Dernière mise à jour: 27.01.21

 

Beaucoup de gens trouvent plus confortable d’avoir des poissons plutôt que des chats ou des chiens, et ils ont raison. Ce genre d’animaux demandent très peu d’entretien et d’attention tout en contribuant à la déco de la pièce. Si vous avez alors décidé de vous lancer, voici quelques conseils qui vous seront utiles dans le montage de votre réservoir.

 

Savoir dans quoi on met les pieds

Avant même de commander votre aquarium, il est bon de préciser que tous les modèles ne réussissent pas à tous les poissons et à toutes les plantes. En fonction de l’espèce, de sa taille, de son mode de vie, vous êtes amené à sélectionner minutieusement les composants du mini bassin.

Il est évident que la taille de votre réservoir va dépendre de celles de vos animaux, et surtout de leur effectif. Un petit poisson adulte qui mesure environ 5 cm aura besoin de 5 l d’eau. Donc, effectuez vos calculs à partir de cette base. S’il fait une longueur de 10 cm ou plus, alors ne descendez pas en dessous d’une cinquantaine de litres par individu.

 

Réunir le nécessaire

Outre le réservoir, la faune et la flore, un aquarium digne de ce nom se compose aussi d’équipements électriques destinés à maintenir par exemple la température viable à l’intérieur (donc un chauffage), la pompe censée distribuer l’oxygène accompagnée de son tuyau, le clapet antiretour, le diffuseur, et bien sûr l’indispensable filtre dédié à l’entretien et au changement de l’eau.

Au moment d’acheter l’éclairage, prêtez bien attention à la puissance. Et petite astuce en faisant vos courses, évitez les articles vendus en kit pas cher. Vous gagnez plus à vous procurer un filtre externe plutôt qu’un exemplaire fixé sur la paroi en verre. Il vous faut aussi une épuisette pour sortir les poissons de là en cas d’incident, ou d’entretien. N’oubliez pas la nourriture pour les nouveaux arrivants. 

Les règles à respecter

Le pH de l’eau compte énormément et varie selon la famille de poissons que vous avez sous la main. Les characidés, les Cyprinodontidés et les Cichlidés américains vivent uniquement dans une eau douce au pH inférieur à 7. Une eau moyenne (c’est-à-dire entre 5.6 et 8.96) convient mieux aux Cyprinidés et aux Labyrinthidés. Le reste (poissons chats, Cichlidés Africains et Poéciliidés) préfère les eaux dures au pH supérieur à 7.

On ne vide pas le sac dans lequel les poissons ont été conservés directement dans l’eau du réservoir. La différence de température, surtout s’il s’agit de raies, peut entrainer une mort subite chez ces animaux. Donc, laissez le plastique tremper dedans près d’une demi-heure avant de l’ouvrir et d’y verser un peu d’eau d’aquarium puis de refermer. Vous réitérez l’opération 2 fois en une heure et pourrez relâcher la bête.

Si vos poissons ne mangent pas, ne vous en étonnez pas, il leur faut un peu de temps pour s’adapter à leur nouvel environnement.

 

Où mettre mon aquarium ?

Le choix de la pièce dans laquelle aménager le réservoir ne pose pas vraiment de souci : chambre à coucher (si vous supportez le vacarme de la pompe), couloir ou salon, toutes conviennent à ce dernier à condition d’être assez spacieuses pour l’accueillir. Veillez juste à l’éloigner le plus possible des ouvertures (portes vitrées et fenêtres) afin que la lumière du soleil n’y parvienne pas. Autrement, cela favoriserait la croissance et l’envahissement de l’aquarium par des algues. Si la lumière artificielle dérange vos poissons, vous pouvez toujours couvrir le bocal de temps en temps.

Ne le surélevez pas en y glissant des pieds sur les 4 côtés. La partie du milieu pourrait céder sous le poids de l’eau ou se déformer. Au contraire, posez l’accessoire bien à plat sur un meuble et insérez entre les deux une feuille de polystyrène de 1 cm. Cela atténue les vibrations.

 

Décorer l’aquarium

Contrairement aux idées reçues, l’eau ne vient qu’à la fin lorsqu’on remplit un aquarium et les poissons bien loin derrière. Au début, vous parsemez la base de pierres, de sable, de substrats. Tassez et mouillez un peu si besoin. Constituez des couches de 5 à 10 cm ou plus selon vos préférences. Vous pouvez aussi en mettre de plus épaisses sur certaines parties de manière à former une colline et moins sur d’autres pour faire un creux.

Une fois que vous avez votre sol, plantez-y votre végétation naturelle ou artificielle. Ne surchargez pas l’aquarium. Les résidents doivent avoir un espace pour nager librement, pour se cacher ou se reposer et jouer. Veillez à donc à remplir ces conditions. Assurez-vous que tout est propre et limpide avant de l’insérer à l’intérieur, y compris le sable.

Éviter certaines erreurs

Déjà à l’achat, pensez toujours à laisser une marge de 50 l en sélectionnant la taille de votre aquarium. N’oubliez pas la couche de substrat et les plantes qui viendront joncher le sol.

Au moment de remplir le réservoir, une fois que tout est en place, allez-y doucement. Prenez une bouteille plastique que vous trouerez sur toute la surface (comme un mini arrosoir) afin d’arroser l’intérieur du bac avec une pluie fine. Cela vous épargnera non seulement de faire des trous disgracieux dans le sol, mais fera que tout reste bien en place jusqu’à ce que le niveau requis soit atteint. Ensuite vous saupoudrez un peu de nourriture à la surface et voilà.

Attention, on ne jette pas immédiatement ses poissons dedans quand l’aquarium est rempli d’eau. Il faut attendre que le sol nutritif et les plantes produisent les substances nécessaires à la survie des futurs habitants comme les nitrates. Ce processus prend environ un mois, mais même là avant d’y introduire vos espèces, vous feriez bien de mesurer le pH de l’eau pour voir si la voie est libre.

Quand vous relâchez vos poissons dans le réservoir aussi, faites-le progressivement (par groupe de 3 tous les 10 jours) afin d’éviter une forte accumulation de nitrites, dangereuse pour leur santé.

 

Entretenir son aquarium sur le long terme

On ne recourt pas à n’importe quel produit d’entretien pour nettoyer son aquarium. Il existe pour cela des bactériens et les activateurs qui vont avec. Dans la foulée, il vous faudra aussi des conditionneurs d’eau adaptés et des tests pH et nitrates. Si vous choisissez d’acheter votre aquarium au lieu d’en faire, vous avez ici une liste des meilleures offres.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments