Dernière mise à jour: 07.12.19

 

Le chat reste l’animal domestique le plus présent dans les foyers modernes et donc l’un des plus appréciés. On le considère comme un vrai membre de la famille. De ce fait, tout ce qui lui arrive tant en bien qu’en mal nous préoccupe. Notamment, lorsque son comportement diffère de celui de tous les jours comme le fait d’arrêter de manger.

 

Pourquoi un chat arrête-t-il de se nourrir ?

Il est évident que quelque chose ne va pas à l’instant où notre matou commence à refuser son repas. Effectivement, plusieurs raisons peuvent causer ce genre de désagrément.

–          Alimentation inappropriée

Des bactéries ou des toxines peuvent contaminer les aliments. Ceux-ci deviennent dangereux pour la santé, notamment, si l’on commence à les ingérer. Ce qui peut arriver à notre félin lorsqu’il décide de grignoter de la nourriture périmée quelque part. Par conséquent, cette forme d’empoisonnement peut entraîner des maux de ventre, de la diarrhée et des vomissements engendrant la perte de l’appétit.

Par la suite, il y a des moments où l’on donne à l’animal les restes du déjeuner ou du dîner. Il faut savoir que les repas qu’on consomme sont trop gras pour lui. Il nous arrive également d’acheter des produits bon marché pour lui en offrir après. À la vue de denrées alimentaires de mauvaise qualité, l’appétit de votre compagnon se coupe. Sachant qu’un chat possède une sensibilité importante sur tout ce qui l’entoure.

Ensuite, on peut dire que les bonnes habitudes ne dérangent pas un félin. Son souci commence lorsque son maître prend la décision de changer sa nourriture habituelle. Cette brusque transformation l’amène à ne plus avoir envie de s’alimenter.

Aussi, d’autres raisons qui le poussent à ne plus désirer ses croquettes sont tout d’abord, la modification de ses accoutumances. Le fait juste de placer sa gamelle à un autre endroit ou de la mettre près de sa litière peut ne pas lui plaire. Puis, en parlant toujours d’habitude, il a horreur du déménagement, cela engendre chez lui un état de stress. Il lui faut donc du temps pour s’y adapter. De même pour un aliment laissé plusieurs minutes à l’air libre et qui refroidit après, tout cela va l’entraîner à hésiter d’en prendre. D’autre part, les gamelles qu’on n’a pas nettoyées depuis un certain moment peuvent dégoûter un chat.

 

 

–          Signe d’une pathologie

Si votre boule de poils n’a plus faim, il se peut qu’il ait mal quelque part. Commencez par voir s’il n’a pas un problème dentaire. Comme les humains, ses dents peuvent lui causer de vraies douleurs. Cela peut provenir des tartres ou d’une maladie parodontale.

Aussi, un des rares cas, mais qui reste gênant et dangereux pour cet animal, est l’existence proprement dite des boules de poils dans son estomac. Il peut les avoir avalés durant son ingestion. En outre, lorsqu’une fièvre l’attrape, il se sent faible et a envie de ne rien faire.

Également, sa perte d’appétit peut provenir d’une arthrose qui lui provoque des douleurs au niveau de ses articulations. Par conséquent, il aura du mal à effectuer certains mouvements comme le fait de courber la tête pour atteindre sa gamelle. Enfin, des maladies comme le diabète, l’insuffisance rénale ou cardiaque, la difficulté à respirer telle que le coryza, créent un véritable trouble physique pour ce félin.

–          Influence de l’environnement extérieur

On ne va pas dire qu’un chat a des sentiments comme les humains, mais plutôt qu’il a une forte sensibilité. Tous les événements qui se passent à l’extérieur les touchent autant que nous. Cela peut avoir des conséquences sur son appétit.

Quelques circonstances inhabituelles peuvent l’amener à ne plus vouloir manger. Il s’agit par exemple, d’un déménagement à cause duquel, il devient stressé, car il ne retrouve plus son refuge d’avant.

Aussi, la perte d’un compagnon va le rendre triste. Par ailleurs, il peut exister des cas où une concurrence se soit créée entre lui et d’autres animaux vivants sous le même toit que lui. En ce sens, il n’est donc pas conseillé de servir tous vos animaux dans la même pièce surtout s’il y a un nouveau venu. Cette situation pourrait en effet l’énerver davantage.

En outre, le climat peut aussi influencer l’appétit de ces bêtes. S’il fait trop chaud, cela les rassasie rapidement. Enfin, il se peut que votre chat ait déjà mangé chez le voisin, il a alors fini de remplir son estomac. 

 

Comment remédier à tous ces cas ?

On dit qu’il existe toujours une solution à chaque problème. En effet, il y a différentes astuces à appliquer pour que notre boule de poils retrouve son appétit.

–          L’inciter à manger

En premier lieu, si les douleurs de ses dents lui posent problème, donnez-lui des aliments mous et humides pour faciliter la mastication. En deuxième lieu, pour une nourriture qui a pris froid, réchauffez-la un peu, vous allez voir qu’il la préfère ainsi. En troisième lieu, essayez de réduire la quantité de ses croquettes par exemple, pour les maintenir toujours fraîches et donner à l’animal l’envie d’en prendre. Heureusement qu’il existe un nouveau distributeur de croquettes pour chat permettant de déterminer vous-même les portions adaptées aux besoins de votre chat.

 

 

Ensuite, pour l’attirer vers son plat, mélangez celui-ci avec de la levure de bière ou de l’huile de saumon, ou de l’huile de colza. Non seulement ces éléments apportent des nutriments nécessaires à la santé des félins, mais ils ont également bon goût.

Par la suite, il vaut mieux changer progressivement les plats de notre compagnon pour lui permettre de s’y adapter petit à petit et retrouver le plaisir d’en goûter. Aussi, vous pouvez préparer soigneusement un bouillon de viande ou de légumes et lui en donner.

Ajouter à cela, n’oubliez pas de nettoyer sa gamelle à chaque repas, car manger proprement va davantage l’enthousiasmer. À la fin, n’hésitez pas à le motiver en lui donnant directement sa pâtée et en l’assistant jusqu’à ce qu’il finisse.

–          Améliorer son environnement

Avoir trop d’animaux à la maison va créer une certaine compétitivité entre ces derniers. La meilleure façon de s’y prendre est de les séparer lorsqu’ils mangent. Ainsi, chacun pourra profiter tranquillement de son plat de son côté.

Ensuite, veuillez toujours rassurer vos amis à quatre pattes dès qu’une nouvelle situation se présente pour qu’ils se sentent moins anxieux.

–          Consulter un vétérinaire

La dernière étape consiste à conduire votre félin chez le vétérinaire si aucune des techniques proposées ci-dessus n’a réussi. Soyez toujours attentifs au comportement de votre minou.

En effet, dès que des symptômes plus graves apparaissent comme une diarrhée, des vomissements ou un gonflement de l’abdomen, agissez tout de suite en l’emmenant rapidement voir un spécialiste. De plus, s’il ne mange pas dans les 48 heures, amenez-le chez celui-ci au plus vite.