Dernière mise à jour: 14.11.19

 

Les produits pour chats inondent le marché (colliers, croquettes, distributeurs, coussins, jouets) si bien que les propriétaires se jettent dessus sans même se demander s’ils en ont vraiment besoin ou si l’exemplaire conviendrait à leur animal. C’est par exemple le cas des colliers avec grelot. Ne faites donc pas la même erreur, nous allons vous expliquer pourquoi.

 

Les avantages du collier à grelot

Aux premiers abords, le grelot fait surtout joli sur nos félins. Disponibles dans plusieurs couleurs assorties à celles des colliers sur lesquels ils sont montés, ces petits éléments concurrencent sans peine les médaillons. Du rose, du jaune, du bleu, du rouge il y en a pour tous les goûts. Certains modèles portent même des motifs de ballons, de pattes, tandis que d’autres sont fabriqués en argentés ou en dorés pour les matous stylés.

L’autre idée qui vient aux maîtres lorsqu’ils décident d’opter pour un collier à grelots est que comme ça, ils se rendent compte plus vite de la présence de leurs chats à l’intérieur. En effet, ces derniers ont tendance à aller et venir comme bon leur semble, et si vous laissez souvent la fenêtre entrouverte, vous pourriez ne plus suivre leurs déplacements. Ainsi, si vous n’entendez plus le grelot retentir dans toute la maison aux heures où l’animal a l’habitude d’y traîner, vous pouvez prendre les devants et partir à sa recherche.

Si vous faites partie des personnes qui ont horreur que leurs chats leur ramènent des petits cadeaux de l’extérieur, notamment des oiseaux, des souris ou des lézards morts, vous apprécierez ce genre de collier. Avec, il aura moins de chances d’en attraper.

 

 

Le revers de la médaille

Comme les chats voient et entendent à des kilomètres, le son de ce minuscule objet métallique pourrait bien les irriter. Mettez-vous à leur place. Le bip incessant d’une alarme à incendie, le téléphone ou encore l’aspirateur en plein fonctionnement suffisent à vous mettre de mauvais poil. Alors, imaginez ce petit bruit gênant au moindre mouvement pour son ouïe décuplée.

D’ailleurs, un comportement qui change vous signale déjà que l’animal ne tolère pas qu’on lui ait mis cet accessoire autour du cou. S’il est irritable ou s’il se cache à l’abri des regards sous le lit, derrière un meuble ou s’il sort plus souvent que d’habitude, ça devrait vous mettre la puce à l’oreille.

Dans le pire des cas, si vous vous obstinez, ça pourrait sérieusement nuire à son audition. Et il n’y a pas que les gibiers qu’il alerterait avec le collier à grelot. Les chiens aussi reconnaîtront le son de leurs prochains dîners. Même si les chats sont connus pour être des animaux très discrets et qui se fondent dans la nature, leurs pires ennemis pourraient l’attendre au tournant. Ils n’auraient qu’à se concentrer sur le son du grelot.

 

Comment habituer son chat au collier à grelot ?

Que ce soit le collier à grelot ou le GPS, faites preuve de ruse pour arriver à les faire accepter par votre félin. Attendez qu’il soit détendu et au calme pour le lui enfiler la première fois. Munissez-vous d’ores et déjà des friandises destinées à l’amadouer. Présentez-lui le collier et passez-le délicatement autour de son cou après qu’il l’aura reniflé.

Ce qui peut vous aider aussi, c’est de frotter l’accessoire à son lit, ou à la moquette de son arbre à chat. Ainsi, il s’imprègnera de son odeur, ce qui l’aidera à se familiariser plus vite. S’il esquive, ne le pourchassez pas avec le collier, ou pire, ne le forcez pas. Retentez votre chance un autre jour et faites-lui bien savoir que tant qu’il coopèrera, vous continuerez de le gâter avec sa nourriture préférée.

S’il essaie de s’en débarrasser, ne le grondez pas. Vérifiez plutôt si vous l’avez bien fermé, car s’il arrive à s’en défaire, ça signifie que ce n’est pas encore assez serré. En général, vous êtes censé pouvoir glisser un doigt à travers afin que l’accessoire ne l’étrangle pas ou gêne sa respiration. S’il se sent confortable, il aura plus tendance à vouloir le garder. C’est une question de persévérance. Repassez-le autour de son cou à chaque fois et il finira par comprendre que c’est vous le maître et qu’il devra obéir tôt ou tard. Si vraiment ce genre de dispositif le rebute au plus haut point, vous devrez songer à d’autres alternatives.

 

 

D’autres options intéressantes

Aujourd’hui, il existe différentes méthodes pour garder un œil sur son chat, même lorsqu’il déambule dans le quartier. Le collier GPS pour chat en fait partie. Encore il y a quelques années, ses performances étaient très limitées. Mais de nos jours, ce petit outil technologique parvient à se connecter à votre smartphone pour vous informer sur les trajets quotidiens empruntés par votre matou en temps réel. Ainsi, même au travail ou durant une sortie, vous ne perdrez pas de vue l’endroit où l’animal se situe.

Pour dénicher le bon, étudiez minutieusement la portée du dispositif ainsi que les fonctionnalités embarquées. Encore il y a quelques années, on parlait de zone de couverture et de portée, mais aujourd’hui avec la technologie, tant que le collier GPS de votre félin continue d’émettre, peu importe la distance qui vous sépare, vous saurez exactement où il se trouve à telle ou telle heure.   

Certains modèles ne se contentent pas de vous informer de la position de l’animal à tout moment, ils vous envoient une notification ou vous alertent lorsque le minet a franchi le périmètre que vous avez défini au préalable durant les réglages.

Vérifiez aussi le poids, car un appareil un peu trop volumineux et lourd pourrait gêner le chat dans ses va-et-vient. Généralement, ce type de dispositif marche à l’aide de pile ou de batterie. Donc afin d’éviter les pires scénarios, contrôlez régulièrement l’état de celles-ci et privilégiez les exemplaires dotés de fonctions intelligentes comme la mise en veille automatique ou d’une autonomie maximale. Les plus résistants tiennent jusqu’à une dizaine de jours selon les cas.