Dernière mise à jour: 19.10.19

 

Les chats ont pour habitude de délaisser les eaux qu’on leur serve dans leurs gamelles. En effet, ils préfèrent boire de l’eau en mouvement, comme vous l’avez probablement remarqué qu’ils se tiennent souvent à côté des robinets. La fontaine à eau se propose alors comme une solution pour les propriétaires afin de garantir l’hydratation de leurs félins. Toutefois, leur bon fonctionnement requiert une attention particulière quant à leur entretien. Focus sur les procédés à entreprendre dans cette revue.

 

Mode de fonctionnement de l’appareil

Aujourd’hui, dans les animaleries, il n’est pas rare de tomber sur ces types d’équipement. Il s’agit d’un dispositif électrique, habituellement conçu en plastique et se branche sur secteur. Il se compose d’un réservoir qui sert de contenant à eau, d’un filtre et d’une pompe reliés à un moteur qui entre en jeu pour faire circuler l’eau à travers un circuit donné. D’une manière générale, ces appareils sont dédiés pour les animaux de compagnie comme les chats ou encore les chiens afin de solliciter l’hydratation de ces derniers en comptant sur l’effet visuel.

Pour nos compagnons félins (et canins), la qualité de l’eau joue un rôle important dans le maintien du bon fonctionnement de leur métabolisme. Les matous ne suent pas, donc, ils ont besoin de s’hydrater au maximum pour réguler leur température corporelle. Toutefois, ils sont davantage plus attirés par une eau en mouvement plutôt qu’une eau stagnante, d’où l’utilité de l’acquisition de ce genre de matériel.

 

 

Le filtre : un élément essentiel

Les filtres jouent un rôle crucial dans le processus. Ils ont pour but de fournir une eau pure en assurant l’oxygénation de cette dernière en la dissociant des mauvaises odeurs, des goûts sortant de l’ordinaire, bref, en enlevant toutes les saletés qui risquent d’être dangereuses pour votre matou, comme les poils, les métaux lourds, ou encore la poussière. Mais aussi, ils entrent en action pour protéger l’encrassement du système des dépôts de matières comme le calcaire, les sédiments et autres. 

Habituellement, on rencontre un filtre à charbon actif sur une fontaine à eau chat. Il présente, en plus des fonctionnalités précédemment citées, un mécanisme de filtration UV et antibactérien. Son entretien doit se réaliser régulièrement afin d’assurer l’hydratation de votre félin dans les meilleures conditions d’hygiène.

La durée de vie d’un filtre reste tout de même limitée. Au fil du temps, il perd en efficacité. Le changement de cet élément est à pratiquer tous les trimestres. Les fabricants le recommandent habituellement dans la notice d’usage de l’appareil. Cependant, si vous prenez le temps de bien l’entretenir comme le rinçage hebdomadaire, il se pourrait que vous augmentiez considérablement sa longévité.

 

Renouveler l’eau régulièrement

Le processus de fonctionnement de cet appareil demeure alors relativement simple. Il fait circuler de l’eau en boucle à travers un circuit pour susciter l’envie de boire chez le félin. Pour les chats, il s’agit d’une eau qui n’est pas stagnante, et le phénomène leur assure un gage de qualité.

Cependant, après un certain moment d’usage, cela n’empêche pas l’accumulation des bactéries et des impuretés. C’est pour cela que l’eau doit être régulièrement renouvelée. Les spécialistes conseillent un remplacement intégral de l’eau tous les deux jours pour garantir sa fraîcheur. De plus, si votre matou s’hydrate constamment, le volume ne fera que diminuer. Il est donc assez important de vérifier sa quantité surtout si vous avez plusieurs animaux de compagnie à la maison.

 

Le nettoyage « classique »

Toutefois, le fait de renouveler fréquemment l’eau du dispositif ne suffit pas à prolonger sa durée de vie. Il vous faudra alors procéder à un nettoyage classique de l’appareil, toutes les semaines, ou au moins deux fois par mois.

Ces équipements sont habituellement faits en plastique, du coup, leurs structures ne craignent pas le contact de l’eau. Le processus demeure simple à effectuer et ne prendra que quelques minutes de votre temps.

Pour commencer, vous avez à démonter les composants principaux du dispositif. Assurez-vous toutefois de ne pas toucher à la pompe. Prenez ensuite une éponge plongée dans de l’eau savonneuse et décrassez les éléments retirés. Dans le cas où vous rencontrez des difficultés à atteindre certaines zones, vous pouvez toujours vous procurer des kits spéciaux dédiés pour ce genre de procédés que vous retrouverez facilement sur les sites de vente. Il peut s’agir d’un pack de brosses, constitué de plusieurs accessoires de tailles différentes pour s’accommoder simplement aux formes des modules à nettoyer.

Une fois cette étape réalisée, vous n’avez plus qu’à rincer les éléments avec de l’eau. Faites en sorte d’éliminer toutes traces de savon qui peuvent être désagréables pour votre matou. Il se pourrait que votre chat perde ses envies de se désaltérer s’il sent une odeur suspecte sur le matériel. À la fin, il ne vous reste plus qu’à réassembler les composants de la fontaine et la rebrancher sur secteur pour le rendre opérationnel.

 

 

Le nettoyage en profondeur

Cependant, l’eau savonneuse ne parvient pas à éliminer complètement les impuretés qui se trouveraient sur l’équipement comme les dépôts de calcaire. Ce dernier se présente comme étant l’ennemi numéro un de la bonne marche de l’appareil. En effet, à forte quantité, cet élément est en mesure d’obstruer le mécanisme de pompage, induisant à une baisse de régime et dans certains cas, engendrant un dysfonctionnement total du dispositif.

Il faudra donc vous adonner à un nettoyage en profondeur, au moins une fois par mois, surtout si vous utilisez de l’eau du robinet. Pour combattre le calcaire, les spécialistes (et les astuces de grands-mères) sollicitent le vinaigre blanc. Ce produit naturel reste efficace sur tous les plans. Pour ce faire, vous avez à démonter les éléments de la fontaine, y compris la pompe. Préparez une solution dans laquelle vous mélangez de l’eau et du vinaigre blanc, à quantité égale. 

Trempez les modules dedans pendant une vingtaine de minutes, et frottez-les ensuite en utilisant votre kit de nettoyage, un goupillon, ou encore une éponge. L’étape suivante consiste à les rincer successivement dans de l’eau chaude puis froide. Il n’est plus à rappeler l’importance de cette dernière démarche du fait que l’odorat du chat demeure plus développé que le nôtre. Une émanation inconnue sur son équipement risque fort de le déstabiliser.