Dernière mise à jour: 18.01.21

 

Les propriétaires de chiens ont tous rencontré ce désagrément au moins une fois pendant leurs promenades avec leurs compagnons canins. Des phénomènes expliquent ces agissements de la part de votre animal. Par ailleurs, il existe des solutions pour vous aider en ce sens. À travers cet article, nous vous délivrons ces informations.

 

Les principes de la promenade

Pour commencer, la promenade doit être un moment privilégié que vous partagerez avec votre compagnon canin. Elle permet à votre chien de découvrir de nouveaux endroits, de sentir des odeurs inconnues et d’explorer le monde qui l’entoure. C’est également un des meilleurs moyens pour tisser des liens avec votre animal.

Alors avant de vous mettre en route, il reste important que vous jetiez un œil à l’équipement qui vous accompagnera durant cette activité. Dès le début, nous vous déconseillons fortement les colliers étrangleurs, qu’ils soient faits en corde ou en chaîne. Ils se destinent généralement aux dresseurs qui souhaitent inculquer l’obéissance de manière intensive. 

Ce n’est probablement pas le type de relation que vous voulez entretenir avec votre compagnon. Pour les petits détours dans le parc ou dans la ville, il ne s’agit pas de la meilleure méthode à appliquer. En les utilisant, vous instaurerez un sentiment de peur chez votre animal, il comprendra qu’il aura mal dès qu’il marchera devant vous. Un excellent harnais chien devra offrir un certain confort à ce dernier.

Pendant la balade, positionnez votre toutou sur votre côté gauche. Cette technique est tirée du dressage militaire. D’une main, vous tenez votre compagnon et de l’autre une arme. Cela facilite également les rencontres avec des connaissances dans la rue. Vous pourrez leur serrer la poigne tout en gardant votre bête à distance.

Variez les lieux de promenade. Changez de circuit régulièrement afin que votre toutou ne pense pas que c’est lui qui vous dirige pendant les sorties. En l’habituant à cela, vous ne retrouverez pas de soucis à lui faire prendre une autre route.

Adoptez une allure légère pendant votre balade. Vous devez garder en tête qu’il s’agit d’une promenade et non d’une course. En effet, lorsque vous augmenterez votre vitesse, cela entraînera un sentiment de stress et d’excitation chez votre animal. Par conséquent, il aura beaucoup de mal à retenir ses pulsions et commencera à tirer sur sa laisse.

 

 

Votre chien tire sa laisse ? Découvrez pourquoi

Il s’agit d’un caractère commun chez les canins. En effet, les maîtres ont tous été confrontés à ce genre de situation au moins une fois pendant leurs sorties. L’une des raisons principales qui poussent votre toutou à agir de la sorte est l’excitation. Votre compagnon à quatre pattes découvre les plaisirs de l’exploration de nouveaux territoires et ne peut contenir ses pulsions. Vous remarquerez qu’il aura tendance à mettre sa truffe n’importe où durant le trajet pour sentir des odeurs qui ne sont pas présentes à la maison.

Ce phénomène peut également provenir de l’anxiété et de la peur. Votre toutou saisira toutes les stimulations sensorielles qui se produiront dans son environnement. On peut citer comme déclencheurs les feuilles tombant d’un arbre, le bruit de l’échappement d’une voiture, les cris d’un enfant. Bref, de nombreuses conditions sont réunies pour créer un bouleversement chez votre chien.

Il se peut aussi que votre animal de compagnie tire sur sa laisse parce que vous ne l’en empêchez pas. Il ne vous respecte pas en tant que maître et vous avez un problème à instaurer votre autorité et à vous faire obéir.

 

Comment y remédier ?

Il existe différentes techniques que vous pouvez adopter. La première consiste à appliquer la méthode de « l’arbre ». Le principe reste simple. Quand votre animal commencera à tirer, arrêtez-vous net. Dans de nombreux cas, les chiens parviennent à emmener leurs maîtres partout où ils veulent et lorsque vous vous laissez entraîner, cela les encourage. Ainsi, au moment où il s’exécutera à tirer sur le harnais, campez sur votre position en lui rappelant le mot « stop ». Dès que votre toutou comprendra sa bêtise et se retournera vers vous, récompensez-le d’une friandise.

Vous pouvez également procéder à la technique de changement de direction. Cet exercice nécessite cependant un espace plus ou moins étendu. Les démarches à entreprendre demeurent aussi faciles à réaliser. 

Pendant la promenade, et au moment où votre chien s’apprête à vous amener à le suivre, tournez votre corps dans n’importe quel sens, à droite, à gauche, ou même, faites un demi-tour. Cela doit s’accompagner d’une voix entraînante. De cette manière, il assimilera rapidement que c’est vous qui menez la balade et non lui. Essayez de varier le rythme pour que votre toutou se familiarise avec les circonstances que vous lui créerez. N’oubliez pas de toujours le récompenser après les efforts qu’il aura fournis.

Gardez en tête que la promenade est un moment privilégié pour votre chien et qu’il est préférable de ne pas contraindre l’animal à marcher près de vous. Ces techniques d’apprentissage stimuleront les envies de votre compagnon à se mettre à vos côtés parce qu’il le veut bien, et non, car il se sent obligé.

 

 

Comment trouver le bon harnais anti-traction ?

Ce type d’équipement souvent appelé harnais non-pull se particularise par son design comprenant une attache sur le devant, au niveau du poitrail. Ils ont pour avantage de créer une sensation désagréable chez l’animal au moment du tirage sans pour autant le blesser ni lui provoquer une douleur quelconque. Il vous permettra d’avoir un contrôle positif sur votre toutou.

À l’achat, la taille reste le premier élément à vérifier pour obtenir un excellent produit. Sur ce point, vous avez largement le choix. Sur le marché, vous trouverez des références pour toutes les mensurations, en passant du XS pour les races du genre Yorkshire à XL pour les bergers allemands et les labradors.

La praticité boostera évidemment votre commodité. Il existe des modèles dotés de poigne par exemple pour faire passer votre chien par-dessus un obstacle, des réflecteurs pour les balades nocturnes, brefs, des auxiliaires supplémentaires que vous adapterez selon la nature de vos usages. Gardez toutefois en tête que pour cela il vous faudra débourser une somme conséquente, car un produit non coûteux ne présentera que peu d’options. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments