher au beau milieu du salon ne le dérangera aucunement. Au contraire, il aime être le centre d’attention. En revanche, si le panier gêne vos allées et venues, n’hésitez pas à le transférer ailleurs.     

De même que ses autres cousins les félins comme le lion, le chat déteste l’eau, c’est dans sa nature. Donc, ne songez même pas à lui aménager une place dans la salle de bain, la cuisine ou la buanderie avec sa litière. Beaucoup font cette erreur, car ils ne veulent pas salir leur intérieur. D’ailleurs, l’humidité qui y règne nuira tôt ou tard à sa santé et à celle de sa literie.    

 

 

Le nourrir sur le couchage

L’une des grossières erreurs commises par le maître, c’est de verser les croquettes pour chat directement sur le couchage. Apparemment, les biscuits semblent secs, mais une fois mélangés avec la salive ils deviennent collants. Ainsi, vous aurez la lourde tâche de laver le tout régulièrement si vous ne voulez pas attirer les parasites. Et à force de nettoyer le panier, vous ne le retrouverez plus dans son état initial surtout s’il s’agit d’une couchette de couleur claire. Donc évitez à tout prix ce genre de flemmardise.

Pour cela, déposez en tout temps le bol de nourriture à quelques mètres du lit. Là au moins, les risques de salissure seront moindres. Et aussi, usez de récipients à fond plat pour l’emplacement eau et croquettes. Ces derniers ne  risquent pas de se retourner même si le minet y plonge la patte.

Heureusement qu’il existe en ce moment des gamelles pour chats adaptées. En général leurs formes sont évasées et elles adhèrent parfaitement sur le parquet. Certains exemplaires se fixent sur une armature large qui les soutient afin de les stabiliser. Tandis que d’autres ressemblent à des têtes de souris ou de poissons. En ce sens, prenez-en qui éveillent l’intérêt de votre ami.

Concernant le prix, cela ne devrait pas vous poser de problème. Avec deux euros en poche, vous aurez un simple bol en plastique qui fera l’affaire. Avec dix euros, les versions en inox seront à votre portée. Tandis que pour une cinquantaine d’euros votre matou sera servi comme un petit roi.