Dernière mise à jour: 14.08.20

 

Comme les hommes, nos animaux de compagnie peuvent souffrir d’obésité. À force de grossir, ils vont perdre petit à petit leur dynamisme. À la longue, ils s’exposent à certaines maladies, ce qui réduit leur espérance de vie. Ainsi, pour les préserver de tout ça, des solutions dont nous vous parlons ici existent.

 

Définir le fond du problème

La première étape à suivre est de définir la cause qui conduit à cette instabilité. Effectivement, la prise de poids de votre ami peut s’expliquer de plusieurs manières. Cela ne se limite pas seulement à un déséquilibre alimentaire. La problématique peut venir de nombreux facteurs externes.

 

  1. Des nourritures trop riches

Certains maîtres n’hésitent pas à combler le désir de leurs animaux en leur donnant des petites choses à grignoter à toute heure de la journée. Certes, on les aime énormément et on souhaite leur offrir le meilleur. Cependant, il faut penser à leur santé. Les chats sédentaires qui vivent en appartement ne dépensent que peu d’énergie. À cet effet, il s’avère important de réguler leur mode d’alimentation.

 

  1. Des troubles du comportement

Les agents externes qui conduisent souvent à ce type de maux restent variables. Mais dans la plupart des cas, cela part d’un bouleversement du mode de vie de l’animal. La perte d’un être cher au sein de la cellule familiale lui cause du tort. Tout comme les hommes, il éprouve des sentiments. Le changement de son environnement constitue aussi un levier probable pour ce déséquilibre.

 

  1. Les maladies, les traitements et la stérilisation

Ces agents peuvent causer le surpoids de votre matou. Aussi, il faut y prêter attention et adopter les meilleures démarches pour l’empêcher de tomber dans l’obésité. En gros, tout ce qui est susceptible de modifier le métabolisme et le psychique de votre boule de poils peut entraîner sa prise de poids.

 

 

Les solutions à mettre en œuvre

Après avoir décelé le fond du sujet, il est temps de prendre les dispositions qui aideront le chat à maigrir. Plusieurs démarches doivent être adoptées, à commencer par la pratique d’activités.

 

  1. Le sport, c’est la santé

Cela semble anodin, mais, en réalité, beaucoup de maîtres sont confrontés à ce type de problématique. Comme les félins domestiqués n’ont pas à effectuer d’effort pour se procurer à manger et que tout leur est servi sur un plateau, les surplus de protéines s’accumulent dans leurs corps. À cet égard, il devient important de les aider à dépenser le maximum d’énergie. Pour y arriver, les jouets constituent un moyen efficace. 

En outre, n’hésitez pas à offrir au vôtre un arbre à chat où il pourra se défouler. Lui trouver un ami se dévoile aussi comme une option favorable. Ils s’amuseront ainsi et sauteront partout ensemble. Pour les plus évolués et les plus insolites, il y a le tapis de marche. Certains professionnels obligent les animaux en surpoids à pratiquer ce sport.

 

  1. Les médicaments antistress

Les traitements de ce genre existent bel et bien. Ces substances sont facilement accessibles. Il n’y a pas besoin d’ordonnance pour les récupérer. En premier, nous vous conseillons Feliway. Ce produit représente exactement la phéromone naturelle engendrée par ces félins. Ces bêtes en mettent partout où ils se sentent en sécurité. On dit qu’ils marquent leur territoire. 

À cet effet, pour limiter les conséquences d’un déménagement, par exemple, ajoutez quelques gouttes de ce remède dans toute la maison, votre compagnon s’y sentira à l’aise. Car oui, un chat anxieux a tendance à se goinfrer tout comme les humains sont en proie à la boulimie. En outre, il y a aussi le Zylkène. Il s’agit de complément alimentaire antistress.

 

 

Apprendre à bien alimenter son chat

Dans la mesure où la santé de notre matou en dépend, il semble logique de ne pas laisser au hasard sa nutrition. L’aider à bien manger repose sur les principes suivants.

 

  1. Le nourrir régulièrement avec la bonne quantité

Les habitudes de certains maîtres suscitent la prise de poids de leur bête. Lui donner une boîte de pâté en rentrant du travail le soir ne s’avère pas être la meilleure option. Il faut lui servir à manger à des intervalles de temps stricts et à répétition. Dès son plus jeune âge, familiarisez-le à se restaurer petit à petit et surtout pendant la nuit. Le mieux est de le rendre le plus autonome possible. Ainsi, il ne voit pas en vous que sa source d’alimentation. 

Pour vous encourager dans cette démarche, pourquoi ne pas adopter les distributeurs automatiques de croquettes. Avec ce système, votre animal de compagnie garde son instinct naturel et n’éprouve pas le besoin de miauler pour trouver à manger.

 

  1. Privilégier les rations équilibrées

Les vétérinaires nous conseillent d’adapter la quantité de nourriture de nos félins en fonction de leur masse corporelle. Un chaton ne devrait pas ingurgiter la même dose de croquettes qu’un chat adulte. Aussi, faites le compte en prévoyant 40 à 50 g d’aliments pour chaque kilo. Une bête qui pèse 2,5 kg doit disposer de 150 g de repas. 

Pour la composition de ce dernier, il vous faut préparer une mixture qui contient 20 % de viandes. Vous avez alors le choix entre du bœuf, du tartare, de la volaille ou du poisson. Des céréales cuites constituent les autres 20 %. Des légumes verts cuits conviennent pour la tierce. Pour le reste, ajoutez quelques gouttes d’huiles et de vitamines. Quant aux fréquences de l’alimentation, le mieux semble de les répartir 4 à 5 fois dans la journée.

 

  1. Ne pas oublier l’eau

Certes, on voit rarement un chat sauter dans la piscine ou s’amuser dans une flaque d’eau. Toutefois, son maître doit penser à lui faire boire de temps à autre. Son bol d’eau doit être entretenu et rempli tous les matins. Aussi, avant de sortir de la maison, assurez-vous d’avoir effectué cette tâche.

 

  1. Pas de reste du dîner ni de sucrerie

C’est le geste le plus proscrit à ne jamais entreprendre lorsqu’on possède des animaux de compagnie. Nos chats, tout comme nos chiens, ne doivent pas manger le reste de nos repas. Certes, cela facilite la responsabilité du maître. Toutefois, cette habitude nuit indéniablement à la santé du minou. Et arrêtez de les gâter avec les friandises à tout bout de champ. Pour leur offrir le mieux en matière de croquettes pour chat, voici notre liste des meilleurs produits.     

 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments