Dernière mise à jour: 27.01.21

 

L’obésité atteint aujourd’hui de nombreux chiens dans le monde. Les maîtres se plaignent de l’état de leur compagnon, sans comprendre qu’ils en sont à l’origine. Afin d’éviter que le vôtre ne prenne plusieurs kilos en trop, suivez ces quelques conseils.

 

Régulariser l’alimentation 

Un excès de calories engendre toujours une réserve de graisse, chez les hommes comme pour les animaux. Afin d’éviter que cela arrive à votre chien, apprenez à contrôler ses portions à chaque fois qu’il mange. En général, des notes se trouvent sur le carton, permettant ainsi aux maîtres de déterminer la quantité de croquettes à mettre dans la gamelle pour chaque type de chien. En les respectant, vous aurez déjà fait le premier pas.

Ajouté à cela, évitez de lui offrir des collations en dehors des heures de repas. Les apports des biscuits et autres produits engendrent en effet une accumulation de la graisse. Vous risquez donc de lui donner plus qu’il n’en a besoin pour la journée.

Dans le cas où votre compagnon à quatre pattes ne peut pas bouger (suite à une blessure ou une opération), assurez-vous de lui apporter la ration suffisante pour guérir, sans lui en donner trop. Si vous ne respectez pas les doses, il gagnera évidemment en masse.

Apprenez à nourrir votre chien en fonction de ses besoins et non de vos envies. Une sous-alimentation le rendrait malade et une surconsommation entraînerait une prise de poids.

 

 

Modifier son régime petit à petit 

Il n’est pas facile pour un chien de changer d’alimentation. Son estomac s’est habitué à la ration que vous lui donnez depuis toujours. Il risque donc de tomber malade ou de se comporter différemment, si vous modifiez ses repas brusquement.

Le meilleur moyen serait alors d’apporter peu à peu des améliorations. À titre d’exemple, si vous lui mettez 250 g de croquette par repas et que le vétérinaire vous conseille d’aller à 150 g, commencez par diminuer de 10 à 15 g pendant une semaine. Réduisez l’alimentation de 30 g pour la deuxième semaine, puis de 50 pour la troisième. Au bout de deux mois, il mangera la ration qu’on lui a prescrite sans avoir de problèmes d’estomac. Bien sûr, il faut suivre les conseils du vétérinaire pour éviter de lui donner des médicaments qui l’aident à maigrir. Son corps s’adaptera alors graduellement et commencera à perdre du poids pour atteindre une taille idéale.

Dans certains cas, l’animal ne mange que des mets préfabriqués chaque jour. Certes, cela lui apporte tout ce dont son anatomie a besoin, toutefois, les produits chimiques qu’ils contiennent ne sont pas bons pour sa santé, s’il en ingurgite trop. Afin de changer cela et de lui faire apprécier une alimentation plus naturelle, procédez par étape. 

Certains maîtres veulent donner à leur compagnon la nourriture qu’ils mangent. Cela ne se fera pas aisément, s’il est habitué à des croquettes. Commencez alors par mélanger les deux en ajoutant un peu de soupe dans sa gamelle par exemple. Il apprendra ainsi à connaître le goût. Au bout de quelques jours, donnez-lui uniquement des aliments naturels durant un repas.

 

Le sport, c’est la santé 

Certaines personnes pensent que si le chien ne mange pas beaucoup, il ne grossira pas même s’il ne fait pas de sport. Dans certains cas, cela peut marcher, mais en général le toutou finit par s’engraisser. En effet, s’il ne dépense pas suffisamment d’énergie par jour, il prendra assurément du poids.

Un canidé doit au minimum faire une balade de 30 minutes par jour, en plus de ses jeux quotidiens dans votre jardin. C’est une pratique qui lui évite non seulement de devenir un surexcité, mais aussi de se dégourdir les jambes et de brûler des calories.

Si le vôtre est déjà obèse, il doit suivre un programme spécifique. En une journée, emmenez-le courir ou marcher deux fois, avec une durée de 20 minutes chacun. Dans l’ensemble, il fera entre 5 et 6 heures d’exercices pendant la semaine. L’énergie contenue dans la graisse ira alors fortifier ses muscles.

Évidemment, certains cas nécessitent un traitement spécial selon la race du chien, mais aussi votre disponibilité. Si vous avez des moments libres, n’hésitez pas à jouer avec lui, avec une balle ou encore un frisbee. Cela le rendra plus sociable, mais également de courir en aller et retour. Et si les conditions météorologiques le permettent, emmenez-le dans un endroit où il pourra se baigner.

Dans la mesure du possible, consultez toujours l’avis d’un spécialiste pour établir un plan d’entraînement adéquat. Des exercices non adaptés pourraient causer des effets néfastes à sa santé, ainsi qu’à son comportement.

 

 

Se procurer une nourriture adaptée et saine

En prenant soin de mélanger les produits en sachet et les aliments naturels, vous garantirez la bonne santé de votre meilleur ami. En ce qui concerne la nourriture préfabriquée, choisissez-la correctement. Les apports importent grandement dans la sélection. Dans la majorité des cas, il y a les vitamines, le calcium ou encore le phosphore.

La qualité se présente aussi sous deux catégories : les standards et les médiums. Les premiers sont vendus à prix abordables, certes, mais les ingrédients ne suivent pas forcément la norme. Pour ce qui est des seconds, ils se composent d’éléments d’excellente gamme et offrent les protéines nécessaires pour le toutou.

Actuellement, certaines marques proposent des produits de qualité, qui répondent aux besoins spécifiques à chaque cas. Vous trouverez auprès d’elles alors la croquette chien qui conviendra à la morphologie de l’animal, mais aussi à ses activités quotidiennes.

N’oubliez pas non plus de vous procurer un article adapté à sa race. En effet, chaque espèce a une demande alimentaire différente. Vérifiez donc que le paquet acheté est fait pour le yorkshire, le rottweiler ou encore le pitbull. Il va de soi que les petits chiens ne nécessitent pas une nutrition ultra protéinée, ce qui est le cas pour ceux destinés à la chasse et à garder une maison.

Le surpoids s’évite donc en contrôlant l’alimentation, en lui offrant des produits de qualité adéquats, mais aussi en lui créant des séries d’exercices répondant à ses besoins et à sa morphologie.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments