Dernière mise à jour: 27.01.21

 

Si certains croient que les plantes ne servent qu’à décorer le bac, ils se trompent sur toute la ligne. Elles jouent de multiples fonctions pour la préservation de l’équilibre naturel. Néanmoins, il est à préciser que la mise en place de la végétation dans un aquarium ne s’effectue pas à la légère. Avant d’entrer dans le vif du sujet, découvrez d’abord ses rôles dans le bassin.

 

Importance de la plantation dans l’aquarium 

Après l’acquisition d’un nouvel aquarium, celui-ci ne reçoit pas uniquement les poissons. Il peut aussi accueillir des espèces végétales qui assument d’innombrables missions :

Elles sont d’une grande utilité pour purifier l’eau dans le récipient. Elles évitent la production excessive d’algues. De plus, quand les vertébrés aquatiques rejettent des nitrates ainsi que de l’ammonium, elles les absorbent pour nettoyer l’aquarium. De cette manière, les plantes assument les rôles de la filtration. Elles retiennent toutes les substances indésirables pour garantir la propreté à l’intérieur. Il en est de même pour le CO2. Quand les poissons l’évacuent, les plantes le transforment en oxygène. Il faut savoir que ce processus se déroule uniquement lorsqu’elles sont éclairées.

Les végétaux dans l’aquarium deviennent aussi un excellent abri pour les êtres vivants. Ils les utilisent en tant que cachette. Cela concerne plus particulièrement les animaux les plus craintifs. Ces éléments diminuent à cet effet leur stress. D’ailleurs, certaines espèces nécessitent des arbrisseaux pour permettre leur reproduction.

Côté esthétique, les plantes jouent un rôle de déco pour le bassin. Elles attirent les yeux et offrent un aspect naturel dans votre salon. Elles peuvent devenir un excellent moyen pour dissimuler les appareils de l’aquarium. Pour mener à bien la plantation, voici donc quelques éléments clés à retenir :

Mise en place du substrat

Pour faire simple, il s’agit d’une couche qui se situe au-dessous du sol du bac. Elle sert ainsi de support aux végétaux. Sa mission ne se limite pas à cette tâche. Elle apporte pareillement les éléments nutritifs nécessaires à leur développement.

Pour réussir la plantation, vous devez avant tout installer le substrat avant d’intégrer les poissons et l’eau. On distingue de multiples types au marché. Vous pouvez opter pour le modèle complet lorsque vous n’avez pas le temps de chercher séparément tous les éléments qui le constituent. D’un autre côté, vous pouvez aussi établir vous-même votre propre support si vous avez des connaissances sur le sujet.

Quoi qu’il en soit, cette base ne doit pas être formée de grains fins. Le cas contraire empêche l’oxygénation des plantes. Il est conseillé d’adopter des composants de 3 à 8 mm. Avec eux, les racines absorbent plus de nutriments pour leur développement.

 

Choix des espèces à placer dans le bac

Après l’installation du substrat, l’étape suivante consiste à sélectionner les êtres vivants à abriter dans le récipient. Cela dépend particulièrement du type de bac. Si vous disposez d’un aquarium eau de mer, vous pouvez y placer des palétuviers et des Corallinales. Les pierres vivantes, les coraux, les tortues ainsi que les poissons-clowns y trouvent aussi leur coin.

Pour un bassin dédié à l’eau tropicale, les néons cardinalis et les barbus rosés sont préconisés. Quant aux vertébrés aquatiques, les guppys et les platys font partie des animaux les plus élevés dans ce bassin. On distingue également des bacs qui sont conçus pour l’eau froide. Ils peuvent accueillir des poissons rouges ou shubukin. En ce qui concerne les plantes, l’Anubias, l’Acorus ainsi que l’Elodea sont les bienvenues.

 

Quelques règles à respecter

Afin de mener à bien la plantation, la place des végétaux dans le bassin dépend de leur taille. Les petites espèces doivent être installées en avant-plan alors que les grandes en arrière. Pour les catégories en pot ou en bouquet, vous devez à tout prix enlever les contenants et les liens. Ils empêchent la bonne fertilisation des plantes aquatiques.

Avant de les positionner dans le bac, vous devez retirer les feuilles endommagées et couper le bout des racines. Il s’avère crucial de rincer à l’eau claire les végétaux pour éviter la formation des hôtes. Pour les fixer dans le substrat, vous utilisez votre pince conçue pour cet effet et vous réalisez un trou pour chaque bulbe.

Il est vivement recommandé de prévoir des systèmes de CO2 pour que les plantes se développent en un temps record. Il est à rappeler qu’elles consomment plus de gaz carbonique lorsqu’elles émettent de l’oxygène. En ce sens, elles requièrent un apport en CO2 pour pouvoir pousser rapidement.

 

Essentiels à retenir sur l’engrais et l’éclairage

Contrairement à d’autres espèces végétales, les plantes aquatiques ne requièrent pas beaucoup d’engrais. Elles détiennent presque tous les éléments nutritifs indispensables à leur développement. Pourtant, il s’avère préférable de vérifier la teneur de fer dans l’eau. Si elle n’est pas suffisante ou en excès, sachez que cette situation risque d’abîmer votre végétation.

Outre ces détails, l’éclairage contribue à la croissance des plantes. Celles-ci nécessitent de la luminosité pour la photosynthèse. Presque toutes les espèces ont besoin de lumière. Toutefois, une exposition au soleil est à proscrire. Les spécialistes recommandent le système d’éclairage artificiel conçu pour les aquariums.

Si vous disposez des tubes néon, ceux situés entre 0,25 à 1 W seront parfaits pour illuminer le bac. 10 à 12 h par jour suffisent pour réaliser cette opération. Il est conseillé de se servir d’un programmateur journalier afin de régulariser le rythme.

Entretien des plantes

Tout comme les fleurs dans votre jardin, celles-ci ont également besoin d’attention. Pour que leur environnement reste propre, il faut changer l’eau fréquemment. Le liquide frais procure plus de nutriments à la végétation. Il est préconisé d’utiliser de l’eau faible en calcaire. Elle est très sollicitée par de multiples plantes.

De plus, le renouvellement de l’eau empêche la formation des algues. Il est bon à savoir que ces dernières entravent la photosynthèse. Beaucoup d’éleveurs ont l’habitude de donner plus d’aliments aux poissons. Pourtant, cela ne fait que salir l’eau. Vous devez ainsi éviter cet automatisme.

Dans ce même contexte, n’oubliez pas de contrôler la surpopulation. Si l’aquarium abrite plusieurs êtres vivants, il semble tout à fait normal que cette situation encrasse le bac et nuise à la croissance des végétations.

Pour aller encore plus loin, certains animaux aquatiques comme l’escargot attaquent les plantes. Afin d’éviter ce problème, il faut que la faune ne manque pas de nourriture. N’oubliez pas que les espèces végétales subliment votre aquarium. Vous ne devez pas ainsi les négliger.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments