Dernière mise à jour: 14.11.19

 

Même s’il est quasi indépendant, un chat a toujours besoin de son maître pour certaines choses. Un dispositif de passage figure parmi les indispensables à acquérir pour permettre à l’animal d’entrer et sortir quand bon lui semble. Mais il faut savoir l’installer pour éviter que d’autres bêtes s’invitent chez vous.

 

Trouver le bon endroit

L’endroit où vous placerez cet article est important, car il offre plus de liberté au félin, tout en retirant un poids au maître. En effet, votre chat aura des envies soudaines de sortir et de se balader dans le jardin et ailleurs. Si aucune ouverture ne se présente, il n’arrêtera pas de miauler pour que vous lui teniez la porte. Faites donc en installer une pour éviter de vous en occuper à chaque fois.

Pour trouver le meilleur emplacement pour cet article, prenez d’abord en compte votre niveau en bricolage. Si vous vous y connaissez et que vous disposez des matériels adaptés, rien ne vous empêchera de mettre le dispositif où bon vous semble. Vous pouvez alors l’incruster dans un mur, si cela vous arrange mieux qu’un autre emplacement.

Mais pour ceux avec une petite notion, il est toujours préférable de choisir un endroit facile à travailler. Ne vous lancez pas dans des entreprises compliquées qui risquent fortement de partir dans tous les sens, sans obtenir un résultat satisfaisant.

Pensez ensuite à sélectionner une place à laquelle l’animal aura aisément accès. Le chat est assez paresseux et ne voudra pas faire d’effort si vous mettez l’article là où vous ne pourrez pas lui apprendre à s’en servir. Si vous optez pour une fenêtre par exemple, assurez-vous de disposer un meuble en dessous pour faciliter la tâche à votre matou. Il pourra ainsi simplement passer par le trou que vous avez fabriqué et ne vous dérangera plus lorsqu’il voudra se dégourdir les pattes.

En outre, que vous soyez un pro du bricolage ou que vous ayez seulement quelques notions dans le domaine, la porte reste le point idéal pour en installer. Généralement fait de bois ou de PVC, elle se travaille aisément. Mais dans le cas où la vôtre se compose de métal, demandez toujours l’aide d’une personne compétente.

 

 

Savoir l’installer

Une fois le choix de l’endroit décidé, il faut passer à l’achat, puis au montage. Pour la pose, commencez par prendre le gabarit du produit. Faites usage d’une colle ou d’un ruban adhésif pour l’immobiliser. Vous disposerez alors des repères précis pour percer dans le bois. Procurez-vous les outils nécessaires pour effectuer cette tâche. Selon la matière de la porte, demandez l’avis d’un professionnel pour la machine à utiliser.

Une fois que vous avez la taille idéale pour le trou, il faut poursuivre avec la pose de l’article. La première étape à suivre consiste à placer l’élément avec le tunnel. Assurez-vous de bien le fixer pour éviter qu’il se déloge suite à un choc. Installez ensuite l’autre pièce et veillez à ce que l’emboîtement des deux composants soit correct. Mettez alors les protections des vis, afin d’empêcher le chat de se blesser en s’y frottant.

Des instructions se trouvent dans la fiche technique de l’article si vous ne savez pas exactement ce qu’il faut faire. Suivez-les à la lettre pour obtenir le résultat escompté.

 

Habituer le chat à s’en servir

Une fois l’installation terminée, allez à l’étape suivante, c’est-à-dire, apprendre à votre matou comment l’utiliser. Pendant quelques jours, laissez l’équipement ouvert. Il faut que l’animal sache qu’il y a un passage à cet endroit. Portez-le à l’extérieur, entrez et fermez la porte. Puis appâtez-le avec de la nourriture. 

La gourmandise préférée de votre compagnon sera un atout pour le diriger petit à petit. En l’empruntant, il frôlera les bords de l’article, c’est pourquoi vous devrez refaire cette étape plusieurs fois. Il laissera donc une marque olfactive et se souviendra plus facilement de cet accès. Après quelque temps, fermez le dispositif et réitérez les mêmes exercices. Il comprendra alors rapidement le fonctionnement de ce produit et l’utilisera sans que vous ayez à l’attirer avec des friandises.

À partir de ce moment, il l’empruntera automatiquement lorsqu’il souhaitera sortir ou entrer dans la maison. Vous n’aurez donc plus à lui ouvrir la porte à chaque fois qu’il voudra faire un tour dehors.

Bien sûr, cela inclut aussi quelques inconvénients. En vous procurant une chatière pas chère, n’importe quel animal de la même taille que votre chat pourra y passer. En effet, les prototypes peu onéreux ne disposent d’aucun système de sécurité qui permette d’éviter les visiteurs imprévus. Votre matou pourrait emmener un compagnon mal élevé dans la maison et ce dernier risque de casser quelques affaires. Il y a aussi la possibilité de voir un chien ou encore un rat passer par là.

 

 

Acheter un bon modèle

Afin de rendre votre tâche plus aisée lors de l’installation, mais aussi pour éviter des invités indésirables, il faut savoir choisir le spécimen à poser. Pour cela, plusieurs critères sont à prendre en compte. On trouve différents modèles qui répondront aux attentes de chacun.

Si certains s’ouvrent facilement lorsque l’animal pousse dessus, d’autres usent d’un système spécifique pour empêcher les intrus de faire la fête chez vous. Dans le cas où vous avez une propriété fermée et entourée de murs, le premier spécimen suffira amplement, car seul votre compagnon à quatre pattes l’empruntera. Mais si votre logement se trouve dans un endroit accessible, il faudrait se procurer les modèles magnétiques ou électroniques. 

Dans ce cas-ci, votre chat pourra y entrer, mais pas les autres. Ces références disposent en effet d’un système de verrouillage qui bloque le passage et qui s’ouvre uniquement lorsque votre animal tente de se faufiler. Dans ce genre de cas, vous aurez à intégrer une puce au collier de votre matou pour que la technologie utilisée puisse le reconnaître. Il fera donc des allers-retours en tout temps, sans problème.

Évidemment, préférez toujours les articles qui s’installent facilement si vous n’avez pas beaucoup d’expériences en bricolage. En faisant cela, vous n’aurez pas à appeler un professionnel ni engendrer plus de dépenses.